Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -25%
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande ...
Voir le deal
52.80 €

On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

5 participants

Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par patos Ven 9 Juil - 12:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Beaucoup des douleurs de nos sociétés s’expliquent par la perte du sens de la vie qu’ont causée l’affaiblissement des grandes religions et idéologies. Notre cortex cingulaire est le vecteur de ces souffrances. Cet article explore ce que nous pouvons restaurer pour garder les avantages sans subir les inconvénients des situations sociétales passées :  gestuelles, rituélique, valeurs partagée.


Nous les maçons sommes à  la recherche assidue de la parole perdue. Mais dans la société actuelle on nous serine que pour l’humain de base la vie n’a plus de (bon) sens . Ces deux phrases porteraient elles sur le même sujet ? Ben, pit-êt ben ! Et on va essayer de le montrer en se servant des dernières observations scientifiques sur le cerveau humain.

Quand Sapiens est apparu, se nourrissant de chasse et de cueillette, peu de bookmakers auraient parié sur sa survie, vu la faiblesse de sa constitution en comparaison des prédateurs . Son cerveau l’a sauvé, avec notamment la capacité d’évaluation des possibilités ( un prédateur derrière les feuilles qui remuent ? Une intention hostile derrière ces yeux qui me regardent ? ) .

Bref la capacité de prédiction avec une bonne fiabilité nous a été indispensable, et s’est ancrée dans nos gènes. Afin de maintenir la fiabilité de la prédiction, un système de surveillance s’est mis en place, dans une petite zone  centrale de notre cerveau :  c’est le cortex cingulaire. Cette zone s’active, tel un système d’alarme qui s’allume, provoquant des sensations désagréables, dès qu’apparaît un phénomène qui diffère de la prévision. 



La vigilance ainsi ravivée permet de prendre les décisions nécessaires à la survie. Dans le clan des chasseurs-cueilleurs, tous les membres sont connus et leurs actions prévisibles. C’est plus rare au néolithique :  dans les grandes villes qui apparaissent, les étrangers, parlant un idiome inconnu, allument les cortex cingulaires .

Mais il existe un moyen d’apaiser ce cortex cingulaire :  c’est de se rassurer en observant que ces étrangers partagent les mêmes valeurs que vous, et agissent de manière identique. On voit là l’intérêt d’une gestuelle rituélique commune, en appui sur des croyances communes ; le succès des grandes religions provient de là, et aussi celui de la franc-maçonnerie.

Problème 1 : si les valeurs sont différentes, on peut en faire un prétexte à ségrégation, haine, guerres, etc.
Problème 2 : il faut s’assurer que les valeurs sont réellement alignées, donc on invente les sacrifices que le nouveau venu doit s’imposer pour prouver sa bonne foi.
Problème 3 : tout cela est géré par un clergé qui en vit bien, interprète comme par hasard les règles en accord avec ses intérêts, et affirme fortement détenir la seule et unique Vérité…
Problème 4 :  la science découvre les lois de la nature, bien différentes que ce qu’on a clamé avant 
Problème 5 : la technologie fait faire plein de progrès matériels ( médecine, confort et plaisirs ) et, associée à la démocratie, donne à l’individu une liberté de choix comme jamais
Problème 6 : étant pour la plupart d’entre nous des enfants de pauvres, la tentation du consumérisme est irrésistible, avec son cortège de dégâts causés à l’environnement…et ça nous fait dire que ce monde a perdu tout bon sens.

C’est quoi déjà la définition de sens ( en mettant à part ce qui a trait aux 5 sens ) : Raison d'être, valeur, finalité de quelque chose, ce qui le justifie et l'explique.

Nous revoilà donc dans l’histoire dans laquelle on se situe, qui raconte d’où on vient ( racines ), ce qu’on est (identité), ce qui nous tient à cœur ( valeurs, sacré ) et où on veut aller :  on retrouve ces notions de prédictibilité , éventuellement avec répétition, qui permettent à notre cortex cingulaire de se « rendormir ».

L’égalité, valeur qui nous est chère, est très récente ; elle soutient notre estime de soi, laquelle est un puissant calmant du cortex cingulaire. Il en va de même pour la fraternité ( création de groupe bienveillant, etc. ) et la liberté ( ce qu’on décide se réalise :  le cortex cingulaire adore ).

Mais liberté et égalité combinées ont amené l’individualisme, et ce dernier nous a joué un mauvais tour : on peut se jeter sur tout ce qui nous fait envie, mais tout seul , chacun pour soi, et on perd ainsi tous les bienfaits des joies prises en « communion » , et d’abord l’effet anxiolytique puissant que l’action en groupe procure à notre cortex cingulaire :  celui-ci se souvient que, dans la préhistoire, l’humain esseulé n’avait aucune chance de survivre longtemps.

Notre monde moderne et sa communication transparente tous azimuts a entraîné une perte de confiance du peuple dans ses élites, qu’elles soient politiques, économiques, scientifiques, religieuses ou spirituelles. Le complotisme est la résultante de cette méfiance généralisée, qui ruine tous les effets rassurants obtenus jusqu’ici. La compétition économique forte ruine les bienfaits de l’estime de soi obtenue par les luttes des anciens. La fuite dans un consumérisme abrutissant fait dire «  mais tout cela n’a plus aucun sens ! »

Et pourtant le challenge est là et nulle part ailleurs : nous devons réussir à retrouver les joies collectives, libérés de la compétition omniprésente. La technologie a permis que nos corps ne soient plus broyés par la charge de travail, mettons fin aux guerres économiques incessantes. Pour ce faire, ne supprimons pas l’actuelle liberté de circuler sur la planète : la non-connaissance de l’autre est le berceau du repli sur soi identitaire germe de tant de guerres. L’objectif doit être de créer un corpus de valeurs humanistes partageables par tous les peuples de la terre. En les célébrant par des rituels en groupe, nous avons une chance de créer un égrégore mondial.
 
On a montré que les personnes capables d’émerveillement ont un cortex cingulaire plus petit que la moyenne. Etes-vous prêts pour un rituel « un émerveillement par jour » ?

En tous cas ça irait dans le bon sens, pour nous et notre environnement, non ?


Dernière édition par patos le Sam 10 Juil - 0:09, édité 1 fois
patos
patos
Admin

Messages : 3787
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par Mortyfaire Sam 10 Juil - 0:02

Comme je ne suis pas maçonne, je ne me sens pas concernée.

Il y a sur internet une communauté "fraternelle" (non maçonne mais n'excluant ni les maçons, ni d'autres car elle ne se pose pas la question) constituées de personnes diverses mais "virtuelles", qui ne se connaissent pas mais qui envoient de l'amour aux autres, où tout le monde se situe sur un pied d'égalité, est libre (de s'exprimer avec sincérité et sans faux semblant) et est bienveillant.
Le problème est qu'il y a aussi une communauté désabusée et il est triste de constater que cette dernière a parfois pour seul but de nuire à l'autre : hacking, harcèlement, escroquerie aux sentiments ou aux investissements, sectes nuisibles, manipulations, mensonges...

J'imagine bien que dans une bulle choisie, tout va bien dans le meilleur des mondes et qu'on peut fabriquer des égrégores fabuleux et s'en émerveiller.

La plupart des gens sont seuls au milieu d'une foule, parfois au sein de leur famille. Comment pourraient-ils se fabriquer un rituel rassurant s'ils n'ont personne à qui parler, personne à aimer, personne à qui donner la main ?

Pourquoi les gens ne se parlent pas dans les capitales ? Parce qu'ils ont conscience que l'inconnu pourrait être un "fou furieux", sortir un couteau, trancher une gorge, voler un téléphone portable ou je ne sais quoi.
La menace d'hier du "regard dans les buissons" existe donc toujours sous une autre forme.

Ensuite, il serait vraiment délicat de comparer, par exemple :

- quelqu'un vivant dans un 12 m² sous les toits (chauds en été et froids en hiver) de la capitale, qui ferait deux heures de trajet en métro pour aller travailler sous des néons, toute la journée, dans un magasin de parfums entêtants
- quelqu'un dans son 90 m² (climatisé) qui irait travailler à vélo en 5 minutes et aurait un bureau de 20 m² face à une grande fenêtre donnant sur de beaux jardins.

Je ne suis pas certaine que l'émerveillement soit accessible pour tous, même si les valeurs peuvent être communes et peu importe qu'il y ait ou non une religion.

Pour que les gens soient au contact les uns des autres, il faut tout changer, depuis l'école et son enseignement jusqu'à des fêtes de rassemblement à taille humaine, où les gens pourraient circuler sur des chemins piétonniers ou cyclables d'une ville à l'autre, sans avoir peur de se faire écraser par une voiture.

Aux états-unis, les matins sont pour les études et il est accepté de regarder dans ses notes pour certains devoirs car il est compris que "apprendre par coeur" n'a aucun intérêt, tout ou presque sera oublié plus tard, et les après-midi sont utilisés pour des activités de groupe, appelés des ateliers : théâtre, sport, fabrications manuelles, jardinage, mécanique...
Il y a aussi des bals réguliers, des spectacles, des dîners pour apporter du bonheur et se donner des objectifs dans leurs préparations, d'avoir la satisfaction d'avoir accompli une tâche.

L'ennui, c'est que dès qu'ils quittent ce monde scolaire et protégé, il n'y a plus rien.
Les seuls endroits à fréquenter, à part leur travail, sont des clubs de sport, des pubs ou des discothèques bondées où peu de gens vont sans être déjà accompagnés par des "amis".
Ainsi naît des solitudes si on n'a pas eu la chance de garder contact avec ses camarades de classe ou de rencontrer un compagnon (pour toujours ?).
En fait, mises à part les bibliothèques (quand il y en a une à côté de chez soi), il n'y a pas d'endroits "gratuits" où aller pour rencontrer des gens et construire ensemble ou simplement échanger.
Il existe des associations mais souvent elles sont peu mises en avant par les mairies et de plus, tout le monde n'a pas un moyen de locomotion à disposition et certaines personnes, très isolées géographiquement, ne peuvent pas participer aux manifestations offertes par des grandes villes.
Les moyens de transport publics sont absolument déplorables ou inexistants dans les campagnes.
Par exemple, lorsqu'un trajet en voiture serait d'à peine une dizaine de minutes, il pourrait durer plus de quatre heures trente en transport en commun avec des correspondances en toile d'araignées et des attentes sur un horaire unique à ne pas rater.

Le métro n'existe pas partout et malheureusement les gens sont poussés à posséder une voiture.
Les jeunes, certaines personnes handicapées, les personnes âgées fragilisées et ceux qui ont eu de moyens sont donc exclus.

Quoi qu'il en soit, pour les associations, c'est déjà trop tard car un grand nombre de personnes restera sur les bas côtés car n'aura pas eu le courage de s'y inscrire, car ce n'est tout simplement pas dans sa culture.

Où vont-ils se réfugier ? Sur internet, devant la télévision, devant un jeu vidéo et leurs rêves sont déjà derrière eux. Difficile d'y trouver un sens à sa vie et encore moins un "bon vivre ensemble".

Bien sûr ceci ne concerne pas "tout le monde".
Pour être optimiste, il faut déjà être heureux, et même avec ça, il faut que rien n'arrive de tragique sous peine d'avoir une ribambelle de désillusions dont je vais me passer de faire des exemples, pour ne pas alourdir le texte ou l'orienter dans une voie non voulue.

Il n'est pas dit que vous n'avez pas déjà réussi à appeler cet égrégore et qu'il ait trouvé le moyen de se manifester autrement que ce que vous auriez espéré.

Alors, maçons, je vous laisse donc répondre à la question de Patos.

study
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par Luciole Sam 10 Juil - 0:48

Je sens que je vais devoir prendre des vacances voire quitter le Bandeau.
Comme cours de philo du soir ou relais des antitout surtout avec des posts interminables Sleep je ne pense plus être à ma place.Je vous souhaite un agréable WE.
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3904
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

chercheur, Philbour et Hilde aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par Mortyfaire Sam 10 Juil - 1:33

Luciole, tu es chez toi ici et depuis longtemps.

Alors, ne t'en fais pas, puisque tu me prends pour une "antitout", quand ce n'est pas m'accuser de "complotisme" dès que je montre du doigt un sujet dérangeant, c'est moi qui ne suis vraisemblablement pas à ma place sur ce forum.

Prends des vacances, ou non, mais surtout dors bien sur tes deux oreilles et pense à regarder la télévision, ça t'évitera de te fatiguer à lire ce que personne ne t'oblige à faire.

En fait, même si tu ne représentes pas à toi tout seul toute la maçonnerie, tu viens d'avoir le Très Grand pouvoir de me dégoûter.

Je voulais une BELLE image rassurante de gentil bisounours sur une licorne, un truc joli qui ne donne pas à réfléchir et j'ai trouvé ça :
c'est FOU comme le Diable guide mes doigts depuis qu'il a pris possession de mon corps !
J'espère que c'est assez court comme message d'étoile du matin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par YNRJ Sam 10 Juil - 4:21

Il y eut un soir, il y eut un matin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ps: j'ai tout lu :p
YNRJ
YNRJ
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 287
Date d'inscription : 19/09/2020
Age : 38
Localisation : XX

chercheur, Hilde et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par patos Sam 10 Juil - 9:15

Les réseaux sociaux sont des modes de communication de faibles qualités humaines : on ne voit pas le regard de l'autre ni n'entend son intonation...d'où plein de malentendus et d'énervement inutile.

Sur notre forum qui se veut serein, notre pratique du respect de l'autre inclut de ne pas ensevelir le sujet sous un bombardement de longs posts émaillés de plein de vidéos.

Mortyfaire peut se poser la question de son mode de communication par rapport à ces règles.
patos
patos
Admin

Messages : 3787
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

chercheur, Hilde et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par Luciole Sam 10 Juil - 13:02

Morty,je t'ai souvent complimenté pour tes qualités,je ne te vise sincèrement pas .C'est une réflexion générale et si elle suit un de tes posts c'est pur hasard.

Je n'ai aucune légitimité particulière et je ne suis pas dans les plus anciens.Dans les plus verbeux,ce serait plus exact.Peut être n'ai je pas à dire inutilement ce que je ressens qui devrait rester personnel mais nous avons souvent l'habitude de nous exprimer ainsi et pourquoi pas.

Cela dit,je ne vois pas mon intérêt à lire quantité d'articles issus d'internet que je pourrais chercher moi même (si j'en avais le talent) et dont je puis me passer pour avoir tout de même une vie ordinaire.Ce n'est que mon avis et il est modulable.

Au départ j'étais surtout venu pour les rapports entre FM et personnes intéressées par la FM.Tout le reste  peut éventuellement se retrouver ailleurs. Smile
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3904
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Philbour et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par chercheur Sam 10 Juil - 13:30

Le post de patos m'a fait réfléchir.
Aujourd'hui l'individualisme permet de penser quelque chose et de maintenir sa pensée y compris contre tous les autres.
A d'autres époques (pas si lointaines), le collectif sert de régulateur aux pensées trop différentes. Sur telle question, quand il y à débat, un consensus majoritaire se forme, les avis minoritaires finissent par disparaître et l'on passe à autre chose, le collectif poursuit sa vie. Là où le collectif survivait à la divergence d'avis ponctuelle, aujourd'hui c'est l'avis divergent qui survit au collectif. Pas étonnant que les liens et les solidarités traditionnelles se distendent et finissent par disparaître.
Est ce un mieux ? Est-ce un moins bien ?
J'ai en tête la pensée d'Hannah Arendt, pour qui les totalitarismes naissent de l'anomie de la société. Je ne sais pas, je m'interroge...
chercheur
chercheur
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 72
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 39
Localisation : SUD OUEST

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par Mortyfaire Sam 10 Juil - 17:03

YRNJ : merci pour cette belle photo.

patos : oui tu as raison sur le faible pouvoir de communication des réseaux...
Pour les vidéos, c'est ma façon de montrer de quoi je parle (ça m'évite d'écrire justement et je trouve ça pratique, tout en sachant qu'il y a le risque qu'elles ne soient pas comprises comme je le pense).
Je vais essayer de faire autrement, mais c'est difficile quand c'est un sujet où "tout le monde ou presque" semble penser qu'un "collectif", majoritaire seulement en apparence, a imposé une manière de penser qui va à l'encontre du bien commun. Je me sens obliger d'apporter des "preuves" et advienne que pourra.

Luciole : oui, je sais bien, tu m'as défendu souvent et même si j'ai songé que c'était peut-être aussi le hasard, dans tous les cas j'ai été touchée et ça m'a fait du mal.
Je n'ai pas le sentiment que tout le monde fasse des recherches (je ne dis pas ça pour toi), ou alors j'ai l'impression que les gens (en général) ne vont regarder que ce qu'ils croient être la vérité, ce que je ne fais pas, malgré les apparences, peut-être.

chercheur
: merci pour ton message car il me sert à expliquer ce que j'essaie de faire ici. J'essaie d'être la voix qui représente des "minorités" pour que nous trouvions un consensus.
J'ai pleinement conscience des "avis divergents" qui existent en dehors de ce forum et je tente d'établir une entente entre maçons et non maçons. On ne me facilite pas toujours la tâche.

Like a Star @ heaven

Cela ne me dérangerait pas qu'il y ait du totalitarisme (non, vive la démocratie !) à condition que ceux qui exercent leur pouvoir le fasse pour le bien de l'humanité, en vrai. Sauf que nous savons bien que les états totalitaires font tout l'inverse, même si c'est malgré eux (je me trompe ?).

Il y a des moyens de parvenir à ce que tout le monde s'entende si nous arrivons tous à être heureux, mais pour ça, il faudrait changer le mode de fonctionnement actuel. Il y a des modèles qui peuvent nous être très utiles (enfin, pas à moi, j'ai déjà la tête dans la tombe et je n'ai pas de descendance, mais on s'en fout).
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

On avance, on avance, mais c’est une évidence :  y’a pu d’sens ! Empty Re: On avance, on avance, mais c’est une évidence : y’a pu d’sens !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum