Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

La poésie féminine

2 participants

Aller en bas

La poésie féminine Empty La poésie féminine

Message par Invité Mer 16 Nov - 12:20

Chères et chers amis, connaissez-vous suffisamment la poésie féminine ? Bien évidemment, tout le monde connaît Verlaine, Rimbaud, Lamartine, Baudelaire, Ronsard, etc. Mais si je vous dis Marceline Desbordes Valmore, Cécile Sauvage, Louise Ackerman... Cela vous parle sans doute nettement moins.

Pourtant ce sont d'immenses poétesses, dont je vous ferai découvrir les vers très bientôt. On trouve également une densité poétique impressionnante au coeur du moyen-âge, avec des poétesses comme Douceline de Digne, Marie de France et ses célèbres lais. A suivre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Re: La poésie féminine

Message par Nelson Mer 16 Nov - 13:43

Il me plairait beaucoup de redécouvrir Marceline Desbordes Valmore.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Re: La poésie féminine

Message par Nelson Mer 16 Nov - 13:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pout t'inciter à poéter; je sais qu'elle te plaira, Olive.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Une plume si romantique !

Message par Invité Mer 16 Nov - 18:32

Oh merci Nelson ! J'ai redécouvert cette magnifique chanson de Michel Jonasz avec grand plaisir...

A mon tour de te faire plaisir ! Voici un poème de Marceline Desbordes Valmore, intitulé "Sans l'oublier"...

Sans l'oublier, on peut fuir ce qu'on aime,
On peut bannir son nom de ses discours,
Et, de l'absence implorant le secours,
Se dérober à ce maître suprême,
Sans l'oublier !

Sans l'oublier, j'ai vu l'eau, dans sa course,
Porter au loin la vie à d'autres fleurs ;
Fuyant alors le gazon sans couleurs,
J'imitais l'eau fuyant loin de la source,
Sans l'oublier !

Sans oublier une voix triste et tendre,
Oh ! Que de jours j'ai vu naître et finir !
Je la redoute encor dans l'avenir :
C'est une voix que l'on cesse d'entendre,
Sans l'oublier !

Marceline Desbordes Valmore (1786-1859)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Re: La poésie féminine

Message par le caméléon Mer 16 Nov - 19:29

La pauvre comme je la comprends à travers son poème, un mot est un mot , mes des mots dans un poème , c'est un film avec la profondeur des sentiments en prime.

le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 45
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Re: La poésie féminine

Message par Nelson Mer 16 Nov - 19:35

Merci pour ce beau poème que je ne connaissais pas, Olive.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Re: La poésie féminine

Message par Invité Mer 16 Nov - 20:01

De rien Nelson. Je t'en dénicherai d'autres...

Et oui cam, un poème projète une vie, insuffle l'action et surtout... La magie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Re: La poésie féminine

Message par le caméléon Mer 16 Nov - 20:53

Encore!Encore!

le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 45
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Encore un peu de Marceline... (Prière pour lui)

Message par Invité Jeu 17 Nov - 16:34

Dieu, créez à sa vie un objet plein de charmes,
Une voix qui réponde aux secrets de sa voix !
Donnez-lui du bonheur, Dieu ! Donnez-lui des larmes;
Du bonheur de le voir, j'ai pleuré tant de fois !

J'ai pleuré, mais ma voix se tait devant la sienne ;
Mais tout ce qu'il m'apprend, lui seul l'ignorera ;
Il ne dira jamais :"Soyons heureux, sois mienne !"
L'aimera-t-elle assez celle qui l'entendra ?

Celle à qui sa présence ira porter la vie,
Qui sentira son coeur l'atteindre et le chercher ;
Qui ne fuira jamais, bien qu'à jamais suivie,
Et dont l'ombre à la sienne osera s'attacher ?

Ils ne feront qu'un seul, et ces ombres heureuses
Dans les clartés du soir ce confondront toujours ;
Ils ne sentiront pas d'entraves douloureuses
Désenchaîner leurs nuits, désenchanter leurs jours !

Qu'il la trouve demain ! Qu'il m'oublie et l'adore !
Demain ; à mon courage il reste peu d'instants.
Pour une autre aujourd'hui je peux prier encore :
Mais... Dieu ! Vous savez tout ; vous savez s'il est temps !

Marceline Desbordes Valmore. (Prière pour lui. 1830)

Quelle sublime démonstration poétique ! Les vers de Marceline magnifient toutes les émotions positives ou négatives que peut engendrer la passion amoureuse, je ne m'en lasse jamais...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La poésie féminine Empty Re: La poésie féminine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum