Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le paradoxe de Fermi

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par patos Lun 15 Fév - 14:17

@Philbourg  Very Happy  Darwin-GLUA élimine les irréguliers !


 @ Danielsan les scorpions aussi supportent la radioactivité...bref, que des bestioles sympa

patos
Admin

Messages : 3311
Date d'inscription : 15/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par danielsan Lun 15 Fév - 14:40

hanako a écrit:
Luciole a écrit:L'important est de savoir s'ils ont des Loges régulières ou pas ?

Je pense que oui. Wink
Laughing Laughing Laughing  moi aussi mais je ne sais si UGLE sera d'accord.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1306
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 69
Localisation : HAUTS DE FRANCE

hanako et metatron5367 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Planck Lun 15 Fév - 15:33

Tous les éléments vivants ont un point commun qui s'observe au microscope : c'est bien sûr la cellule qui est l'unité de base biologique, c'est en effet la plus petite entité du vivant à fonctionner de manière autonome. Ainsi nous avons ce point commun, homo sapiens sapiens, avec les plus petits êtres vivants qui soient à savoir unicellulaires, soit composés d'une seule cellule comme la majorité des bactéries (à l'exclusion des cyanobactéries) ou encore les levures (champignons unicellulaires).

Si l'on zoome au niveau de la composition chimique, nous abordons le sujet avec l'angle de la la biologie moléculaire. Tous les êtres vivants se caractérisent par leur matière carbonée et leur richesse en eau (H2O donc hydrogène et oxygène). 

Les molécules organiques essentielles à la vie sont de différents types et l'on retrouve notamment les acides aminés ainsi que l'ARN et ADN, des macromolécules nommées acides nucléiques. Les bases nucléiques généralement appelées bases azotées adénine (A), cytosine (C), guanine (G), thymine (T) et uracile (U) forment le code génétique des molécules d’ARN (A, C, G, U) et d'ADN (A, C, G, T). 

Pour résumer :
base nucléique ou base azotée (A, C, G, T, U) < nucléotides < acide nucléique (ARN et ADN)

Les acides aminés sont absolument nécessaires à toute forme du vivant car ils opèrent sur la structure le métabolisme et la physiologie des cellules. Mis bout à bout, ces molécules sont liées les unes aux autres grâce à des liaisons dites peptidiques. On dit alors que ce polymère (ensemble constitué de molécules à répétition) est un peptide voire un polypeptide, qui forment les protéines.

Pour donner un ordre de grandeur à propos des protides (ensemble des acides aminés, les protéines par extension) :
- acide aminé = unité structurelle
- peptide / polypeptide = molécule composée d'une dizaine d'acides aminés 
- polypeptide = molécule composée d'un nombre d'acides aminés compris entre une dizaine et une centaine
- protéine = plusieurs peptides, au delà d'une centaine d'acides aminés

Mais quel est le lien entre les protéines et les acides nucléiques ? 
La biosynthèse des protéines ! 

Cela représente l'ensemble des processus biochimiques qui permettent aux cellules de produire leurs protéines à partir de leurs gènes. En effet, les protéines se dégradent ou sont éliminées par secrétions. Il s'agit d'un message codé : une séquence de trois nucléotides sur l'ARNm (ARN messager) est un codon spécifiant l'un des 22 acides aminés déterminant au final la structure primaire de la protéine à synthétiser. Comme dans tout message, il y a une fin qui s'exprime par un des trois codons stop (UAG, UGA et UAA).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ainsi CHNOPS (Carbone, Hydrogène, N=Azote, Oxygène, Phosphore, Soufre) est l'acronyme composé des éléments chimiques essentiels pour les êtres vivants et présents à travers les acides aminés et les acides nucléiques.

Afin d'arriver à ce stade de complexité et de diversité biologique, vous imaginez que de nombreuses réactions chimiques ont eu lieu et continuent indéfiniment de se produire. La chimie étant la science qui étudie la matière et ses transformation, c'est donc ensuite avec un point de vue de biochimie que nous pouvons comprendre la nécessité de l'eau liquide. L'eau liquide serait par ailleurs le seul solvant commun permettant la multitude de réactions chimiques que représente la vie.

Nous parlons ainsi des conditions physico-chimiques qui règnent notamment sur Terre et permettent l'existence d'eau liquide et d'une atmosphère compatible avec la vie, favorable à la présence du carbone, hydrogène, oxygène et azote.

La véritable intrigue porte sur la naissance de la vie à partir de ces éléments chimiques, que l'on trouve disséminés dans l'espace, y compris dans le milieu interstellaire. Certaines expériences ont permis d'identifier des pistes sur la création acides aminés soufrés à partir de ces composés chimiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Planck
Planck
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 528
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : Rhône-Alpes

patos aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Anne Selene Mer 17 Fév - 20:21

La supériorité de la reproduction genrée par rapport à la simple duplication par scissiparité des cellules, c'est qu'il y a des possibilités d'adaptation quasiment à l'infini. 

Ce n'est pas la diversité qui pose problème, pour le genre humain et pour sa pérennité, c'est l'absence de diversité qui est un vrai danger pour le genre..
Anne Selene
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1696
Date d'inscription : 22/05/2015
Localisation : Sud des Landes

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par danielsan Mer 17 Fév - 20:43

QUELLE HORREUR ! Shocked Very Happy  Heureusement je ne serais plus là!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1306
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 69
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Planck Mer 17 Fév - 21:48

The Sun n'est pas exactement une référence scientifique  Razz

Mais il est certain que le corps humain, comme le reste, va continuer de se modifier.
Adaptation >>> Evolution !

On peut effectivement imaginer la disparition des quelques dents vu que l'on mange de plus en plus de nourriture facile à mâcher

Cela dit, la projection à un millénaire qui mentionne les ordinateurs ... c'est assez ridicule. C'est comme si au XIIème siècle, un érudit annonçait que l'homme du XXIème siècle aurait des jambes énormes à force de porter des cottes de maille Laughing Non, nous serons dans une autre dimension technologique impossible à penser aujourd'hui surtout si nous arrivons à entrer concrètement dans le quantique 

Nous aurons certainement dépassé le premier stade de l'échelle de Kardachev, faisant de nous une civilisation de type I et nous serons probablement en train de réfléchir pour avancer au stade II. Nous pouvons d'ailleurs dire que nous sommes en bonne voie avec les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] !

La véritable question se pose : aurons-nous élucidé le paradoxe de Fermi ou peut-être aurons-nous même identifié une forme de vie extra-terrestre (probablement pas selon le paradoxe ...) ? alien
Planck
Planck
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 528
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : Rhône-Alpes

patos aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par hanako Sam 20 Fév - 19:00

Le corps humain va continuer de s'adapter et d'évoluer, comme toute la vie sur Terre.
Néanmoins, il a déjà commencé à prendre une évolution à côté de l'évolution naturelle.
Les progrès de la médecine et des techniques ont apporté les greffes d'organes naturels ou artificiels. De même, les progrès techniques ont conduit à de nouveaux usages comme celui des doigts avec les claviers, mais surtout les smartphones.
Si on prend en compte ce chemin vers un transhumanisme plus ou moins assumé, avec un progrès technologique et scientifique croissant, sinon exponentiel, alors il est possible que l'Homme réussisse à élucider le paradoxe de Fermi.
hanako
hanako
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 91
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 37
Localisation : Seine-Saint-Denis (93)

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 3 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum