Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les trous noirs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les trous noirs Empty Les trous noirs

Message par Invité le Sam 10 Mar - 22:51

Saviez-vous qu'au centre de la voie lactée (La galaxie dans laquelle nous vivons) se trouvait un trou noir supermassif de près de 2 millions de masse solaire ? C'est inimaginable... Cet objet déforme tellement l'espace-temps que la lumière et les étoiles qui se trouvent dans sa périphérie orbitent à une vitesse phénoménale. Un tel objet, dont la gravité dépasse l'entendement, doit distordre l'espace d'une manière extrême...

Le temps doit également s'y abimer, d'ailleurs il ne s'y écoule probablement plus ! J'ai toujours été fasciné par ces objets, dont on ignore le contenu. Existerait-il un passage vers un autre univers ? C'est possible...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Dim 11 Mar - 9:29

Les trous noirs sont le grand mystère : ils sont si puissants que la lumière ne s'en échappe pas. Imagine un peu... C'est un vortex qui ouvre sans doute sur une dimension toute autre que celles que nous connaissons. Mais là, on se perd en conjectures.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Nelson le Dim 11 Mar - 9:37

Dieu, à la création, a oublié de reboucher les trous noirs. (asphalteuse en panne ?). Et on vient dire qu'il est parfait ! Pffff...
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Dim 11 Mar - 9:41

Mécréant ! Hérétique ! Au bûcher ! Olive, prépare les fagots pour ce vilain Belge !
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par abac le Dim 11 Mar - 11:22

Non, les trous noirs sont les athanors de Dieu. Il y cuit de nouveaux univers.

Notre big bang n'est peut être que la naissance d'un monde en gestation dans un trou noir qui a " pondu son " oeuf minuscule et immensément dense"

Nous sommes éclos et nous nous épanouissons, le temps de retourner " au four"
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Dim 11 Mar - 11:27

Au four et au moulin ! Méchouis et pains aux raisins.
Vivent les trous noirs, si c'est comme ça que ça se passe !
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Nelson le Dim 11 Mar - 11:33

abac a écrit:Non, les trous noirs sont les athanors de Dieu. Il y cuit de nouveaux univers.

Notre big bang n'est peut être que la naissance d'un monde en gestation dans un trou noir qui a " pondu son " oeuf minuscule et immensément dense"

Nous sommes éclos et nous nous épanouissons, le temps de retourner " au four"

Ben, quand il a cuit le nôtre, il aurait pû faire attention, le Bougre !
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Dim 11 Mar - 11:34

Un trou noir est comme nimbé d'un halo lumineux, et ce halo lumineux représente toutes les sources de lumière alentours qui croisent la position du dit trou noir; c'est assez étrange car si l'on essayait de s'approcher de l'horizon (Bord immatériel d'un trou noir) du trou noir, nous verrions ce halo comme composé d'une infinité de cercles concentriques !

Et le plus étrange c'est que leur nombre est infinie ! Vous voyez, les trous noirs sont encore plus étonnant qu'on le pense, et réservent probablement encore bien des surprises...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Dim 11 Mar - 12:16

On en a connu un en politique, jamais un rayon de lumière ne s'en est échappé....
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Dim 11 Mar - 12:26

Smile Pfffouuuu ! Oui, je sais, la sécu aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Dim 11 Mar - 19:01

Au risque de vous décevoir, pas de trou noir, même après le trou normand ! Mesure et sobriété. Cela dit, on s'est largement marré. Ce soir, piperade ; demain, boulot sérieux, fini les fiestas, on boit de l'eau et on sue devant ses textes !
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Lun 12 Mar - 18:38

Je suis sûr que vous pensez que le principe des trous noirs a été découvert au 20 ème siècle ? Que nenni ! 1783 ! Etonnant non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Lun 12 Mar - 18:40

Et qui est le découvreur ?
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Lun 12 Mar - 18:45

Alors en réalité ils étaient deux, l'un était un révérend anglais : John Mitchell, et l'autre le marquis de Laplace.

Ils avaient calculé que si un corps était suffisamment massif, sa gravité le rendrait nécessairement noir ! Puisque la lumière ne pourrait plus lui échapper, ainsi, l'astre serait invisible. Bien sûr c'était purement théorique, d'où l'exploit. Dire que nous n'avons eu la confirmation de leur existence que récemment, au 20 è siècle, je dis chapeau aux deux savants des lumières !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Lun 12 Mar - 18:49

Alors là, oui, chapeau bas ! Quel géniale déduction...
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Nelson le Lun 12 Mar - 19:38

Les obèses n'ont qu'à bien se tenir, avant de devenir invisibles ! Shocked
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Lun 12 Mar - 21:10

Razz C'est bon pour l'image des fast food ça !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Jeu 15 Mar - 12:14

Un calcul intéressant :

Si notre galaxie contient environ 200 milliards d'étoiles, en partant d'u principe qu'une étoile sur 10 000 deviendra un trou noir, cela nous donne un résultat impressionnant : près de 2 millions de trous noirs potentiels !

Pour qu'une étoile devienne un trou noir après son explosion, il faut que sa masse soit au moins huit fois supérieure à celle du Soleil ! D'autres sont beaucoup plus grosses et massives. Par exemple l'étoile Antarès dans la constellation du Scorpion deviendra nécessairement un trou noir car sa masse dépasse de très loin celle du Soleil ! D'ailleurs, Antarès a peut-être déjà explosé en "supernova", mais comme elle se situe à un distance de 603 années lumiière, nous ne pouvons le constater en direct.

Imaginons qu'Antarès ait explosé en 1900, et bien l'image de l'explosion nous parviendrait en l'an 2503 ! L'image que nous voyons actuellement est une image qui remonte à l'an 1409 ! Au moyen-âge. Antarès est une étoile supergéante rouge, énorme, son diamètre pourrait contenir le Soleil et une grande partie du système solaire, probablement jusqu'à l'orbite de Mars ! Et au delà... Le Soleil ne pourra jamais devenir un trou noir, il n'a pas la masse recquise. Il finira sa vie dans 5 milliards d'années comme toutes les étoiles de sa taille et de sa masse, c'est à dire en une "naine blanche".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par V.I.T.R.I.O.L le Jeu 15 Mar - 12:48

Hum ! J'ai bien peur que nous n'ayons toi et moi les mêmes sources d'information concernant l'évolution d'une étoile !

Notre soleil commencera à devenir une géante rouge dans environ 500 millions d'années
V.I.T.R.I.O.L
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 79
Localisation : Hte Normandie

http://juanito.allmyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Nelson le Jeu 15 Mar - 13:22

Bien dit ! Et MON trou noir, je me le garde ! Very Happy
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Jeu 15 Mar - 16:07

Pas du tout VITRIOL ! En fait ce que tu dis est complémentaire !

Le Soleil commencera à se dilater dans environ 500 millions d'années pour devenir progressivement une géante rouge, mais pas une supergéante rouge ! La nuance est importante; de ce fait, il ne deviendra pas un trou noir... Plusieurs années d'expérience en astronomie d'initiation m'autorise (Humblement) à vous apporter quelques précisions : (Admettant au passage que j'aurais du être plus complet dans mon postage précédent)

Il existe trois types d'étoiles dans l'univers connus :

Les étoiles du type solaire, c'est à dire ayant une taille et une masse relativement comparables au Soleil. La proportion que représente ces étoiles dans le cosmos est d'environ 90 % !

Leur devenir est commun et invariabe : Après quelques milliards d'années d'existence, elles se dilatent pour se muer en ce que l'on appelle une "géante rouge". A ce stade, l'étoile atteint une dimension correspondant à plus ou moins 1 UA* de rayon ! Puis, au fil du temps, elles finissent par se contracter en se débarrassant de leurs couches externes. Mais en aucun cas elles ne pourront atteindre le volume critique qui correspond au schéma d'une explosion de supernova. La fin sera calme, et une étoile du type solaire achève son existence (Façon de parler) en une "naine blanche", astre de la taille de la Terre (Plus ou moins) mais dont la densité est supérieure. C'est un "cadavre stellaire".

Les étoiles du type "géante", c'est à dire plusieurs fois plus grandes et plus massives que le Soleil. Celles-ci représentent environ 9,9% de la totalité des étoiles connues.

Leur devenir est également connu : Après une existence de quelques centaines de millions d'années, elles explosent. Toutefois leur masse n'est pas encore suffisante pour atteindre le schéma critique de création d'un trou noir. Elles finissent en ce que l'on appelle : une étoile à neutrons. Un astre incroyablement dense (Plusieurs millions de tonnes au cm3 !), connu aussi sous le nom de Pulsar. Ces pulsars balaient le cosmos d'un rayonnement radio et x très puissant.

Enfin, le dernier type d'étoile est ce que l'on nomme : supergéante rouge. Représentant seulement 0,1% de l'ensemble des étoiles connues.

Leur devenir est OBLIGATOIREMENT celui qui les ménera vers le stade de trou noir ! Car leur masse est si importante qu'elle vont finir par exploser après avoir brûlé leur carburant d'hydrogène très vite (En créant beaucoup d'éléments au passage comme le fer ou l'oxygène, je pourrai aborder cela dans un autre postage), au bout de seulement quelques millions d'années. A un moment donné, l'étoile finit par avoir des "convulsions", et les chocs titanesques de chacunes de ses couches finissent par provoquer l'explosion de l'étoile ! Ensuite une masse gigantesque va "imploser", s'éffondrer sur elle même jusqu'à un stade de densité quasi-infinie, c'est ce que l'on nomme : un trou noir.

Certes, il existe de légères variations de masse et de taille entre les étoiles, mais leurs destins peuvent être présentés à l'aide de ces trois schémas.

Sources personnelles ! Je n'utilise que des souvenirs de mon métier de formateur en astronomie... Wink

* = Distance terre-Soleil, soit environ 150 millions de kms.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par rbbe41 le Jeu 15 Mar - 16:14

C'est vraiment incroyable et difficile de se représenter ce qu'est un trou noir. Je n'y arrive pas comme je n'arrive pas à me représenter quelque chose d'infini...
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 44
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Invité le Jeu 15 Mar - 16:37

Personne ne le peut rbbe !

Comment imaginer un astre de la taille d'une bille de 3 cms de diamètre qui aurait la masse de la Terre ! Shocked C'est la densité recquise pour obtenir un trou noir ! En théorie, la force de gravité d'un trou noir est infinie !

Même la lumière qui voyage à 300 000 kms/seconde ne peut lui échapper ! A titre de comparaison, pour échapper à la gravité terrestre il suffit d'une vitesse de 11 kms/s ! 11,2 exactement. Pour le Soleil : 600 kms/s !

Un trou noir n'a pas de point ! C'est à dire qu'il n'est pas assimilable à un point donné ! C'est d'autant plus fou qu'on pense que les trous noirs déforment l'espace et le temps à un point tel que ceux-ci finissent par ne plus "exister"... Je sais tout cela est incroyable, mais vrai ! Si quelqu'un pouvait assister à la chute d'un objet (De loin il vaut mieux) dans un trou noir, et bien il aurait l'étrange impression que l'objet en question n'atteint jamais le trou noir ! Parce que le trou noir déforme tellement le temps que celui-ci ralentit à un point qu'il semble ne plus s'écouler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Pimbi le Jeu 15 Mar - 16:58

C'est passionnant, Olive, ce que tu dis-là. On peut donc imaginer que les trous noirs ouvrent sur une dimension inconnue.
Du coup, j'ai copié ton post dans un fichier Word intitulé "Mécanique céleste" et qui contient tous les paramètres de calcul des positions des astres dans l'univers.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par V.I.T.R.I.O.L le Jeu 15 Mar - 17:09

Je suis bien d'accord dans le général, avec toi Olive.

je dis bien dans le général.

Et l'On peut supposer en effet, et je pense à juste raison, qu'un "trou noir" ne peut être que le résidu d'une étoile super géante.

En effet, notre étoile est une étoile naine.

Nous savons de façon formelle et exacte en déterminer la taille, sa température de surface, l'âge, la distance qui nous en sépare. La référence de mesure est le diagramme de Hertzsprung – Russell, dans un classement spectral qui est divisé en sept groupes : O. B. A. F. G. K. M.

Et dans ces 7 groupes, notre soleil est une une naine de la série G.

De par sa taille en effet, elle passera au stade de Naine blanche, dont pour l'instant nous savons un peu :

"Les naines blanches sont des résidus d'étoiles éteintes. C’est l’avant-dernière phase de l'évolution des étoiles dont la masse est comprise entre 0,3 et 1,4 fois celle du Soleil.
La densité d'une naine blanche est très élevée.
Une naine blanche d'environ, une masse solaire, a un rayon de l'ordre de celui de la Terre.
La forte densité de la matière fait que les phénomènes quantiques deviennent peu à peu prépondérants et on dit que la matière est dans un état de dégénérescence. Le diamètre de la naine blanche ne dépend plus de sa température, mais dépend principalement de sa masse. Plus sa masse est élevée, plus son diamètre est faible".


Et, en effet, je suis en accord avec toi, pour suivre nos connaissances. Pour créer un trou noir, une étoile doit avoir une masse d'au moins 60 masses solaires, ce qui donnera un trou noir d'environ 3 masses solaires.

Ce qui n'exclue pas que les naines.......ne deviennes pas "des trous noirs" MAIS de PETITE TAILLE, que nous ne sommes pas capables ENCORE, d'Observer. En effet, Les trous noirs peuvent être décelés par les effets qu'il provoquent sur les étoiles environnantes. Il est en effet crédible, qu'une étoile "morte", de la taille "d'un petit pois" ai une force d'attraction "très faible", même nul, vis à vis de son "environnement", comparé à une même étoile morte de la taille d'une citrouille !

Comme sources, j'utilise : Connaissance de la matière Édité par Bordas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
V.I.T.R.I.O.L
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 79
Localisation : Hte Normandie

http://juanito.allmyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les trous noirs Empty Re: Les trous noirs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum