Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
iPhone 13 Pro : où précommander le ...
Voir le deal

Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

2 participants

Aller en bas

Cultivons notre sens chouchou :  le sens moral ! Empty Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

Message par patos Sam 7 Aoû - 18:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



…En effet, deux caractéristiques du sens moral humain sont étonnantes :  son universalité et son apparente objectivité ; les sciences humaines creusent activement la question, en particulier la psychologie évolutionniste.



La franc-maçonnerie a entre autres pour objet l’étude de la morale, nous dit le Grand Orient de France (sans qu’aucune autre obédience ne s’y oppose), et elle assure même travailler au perfectionnement moral de l’humanité :  je vous le disais bien, c’est notre chouchou.

Et pourtant on a l’impression que jamais autant que maintenant nos concitoyens n’ont clamé si fort qu’ils refusent qu’on ne leur fasse la morale ; ce « on » peut désigner toutes les autorités : parentales, politiques, religieuses, professionnelles, savantes… nous sommes devant l’esprit de liberté exacerbé qui nous fait ressembler à des enfants capricieux, même si nos poils sont gris. Le phénomène s’observe jusque dans nos loges mais, vieil optimiste, j’ose espérer qu’il y est un peu atténué, et cela parce que l’objet du travail c’est soi-même, ce qui promeut l’humilité et l’acceptation d’un conseil fraternel.

L’étude de la morale ne date pas d’hier ; les philosophes antiques déjà s’étonnaient de cette propension à faire passer le bien-être des autres avant le sien, propension qui de plus semble universelle . L’universalité et l’impression d’objectivité que l’on ressent avec les choses morales attirent bien sûr ceux qui veulent rassembler les humains selon leurs points communs.

Observant le caractère automatique de l’élaboration d’un jugement moral par notre cerveau, la comparaison avec nos 5 sens de perception est pertinente : la vue par exemple capte des signaux extérieurs, en fait un prétraitement puis envoie les signaux au cerveau qui les interprétera . Il y a donc des données entrantes en provenance de l’environnement, puis un processus de traitement algorithmique, effectué dans le cerveau, produit des données de sortie :  le jugement moral .

Si on laisse la dénomination 6e sens à l’intuition, le sens moral est donc notre 7e sens, toujours en fonction lorsque nous sommes éveillés ; et distribuant ses bons et mauvais points à tout bout de champ, sans même que nous le voulions.
Alors, comment ça marche ? Là, petite déception : les neurosciences ne trouvent pour l’instant pas de zones ou circuits simples spécialisés dans le sens moral, il s’agirait donc d’une combinaison de divers circuits. Place libre donc aux autres sciences humaines pour recherche des explications et des preuves associées .


Les psychologues ont montré par des essais que dès 3 ans les bébés ont un sens de la coopération mais aussi de l’équité (partages) ;  ils savent très tôt distinguer les simples conventions ( pour sortir on met certains vêtements et non d’autres ) des normes morales ( interdit de mordre les copains ). Ceci plaide en faveur d’un précâblage permettant un développement rapide du sens moral ; les études sur jumeaux corroborent ce point de vue.  
L’idée du précâblage endommage les tenants de la thèse du tout-culturel, pour lesquels la morale n’est qu’une internalisation des normes sociales. Elle est aussi gênante pour les rationalistes, pour lesquels le jugement moral s’obtient après un raisonnement logique explicitement décidé par notre cortex.

Reste donc les naturalistes, pensant que notre cerveau humain comprend un algorithme codé génétiquement, fruit de l’évolution, ce qui signifie que son ancrage nous a procuré à des moments donnés des avantages de survie. En particulier, les relations entre une coopération réussie et la survie ont pu favoriser l’ancrage de l’algorithme. Partager un bout de viande avec ses congénères ouvre un droit à obtenir une faveur similaire plus tard ; se sacrifier pour sauver son clan est aussi une manière de promouvoir les gènes que l’on a en commun avec lui. Ces mécanismes ont été observés dans des tribus de chasseurs-cueilleurs.
N’oublions pas que le jugement moral et ses préconisations ne s’imposent pas forcément  face aux pulsions égoïstes.

De même, ne perdons pas de vue que le jugement sera toujours tributaire des données entrantes . On a montré que de faibles variations des données entrantes peuvent changer le jugement du tout au tout ; les préjugés sont des données entrantes, qui peuvent fortement influencer le résultat du processus, et l’influence se renforce encore quand il s’agit de croyances collectives ( culture, religions ).

C’est ainsi que l’on arrive à montrer que le comportement moral, en apparence coûteux, est fréquemment compensé par des inconvénients cachés évités, nommés «  coûts d’opportunité » par les spécialistes comme Stéphane Debove, auteur de « Pourquoi notre cerveau a inventé le bien et le mal ». Plus généralement, les coûts d’opportunité permettent d’expliquer les mécanismes stabilisant la coopération entre individus ou entre individus et groupe . On pourra distinguer les comportements coopératifs des comportements altruistes :  ces derniers sont à la fois coûteux pour l’acteur et bénéfiques pour le groupe.

En conclusion, on peut voir le sens moral comme une aide précieuse en vue de maximiser les bénéfices sociaux.

J’espère ne pas vous avoir trop fait la morale !
patos
patos
Admin

Messages : 3742
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Cultivons notre sens chouchou :  le sens moral ! Empty Re: Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

Message par Sam Mar 10 Aoû - 0:03

Les termes coûts, maximiser, bénéfices me font penser à la philosophie utilitariste de Bentham.

Est-ce que l'auteur, Stéphane Debove, s'en revendique ?
Sam
Sam
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 43
Localisation : Mons

https://coggle.it/diagram/WtPBuWZ72v2xZ8Dc/t/baruch-spinoza-1632

Revenir en haut Aller en bas

Cultivons notre sens chouchou :  le sens moral ! Empty Re: Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

Message par patos Mar 10 Aoû - 9:09

Je ne m'en souviens pas. Mais ces termes sont aussi couramment utilisés en psychologie évolutionniste et en sociologie
patos
patos
Admin

Messages : 3742
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

Sam aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Cultivons notre sens chouchou :  le sens moral ! Empty Re: Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

Message par Sam Mar 10 Aoû - 10:42

J'avoue que je connais mal la psychologie évolutionniste. J'ai vu qu'il y avait pas mal de débat sur cette discipline au sein des sceptiques, mais le sujet à l'air assez complexe.
Sam
Sam
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 43
Localisation : Mons

https://coggle.it/diagram/WtPBuWZ72v2xZ8Dc/t/baruch-spinoza-1632

Revenir en haut Aller en bas

Cultivons notre sens chouchou :  le sens moral ! Empty Re: Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

Message par Sam Mar 10 Aoû - 12:01

Je viens de tomber sur cette vidéo par le grand Albert, je vais commencer par la  Very Happy
Il y explique la psychologie évolutionniste à 42'30  cheers

Sam
Sam
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 43
Localisation : Mons

https://coggle.it/diagram/WtPBuWZ72v2xZ8Dc/t/baruch-spinoza-1632

Revenir en haut Aller en bas

Cultivons notre sens chouchou :  le sens moral ! Empty Re: Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

Message par patos Mer 11 Aoû - 12:22

Avec la psy évolutionniste on arrive à comprendre comment plusieurs comportements se sont ancrés dans nos cultures et/ou gènes.

Mais tout cela me semble basé sur des comparaisons avec le monde animal ou des raisonnements à partir de ce qu'on sait du paléolithique et du néolithique, bref on n'est pas à l'abri d'une erreur et la prudence reste de mise.

Du coup je classe cela plus bas sur l'échelle de confiance que la neuroscience dans laquelle on observe directement ( IRM etc )  l'activité du cerveau pendant le déroulé des événements ( pensées, actes...)...l'idéal est d'avoir une explication évopsy et de la confirmer par neuros.
patos
patos
Admin

Messages : 3742
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

Sam aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Cultivons notre sens chouchou :  le sens moral ! Empty Re: Cultivons notre sens chouchou : le sens moral !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum