Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-67%
Le deal à ne pas rater :
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme MEMOVITA 60×60 cm
9.99 € 29.91 €
Voir le deal

Une nouvelle approche du temps ?

5 participants

Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Une nouvelle approche du temps ?

Message par Invité Jeu 13 Oct - 19:09

Jusqu'à une certaine époque, le temps était perçu comme linéaire, sans fluctuation. Or, nous savons aujourd'hui qu'il peut être soumis à des variations, notamment en fonction de la vitesse de celui qui le mesure. Quel est le propos philosophique dans cet mini exposé ? Et bien comment concevoir le temps à une échelle infinie ? C'est à dire au delà de sa "naissance" (si c'est le cas) et par delà l'avenir le plus lointain ? Le temps est un mystère, car il semble glisser entre les doigts du philosophe comme une anguille ! Vos points de vue nous intéressent tous. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Nelson Ven 14 Oct - 1:20

Je peux te conseiller la lecture du bouquin de Comte Sponville "L'être-temps", "le temps"d'Hervé barreau, "Le temps" de Jankélévich"...
C'est là un domaine qui me passionne aussi.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par eric Ven 14 Oct - 8:27

Le temps qui importe, n'est-ce pas le temps présent à l'in s temps (dans le Temps) ?
A quoi sert la vie si l'on est pas conscient de ce que l'on vit ?
Ou quel est l'intérêt de savoir ce que l'on ne vit pas ?
L'éternité, l'infini, l'universel sont à mon sens des notions désertiques dans lesquelles on risque de se perdre.
L'unique, par contre, est accessible, perfectible, évolutif...

Mais peut-être suis-je à côté de la plaque ?
eric
eric
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 486
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : pays de Grevisse, de Servais, ou encore de la Mère Famenne

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par rbbe41 Ven 14 Oct - 9:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
L'éternité, l'infini, l'universel sont à mon sens des notions désertiques dans lesquelles on risque de se perdre.

C'est désertique parce que difficilement concevable pour nous, conditionné à la finitude de tout objet ou concept.

Je ne sais plus qui a dit qu'on ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière. Le temps passe comme l'eau. Au delà de la mesure rationnel du temps, le temps est tellement relatif et subjectif.
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 45
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Gizmo Ven 14 Oct - 10:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne sais plus qui a dit qu'on ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière.

C'est moi What a Face
Gizmo
Gizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 11015
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 41

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par rbbe41 Ven 14 Oct - 10:21

Frimeur va !
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 45
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Gizmo Ven 14 Oct - 10:36

TOujours !
Gizmo
Gizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 11015
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 41

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Nelson Ven 14 Oct - 10:42

"Le temps de savoir si l'univers est infini, on mange froid" Very Happy
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Amédée... pan ! Ven 14 Oct - 11:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'éternité, l'infini, l'universel sont à mon sens des notions désertiques dans lesquelles on risque de se perdre.
Ce sont là en effet des notions impressionnantes voire inquiétantes car l'esprit humain est ainsi fait qu'il ne conçoit les choses qu'avec la notion de "début" et de "fin" ; toute chose ayant forcément - selon son esprit "limité" - un début et une fin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est désertique parce que difficilement concevable pour nous, conditionné à la finitude de tout objet ou concept.
Voilà.
Amédée... pan !
Amédée... pan !
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par eric Ven 14 Oct - 11:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'éternité, l'infini, l'universel sont à mon sens des notions désertiques dans lesquelles on risque de se perdre.
Ce sont là en effet des notions impressionnantes voire inquiétantes car l'esprit humain est ainsi fait qu'il ne conçoit les choses qu'avec la notion de "début" et de "fin" ; toute chose ayant forcément - selon son esprit "limité" - un début et une fin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est désertique parce que difficilement concevable pour nous, conditionné à la finitude de tout objet ou concept.
Voilà.
Et à force de penser au début (ou au non début) ou à la fin (...), on en oublie à penser à là maintenant. Comment vous appeliez çà, déjà ? le moment juste ?
eric
eric
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 486
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : pays de Grevisse, de Servais, ou encore de la Mère Famenne

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Amédée... pan ! Ven 14 Oct - 11:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'éternité, l'infini, l'universel sont à mon sens des notions désertiques dans lesquelles on risque de se perdre.
C'est désertique parce que difficilement concevable pour nous, conditionné à la finitude de tout objet ou concept.
Ce sont là en effet des notions impressionnantes voire inquiétantes car l'esprit humain est ainsi fait qu'il ne conçoit les choses qu'avec la notion de "début" et de "fin" ; toute chose ayant forcément - selon son esprit "limité" - un début et une fin.
Et à force de penser au début (ou au non début) ou à la fin (...), on en oublie à penser à là maintenant. Comment vous appeliez çà, déjà ? le moment juste ?
Ah non, pas du tout car si je crois en la continuité de la vie dans une dimension spirituelle intemporelle - en la survivance de l'âme, par conséquent - et donc crois en l'éternité, je me soucie davantage de mon présent étroitement lié à mon futur qui m'y prépareront justement, à cette éternité à laquelle je crois.


Dernière édition par Amédée... pan ! le Ven 14 Oct - 11:45, édité 2 fois
Amédée... pan !
Amédée... pan !
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Nelson Ven 14 Oct - 11:44

Oui mais, l'éternité c'est long; surtout sur la fin...
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty O temps suspend ton vol...

Message par Invité Ven 14 Oct - 16:05

Toutes vos réponses sont passionnantes, vraiment, merci ! Merci à tous !

J'aimerais revenir sur ce que disent eric et Amédée...Pan, car il me semble qu'il y a un lien...

Et il se trouve que je partage ce lien, j'y adhère... Cela me rappelle la philosophie des stoïciens, notamment celle de Marc Aurèle, célèbre empereur romain. Le présent tellement important ! C'est lui qui dirige nos orientations mentales, et c'est lui qui influe sur nos choix et nos regrets, nos souvenirs... Mais aussi sur nos joies, passées comme à venir. Le présent est d'une importance capitale, et l'on ne doit pas le laisser se faire parasiter par des idées ou des images qui n'ont pas lieu d'être. Ce qui est passé a peut être bâtit le présent, et ce qui vient naît de ce même présent, toujours dans la même continuité... Le présent est selon moi ce qui donne du poids au temps, de la consistance si l'on préfère.

En outre je tenais à dire que je partageais également le point de vue d'Amédée, il se trouve que j'ai toujours rechigné à accepter l'idée du mot "fin" ! Pour moi la nature est continuité, je crois en l'infini du temps comme celui de l'espace... C'est une jolie philosophie, qui nous enseigne l'optimisme, et comme nous ne sommes pas en mesure de nier tout cela, autant l'envisager comme possible.

Quelle âme se meurt au delà des certitudes ?
Le temps n'est t-il donc pas ce flot paisible ?
Je veux m'y laisser porter dans une attitude
Qui m'imprégnera, du plus tendre impossible...

Olive


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty O temps suspend ton vol...

Message par Invité Jeu 20 Oct - 15:25

En effet, comment concevoir quelque chose qui n'a pas de fin ? Ni dans l'espace, ni dans le temps...

Nous sommes parfaitement capables d'imaginer que tout ce que nous connaissons actuellement est né un jour, nous même, nos parents, nos ancêtres, la terre qui nous porte, le système solaire... L'univers lui même ! Entendez par là l'univers visible. Mais sommes-nous capables d'imaginer la "non naissance", un ineffable instant zéro qui n'existe peut être pas ? Certains astronomes nous disent que l'univers pourrait poursuivre son expansion jusqu'à devenir vide et glacial, après que tous les astres connus se soient éteints ! Plutôt sinistre comme destin ! Donc, si cette expansion est éternelle, on peut conjecturer que le temps qui vient n'aura aucune limite. On pourrait tout aussi bien imaginer un univers comme le nôtre, nait il y a 15 milliards d'années, mais n'étant au fond qu'un parmi tant d'autres, dans un "super-univers", qui lui n'aurait connu aucun début ! Mais ce n'est que repousser la difficulté conceptuelle, je l'admet.

O infinis des espaces, temps innommables !
Pouvez-vous nous chuchoter vos desseins ?
Certes cela nous rendrait fous comme diables
Aux regards des saints !

Mais notre esprit ne pratique pas ces mots
Heureux de ne pas voir la cruelle gorgone !
Elle nous pétrifierait comme des tombeaux
A l'instar d'Antigone !

Heureusement que je ne connais ce secret !
O source claire je peux boire à ton orifice
Ton sens pour moi est le sens du concret
Loin des maléfices !

Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle approche du temps ? Empty Re: Une nouvelle approche du temps ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum