Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
135 € 179 €
Voir le deal

La politique, l'art de la manipulation ?

Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Mar 1 Mai - 21:45

Un utopiste comme moi ne pouvait rater l'occasion d'évoquer ce sujet ! Car la question est brûlante, elle est vivace et pertinente à souhait. Nous arrivons à un stade où nous nous demandons quel est le but que poursuit la politique ? Est-ce l'attrait du pouvoir ? La plus aveugle démagogie ? Un savant mélange des deux ? Ou bien le plus pur des engagements ? Très sincèrement, j'aurais tendance à rejeter naturellement la dernière question.

A un moment donné, un politicien engagé doit nécessairement se poser cette pertinente question : mes idées peuvent-elles être appliquées ? Et si oui, comment vais-je m'y prendre ? S'il ne le fait pas, il s'oriente nécessairement vers un comportement malhonnête qui conduira inéluctablement au chaos. Si je suis parfaitement objectif et intègre, pourrai-je réaliser mes projets, et surtout, pourrai-je satisfaire les électeurs ? Ce qui est jusqu'à nouvel ordre, le but de l'opération ! S'agit-il de séduire l'électeur pour obtenir ce que l'on veut ? Ou bien de séduire l'électeur pour réaliser ce que l'on veut ? Subtile alchimie entre le vrai et le faux, le sérieux et l'illusion. Je dis qu'il n'est pas répréhensible d'avoir des convictions politiques, bien sûr, mais n'est-il pas révoltant de constater que ces convictions ne servent qu'à réaliser les rêves d'une poignée de gens ? La politique acutelle joue à un jeu très dangereux avec nous, car elle manipule ce que à quoi nous tenons le plus, notre dignité. Etre vigilant est le mot d'ordre, Voltaire ne me démentirait pas, il faut se montrer prudent concernant les pouvoirs, quels qu'ils soient. Lorsque nous manquons de repères, nous devenons vulnérables à la manipulation, et c'est précisément à ce moment qu'il faut faire preuve de lucidité. Il faut croire en ses idées, certes, mais ne pas s'y noyer !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par abac Mer 2 Mai - 10:09

La politique - la vie de la cité - concerne tout le monde mais c'est seulement quelques personnes ( qui se connaissent, se fréquentent, se disputent et finissent par s'entendre) qui en dirigent l'élaboration.

Et nous avons tout un rituel bien établi, où les médias jouent un grand rôle, par lequel on donne aux citoyens l'illusion qu'ils vont comprendre et participer à l'évolution du monde.

En réalité les leaders organisent un jeu qui passionne les foules dans le choix de leurs bergers. Et ces bergers sont aux ordres des banquiers qui structurent le monde pour le conserver actif, sinon harmonieux.

C'est mon point de vue du jour Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Pimbi Mer 2 Mai - 11:21

Tant que l'homme n'aura pas compris qu'en poursuivant des buts égoïstes il ne poursuit que le vent, la civilisation ne sera susceptible d'aucun progrès et l'implacable roue de la fatalité continuera de tourner dans le mauvais sens. Nous sommes nous-mêmes les fauteurs de notre propre malédiction. Il n'y a que l'altruisme qui élève l'homme au-dessus de sa condition, tout le reste est pourriture que le vent balaie. Je suis dur, mais c'est ainsi : en cette triste époque où les appétits insatiables d'argent et de pouvoir semblent rallier tous les suffrages de la déchéance morale la plus ordurière, il n'y a qu'une voie, se tenir à l'écart du marais et vivre d'autant plus selon ses convictions profondes.
Le symbole du désintéressement en politique devrait être celui du censeur Fabricius qui, en 275 av JC, mourut si pauvre que l'Etat dut se charger de payer ses funérailles et de marier sa fille.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Mer 2 Mai - 11:59

Personnellement, j'apprécie vos discours abac et Pimbi ! Je les trouve sensés et justes. Et tes métaphores sont excellentes Pimbi ! Wink

Etre pauvre tout en étant riche, riche d'une lumineuse humanité. Ne rien posséder mais posséder l'essentiel, l'amour des autres et de soi, car l'on ne peut s'aimer que s'il on aime les autres. La structure politique actuelle me rappelle une sorte de squelette, quelque chose qui s'est doté d'une apparence humaine mais qui en a perdu la chair, la consistance. C'est un point de vue tout aussi dur que celui d'abac, mais je le comprends. La base éducative des financiers devrait être revue ! Car ils attribuent une valeur marchande à l'être humain, en dépit de toutes considérations. Toute la politique est contaminée par cette vision oligarchique et cupide. C'est la division des mentalités, des instincts humanistes, voire leur totale disparition qui engendre la détresse, l'irrespect, et par conséquent, le malheur. Mais comment défaire les inextricables noeuds des enjeux politiciens d'aujourd'hui ? Peut-être par une refonte progressive (Impossible de faire plus vite) des philosophies humanistes et éducatives. Ne plus percevoir l'humain comme un moyen d'atteindre un pouvoir, mais bel et bien comme un moyen de "s'enrichir" sur le plan spirituel... évidemment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Mer 2 Mai - 17:59

La politique s'assimilerait mieux à de la gestion durable dans ce cas. Prendre vraiment en considération les besoins humains ainsi que leurs options signifierait un réel progrès.

Qu'avons-nous aujourd'hui ? Un système social extrêmement complexe, où les enjeux sont parfois logiques mais contradictoires. Affirmer être la seule personne à pouvoir aborder et diriger cette situation est quelque chose de prétentieux selon moi. La société s'est complexifiée, l'être humain aussi, or, on dirait que le monde politique continu sur la même voie aveugle et sourde aux réels besoins. Imaginons un cas simple : Un politicien parvient à gérer le pays, du mieux possible, pourra t-il s'extraire des enjeux extérieurs qui interagissent avec notre pays ? Non. Donc, en conséquence, il lui faut administrer et déléguer, faire des concessions. Nous ne résonnons plus en termes nationaux mais internationaux, et la politique se joue désormais à l'échelle mondiale. Notre pays peut évoluer, peut s'améliorer, mais il faudra nécessairement passer par une nouvelle approche des besoins. Retrouver l'humain au centre des débats c'est aussi admettre que sans cela, rien ne pourra avancer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par abac Jeu 3 Mai - 10:43

Olive 1968 écrit :

Prendre vraiment en considération les besoins humains ainsi que leurs options signifierait un réel progrès.

Il y a les besoins vitaux, pour durer.

Il y a les besoins culturels, pour valoir, relatifs à la destinée, au rôle, qu'on attribue aux humains.

Et il est très difficile de définir ces besoins.

Sans compter que l'économie a ses exigences, selon le système choisi, et que la publicité exploite les envies et les présente comme des besoins.

abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Jeu 3 Mai - 11:43

Tu l'as très bien dis abac :"Il est très difficile de définir ces besoins", mais pas plus que de définir les besoins actuels ! Avec la politique actuelle...

Le système que l'on a choisi est précisément celui que l'on a choisi, mais rien n'exclut d'en choisir un autre. Quand à la publicité, c'est un tentacule du système actuel, basé sur la toute puissance économique, ce qui est tout à fait naturel au regard de son aspect.

Je n'ai jamais nié que c'était difficile, d'ailleurs je ne me suis jamais dérobé devant mon idéalisme utopique, j'assume complètement. Mais ce que je veux faire comprendre, c'est qu'il faut tendre vers cela; ce n'est pas une révolution, c'est une lente maturation de la société humaine vers davantage de justice et de prise en compte des besoins physiques et intellectuels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par abac Jeu 3 Mai - 18:20

Utopiste moi aussi Very Happy

C'est pourquoi je me considère " abéliste".

Plutôt que des masses ouvrent " naïvement" leurs oreilles aux discours politiques ou religieux... ou aux publicités qui disent " faites ceci ou cela", comme ceci ou comme cela... Je rêve de petits groupes qui chercheraient, par jeu, puis par conviction : de quoi avons-nous besoin, quelle est la route qui nous mènera vers l'amour, le bien être, la lucidité ?

Sans détruire ni notre espèce, ni notre planète Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Jeu 3 Mai - 18:42

Exactement comme moi abac ! Smile

C'est pour ces raisons que je pense qu'il faut reconsidérer la place de l'humain en politique. C'est un raisonnement avant-gardiste, qui fait abstraction des discours et des "acquis". Je rêve aussi d'une humanité qui pourrait parvenir à s'auto-suffire, en trouvant ce qui doit être fait pour le bien de tous. Tu vois ce qui me choque le plus actuellement, c'est l'écart, le gouffre qui divise les pouvoirs des individus, et l'éloignement des sensibilités. Les distances qu'il y a entre les pouvoirs décisionnels et les gens, et ces distances induisent une souffrance, car les repères manquent...

J'ignore si je suis abéliste, mais j'ai une vraie considération pour l'humain et son devenir. C'est étonnant car ce topic semble rejoindre celui qu'a publié louis sur la civilisation et la violence, nous y retrouvons un peu les mêmes idées.

Mais tu es, comme tous les membres de ce forum j'en suis sûr, un véritable humaniste abac, autrement dit quelqu'un qui aime son prochain, et qui cherche à le percevoir comme un allié, non comme un moyen. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par abac Ven 4 Mai - 17:44

En fait je me méfie du mot "humaniste, car je crois que même les pires dictateurs se disent humanistes
"
C'est qu'il est difficile d'être d'accord sur ce qu'est l'humain. ( sauf : "est humain tout ce qui naît entre les cuisses d'une femme".)

Selon notre constitution psycho physiologique, nos premières impressions, notre milieu d'éducation, on peut dire que nos pulsions fondamentales trouvent des issues très différentes. Et sur la planète, nous sommes tous différents et avons des difficultés à nous épanouir ensemble.

C'est aussi que nous n'avons pas tous les mêmes points de vue sur le " destin", la " vocation " le rôle de l'humanité, vis à vis des humains, des autres êtres, de la planète, de l'univers.

Je crois qu'à des degrés divers, nous sommes tous conditionnés, manipulés.

La règle, à laquelle je crois, c'est que nul ne doit faire souffrir un autre homme au prétexte qu'il est " conditionné" différemment de nous. Mais je me permet de contester la façon dont on manipule, et je voudrais parfois discuter avec les manipulateurs, pour chercher ensemble la meilleure façon de créer les conditions dignes du rôle de l'humanité.

Car je crois que la vie va vers une direction. Non qu'elle soit programmée une fois pour toute, mais si elle veut perdurer il lui faut sans cesse s'adapter à ses propres créations et à l'environnement qui s'en trouve modifié.

L'humain est le plus manipulable de tous les êtres , pour le meilleur comme pour le pire. Et nous n'aurons jamais de cesse de nous opposer sur notre valeur et notre rôle.

Pour ma part, j'essaie de faire au mieux pour être en paix avec mes propres conditionnements acquis, voire recherchés par moi. Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Ven 4 Mai - 21:29

C'est vrai abac, mais j'aimerais revenir sur ceci : le fait que tu te méfies du mot "humaniste", et qu'un dictateur puisse se prétendre humaniste.

Evidemment, un dictateur est "formaté" selon un certain schéma de pensée, donc pour lui, tout ce qui n'adhère pas à ses idées est nécessairement un ennemi. Selon moi, être "humaniste", c'est justement laisser libre cours à l'humain. C'est à dire ne pas imposer quoi que ce soit sur le plan mental et physique. En fait le sujet est bien plus complexe qu'il en a l'air !

Car il fait appel à plusieurs paramètres imbriqués, qui sont propres aux comportements humains. Toutefois je pense que l'être humain peut dépasser cette "programmation" dont tu parlais à un moment donné. Il l'a déjà fait pour certaines choses, pourquoi pas pour son approche de l'autre. Cela rejoint d'ailleurs le topic que j'ai posté sur la bonté humaine, qui est un fait scientifique, et non plus une chimère idéaliste qui n'intéressait qu'une poignée de rêveurs.

Et la manipulation dont tu parles, c'est un peu celle que décrit Lecomte dans son ouvrage sur la bonté humaine, à savoir le fait que l'être humain se mue en être violent parce qu'il est sujet aux manipulations précoces. Il est vrai que nous sommes tous conditionnés et manipulés à des degrés divers, mais le fait de le réaliser est déjà une victoire sur une forme de conditionnement ! Ainsi, nous pouvons nous remettre en cause et orienter notre méditation sur cet état de fait. Ouvrir son esprit c'est justement réaliser que nous sommes manipulables, et qu'il faut être vigilant. La pensée humaine doit être consciente de son degré d'inflexion, mais cela n'est pas toujours aisé selon les situations, notamment dans le cas de misères ou de conflits.

Nelson Mandela disait : "La bonté humaine est comme le feu, on peut la cacher mais jamais l'éteindre !"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Ven 11 Mai - 17:02

Ainsi, nous pourrions considérer que la hiérarchie qui se bâtit au sein de chaque culture le fait surtout en fonction d'un certain nombre de dogmes pré-établis. Le décalage existentiel qui se manifeste entre les plus hautes instances dirigeantes et le peuple, fait naître un sentiment de "distance" entre les deux, et ce sentiment est d'autant plus grand, cette "distance" est d'autant plus grande, que les problèmes socio-culturels prennent de l'ampleur. Le rapprochement entre la hiérarchie et l'ensemble de la population ne se fait pas forcément, et notre époque de grands troubles participe beaucoup de ce cet éloignement.

Notre société est complexe, comme la plupart des sociétés humaines, et au plus le décalage des besoins entre les instances politiques et nous est grand, au plus l'incompréhension et la manipulation s'installent. Autrement dit, s'il n'y a pas de communication, il n'y a pas de transparence, et donc pas d'intégrité. Je comparerais cela aux relations quotidiennes, mais dont les valeurs auraient été nettement "embrouillées" ! En effet, on élit des politiciens, mais on ne peut communiquer directement avec eux (Sauf à une échelle très locale), par conséquent, au plus il y a d'intermédiaires, au plus notre sentiment de manipulation peut s'installer. Dès l'instant où il y a communication indirecte, il y a nébulosité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par abac Sam 12 Mai - 10:40

La communication est devenue une science qui comprend pour une part un but de persuasion. Et là il s'agit de réussir à convaincre, au besoin en déguisant la réalité pour la rendre acceptable, en exploitant les failles psychiques de chacun.

Art ou science, la manipulation est au coeur des relations humaines
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Sam 12 Mai - 11:52

Exact ! Et source de souffrances et de malentendus...

Très sincèrement, je pense que c'est purement socio-éducatif (Pour une grande part), et qu'à l'avenir, tout ceci pourrait être dépassé. L'ambition, la cupidité, l'orgueil, sont souvent à la base de toutes les démarches d'exploitation, et le plus grave, c'est que certaines personnes concernées ne s'en aperçoivent même pas !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Lun 14 Mai - 21:10

Ce qui me chagrine, c'est une certaine forme de mauvaise foi. Par exemple lorsqu'un politicien dit un certain nombre de choses (Parfois en toute bonne foi), et qu'il joue sur la corde sensible des gens. Il joue sur des attentes, des espoirs... Parfois, il le fait avec une certaine honnêteté, mais le résultat n'est que rarement à la hauteur. Alors cette espèce de fausse fusion entre l'être de pouvoir et celui qui est en attente d'un résultat humain me désole. Sans doute suis-je encore victime de mon idéalisme ?

Serait-il vain de croire qu'un lien réel et humain puisse exister entre le pouvoir et le citoyen ? Une fracture se produit dès lors que la hiérarchie domine. L'éloignement devient tangible, tout est faussé. Finalement, nous en sommes réduits à constater que seuls les protocoles amusent encore les gens, et encore !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Guizmo Lun 14 Mai - 21:49

Le pouvoir rend fou, c'est bien connu, et nos convictions passées se transforment vite en déclaration populiste dans le seul but de se faire réélire.

Je crois de moins en moins a la politique.
Peut etre qu'avec la volonté de Hollande de remettre un peu de moral dans tout ça, mon avis changera. Je l'espere.
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10988
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 41

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Invité Lun 14 Mai - 21:55

Moi aussi Spirale, moi aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La politique, l'art de la manipulation ? Empty Re: La politique, l'art de la manipulation ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum