Le Bandeau sur les yeux
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Un, concept unique … mais pourquoi ?

Aller en bas

Le Un, concept unique … mais pourquoi ? Empty Le Un, concept unique … mais pourquoi ?

Message par patos le Lun 17 Aoû - 18:35

Nous discutions l’autre jour entre frères et sœurs, et je fus frappé par ces paroles : «  Ne crois tu pas qu’il y a un seul grand Tout ? »


Je ne pus m’empêcher de jouer au mécréant scientiste en répondant : «  Et pourquoi pas deux ? »



Tout de même, si je puis me permettre, en franc-maçonnerie, « Un » c’est le Mot-compte-triple. On le rencontre dès le premier grade avec la synthèse qui clôt thèse-antithèse avec un retour à l’unité.


On le rencontre encore dans la chaîne d’union forgeant l’unité locale d’une loge. La même unité se retrouve, en globalisant, dans l’universalité de l’ordre, et dans l’unité spirituelle créée par la fraternité…bref la liste symbolique est longue.



Nos doxas contemporaines reviennent quelque peu en arrière par rapport à cet unitarisme : éloge de la (bio)diversité, de l’enrichissement par la diversité ( Saint Ex, si tu nous regardes..) , de l’Altérité…


Pouvons nous expliquer ce succès du Un ?


Et ceci  sans vouloir faire de pub pour ce chouette journal qu’est le « Un » d’Eric Fottorino et ses équipes ?
Grattons un peu.



D’abord, rappelons nous que nous aimons les images et les histoires simples et nettes. Simples, ça veut dire faciles à comprendre, avec les bons ( moi ) et les mauvais ( d’autres ) . Nettes, ça veut dire qu’il n’y a pas de trous dans la narration, pas de phénomènes non expliqués.



Pourquoi ce goût des belles histoires ? Parce qu’elles servent à rassurer, et qu’il est donc nécessaire qu’on ne laisse pas de zone d’ombre susceptible d’abriter un démon prêt à fondre sur nous.



OK donc, mécanisme de protection contre l’angoisse : une histoire lisse unique = tout a son explication et je n’ai rien à craindre.
Et si on reprenait nos vieux grimoires que sont les écrits d’un certain Sigmund Freud. Celui-ci ramenait beaucoup de nos dadas à des problèmes ( réels ou supposés ) subis dans l’enfance, et en particulier le manque d’amour.



La réaction inconsciente de l’enfant en manque d’amour est ( disait le père Sigmund ) de vouloir retourner dans le sein maternel pour y retrouver chaleur et protection :  en somme recréer l’Unité originelle… tiens tiens. 



Alors, qu’en pensez vous ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
patos
patos
Admin

Messages : 2878
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Le Un, concept unique … mais pourquoi ? Empty Re: Le Un, concept unique … mais pourquoi ?

Message par Luciole le Mer 19 Aoû - 19:12

Bonsoir.
Voui,voui mais le un n'existe pas,"Le Tao que l'on peut nommer n'est pas le Tao" (aucune allusion à notre bien cher frère qui a choisi ce pseudo).
C'est la confusion avec le Tout.Le un est déjà séparation.Tout comme l'église des temps anciens qui ne voulait pas entendre parler du zéro car le Un (en trois,je n'ai jamais compris) étant Dieu il ne pouvait naitre du zéro.Ils ont fini par admettre car pour les mathématiques c'était quand même plus commode,tout comme pour accepter l'orgue ou rebaptiser les anciens dieux en saints.
Dans le reconversion le Vatican a toujours été très fort.
Pour Sigmund a t'il parlé de l’excès d'amour qui lui aussi a bien des inconvénients?
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3138
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

patos aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum