Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur le Pack enceintes Home Cinéma JAMO PACK
649 € 1099 €
Voir le deal

Je cherche . . . la quête de sens

5 participants

Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Je cherche . . . la quête de sens

Message par Janus6162 Lun 17 Mai - 15:22

L’homme a besoin de sens.


Il ne peut se contenter de vivre en satisfaisant ses besoins vitaux comme les autres espèces animales qui, même lorsqu’elles possèdent une organisation sociale, ne possèdent pas les moyens cognitifs nécessaire pour s’interroger sur la finalité de leur existence.


Ce besoin de sens n’est que partiellement satisfait par la recherche de la compréhension du monde dans lequel il vit. Il a beau s’instruire sur les mystères du monde physique, il reste toujours des questions sans réponses. 



Pourtant, le besoin de sens est toujours là et les extraordinaires découvertes scientifiques qui expliquent chaque jour un peu plus le quand et le comment de nos origines ne fournissent toujours aucune réponse sur le pourquoi. 
«Pourquoi y a t il quelque chose plutôt que rien" disait en substance Leibniz


L’homme cherche, encore, inlassablement, avec au début des années 70 la tendance dite New Age comportant différentes chapelles axées sur diverses mystiques et pratiques mais avec toujours en toile de fond la recherche de la Vérité et de la Connaissance. Durant cette période est aussi apparu un courant dans les milieu scientifiques d’astro physiciens, cosmologues et autres biologistes rejetant le matérialisme pur, mouvement qui, partit de l’université de Princeton a reçu le nom de Gnose de Princeton. Ils partent du principe qu’il y a un endroit et un envers. Cad une conscience interne de ce qui nous entoure qui ne peut se réduire à sa seule description extérieure.

Ces scientifiques cartésiens et souvent athée ou agnostiques ont opéré une sorte de lâcher prise en renonçant à l’idée que la logique embrasse tout ce qui les entoure et que la preuve scientifique est l'unique mode de traitement. De l’univers il disent  "IT THINKS"   Ca pense . . . .


Sur ce vaste sujet j'ai bien aimé le livre de Jean Staulne  "Notre existence a t elle un sens" livre tout sauf méthaphysique, puisqu'on passe a travers la relativité générale, la physique quantique et la théorie de l'évolution des espèce notamment. Juste en fin d'ouvrage, l'auteur laisse apparaitre son choix déiste . . et parfaitement respectable au demeurant.

Et vous . . .vous en pensez quoi ?


PS je pige pas pourquoi j'ai des tailles de caractères différents . . ma source est un texte sur Word ou la police est la même . . Embarassed
Janus6162
Janus6162
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 30
Date d'inscription : 03/04/2021
Localisation : Suisse

patos et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par patos Mar 18 Mai - 10:16

tu as raison, Janus, le sens nous obsède tous un peu, et les maçons sans doute plus que les autres .

Il pourrait y avoir une explication évolutionniste à la chose.

Les études de psychosocio ont démontré que des bébés de quelques semaines seulement, donc bien avant le langage et autres apprentissages culturels, suivent le regard des humains et des animaux, et font très vite la différence entre un être vivant doué d'intentions et un être inerte ou mécanique.

Même l'animal sauvage suivra nos yeux pour deviner nos intentions .

Il en va de la survie d'une espèce de réussir à prévoir ce qui va arriver , et le regard est le miroir de l'intention .

Par extension, on va chercher dans la nature la trace de ce qu'elle s'apprête à nous envoyer...

bon tout ceci explique notre effrénée recherche de signes ( et donc notre horreur du hasard, illisible ) afin de prévoir le futur, et on pourrait dire que le "ce qui va arriver" est un peu différent de "pourquoi", mais il y a des zones de contact : "cela nous arrive parce que une instance supérieure l'a voulu ainsi".

Cela éclaire aussi le phénoménal succès des religions, par leur côté rassurant ( " vous voyez, on a l'explication " ) .

mais l'explication est toujours un peu bancale, alors on continue de chercher le sens...
patos
patos
Admin

Messages : 3695
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

chercheur, Philbour et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par chercheur Mar 18 Mai - 11:33

La quête du sens n'est-elle pas le propre de l'homme qui réfléchit ?


Le sens est difficile à trouver...je le relie à l'absurde.


J'aime cette phrase de Camus : "Ce monde en lui-même n'est pas raisonnable, c'est tout ce qu'on peut en dire. Mais ce qui est absurde, c'est la confrontation de cet irrationnel et de ce désir éperdu de clarté dont l'appel résonne au plus profond de l'homme."


Tout en sachant que Camus a évolué vers la fin de sa vie vers une forme d'amour à la fois inconditionnel et choisi (relire Le Premier Homme) qui semble avoir répondu à sa recherche.
"Je voulais vous dire seulement que je vous aime avec vos défauts. J'aime ou je vénère peu d'êtres. Pour tout le reste, j'ai honte de mon indifférence. Mais ceux que j'aime, rien ni moi-même ni surtout pas eux-mêmes ne fera jamais que je cesse de les aimer"


Bien à vous,
chercheur
chercheur
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 67
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 38
Localisation : SUD OUEST

patos, YNRJ et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par Mortyfaire Mar 15 Juin - 14:02

Même "soi" n'est pas 1 personne mais des milliards puisque "soi" abrite dans son corps le cerveau dans la tête, le ventre que les scientifiques appellent le 2me cerveau (similitude physique) et des milliards de bactéries, supérieures en nombre par rapport à nos cellules vivantes.
Une liste incalculable de T, A, G, C (code génétique).

Soi étant un macrocosme, un univers de microcosmes.
La volonté des bactéries (et parfois virus) semblent dire "il faut manger pour vivre et se reproduire", nos chers ancêtres de poussière et ce qui a été appelé "cerveau reptilien".

Et récemment dans un reportage, j'entends le commentateur qui dit qu'il est fort probable que la tête a été créée dans le but d'avantager le ventre.
Ce dernier est au centre du corps parmi un système hormonal et qui communique avec la tête par le nerf vague.
Nous savons bien que les bactéries qui colonisent notre colon ont un fort pouvoir de décision sur les aliments que nous allons choisir.
Rappelons nous aussi de la toxoplasmose qui est capable de dire au rat "tu es fort, invincible face au chat" justement pour le rat se fasse dévorer par le chat, car la toxoplasmose se développe mieux dans un chat.

La tête serait donc un élément moins important que le ventre en vérité ?
Est-ce que ça ne remettrait pas en cause tout notre système de pensées sur le sens de la vie, de la psychologie aussi ?

Quel est le sens de la vie dans la volonté propre d'une bactérie ?
Et pourquoi, dans ce cas, penser que l'humain serait au centre d'un plan cosmique s'il n'a pas d'autres finalités propres qu'un éléphant, qu'une abeille ou qu'une plante carnivore ou un brin d'herbe en dehors de cette fameuse chaîne alimentaire ?

Est-ce qu'il n'y aurait pas eu méprise sur la signification de "l'Humain est à l'image de Dieu" si, en réalité, "dieu" serait une ou des bactérie(s) ?... Ce qui collerait avec la théorie du Big Bang et de "l'homme qui est poussière et qui retourne à la poussière" en même temps que "rien ne se perd, tout se transforme" ?
De fait, mon imagination aidant, je vois le Soleil comme un cerveau et la Terre comme un ventre, la Lune comme une extrémité.

L'Humain serait un emballage sophistiqué, un véhicule performant semant ses bactéries, en tuant certaines par la pollution ou les antibiotiques qui ne font aucune différence entre les "bénéfiques" et les "maléfiques" pour le système humain, en nourrissant les unes au détriment d'autres...

Ceci ne nous donne pas plus de quête de sens, dommage et c'est presque plus perturbant.
Surtout pour la psychologie, conscient / inconscient et tout ce qui en découle, non ?

A vos réflexions, vous avez 3 heures. Ha non, pas de chrono, coupez lui la tête !!!
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

patos et Luciole aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par patos Mar 15 Juin - 14:10

beau post !  il ne fera pas un bide.
patos
patos
Admin

Messages : 3695
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par danielsan Mar 15 Juin - 17:38

Quand j'étais jeune j'étais un passionné de science fiction qui se disait à l'époque roman d'anticipation, édition fleuve noire avec de superbes illustrations de couverture dessinées par Brantone dont d'ailleurs je faisais collection . J'ai lu un de ces livres dont malheureusement je ne me souviens plus du nom dans lequel, l'univers était le corps d'un être (Dieu?) et les hommes vivaient à l'intérieur de ce corps comme des bactéries ou autres et étaient à la merci de ce corps et leur destin au cerveau de cet être Razz c'est le post de Mortyfaire qui m'a fait souvenir de ce bouquin.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1587
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 70
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par Mortyfaire Mar 15 Juin - 18:22

Moi aussi je lisais ces romans d'anticipation car mes parents en avaient beaucoup.

Je ne sais pas ce que ces livres sont devenus mais il est dommage qu'ils ne soient plus en notre possession.

Je ne me souviens pas avoir lu l'histoire du souvenir ressurgi.

Mais maintenant, c'est le post de Danielsan qui me donne des souvenirs...

L'un d'eux racontait des personnes qui vivaient dans un monde très étrange, avec des monstres.
Finalement ils ont compris qu'ils étaient morts et étaient dans une sorte d'au-delà et que les "monstres" étaient des sortes d'âmes avec des "problèmes" (comme une vilaine mutation génétique ou une maladie) et un couple qui s'était formé, enquêtait avec d'autres pour savoir s'ils étaient en enfer...
A la fin, ils ont trouvé (je ne sais plus le nom employé, dieu, la matrice, un soleil ?) un "quelque chose" qui avait une sorte de bug mais qui, a l'origine, permettait de continuer d'exister dans une "non-vie" et ils ont choisit de le détruire, en sachant que cette action serait irrémédiable et que leur "non-vie" allait s'achever "définitivement" (je crois qu'il n'y avait pas de notion de résurrection ou réincarnation). Ils l'ont détruit à cause des "monstres" (ce qui pourrait être plus horrible encore que les morts-vivants des films de science-fiction / horreur).

Ce choix et cette fin définitive avec "rien" derrière m'avait choqué, d'autant que les héros du livre étaient très amoureux (je suis dans l'incapacité de me souvenir s'ils mangeaient/dormaient comme dans la vie terrestre), c'est surtout la fin qui me revient, implacable, glaçante.

Et si "l'âme" n'existait pas et que lorsque nous mourrons, il n'y avait RIEN, le néant, le vide ?
Que l'absence de matière, même si l'électricité qui nous parcourent ne peut pas être mis dans la case "matière" (ondes ou particules, énergie ou matière, lumière ou son,  ....).

Et si, en fait, nous cherchions un sens à quelque chose qui n'en a pas ???  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par patos Mar 15 Juin - 18:54

on cherche du sens parce que notre cortex cingulaire est programmé pour ça, ce qui ne prouve en rien qu'il y ait ou non du sens...
patos
patos
Admin

Messages : 3695
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

Luciole et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par chercheur Mar 15 Juin - 22:24

L'important n'est il pas à chercher auprès de nos besoins intimes ?
Celui qui a besoin de sens va se mettre à le chercher jusqu'à trouver (ou non) un sens qui le satisfait. Dans ce cas, les spiritualités partent avec un certain avantage. Leurs récits, leur édifice moral et leur ouverture vers une forme de transcendance est un terrain inépuisable de recherche et de félicité.
Mais il y a aussi celui qui ne cherche pas de sens particulier, parce qu'il n'en a pas besoin ou qu'il n'en voit pas l'utilité. Si la vie n'a pas de sens, autant en profiter. Nul besoin de craindre l'après-vie, car s'il n'y a rien, nul n'aura non plus la conscience de ce rien. Dans ce cas, les philosophies grecques, stoïques ou socratiques, sont de puissants outils pour penser la vie.
A chacun sa liberté.
chercheur
chercheur
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 67
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 38
Localisation : SUD OUEST

Luciole et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par Mortyfaire Mar 15 Juin - 22:50

Chercheur : je lis "si la vie n'a pas de sens, autant en profiter."

Et si la vie n'a pas de sens et qu'on aurait un besoin viscéral d'en trouver un, et qu'on n'arrive pas à "en profiter" ou alors à grand peine, vers qui ou quoi se tourner ?
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par chercheur Mer 16 Juin - 7:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :
Relire Épictète, Marc Aurèle ou Sénèque, ou les trois,
Faire un tour du côté d'Albert Camus et contempler son passage du plaisir à l'absurde, de l'absurde à la révolte, de la révolte à l'amour.
Et puis ça veut dire quoi "en profiter" ? De faire comme "les autres" ? N'y a t'il pas davantage de frustration ou de souffrance à en tirer ?
chercheur
chercheur
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 67
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 38
Localisation : SUD OUEST

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Je cherche . . . la quête de sens Empty Re: Je cherche . . . la quête de sens

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum