Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Nike fin de saison : jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
Voir le deal

Le paradoxe de Fermi

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par louisguimel Ven 30 Mar - 9:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'animal se réjouit du bien que l'homme lui fait et le manifeste de différentes façons, mais l'homme seul possède le pouvoir de rayonner par l'expression de sa physionomie dont le sourire est le flambeau. Et l'homme est le seul qui ait l'aptitude de s'oublier dans la création. Il est le pont entre la matière et l'esprit, celui par qui le haut et le bas se rejoignent et ne constituent plus qu'une seule et indivisible unité.
C'est du moins ma conviction, elle vaut ce qu'elle vaut, le débat est ouvert.
J'avais vu un reportage très intéressant sur le sourire. On expliquait sa possible origine. A la base les singes pour montrer leur adhésion au clan et leur soumission au chef font une grimace qui est l’ancêtre du sourire. La soumission est amicale, je me soumet donc je ne te veux pas de mal. On a le même mécanisme quand on serre la main. Historiquement je te serre de la main droite pour te montrer que je n'ai pas d'arme et donc que je ne te veux aucun mal.

louisguimel
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 368
Date d'inscription : 06/03/2012

http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Pimbi Ven 30 Mar - 10:05

Mais quand même, la création est mal foutue : si on avait six doigts au lieu de cinq, on pourrait faire les arpèges plus facilement !
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par louisguimel Ven 30 Mar - 19:30

Et on clavarderais plus vite sur les forums.
louisguimel
louisguimel
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 368
Date d'inscription : 06/03/2012

http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Planck Lun 8 Fév - 13:10

Exclamation Déterrage de topic assumé

Je vous conseille d'ailleurs cette vidéo sur la chaine Youtube de Kurzgesagt (à tes souhaits). Vous pouvez activer les sous-titres en français.



Sinon un papier du CNRS : Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles


Dernière édition par Planck le Lun 15 Fév - 21:23, édité 1 fois
Planck
Planck
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 548
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par YNRJ Lun 8 Fév - 13:46

J'ai étudié fut une époque ce "paradoxe". Et ma conclusion est qu'il s'agit d'un paradoxe précisément parce que, comme d'habitude, nous avons une réflexion anthropocentrée du problème.
YNRJ
YNRJ
Chien fou
Chien fou

Messages : 203
Date d'inscription : 19/09/2020
Age : 37
Localisation : XX

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par patos Lun 8 Fév - 14:52

Ou appuyée sur des faits, sans quoi c'est juste une opinion, or toutes les opinions se valent et ne valent donc rien
patos
patos
Admin

Messages : 3457
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par YNRJ Lun 8 Fév - 16:05

Patos, précisément, ce "paradoxe" s'appuie sur un postulat de base fallacieux que je rappelle ici :« S'il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ? »

De facto, un postulat inexact ne peut aboutir qu'à une conclusion inexacte.
YNRJ
YNRJ
Chien fou
Chien fou

Messages : 203
Date d'inscription : 19/09/2020
Age : 37
Localisation : XX

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Planck Lun 8 Fév - 17:59

Non pas un postulat fallacieux mais qui s'inscrit dans une logique de conquête spatiale. La réflexion prend place dans la logique de l'échelle de Kardachev, donc cette interrogation a tout son sens dans ce contexte. 

Peut-être effectivement qu'en revanche cette volonté absolue de conquête est une approche anthropocentrique. On peut imaginer qu'ils n'ont tout simplement pas envie de nous voir !

Mais si on aborde le sujet de la dilatation de l'espace-temps, il ne s'agit plus du tout du regard humain mais d'une pure question de physique et donc une réflexion appuyée sur des faits.
Planck
Planck
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 548
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par YNRJ Lun 8 Fév - 18:29

Hey Planck,

Peux-tu développer ton dernier propos ?
"Mais si on aborde le sujet de la dilatation de l'espace-temps, il ne s'agit plus du tout du regard humain mais d'une pure question de physique et donc une réflexion appuyée sur des faits."

Au plaisir,

Julien
YNRJ
YNRJ
Chien fou
Chien fou

Messages : 203
Date d'inscription : 19/09/2020
Age : 37
Localisation : XX

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Planck Lun 8 Fév - 19:10

La dilatation de l'espace est mentionnée très rapidement à cette séquence là de la précédente vidéo 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sinon voici une vidéo de vulgarisation sur la relativité du temps en raison du mouvement (et donc du voyage dans l'univers)



Un sujet intéressant que j'aimerais comprendre un peu mieux avec mon niveau de connaissance limité, vive la vulgarisation
Planck
Planck
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 548
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par YNRJ Lun 8 Fév - 19:27

Tu as les livres de Jean Pierre Luminet ou d'Elbaz qui sont de la vulgarisation "intelligente" si tu veux approfondir le sujet.
La relativité générale est effectivement une théorie validée par certaines observations (décalage vers le rouge des galaxies, étoiles céphéides, lentille gravitationnelle des trous noirs, etc) mais le fameux modèle standard RESTE une théorie incomplète (tout comme l'était celle de newton il y a quelques siècles).

Mais là, n'est pas la question. Quel est le rapport entre la dilatation de l'Espace-Temps et le postulat de Fermi ?

Je ne te suis pas trop.
YNRJ
YNRJ
Chien fou
Chien fou

Messages : 203
Date d'inscription : 19/09/2020
Age : 37
Localisation : XX

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par patos Mar 9 Fév - 13:42

à lire pour une mise à jour sur la cosmologie ( attention :  un peu ardu ! )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
patos
patos
Admin

Messages : 3457
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

Planck et YNRJ aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Planck Mar 9 Fév - 19:12

@YNRJ

Il se peut que je fasse erreur de par mon manque de connaissance sur le sujet, mais de ce que j'ai compris il y a deux cas de figure : 
- les planètes potentielles qui se trouvent dans d'autres galaxies
- celles qui se trouvent dans notre groupe local

Et l'expansion de l'univers empêche donc mécaniquement toute rencontre avec une vie n'appartenant pas au groupe local, quelque soit la rapidité de transport. 

Quant au temps, il est intimement lié à l'espace dans cette considération. Il est même d'ailleurs question d'une fatigue de la lumière pour illustrer une décroissance lumineuse, mais rien n'a été validé à ce sujet. J'imagine que cette réflexion est aussi liée à la dualité des photons qui sont à la fois énergie et particule physique. Toutefois une décroissance lumineuse de supernovas ont a été observée et irait dans le sens d'une dilatation cosmologique temporel.

En toute sincérité, j'aurais donc du parler de la dilatation spaciale et non pas de l'espace-temps.

Pour conclure, cette expansion de l'univers n'est pas une composante directe du paradoxe de Fermi mais répond plutôt à la question pour les galaxies lointaines. Le paradoxe de Fermi demeure donc entier pour le groupe local et la dilatation de l'espace entre moins en compte puisque la distance est de fait plus réduite.
Planck
Planck
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 548
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par YNRJ Mar 9 Fév - 19:37

Salut Planck, 

Je te ferai une réponse complète sur le sujet dès que j'ai le temps !
Juste en passant : Le photon est la seule particule connue n'ayant pas de masse. (encore qu'il y ai parfois débat à ce sujet).
Dès lors, peut-on encore parler de particule physique ? Wink 

Considère cette question comme l'intro de mon prochain post à ce sujet.

Ciao
YNRJ
YNRJ
Chien fou
Chien fou

Messages : 203
Date d'inscription : 19/09/2020
Age : 37
Localisation : XX

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Planck Mer 10 Fév - 19:53

Je te réponds en précisant quelques éléments pour les autres lecteurs, à partir de mes connaissances de bac S (qui commencent à dater un peu) et des renseignements que j'ai pu trouver à ce sujet.

Je parlais de la dualité onde-corpuscule qui pousse bien à considérer le photon comme une particule en plus d'une énergie. C'est le quantum d'énergie en électromagnétisme (la mesure la plus petite qui soit) mais il a également des propriétés corpusculaires. 

C'est même un boson, c'est-à-dire une particule subatomique (plus petite qu'un atome) élémentaire (inverse de composite qui regroupe plusieurs particules), qui a un spin entier (notion quantique qui est propre aux particules élémentaires) et qui répond à la statistique de Bose-Einstein, c'est-à-dire que la distribution statistique de bosons se fait sur les états d'énergie (différents niveaux d'énergie = différents états du système quantique) d'un système à l'équilibre thermodynamique (thermique + mécanique + chimique) ... et là ça devient trop abstrait pour moi

Comme tu le signales, le photon n'a pas de masse contrairement à d'autres bosons comme W et Z quant à eux porteurs de l'interaction faible (une des 4 interactions fondamentales de la nature, responsable de la désintégration radioactive de particules subatomiques et  à l'origine de la fusion nucléaire des étoiles).
Planck
Planck
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 548
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : Rhône-Alpes

YNRJ aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Luciole Mer 10 Fév - 23:42

C'est reposant de sortir des querelles de clochers (maçonniques évidemment) régularité,antériorité,vérité avec ou sans Gadlu etc..

Cela nous permet de nous replonger dans notre quotidien.Et puis je suis fier de côtoyer des FM (ou presque) qui élèvent mon niveau même si ce n'est pas forcément le but recherché. study


Dernière édition par Luciole le Lun 15 Fév - 12:47, édité 1 fois
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3616
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

exmo, YNRJ et Hilde aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par patos Lun 15 Fév - 10:04

on retrouve notre Planck à la jointure entre l'infiniment grand et l'infiniment petit :  c'est l'Ouroboros cosmique de Sheldon Glashow

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
patos
patos
Admin

Messages : 3457
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par patos Lun 15 Fév - 10:09

en tous cas le sujet des extraterrestres fait toujours couler l'encre...une de mes prochaines lectures :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
patos
patos
Admin

Messages : 3457
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par danielsan Lun 15 Fév - 11:39

Le paradoxe de Fermi - Page 2 1585073469Ça m'intéresse suis un adepte de la croyance en une vie sur une autre planète, tu nous feras un petit résumé sur ces signes ? 

La Bible en témoigne t-elle ?
Livre d’Hénoch, chapitre 7 
§2 : Et lorsque les anges, les enfants des cieux, les eurent vus, ils en devinrent amoureux ; et ils se dirent les un des autres : choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons des enfants avec elles.
§10 : Et ils se choisirent chacun une femme, et ils s’en approchèrent, et ils cohabitèrent avec elles ; et ils leur enseignèrent la sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres.
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1401
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 70
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Luciole Lun 15 Fév - 12:55

Bonjour.Très ignorant en matière scientifique je me suis toujours demandé pourquoi on estime qu'il faut des conditions terrestres pour la Vie.Si elle existe ailleurs elle est forcément adaptée au milieu, d'ailleurs même sur notre planète il existe aux fond des océans des formes d'êtres

qui vivent dans des températures et des  environnements soufrés considérés comme invivables. 
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3616
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par hanako Lun 15 Fév - 13:08

Bonjour,
Pour ma part, je pense qu'il est fort possible qu'il y a eu, qu'il y ait et qu'il y aura d'autres formes de vie ailleurs dans l'univers. Elles peuvent être à des conditions similaires à celles que l'on connait sur Terre (et il y a une très grande variété d'adaptation aux différents milieux terrestres) comme à d'autres conditions. Elles peuvent être moins, aussi ou plus avancées que nous, comme être avancées différemment.
hanako
hanako
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 91
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 37
Localisation : Seine-Saint-Denis (93)

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Luciole Lun 15 Fév - 13:13

L'important est de savoir s'ils ont des Loges régulières ou pas ?
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3616
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par hanako Lun 15 Fév - 13:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'important est de savoir s'ils ont des Loges régulières ou pas ?

Je pense que oui. Wink
hanako
hanako
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 91
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 37
Localisation : Seine-Saint-Denis (93)

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par danielsan Lun 15 Fév - 13:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bonjour.Très ignorant en matière scientifique je me suis toujours demandé pourquoi on estime qu'il faut des conditions terrestres pour la Vie.Si elle existe ailleurs elle est forcément adaptée au milieu, d'ailleurs même sur notre planète il existe aux fond des océans des formes d'êtres

qui vivent dans des températures et des  environnements soufrés considérés comme invivables. 
Tout à fait mon Luciole le premier être sorti de l'eau a bien du s'adapter d'ailleurs l'embryon animal ou humain porte encore les traces de son origine. Un cafard supporterais parait-il 10 fois plus une exposition à la radioactivité par rapport à l'homme alors le jours d'après il restera les cafards Laughing
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1401
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 70
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Philbour Lun 15 Fév - 14:00

Est-ce que la GLUA s'en est melé ?
Philbour
Philbour
Chien fou
Chien fou

Messages : 106
Date d'inscription : 15/03/2020
Age : 79
Localisation : LYON

patos et metatron5367 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par patos Lun 15 Fév - 14:17

@Philbourg  Very Happy  Darwin-GLUA élimine les irréguliers !


 @ Danielsan les scorpions aussi supportent la radioactivité...bref, que des bestioles sympa
patos
patos
Admin

Messages : 3457
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Le paradoxe de Fermi - Page 2 Empty Re: Le paradoxe de Fermi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum