Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le ...
Voir le deal

Francs-maçons célèbres, quoique...

+5
Hermès
Nowak
danielsan
Luciole
patos
9 participants

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par Luciole Mar 19 Mar - 0:04

Cela vaut ce que cela vaut mais j'ai vu une photo d' Al D N avec un cordon de 33e.

Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4936
Date d'inscription : 02/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Mar 19 Mar - 11:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Encore une soeur au sacré destin.
Marie Bonnevial, née à Rive-de-Gier (42) le 28 juin 1841 elle décède le 4 décembre 1918 à Paris, renversée par une ambulance militaire. Transportée à l'hôpital Bichat, elle y meurt ; elle est inhumée a Saint-Ouen.
C’était une militante syndicaliste, féministe, socialiste et coopératrice. Elle faisait partie des pionnières de la franc-maçonnerie mixte au sein de l'Ordre maçonnique mixte international « le Droit humain ».
Elle rencontre Maria Deraismes, fondatrice de l'obédience maçonnique mixte internationale Le Droit Humain. Marie Bonnevial est alors initiée en franc-maçonnerie, le 3 novembre 1894, dans la loge no 1. Elle crée, l'année suivante, à Lyon, la loge no 2, Évolution et Concorde dont elle est vénérable maitre puis vénérable d'honneur ad-vitam. La loge no 4 à Paris, qu'elle fonde en 1904, porte désormais son nom.
Présidente de la commission permanente du Suprême Conseil en 1913, elle succède à Marie-Georges Martin, comme grand maître élu du Droit Humain entre 1916 et 1918
Issue d'une famille modeste Marie Bonnevial devient institutrice. En 1863, elle dirige une école publique rue de la Villette à Lyon puis, à la suite de son adhésion en 1869 aux principes de la libre pensée, une école libre laïque.
Pendant la guerre de 1870, elle est vice-présidente de l'« Ambulance libre de la Croix-Rousse », société de secours aux blessés créée par une soixantaine de Lyonnaises. Elle fonde en 1872 un cercle littéraire des Dames lyonnaises.
L'année suivante, elle représente l'enseignement libre et laïque du Rhône au sein de la délégation ouvrière lyonnaise à l'Exposition universelle de Vienne en Autriche. Dans son rapport, elle réclame entre autres la liberté d'enseignement, l'éducation gratuite, laïque et obligatoire, la constitution d'un syndicat des instituteurs, l'accès pour la femme à toutes les écoles spéciales et supérieures, la participation des familles à la direction de l'enseignement et l'égalité salariale entre les institutrices et les instituteurs.
La nomination en mai 1873 au poste de préfet du Rhône de Joseph Ducros, chargé de faire régner l'Ordre moral à Lyon, mettra fin à sa première période militante. Début août, le nouveau préfet dépose une plainte contre Marie et seize autres institutrices et instituteurs des écoles libres laïques de Lyon pour avoir exclu de leur programme l'instruction religieuse, imposée depuis 1850 à l'enseignement primaire par la loi Falloux. Défendus par Louis Andrieux, les enseignants poursuivis sont sanctionnés le 4 septembre par un arrêté du Conseil départemental de l'instruction publique du Rhône. Marie et trois de ses collègues sont condamnés à l'interdiction absolue d'exercer la profession d'instituteur primaire et de donner des cours privés. Le 22 octobre, Ducros dissout par arrêté le Cercle littéraire des Dames lyonnaises et cinq autres associations sous prétexte du non-respect de l'interdiction d'avoir des discussions politiques inscrite dans leurs statuts.
Après avoir été spoliées par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, puis saisies par l'URSS, les archives de Marie Bonnevial sont restituées au Conseil national des femmes françaises, puis données à l'université d'Angers, au Centre des archives du féminisme (BU Angers).

Une petite vidéo pour ceux que cela intéresse

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par Charlemagne Mar 19 Mar - 16:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
j’ai regardé avec intérêt la conférence de Catherine Roux sur ADN est suis en total accord sur sa manière d’appréhender les documents historiques. Alors quid du décor de 33e degré figurant à son domicile. Catherine Roux indique bien que ADN n’a jamais adhéré à un système de hauts grades particuliers (cf sa possession de rituel du 18e et 30e degré appartenant à une autre obédience que le Droit Humain). Il est toujours bon que l’histoire laisse des zones d’ombres qui sont autant de quêtes futures pour les chercheurs.
Charlemagne
Charlemagne
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 55
Date d'inscription : 26/12/2023

danielsan aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par Charlemagne Mer 20 Mar - 11:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pour revenir sur un post ancien concernant les maçonnes célèbres, il est indéniable que leurs nombres est plus faible que celui concernant les hommes. Rien de machistes dans cette constatation, mais seulement un fait. L'entrée des femmes en maçonnerie datant de 1893, j'exclu à dessein les loges d'adoption, ersatz de maçonnerie féminine. Donc leurs actions comme leurs personnalités en tant que maçonnes, n'ont pu s'épanouir qu'à partir de cette date là. A contrario si l'on s'en tient à la naissance "officielle" de la franc-maçonnerie en 1717 ça fait près de 180 d'écart avec les maçons, et donc autant d'années où elles n'ont pu mettre en exergues leurs qualités. Ce retard est donc très pénalisant pour elles. A cela s'ajoute la marginalisation des femmes dans la société durant cette même période. d'où double peine.
Charlemagne
Charlemagne
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 55
Date d'inscription : 26/12/2023

danielsan aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par patos Mer 20 Mar - 16:27

Je rajouterais même, à  ce stade de l'humanité, les discriminations sont encore légion. 
Mais si un jour l'égalité des droits, des éducations etc. était atteinte, rien ne nous dit que la FMie plairait aux femmes pareil qu'aux hommes. 
Je pense notamment aux cordons et autres signes de place sur une échelle hiérarchique, ce qui me semble si typique du masculin câblé ( avec sa testostérone ) pour la compétition ( pour le pouvoir ou la conquête de la compagne )
patos
patos
Admin

Messages : 5105
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 70
Localisation : Drôme

Nowak aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Jeu 21 Mar - 12:24

Pour  changer un peu, voici un site où sont honnorés les Franc-maçons et Francs-maçonnes de France.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

patos et Luciole aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par Nowak Jeu 21 Mar - 21:46

Je connaissais ce site, où sont honorés de Franc-Maçons que peu connaissent ici, à part ceux du Loiret Laughing

Bien sûr, Jean Zay :

 "Tout en lui respirait la noblesse de pensée, le désintéressement, la loyauté, le courage, l’amour du bien public », c’est ainsi que Léon Blum parlait de Jean Zay."

Le samedi 1er juin pour la10éme journée Jean Zay, il y aura à Orléans, sa ville natale, une tenue commune des loges du GODF, ou seront sans aucun doute présents des Soeurs et des Frères d'autres obédiences, et d'autres manifestations à qui seront peut-être annoncées sur les différents canaux d'information maçonniques.
Nowak
Nowak
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 250
Date d'inscription : 16/05/2023
Localisation : Loiret

patos, Luciole et danielsan aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Ven 22 Mar - 11:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SIBELIUS, Jean (1865-1957) : Compositeur finlandais. Il composa de nombreuses oeuvres musicales destinées aux cérémonies maçonniques dont une magnifique Marche Funèbre pour orgue. Initié Franc-Maçon, en 1922, à la loge "Suomi", Helsinki . Un des fondateurs de la Maçonnerie  finlandaise puisque l'Ordre avait été interdit par les Tsars en 1822.
La musique maçonnique de Sibelius est connue dans le monde profane sous le nom de Musique Religieuse Op. 113 et elle a été enregistrée à la fois en finnois et en Anglais (par les maçons). Les droits de ces enregistrements - et de la fiche musique - appartiennent à la loge F. & A.M. Suomi n° 1 dans laquelle Sibelius était membre.
.
Les œuvres de Sibelius témoignent de sa grande polyvalence et de sa créativité. Il a composé plus de 100 chansons, dont plus de 10 compositions pour le violon et beaucoup pour le piano. Les plus grandes de toutes sont peut-être ses riches compositions orchestrales : les sept symphonies avec le motif « Kalevala » (folklore finlandais). Sibelius dirigea les premières exécutions de toutes ses œuvres orchestrales. en Finlande et à l’étranger, à l’exception de « Tapiola ». Il passa une grande partie de la dernière partie de sa vie dans un isolement relatif dans sa propriété de campagne à environ 25 miles au nord-est d’Helsinki. Il meurt le 20 septembre 1957 d’une hémorragie cérébrale dans sa 92e année.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Nastassia et Nowak aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Sam 23 Mar - 18:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Maria Pognon, née Maria Rengnet, est une journaliste et oratrice françaisesocialisteféministe et franc-maçonne née à Honfleur le 15 février 1844, et morte le 17 avril 1925 à Sydney (Australie). Elle est initiée en franc-maçonnerie dans la première loge maçonnique mixte créée par Maria Deraismes, la « Grande Loge symbolique écossaise - le Droit humain » à la suite de sa création en 1893. Absente le jour de la fondation de la loge, il est prévu de la recevoir au grade d'apprenti par communication et de lui faire prêter ses obligations par la suite4. Sa réception a lieu dans l'année 1894 ou elle rejoint d'autres féministes engagées dans l’émancipation des femmes5.
Elle participe au long combat pour l’émancipation féminine sous la IIIe République. Elle préside la Ligue française pour le droit des femmes et membre du conseil d’administration de la Société française d’arbitrage entre les Nations.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Nowak aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Dim 24 Mar - 10:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustration de la réunion du comté des femmes candidates à la députation, organisée par la ligue de protection de la femme sous la présidence de Louise Barberousse (tête cerclée) ,rue Saint Honoré à Paris en septembre 1885.
Louise BARBEROUSSE Née le 9 mars 1836 à Cosne-sur-Loire (Nièvre), décédée le 13 mars 1900 à Paris, 1er arrondissement (Seine). Institutrice à Cosne-sur-Loire, puis directrice d’une école privée et laïque de jeunes filles à Paris. Féministe et libre-penseuse. Louise Barberousse est la fille d’un conducteur des ponts-et-chaussées du département de la Nièvre. Elle est institutrice à Cosne-sur-Loire [1]. En janvier 1879, elle s’abonne par l’entremise de François Estienne au Bulletin du mouvement socia
Louise Barberousse, toujours secondée par Jules Allix, est également une militante du mouvement libre penseur. En septembre 1881, elle participe au congrès international de la libre pensée . Lors de la campagne électorale de 1885, elle « attaque le confessionnal et les églises qui confisquent les femmes au détriment de la politique ». Elle contribue à l’organisation du « Congrès universel des libres penseurs » qui se tient à Paris en septembre 1889 . Puis, ce congrès ayant décidé la création d’une Fédération de la libre pensée, elle est désignée pour faire partie de la commission chargée d’élaborer les statuts de cette organisation.
Elle fait également partie de la loge mixte « le Droit humain » fondée par Maria Deraismes. Lors de la cérémonie organisée en juin 1895 pour l’inauguration de la rue Maria Deraismes, elle prononce un discours au nom de cette loge ; en octobre suivant, elle prend encore la parole pendant le banquet réuni à l’occasion de l’inauguration du buste de Maria Deraismes.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Nowak aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Dim 24 Mar - 11:43

Petit à petit, à force de recherches je trouve de nombreuses femmes maçonnes célèbres pour leur combat pour la condition féminine,ouvrière enfantine et humaine en général , ceci grâce à la création du DH. Moi qui suis membre d'une Loge masculine, si le DH n'avait pas été créé, je me demande si nos soeurs auraient pu accéder un jour à la franc-maçonnerie. Cela aurait été grandement dommageable pour notre idéal. Quand je lis les biographies de ces femmes formidables je rends honneur à nos soeurs qui poursuivent leurs combats. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

patos, Luciole, Nowak et Hermès aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Lun 25 Mar - 16:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Julie PASQUIER
Julie Pasquier participa en juillet 1888 au congrès de la Libre Pensée à Paris. Elle fut ensuite membre du conseil central et trésorière de la Fédération nationale de la Libre Pensée. En 1891, elle était militante de la Libre-Pensée socialiste du IVe arrondissement de Paris. En mai 1892, elle prit part au congrès féministe qui se tint à Paris.Interviewée par La Lanterne du 13 mai 1892, Julie Pasquier déclarait : « Notre programme comporte toutes les réformes qui tendent à relever la femme, à la mettre en sa vraie place, pour arriver enfin à une ère de justice sociale ». En 1893, elle était la trésorière de la Fédération française des Sociétés féministes, et prit part en mars 1893 à sa première Assemblée générale En avril 1896, elle participa au congrès féministe international de Paris. En décembre 1898, Julie Pasquier signa une pétition dreyfusarde.
Franc-maçonne, elle fait partie des seize membres fondateurs de la Grande Loge Symbolique Ecossaise- LeDroit Humain,  le 4 avril 1893. Les initiateurs en étant Maria Deraismes et Georges Martin.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Nowak aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par patos Lun 25 Mar - 18:15

ce qui selon moi n'est pas une parfaite réussite c'est que la branche anglaise du DH a eu pas mal d'errements zozotéristes, avec Besant et Blavatsky
patos
patos
Admin

Messages : 5105
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 70
Localisation : Drôme

Nowak aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par Hermès Mar 26 Mar - 10:42

Blavatsky a été très importante et influente pour les arts. Skriabine (le compositeur russe) à été complètement influencé par elle, et a écrit des œuvres tel que Prométhée, Le Poème de l'Extase inspiré par la théosophie de Blavatsky. Pareil, elle a influencé un nombre assez remarquable des artistes visuels de l'avant-garde historique (notamment ceux intéressés par l'abstraction)... alors, disons au moins que son errement était pour le moins très fertile pour l'art...

Hermès
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 34
Date d'inscription : 09/12/2023

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Mar 26 Mar - 10:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Florestine MAURICEAU
Née le 3 avril 1839 à Mézières-en-Drouais (Eure-et-Loir), morte le 9 janvier 1911 à Asnières (Hauts-de-Seine) ; administratrice du bureau de bienfaisance du Xe arr. de Paris ; militante féministe. Franc-maçonne, au Droit Humain.
En 1866, Florestine Mauriceau participa avec Maria Deraismes et sa sœur Eliska Vincent à la création de la Société pour la revendication des droits de la femme.
Elle fut par la suite membre de la société féministe L’Égalité, créée par sa sœur. En août 1897, elle prit part au Congrès féministe international de Bruxelles, puis participa à l’organisation du Congrès international de la condition et des droits des femmes de Paris, en septembre1900.
Florestine Mauriceau écrivit dans le journal féministe La Fronde. Elle signait « Jeanine F. Mauriceau », ou « Jeanine Flor. Mauriceau ». Son nom fut parfois écrit par erreur « Moriceau ».


danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Nowak aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Jeu 28 Mar - 15:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Louise Koppe, née Catherine Laurence Koppe 
Née à Paris (ancien 4e arrondissement) le 4 mai 1846 et morte à Paris 19e le 31 mai 1900, est une écrivaine féministe française.
Elle a fondé plusieurs journaux et la première maison maternelle française.
Née en 1846 à Paris1 dans une famille modeste, Louise Koppe est la fille d'un tailleur. Sa mère meurt alors qu'elle a huit ans. Élevée dans un pensionnat de l'Oise, elle se marie à l'âge de 18 ans avec Louis Armand Rétoux et de cette union naissent cinq enfants. Rien dans sa vie ne peut alors indiquer un engagement féministe à venir. La Commune, à laquelle elle assiste à 25 ans, et la rencontre avec Victor Hugo dont elle découvre les écrits avec émotion, influencent certainement ses engagements2.
Elle est initiée en franc-maçonnerie au sein de la Grande Loge symbolique écossaise - Droit humain en 1894. Cette obédience ayant été créée en 1893, Louise Koppe fait partie des premières personnalités féministes appartenant à celle-ci3.
Louise Koppe participe au Congrès international du droit des femmes à Paris en 1878. Elle aime écrire et crée différents journaux dans lesquels paraissent ses poèmes, articles, pièces de théâtre. La fonction maternelle y occupe une place prépondérante. En 1879, elle fonde le journal La Femme de France, remplacé par La Femme dans la famille et dans la société. En 1882, le titre devient La Femme et l'Enfant2.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Ven 29 Mar - 9:39

Je vais terminer cette série des maçons célèbres par un dernier hommage à nos soeurs, des centaines d'autres francs-maçonnes (je ne sais si l'on peut dire franches-maçonnes) et francs-maçons célèbres existent, mais je vais m'arrêter aux FM de chez nous. En espérant que cette série ne vous a pas trop ennuyé.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Luciole et Nastassia aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Ven 29 Mar - 9:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Eliska VINCENT
Née le 29 juin 1841 à Mézières-en-Drouais (Eure-et-Loir), morte le 19 février 1914 à Asnières (Seine, aujourd’hui Hauts-de-Seine) ; communarde ; militante féministe et socialiste, amie de Louise Michel.
Eliska Vincent, souvent appelée « madame Vincent », grandit à Asnières dans un milieu familial républicain « très avancé » (son père prit part à la révolution de 1848).
Elle participa à la fin des années 1860 à la création de la Société pour la revendication des droits de la femme, aux côtés de Maria Deraismes, André Léo, etc.

En 1871, elle aurait participé à la direction de l’Assistance publique pendant la Commune de Paris. Elle-même indique s’être occupé de la maison de secours de la rue Corbeau (aujourd’hui rue Jacques-Louvel-Tessier, Xe arr.). Pendant la Semaine sanglante, elle transforma cette maison de secours en ambulance. Elle ne fut pas arrêtée pour sa participation à la Commune.
Eliska Vincent est une pionnière de l’accession des femmes à une franc-maçonnerie féminine indépendante et fait partie des fondatrices de la « Grand Loge symbolique écossaise -Le Droit humain », première obédience maçonnique mixte qui devient en 1901, l'Ordre maçonnique mixte international « le Droit humain ». Initiée par Maria Deraismes lors de tenues maçonniques qui se déroulent en mars 1893, elle fait partie des sœurs présentes le 4 avril 1893, jour de création de l'obédience et loge no 1 du Droit humain. Elle est élevée à la maitrise et prête son serment lors de cette tenue de fondation qui se déroule chez Marie Béquet de Vienne, franc-maçonne et fondatrice également. Elle est élue dans le premier collège d'officier appelé à diriger la loge, en tant que « deuxième expert ». Elle partage avec les autres pionnières un certain nombre de combats féministes
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Nowak aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par patos Ven 29 Mar - 15:30

merci surtout à notre Daniel national pour cette belle fresque, et son hommage spécial aux sœurs !
patos
patos
Admin

Messages : 5105
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 70
Localisation : Drôme

Luciole, Nowak et Charlemagne aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par danielsan Sam 30 Mar - 12:08

amen amen amen Very Happy
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2438
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 73
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Francs-maçons célèbres, quoique... - Page 11 Empty Re: Francs-maçons célèbres, quoique...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum