Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-60%
Le deal à ne pas rater :
GETGO Set 6 boules de pétanque acier chromé
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

Ne laissez jamais...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 16:10

Pour rebondir sur le topic concernant le choix, voici un sujet qui touche absolument tout le monde : Le malaise du "choix par procuration" !

De quoi s'agit-il ? Notre société voudrait que l'on ressemble à ce qu'elle a projeté pour nous. Ainsi, beaucoup de personnes vont mal car elles ne sont pas ce qu'elles devraient être, c'est à dire en pleine possession de leur vie, de leurs choix. Ne laissez jamais personne décider de ce qui serait bon ou pas pour vous, dans le sens où nul n'a le droit de diriger votre vie. A force de nous conformer aux principes sociaux, culturels ou autres, nous finissons par nous éloigner de nous même, et nous perdons les rênes de notre "véhicule de vie", ce n'est plus vraiment nous qui le dirigeons. Tout le stress ainsi accumulé peut ressurgir sous forme de révolte ou de malaise. Je ne suis pas en train de parler d'anarchie, mais bien au contraire d'ordre ! Mais un ordre intime, humain; un ordre psychique qui est conforme aux attentes de notre personnalité. Le malaise vient du fait que notre système base tout son fonctionnement sur le rendement et la réussite, la performance et les dogmes économiques. Or, nous ne sommes pas faits pour vivre ainsi, le rythme de vie est devenu trop rapide, l'incidence sur notre esprit et notre santé est non négligeable. Aussi, nous devons faire des choix, et être conformes à ce que nous voulons vraiment, au plus profond de nous, sans nous en laisser compter par je ne sais quoi ou je ne sais qui ! La société peut être une machine qui dévie de nos besoins profonds, alors il faut réagir...

Je connais bien le problème. Et je suis moi même quelqu'un qui est en passe de "revivre" à ce niveau ! Si vous saviez ce que la société m'a imposé (Et je ne suis pas le seul), jusqu'au jour où j'ai repris les rênes de ma vie, évaluant mes besoins, réhaussant mon degré de contestation (Il faut toujours s'indigner contre ce qui nous parait injuste). Ne vous laissez pas imposer des choix sur mesures qui ne seraient pas les votres. Les autres, vous, moi, nous avons tous le droit d'être différents et de penser autrement. Pour être libre, il faut se battre, mais bien souvent, on se bat contre soi-même ! Car il ne tient qu'à nous de nous débarasser de certaines scories, qui n'ont plus rien à faire en nous. L'autorité n'a de sens que si elle est juste, équitable et constructive; mais c'est rarement le cas dans notre système. La libération de l'être vient de la prise de conscience, de ce moment où il faut choisir sa destinée, sans déterminisme, et en gardant à l'esprit que nous pourrons toujours modifier cela en cours de route. Personne ni aucun système ne doit nous voler nos choix, nos prises de décisions. La véritable liberté est à ce prix.

Dans mon cas par exemple : j'ai décidé de reprendre des études, avec conviction et confiance. Je décide de ce qui me parait le mieux adapté à mes demandes. Il est fini ce temps où je me laissais faire, et il ne faut jamais se laisser faire. La société évolue, et nous devons le prendre en compte, mais ce n'est pas une raison pour la laisser nous dicter tous nos choix. Il n'y a aucune incompatibilité entre le respect de ses propres choix (non soumis au système, de manière aveugle) et la société. La force réside dans ce que l'on est, et les convictions qui nous animent; le tout est de ne pas subir tout ce qui ne fait pas partie de soi, et qui le fait souffrir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par V.I.T.R.I.O.L Jeu 24 Mai - 16:18


OK Olive !

Personne ni aucun système ne doit nous voler nos choix, nos prises de décisions. La véritable liberté est à ce prix.
!

Ainsi voleurs et assassins peuvent revendiquer leur choix, c'est çà ?

Laughing
V.I.T.R.I.O.L
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 80
Localisation : Hte Normandie

http://juanito.allmyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 16:21

Il est vrai que c'est tellement plus simple de rejeter la faute sur la société, plutôt que de se remettre en question. Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 16:22

J'ai oublié de préciser, dans le cadre du respect d'autrui, évidemment... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 16:24

Tu as mal lu mes propos Nâh, ou tu les as mal compris !

" La société évolue, et nous devons le prendre en compte, mais ce n'est pas une raison pour la laisser nous dicter tous nos choix. Il n'y a aucune incompatibilité entre le respect de ses propres choix (non soumis au système, de manière aveugle) et la société. La force réside dans ce que l'on est, et les convictions qui nous animent; le tout est de ne pas subir tout ce qui ne fait pas partie de soi, et qui le fait souffrir... "

Je me cite. Et je ne rejète qu'une part de la responsabilité sur la société, si cela n'apparait pas dans mon postage, c'est que j'ai du mal le rédiger !


Dernière édition par Olive1968 le Jeu 24 Mai - 16:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 16:24

Je réitère. Je ne pense pas que ce genre de méthode soit saine, lors d'une conversation, je ne fais que donner mon avis très cher. Peut être que cela vient de toi également... Il y a bien une personne qui écrit un texte et une autre pour la lire dans le cas présent. Soit, j'ai parlé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 16:30

Soit. Mais à condition de bien interpréter le texte en question. Je sais que ce n'est pas toujours simple, car nous n'avons pas forcément le même âge, les mêmes visions de la vie, la même culture ou je ne sais quoi...

Ce qui est simple à comprendre peut devenir rapidement compliqué et ambigu selon les cas. As-tu bien lu mon texte ? Bien assimilé ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par LordToms Jeu 24 Mai - 16:49

Je te rejoins dans tes paroles. Je suis en tout point d'accord avec toi. Vivre en communauté ne veut pas dire s'écarter de sa propre personnalité pour asservir le désir crucial d'une société qui demande toujours plus d'efficacité et de productivité. D'ailleurs cela me semble contraire au principe même de l'être humain le vrai, le naturel, l'homme bio ! (Hum... j'ai encore dérapé... ^^')

Et je soulignerai tes dires par ceci : Et quand est-il du système éducatif restrictif qui est en vigueur et qui se permet de parquer les jeunes (comme je l'ai été il y a peu, et je le suis encore en partie) dans des sections qui ne leur plait pas parce qu'ils n'ont pas eut de bonnes notes dans des domaines qui pourtant les passionneraient ?
Je me prend en exemple, je me fait le satire de cette injustice. Car malgré mon attachement pour la littérature, l'histoire (et pas seulement la seconde guerre mondiale qu'on nous rabâche tout au long de ces 4 longues années de collège, oui messieurs ! En 4 ans je n'ai du aborder en cours d'histoire que la 2e guerre mondiale... honte au système éducatif !), aux arts comme le dessin et la musique, je me suis vu refoulé dans une section technique parce que j'avais de meilleures notes en science et en technologie. Certes j'ai choisi d'aller après dans l'informatique mais m'en a-t-on vraiment laissé le choix ?
A cela je répondrait : "Non !" Je n'aurais jamais pensé faire de l'informatique mais je le fait parce que c'est ce qui me va le mieux dans la branche technologique. Et oui je le dis je ne me sens pas forcément bien dans cette branche. Moi ce que je voulais faire c'est un métier créatif, littéraire. Mais parce que j'ai été aveuglé et parqué dans un domaine qui n'était pas le mien me voilà séparé de ce que j'aime le plus et qui n'en est réduit maintenant qu'à des loisirs dont j'ai rarement le temps de profiter...

Alors pourquoi réduire les plus jeunes à ce qu'ils savent faire de mieux et non pas à ce qu'ils aimeraient faire ? Pourquoi ne pas prendre le pari de laisser libre court à leur passion et d'aimer ce qu'ils font quitte à en choisir des moins bon mais qui seront peut-être plus tard meilleurs car plus intéressé ? Car moi je vous le dit : Mieux vaut quelqu'un de passionné que quelqu'un qui ne l'est pas et va dons bâcler son travail ou y mettre de la mauvaise volonté même s'il pourrait être meilleur.

Et bien je pense qu'on vous dira : pour le bénéfice ! Mais moi je pense surtout qu'il n'y aura jamais de bénéfice si l'on pense de cette manière. D'ailleurs je leur rétorquerai sans vergogne qu'il y a bon nombre d'écrivain qui n'étaient pas fort en orthographe et pourtant on ne les a pas empêché d'écrire des livres et de devenir des figures symboliques de la littérature.
Qui pourrait se donner le droit de juger vraiment ce que deviendra quelqu'un simplement en regardant ces notes au collège ?

Moi je suis simplement scandalisé par ce fait et j'en souffre toujours. Non pas que l'informatique ne soit pas une matière enrichissante, mais ce n'est pas vraiment ce domaine dont j'aurais voulu faire mon métier...

J'espère avoir par mon témoignage contribué à compléter d'une manière ou d'une autre ce sujet.

PS : J'assume mon choix mais pour autant je conchie le système éducatif restrictif ! Là-dessus je serais inflexible !
LordToms
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 32
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Pimbi Jeu 24 Mai - 16:51

C'est la définition du mot "pureté", Olive : ce qui est à sa place. Or, le mot "péché", si galvaudé par les faiseurs d'oraisons, les casuistes et tous les gourous de la moralité bon chic bon genre, signifie tout le contraire.
Il existe en nous un équilibre qui nous appartient et qui est presque toujours rompu par les artefacts de ce que j'appelle la tyrannie sociale, au premier rang desquels l'hydre de l'obligation professionnelle alimentaire. La nature nous a dessinés afin que de la réunion de tous les humains se dégage le résultat concret d'un grand principe d'harmonie. Mais la société, en créant des besoins superflus, rompt ce chaînon et nous livre à de fausses évolutions en contradiction avec notre nature profonde. De là, les maladies. De là, pour ce qui me concerne, une décision irrévocable, faire ce pour quoi je suis doué, au prix même de toutes les misères matérielles, et j'en ai déjà avalé quelques-unes. Mais je sais pertinemment que si demain je cédais au chant des sirènes d'un bon petit emploi rémunérateur, mais qui, en contrepartie de ses largesses, m'imposerait le renoncement à la littérature et à la musique, fondement de ma personnalité, je dépérirais avant longtemps.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Pimbi Jeu 24 Mai - 16:54

Nos messages se sont croisés, LT, je n'ai rien à redire, tant je marche de conserve avec toi.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par LordToms Jeu 24 Mai - 16:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Nos messages se sont croisés, LT, je n'ai rien à redire, tant je marche de conserve avec toi.

De concert mon cher ! De concert ! ^^ Point de haricots ou que sais-je en boîte entre nous !
LordToms
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 32
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 17:13

Olive1968 a écrit:Soit. Mais à condition de bien interpréter le texte en question. Je sais que ce n'est pas toujours simple, car nous n'avons pas forcément le même âge, les mêmes visions de la vie, la même culture ou je ne sais quoi...

De bien interpréter le texte? Cela veut il dire que je dois forcément rejoindre ton avis? Suspect Ça devient glauque.

Olive1968 a écrit:Ce qui est simple à comprendre peut devenir rapidement compliqué et ambigu selon les cas. As-tu bien lu mon texte ? Bien assimilé ? Wink


Inutile de poursuivre. Si je ne peux pas m'exprimer librement, je vais laisser ce sujet de coté, cela sera préférable. La suite en mp, si tu le veux bien... Je pense que tu prends bien trop à coeur ce sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par rbbe41 Jeu 24 Mai - 17:28

Nâhämäar, si on ne parlait que de sujets qui ne nous tiennent pas à coeur, le forum serait déja fermé depuis un moment.

Olive1968 parle d'un sujet qui lui tient à coeur, je pense que ce n'est pas très constructif que de lui renvoyer à la face sa pleine responsabilité. Tu as un autre point de vue, très bien: expose-le, c'est interessant.

On sait bien que tout n'est pas blanc ou noir, et qu'un parcours de vie ne se juge vraiment qu'à la fin. Une barque a besoin d'un rameur mais il faut tenir compte du courant qui la porte et ne l'emmène pas forcément là où veut aller le rameur.

Il faut du courage pour se remettre en cause de façon radicale et je me dit qu'il vaut mieux avoir des remords plutôt que des regrets. Bravo a olive d'avoir (re)pris sa vie en main. C'est surement douloureux et stressant et je ne suis pas sûr que tous ici et ailleurs soyons capable de faire ce changement, moi le premier.
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 44
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par LordToms Jeu 24 Mai - 17:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Nâhämäar, si on ne parlait que de sujets qui ne nous tiennent pas à coeur, le forum serait déja fermé depuis un moment.

Olive1968 parle d'un sujet qui lui tient à coeur, je pense que ce n'est pas très constructif que de lui renvoyer à la face sa pleine responsabilité. Tu as un autre point de vue, très bien: expose-le, c'est interessant.

On sait bien que tout n'est pas blanc ou noir, et qu'un parcours de vie ne se juge vraiment qu'à la fin. Une barque a besoin d'un rameur mais il faut tenir compte du courant qui la porte et ne l'emmène pas forcément là où veut aller le rameur.

Il faut du courage pour se remettre en cause de façon radicale et je me dit qu'il vaut mieux avoir des remords plutôt que des regrets. Bravo a olive d'avoir (re)pris sa vie en main. C'est surement douloureux et stressant et je ne suis pas sûr que tous ici et ailleurs soyons capable de faire ce changement, moi le premier.

J'aurais pas mieux dit... Il a raison, les sujets qui nous tiennent à cœur ici il y en a moult. Après ce que tu dis Nâhämäar si j'ai bien saisi c'est que tu pense qu'Olive t'imposerai d'avoir sa vision à lui du sujet ? Je ne pense pas... Je ne dirais pas que je parle en son nom parce que ce n'est bien évidement pas le cas mais je pense seulement qu'il te proposait de voir ce qu'il a écrit différemment, essayer de le comprendre et de ne pas tout nier en bloc. Il ne s'agit pas d'empêcher quiconque de parler librement, simplement de faire valoir sa propre opinion et de la faire comprendre aux autres sans l'imposer. Libre à toi de penser comme ceci mais je pense que le débat vaut mieux que le silence ou l'adhésion aveugle à un point de vue.
LordToms
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 32
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 18:40

LordToms, Pimbi, rbbe, je vous remercie et je n'ai rien à rajouter... Pour le moment ! Car bien sûr le débat est ouvert et se poursuit. Ce que vous avez exprimé m'intéresse, et je vais poursuivre ma contribution. Mais pour le moment, je vais répondre à Nâh...

Te concernant Nâh, je vais te répondre par MP.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Pimbi Jeu 24 Mai - 18:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:De concert mon cher ! De concert ! ^^ Point de haricots ou que sais-je en boîte entre nous !
Ah, ah, LT, je l'attendais un peu, celle-là. Figure-toi, my dear, qu'on dit de deux navires qu'ils marchent de "conserve" quand ils font route ensemble pour se secourir l'un l'autre.
Littré dixit, n°4.
Cela dit, j'aime mieux "de concert", car il est vrai que les conserves, c'est bien beau, mais elles comportent un risque de botulisme. Or, je suis en pleine santé, je viens de faire des kilomètres dans la belle campagne souletine chaude et ensoleillée, et je n'ai envie de me rendre malade. Donc, j'abandonne les boîtes !
e pi si te pas dakor jecri an kevin ^^ !!!
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 19:13

Je comprends très bien LT ! J'ai vécu exactement la même chose...

Le système éducatif de l'époque, c'est à dire dans les années 1979-1983, avait tendance à refouler facilement les jeunes en difficulté comme moi. Cela n'avait rien à voir avec mes capacités, mais j'étais pris dans une sorte de maëlstrom qui m'emportait vers un échec programmé. De toutes évidences je n'étais pas à ma place. Ensuite j'ai du vivre avec l'idée que j'étais un paresseux ou un incapable, ce qui s'avéra faux ! La prise de conscience du rejet par le système fut rude, particulièrement lorsque j'ai du partir pour le service militaire en 1987, là ce fut le bouquet, l'apothéose ! La réalité c'est que je n'ai jamais été bien orienté, selon mon caractère et mes besoins, donc la souffrance s'est vite installée dans ma vie. L'âge adulte n'a pas été mieux, et ce n'est que depuis quelques années, disons dix, que je peux de nouveau me considérer comme libre, libre de mes choix et de mes prises de décision, sans me sentir complexé ou dévalorisé... Je veux bien admettre que la société n'avait pas tous les torts, mais il faut bien admettre aussi qu'elle n'a pas fait preuve d'une grande capacité d'adaptation. Et je ne vous parle pas des sévices physiques, ça je le réserve pour les intimes !

L'état du système est en interdépendance avec nos décisions, et ce que nous en faisons. La mécanique scolaire et institutionnelle que j'ai subi, était forcément mal adaptée, mais que pouvais-je faire ? A dix ou onze ans, on ne se révolte pas, ou l'on n'en a pas le pouvoir. Mon avis actuel, c'est à dire un avis d'homme mûr, (je pense Wink ) est le suivant : Notre société ne doit pas brimer ce qui est positif : initiatives personnelles, constructives pour soi, liberté de choix concernant son avenir et ses postes, ce qui éviterait les abus et autres harcèlements. En gros ne pas subir mais se sentir apte à réagir contre un système qui peut potentiellement nous conduire au naufrage total.

Mais rien ne demeure figé, et je suis en pleine progression. Je ne me suis jamais senti aussi bien et aussi libre de pouvoir choisir mon avenir, ou du moins ce qui m'est accessible. Je n'en ai pas fini avec ce topic... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 19:27

Olive1968 a écrit:LordToms, Pimbi, rbbe, je vous remercie et je n'ai rien à rajouter... Pour le moment ! Car bien sûr le débat est ouvert et se poursuit. Ce que vous avez exprimé m'intéresse, et je vais poursuivre ma contribution. Mais pour le moment, je vais répondre à Nâh...

Te concernant Nâh, je vais te répondre par MP.

Merci Very Happy Je pense que nous sommes assez grands pour en parler entre nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Jeu 24 Mai - 21:27

Comment un adulte ayant réussi à se reconstruire une existence digne peut encore éprouver quelques remords à propos de son passé mal fichu ? Bonne question, mais je pense pouvoir y répondre, ou du moins apporter ma réponse (Forcément très intime) :

En réalité, et en étant parfaitement objectif, je n'ai aucun remord ! Car la vie fut rude pour moi à cette époque, mais l'expérience que cela m'a apporté a porté ses fruits. J'ai bâti mon état d'âme adulte sur des incertitudes, qui finalement ont structuré ma pensée ! Cela peut paraitre étrange, mais il me semble que si je n'avais pas vécu cela, je n'aurais pas pu développer cette hypersensibilité. Ou peut être qu'elle aurait été moindre. Durant des années, j'ai cherché des réponses à mes questions, et quelques évènements ont changé la donne. En effet, les surprenantes directions que prend l'existence peuvent insuffler d'autres points de vue sur la vie, et d'autres perspectives. Aujourd'hui je ne laisse personne me dire ce que j'ai à faire, sauf si cette personne a quelque chose à m'apprendre, bien entendu. Cela ne veut pas dire que je suis devenu réfractaire à toute autorité, cela veut dire que j'analyse davantage. La philosophie m'intéresse, la psychologie également, parce que ce sont des domaines où l'esprit peut progresser par la réflexion. Et j'en ai grand besoin. Pour moi tout n'est que pensée, mon psychologue me l'a assez dit ! Wink

J'accorde beaucoup d'importance à mon esprit, à mon cerveau, peut être est-ce la conséquence d'une lente évolution, une lente maturation méditative et poétique, dans laquelle il m'a fallut apprendre à me connaitre. Je n'ai aucune prétention, juste celle de pouvoir me regarder dans un miroir sans rougir. J'en reviens aux discours d'Albert Jacquard, tout ce qu'il dit est la sagesse même...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par stephskywalker Ven 25 Mai - 19:55

Messieurs, Olive et LT, je vous rejoins en tous points.
J'ai moi aussi du suivre un enseignement qui ne me plaisais pas mais faute de propositions plus alléchantes il a fallu se résigner. Pas bon à l'école alors hop direct en LEP mécanique ou menuiserie, super le choix et puis oui à, à peine 14 ans comment montrer son désaccord aussi bien au conseiller d'orientation qu'a ses propres parents qui avaient très peur d'une déscolarisation et qui insistent pour que le choix soit en plus rapide. Alors on se retrouve là sans convictions et puis le temps passe, on trouve du travail et on avance et la vie passe sans grandes convictions mais on à du travail et c'est ce qui compte (crois t-on).
Et puis un jour on en à marre de ne pas s'éclater au taf, car quitte à travailler je pense que cela doit etre plaisant.
J'ai tout lâché du jour au lendemain, mon métier de base m'y aidant pour support, là j'ai pris conscience que je pouvais prendre plaisir au travail et avoir un job qui me fasse vivre modérément dirons nous.
Et puis j'ai décidé de reprendre moi aussi les études Olive, et à 36 ans et ce pour 3 ans en alternance. J'ai obtenu un diplôme de niveau BAC +2 moi qui n'ai pas été plus loin que la 5ème et le CAP. Et puis je viens de reprendre pour un second pour 2 ans et un Niveau BAC +3 à 42 ans comme quoi cela est possible mais pas évident c sur. Reprendre les cours après si longtemps ce n'est pas simple et je suis tres nul en "Français" alors je dois bosser deux fois plus que les autres.
Se reconstruire me semble important et qu'importe ce qu'un autre que soi en pense on le fait avant tout pour soi et non pour les autres.
Je ne dois rien à personne, et il n'y à que moi a remercier. Mais j'avance et m'élève...
stephskywalker
stephskywalker
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 260
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 51
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Ven 25 Mai - 23:49

Comme je te comprends Steph, en fait je pense que nous avons pratiquement le même parcours, du moins la même optique de ce que nous avons à faire, et des moyens qu'il nous faut pour y parvenir. En outre nous sommes quasiment de la même génération ! Par contre moi je me suis toujours très bien débrouillé en français ! Smile C'est un peu ma force. D'ailleurs, c'était quasiment la seule matière dans laquelle je brillais, avec le dessin...

Mais aujourd'hui j'arrive à un âge où il faut prendre les bonnes décisions, et c'est ce que je pense avoir réussi à faire récemment. En effet, je vais reprendre des études de philo très prochainement, et j'aimerais bien atteindre un niveau qui me permette de me faire une place dans ce milieu très sélectif. Humblement bien sûr, la licence me suffira, voire le master si je suis appliqué ! Wink

Il me faut des buts dans ma vie, cela devient vital, sinon je risque de passer à côté de ma propre réalisation, et il ne faut jamais baisser les bras, jamais !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par stephskywalker Sam 26 Mai - 9:09

Oui et à te lire j'ai l'impression de me regarder dans un miroir.
Moi je suis un opératif dans l'âme et cela me sert bien dans des endroits ou il y à de nombreux spéculatifs.
Mais donc je me focalise sur le Français et avec persévérance cela va beaucoup mieux.
Ce qui est difficile quand on reprend les cours à un certain age c'est de se retrouver avec des petits jeunes en plein dans le système scolaire et encore bien intégré.
Pour moi la philo je n'y comprend rien, je pense qu'il me manque quelques bases pour y accéder et surement que cela m'aiderai, mais why not !!!
Je me dirigerai plus vers la pshycho après ma formation actuelle. Et surement aussi vers la psychologie au travail et les risques psychosociaux. Mais c'est encore beaucoup d'années d'études, mais comme toi il me faut un but et j'ai même l'impression que je cherche aussi à rattraper mon passé de cancre, mais rien ne se rattrape on peut combler un peu mais c'est tout.
stephskywalker
stephskywalker
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 260
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 51
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Sam 26 Mai - 10:00

Si cela est fait par besoin et non par désir, why not? Sinon, le reste ne suivra pas forcément Wink N'hésitez pas à sortir des sentiers battus des programmes pédagogiques que vous devez assimiler pour avoir votre diplôme. Ce sera toujours ça de fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Pimbi Sam 26 Mai - 10:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:rien ne se rattrape on peut combler un peu mais c'est tout.
Pas sûr : mon prof de musique s'était mis à apprendre le grec à 80 ans et en quelques mois il était plus savant que son élève qui s'en était barbouillé la cervelle pendant sept ans.
On peut tout faire à tout âge (sauf des cabrioles quand on est nonagénaire, fopapoussékanmaime !)
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Invité Sam 26 Mai - 12:32

Oui Steph, c'est amusant car moi aussi j'ai cette impression du "miroir" !

Justement, nous n'étions pas des cancres ! C'est une idée érronée que l'on nous a mis dans la tête très tôt, il est normal que nous en fûmes convaincus ! C'est plutôt le système scolaire qui n'était pas adapté à nous. Tu n'as jamais été un cancre Steph, pas plus que moi, nous étions simplement incompris et différents. Nous avions besoin d'autre chose, un enseignement plus adapté à nos esprits.

C'est étonnant car moi aussi je m'intéresse beaucoup à la psycho, d'ailleurs j'ai longuement hésité avant d'opter pour la philo. Il me semble que ces deux sciences humaines sont très proches dans la forme (Dans le fond aussi d'ailleurs ?), et l'on retrouve certaines idées et concepts communs aux deux domaines. Je suis certain que tu peux y parvenir, tout comme moi. Le problème, c'est que dès notre jeunesse on nous a inculqué cette idée chimérique selon laquelle nous étions "moins capables" que les autres à cause de nos résultats ! Et ce point de vue totalement idiot, en plus d'être inexact, a fait des ravages au niveau de notre capital confiance. Mais tels des phoenix (Humblement bien sûr Wink ) nous renaissons de nos cendres pour nous élever et réussir ! Les adultes que nous sommes sont non seulement aussi capables que n'importe quel jeune scolarisé, mais nous possédons un atout de plus : l'expérience ! Une riche expérience qui nous a été paradoxalement inculqué par cette sous estimation de nos capacités !

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne laissez jamais... Empty Re: Ne laissez jamais...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum