Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -11%
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K ...
Voir le deal
549.99 €

zélections zeuropéennes

4 participants

Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty zélections zeuropéennes

Message par yaka Sam 1 Juin - 12:10

Hier, ma fille, sur FB,  à posté une photo de son fils devant un bulletin de vote pour les élections européennes.
Cette photo m'a inspiré une réflexion que je vous partage.

--

Je n’ai jamais éprouvé de fierté pour les autres, je pars du principe que l’on ne peut-être fier que de ses propres actes.
Mon ancien patron nous demandait d’être fier de notre entreprise ; j’ai toujours pensé que c’était dans le seul but de renforcer notre sentiment d’appartenance et de nous dévouer au maximum à notre travail, en respectant (bien entendu) la ligne tracée par ce patron.
Que mon ancien patron soit fier de son entreprise, je peux l’entendre, c’est le résultat de son travail et il peut avoir de la fierté pour son travail.
Un employé peut, lui, être fier de ce qu’il a accompli ; bonne relation commerciale avec ses clients, travail correct, respect de ses collègues, etc …
Mais que l’employé soit fier de l’entreprise, non, pas à mes yeux. Il n’est pas responsable de l’entreprise, il n’en est juste qu’un rouage  qui fait son possible pour le reste de l’horloge donne l’heure juste.

Par contre, j’ai un sentiment de joie  lorsque mes proches réussissent quelque chose et qu’ils trouvent leur chemin.

Et aujourd’hui, je suis aux anges … mon petit-fils (17 ans) vote pour la première fois.
Le plus extraordinaire, c’est qu’il vote pour le Parlement européen, alors qu’il est Australien, qu’il vit en Australie et ne vient jamais en Europe.
Vous l’aurez deviné, s’il a droit au vote, c’est qu’il a la double nationalité ; Australienne par son père et Belge par sa mère.

Alors se pose une question, pourquoi voter alors qu’il ne vit pas en Europe ?

Poser la question est y répondre en partie. 
L’Europe est un maillon mondial que l’on ne peut ignorer, géostratégiquement parlant.
On dira facilement, “qu’est-ce que l’Europe ? Un tas de pays qui ne sont même pas fichus de s’entendre sur des points essentiels ! Un truc qui ne fait pas le poids face à l’Amérique, la Russie, la Chine, ou encore l’Inde. Une institution dont le parlement est infiltré par les lobbyistes de tous bords, tant religieux que commerciaux".

Et pourtant, mon petit-fils vote, sans y être obligé. Peut-être parce que sa mère l’a toujours fait, peut-être par conscience politique ou citoyenne, peut-être simplement parce que l’avenir de l’Europe peut façonner les rapports entre grandes puissances, même si elles sont sur d’autres continents. Peut-être encore pour assurer un avenir meilleur au reste de sa famille vivant en Europe. Il y a certainement un peu de tout, qui sait ?

Et là, j’ai une pointe de fierté d’avoir pu transmettre à ma fille cet élan citoyen, et que cet élan percole dans la génération suivante.
Son acte, son vote, me remplit de joie, quelque soit son choix, même si j’espère que les sirènes des extrêmes ne lui sussurent pas de cocher leurs cases.

Le nombre de fois, qu’en Belgique j’ai entendu “ça ne sert à rien, moi je ne remplis pas le bulletin ou je fais des dessins dessus” et de voir des adultes trainer les pieds pour se rendre à l’isoloir. (Dans notre pays, le vote est obligatoire).
Le nombre de fois qu’en France, j’ai entendu “on n’est pas obligé, de toute manière c’est tous des pourris” et de voir nos voisins se plaindre sur les réseaux sociaux des choix du petit pourcentage de votants. 

Bordel ! Si tu n’es pas content, tu n’as qu’à t’en prendre à toi même et bouger tes miches au lieu de balancer la faute sur ceux qui ont fait un choix et qu’ils l’ont acté.
Je ne peux espérer que lors des prochaines élections, sa soeur cadette se dise qu’il est bon de partager ses choix, ses doutes, ses questionnements en remplissant, elle aussi,un bulletin de vote.

--

Ps : juste pour faire chier, les grèves postales belges ont fortement retardé les envois des bulletins pour les expats, ma fille va devoir renvoyer "en express" leurs votes à l'ambassade pour ne pas dépasser les délais prescrits.
yaka
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1609
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 63
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Philbour et Nowak aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par CJR Dim 2 Juin - 0:20

Je comprends ta joie. Et c’est sympa de la partager ici.
Mais exclure les abstentionnistes c’est un peu fort. C’est aussi un courant de pensée qui parfois est même plus démocratique que le vote.
Ce n’est pas un dépit ou un dégoût. C’est une façon de montrer que nos dirigeants sont mal élus.
En France c’est un droit et ça me plait comme ça.
Écarter un point de vue car il n’est pas représentatif à tes yeux c’est également ce qui peut être jugé comme extrême.
Mais pour revenir sur le sujet principal du post: bien s’occuper des siens et leur transmettre des valeurs c’est très positif. Bravo à ta famille et à toi si tout le monde s’y retrouve.
CJR
CJR
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 16
Date d'inscription : 03/05/2024

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par Nowak Dim 2 Juin - 11:41

Bonjour,
CJR tapota :

C’est aussi un courant de pensée qui parfois est même plus démocratique que le vote.

L'abstention, c'est les gens qui s'en foutent complètement.
Par compte, peut-être faudrait-il comptabiliser le vote blanc ?
Nowak
Nowak
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 324
Date d'inscription : 16/05/2023
Localisation : Loiret

Kombo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par yaka Dim 2 Juin - 12:03

CJR a écrit:
Mais exclure les abstentionnistes c’est un peu fort. C’est aussi un courant de pensée qui parfois est même plus démocratique que le vote.
Ce n’est pas un dépit ou un dégoût. C’est une façon de montrer que nos dirigeants sont mal élus.

Donc, être abstentionniste est une réaction contre ceux qui votent "mal". 

Ou, tu as voulu dire que les dirigeants sont mal élus au sein de leur groupement politique.



Je ne suis pas persuadé que de s'abstenir soit un message clair aux partis politiques.

Je ne parlerai pas de la politique française, la seule image que j'en ai c'est que des présidents de partis différents se succèdent et que peu de gens en sont contents. 

Par contre, dans notre pays, c'est différent. Nous n'avons pas 1 parti au pouvoir, mais plusieurs, qui doivent former une coalition de majorité (afin d'avoir une opposition qui peut être aussi en coalition ou qui peut être individuelle) pourvoter des projets ensembles (et les détricoter séparément un peu avant les élections suivantes, pour que l'on se rappelle qu'ils existent et qu'ils peuvent faire chier, on marche sur la tête mur ).

Le plus compliqué, c’est que nous avons plusieurs gouvernements :
-le fédéral qui englobe le pays sur des compétences que l'on ne pourrait diviser (les soins de santé, les pensions, l'armée, la justice, les finances, les transports publiques (train), l'énergie ... )
-et un pour chaque région (Wallonie, Bruxelles, Flandres et les cantons germanophones) (on ne rit pas dans le fond de la classe). Et des fois, nous avons une majorité de droite au fédéral, de gauche dans une région, centriste dans une autre, et les ennemis au fédéral sont peut-être amis dans les régions.
 
Certes, nous sommes obligés d'être inventifs, car nous devons contenter tout le monde, mais il y a un revers à la médaille.
Les grands partis sont souvent des groupes de copains qui se cooptent les uns les autres, les fils de, les amis de, et finalement on ne voit que les mêmes têtes sur les affiches électorales depuis des années. Pire, dans les administrations, on retrouve des postes à responsabilité poussés politiquement, et les nouveaux directeurs (trices) ne connaissent rien à la matière ... mais vu qu'ils sont du même parti et de la même région que, leur avenir est assuré.

Oui, il y a des petits nouveaux sur les listes électorales, mais souvent c'est de la figuration et des attrape-voix, car une fois les élections terminées, les têtes de liste font comprendre aux figurants qu'ils n'ont pas accès à la cour des grands (sauf s'ils sont charismatiques) et que le bureau du parti va redistribuer les rôles.

On pourrait s'abstenir de voter (blanc ou en remplissant mal le bulletin) ; le passé nous a montré que cela ne change rien au niveau des partis. 
Le lendemain des élections, à la télé, "ils" comprennent les leçons, "ils" s'indignent que le populisme l'a emporté, puis retire leur coquille de Calimero et continue sans tenter de corriger leur attitude.

Je crains aussi que le problème soit d'un autre ordre. Nous avons des politiciens professionnels dont la vie n'est basée que sur leur position politique ; qu'ils soient efficaces ou non, ils sont confrontés à la réalité économique des groupes industriels qui menacent sans cesse de quitter le territoire si l'on ne se plie pas à leurs exigences, et qui, de toute manière, plieront bagage lorsque les taxes seront moins élevées et la main-d'œuvre plus corvéable ailleurs.
La Belgique doit aussi tenir compte des décisions de l'Europe. (Soit dit en passant, chez nous on dit "L'Europe à décidé que ... " et nos voisins disent "Bruxelles à décidé que ... " le parlement européen ne représente pas Bruxelles que je sache. Et si je voudrais poil de cuter un peu plus, ce parlement est la représentation de tous les pays européens, donc dire "Bruxelles à décidé que ... " c'est oublier un peu vite que se sont les représentants de chaque pays qui ont voté, le leur également).

Vu d'ici, en France, c'est souvent Macron qui en prend plein la gueule dans les critiques et les photos montages. (sans s'en rendre compte, ses détracteurs lui font une publicité gratuite énorme ; ne plus parler de quelqu'un et il tombe dans l'oubli, le montrer en gilet jaune, dans une manifestation, en compagnie de star du show-bizz, reste une publicité dont beaucoup ne retiendront le visage en oubliant le contexte, autre débat intéressant).

Chez nous, on se moque rarement du Premier ministre, il n'est qu'un rouage. On a de temps en temps des "affaires" où l'un ou l'autre s'est fait pincer, mais qui sera vite oublié et remontra à la surface quelques années après.
On a aussi un sport national qui est de tout critiquer, mais de ne pas accepter de monter dans la majorité en restant dans l'opposition, par principe ou par manque de courage politique, c'est à voir.

Peut-être que nous sommes aussi plus conciliants vu que le passé de la Belgique, de nos ancêtres, était un territoire sans cesse envahi par les voisins. 
Nous avons été Celtes, Romains, Francs (ceux qui sont venus de l'autre côté du Rhin), Caroloringiens (on a même vu passer des Vikings), puis sous la domination des Ducs de Bourgogne, du roi d'Espagne, de l'Autriche, des Français, des Pays-Bas avant d'être indépendants en 1830. 
Et encore, si nous avons un roi, c'est que les grandes puissances de l'époque ont refusé que nous nous calquions sur une république à la Française, de peur que cela ne donne des idées à leurs propres peuples. Nous avons pu arracher notre indépendance au prix d'un roi dont le rôle est purement représentatif, n'ayant pas droit à la parole (s'il fait un discours, ce dernier doit être validé par le gouvernement), qui n'a pas droit de vote (il ne peut pas choisir parmi ses sujets, devoir de neutralité oblige), mais qui reste un lien entre la majorité des belges (sauf les antimonarchiques).
Et pour faire simple, notre premier roi n'était pas belge, mais Allemand, entre-autre pour ne pas créer de dissensions entre les familles nobles belges.

C'est certainement pour cela que pour beaucoup d'entre nous, ne pas voter n'est pas dans nos gènes, même si nous pestons contre ceux qui sont en place.
Si seulement l'on se souvenait du passé plus lointain avant de se laisser tenter par les partis identitaires. Nous sommes issus d'un brassage culturel incroyable, nous tentons de concilier trois langues nationales et pourtant l'extrême-droite prend de plus en plus de place, tentant de nous renfermer sur nous-mêmes, oubliant qu'ils ont peut-être un espagnol, un italien, un viking, un africain, un français, un autrichien dans leurs ancêtres.
yaka
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1609
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 63
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Luciole et Nowak aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par CJR Dim 2 Juin - 12:39

Je comprends tout à fait ton point de vue.
Quand je disais « mal élus » je parle à deux niveaux: le parti choisi qui nous mettre dans le cirque électoral, et être élu avec 50% d’abstention ça devrait faire réagir le peuple entier et nos législateurs devraient considérer l’atteinte d’un quorum pour valider une élection.
Je pense que le tort de beaucoup aujourd’hui c’est justement d’aller voter systématiquement et donc de valider ce système.

Je crois au changement, je suis peut être naïf, mais j’y crois. Et l’on sais tous que ça ne viendra pas de la tête de l’état.
Alors je crois aux députés, je vote donc à plusieurs échelons du système (les élections locales sont bien tenues et l’on peut échanger facilement avec ces élus que l’on peut côtoyer)., mais pas à tous.

Je pense que nos deux visions sont complémentaires et que ta méthode douce peut s’appuyer sur une méthode plus radicale qu’est l’abstention militante.

Qui peut croire que 50 ou 60% des électeurs sont partis à la pêche? Le problème vient bien du programme des partis, de leurs représentants et d’un système qui peut exclure certains citoyens.

Après l’histoire et la construction du pays dans lequel on vote apporte beaucoup à la vision que l’on peut avoir ou vouloir mettre sur les crises démocratiques.
Quoi qu’il en soit, si nous pouvons discuter de ce sujet c’est que nous sommes dans un beau pays. Smile


Bonne route à toi et à ton petit fils! 👍
CJR
CJR
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 16
Date d'inscription : 03/05/2024

Luciole aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par patos Dim 2 Juin - 16:52

Le premier roi des belges était franc-maçon, non ?
patos
patos
Admin

Messages : 5222
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 71
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par Nowak Lun 10 Juin - 23:24

Excuse-moi Patou, mais :

Le premier roi des belges était franc-maçon, non ?

...franchement pas grand-chose à foutre. Neutral

On vit au présent dans un autre monde, et j'espère un monde nouveau. Même si ce monde nouveau, die freien land est une vue de l'esprit. Mais on peut rêver. Rêver que tous les hommes sont Frères.

Le présent, c'est l'inverse, c'est la montée de l'extrême-droite : quand j'ai été initié, j'ai juré ne pas soutenir les extrêmes.

Et je reste fondamentalement anarchiste. Ni dieu, ni maître.

"Le premier roi des belges" a pavé la voie du deuxième, Léopold II, "propriétaire" du Congo où ont été commises des atrocités qu'on ne peut oublier. Vous voulez des références ?

Aujourd'hui, en France, Duodi 22 prairial 232, fête de la Camomille - Laughing - , pour moi le combat prioritaire est de faire barrage par tous les moyens à l'extrême-droite.

"ne pas soutenir les extrêmes", ou ni rouge ni blanc, comme l'idéal anarchiste de Nestor Makhno, libre, libre et... de "bonnes moeurs".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comment la propagande stalinienne a terni l'image de cet anarchiste sincère :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Nowak
Nowak
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 324
Date d'inscription : 16/05/2023
Localisation : Loiret

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par Nowak Mar 11 Juin - 1:26

yaka tapota :

(...) ne pas voter n'est pas dans nos gènes

Ah, j'ai envie de relire ce que tu as dit, qui me semblait très sensé.

Voter est "dans mes gènes". Aucun d'entre nous, je parle de ma famille, qui avons une histoire, ne votera jamais pour un parti lié de près ou de loin à l'extrême-droite.
Nowak
Nowak
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 324
Date d'inscription : 16/05/2023
Localisation : Loiret

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par yaka Mar 11 Juin - 12:12

EUROPE 1 avec AFP // Crédits photo : 22h47, le 10 juin 2024
Des milliers de personnes se sont rassemblées lundi soir dans plusieurs villes de France pour dire leur opposition à l'extrême droite qui, dénoncent-elles, se retrouve "aux portes du pouvoir", après sa poussée dans les urnes la veille et l'annonce d'une prochaine dissolution de l'Assemblée nationale.


je reste perplexe, pourquoi n'y a-t-il pas eu un raz de marée de votes contre l'extrême-droite ?
yaka
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1609
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 63
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par yaka Mar 11 Juin - 12:19

patos a écrit:Le premier roi des belges était franc-maçon, non ?
article paru en 2007

...
Si son protestantisme ne fait pas de doute, un ouvrage tout récent de Jean van Win, intitulé pourtant très positivement "Léopold Ier, le roi franc-maçon", jette un gros rocher tout brut dans le jardin de l'imaginaire collectif belgo-belge. En fait, l'auteur arrive à la conclusion que s'il entra effectivement en Loge, ce fut de manière très épisodique et surtout honoraire.

La recherche approfondie dans les meilleures archives en atteste : des appartenances maçonniques suisse, anglaise et belge, seule est avérée son admission à titre honorifique et sans témoins dans la loge de l'Espérance (Zur Hoffnung) à Berne à l'âge de 23 ans, alors qu'il est au service du tsar de Russie. Pour le reste, il n'existe nulle preuve d'un engagement maçonnique personnel même si, durant son règne, le Roi rencontra forcément des maçons à tous les niveaux de l'Etat.

Comment expliquer alors la perpétuation de la légende ? Comme le montre van Win, le Grand Orient de Belgique utilisa très habilement le Roi pour sa cause après son décès en organisant, le 10 février 1866, une grande cérémonie "en mémoire du Frère Léopold". Que s'était-il passé ? Un billet publié par le correspondant bernois de "L'Indépendance belge" révélait que "le Roi appartenait à cette association humanitaire qui a été récemment l'objet d'attaques violentes"... Au Grand-Orient, ce dévoilement devenait un argument intéressant à un double titre : la maçonnerie belge mise à l'écart par les frères traditionnels retrouvait une certaine aura tout comme elle put se défendre aussi contre les excès de l'Eglise de Belgique à son égard. Alors ? L'auteur, plutôt que de trancher définitivement, n'a pu cacher son trouble devant une phrase écrite par le Roi à sa nièce, la reine Victoria, où ,déplorant qu'il n'ait pu coiffer la couronne de Grèce, il confie que "levé à l'Occident, à l'inverse du soleil, j'irai mourir à l'Orient"...
yaka
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1609
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 63
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

patos et Nowak aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

zélections zeuropéennes Empty Re: zélections zeuropéennes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum