Le Bandeau sur les yeux
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – couleur Chêne
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

Sorcières, la puissance...

Aller en bas

Sorcières, la puissance... Empty Sorcières, la puissance...

Message par Onirolive le Jeu 27 Fév - 18:21

Sorcières, la puissance invaincue des femmes. 
C'est le titre de l'un des essais de Mona Cholet, une journaliste remarquable qui n'hésite pas à s'attaquer à tous ces stéréotypes et surtout à ces injustices dont sont victimes les femmes depuis trop longtemps...

J'ai pensé qu'un petit sujet là-dessus s'imposait. Wink
Dans cet essai plus que pertinent selon moi, l'auteure nous démontre bien que les femmes sont victimes de ces injonctions socioculturelles qui peuvent prendre des formes multiples. La femme reliée à la nature par essence, chose qui a dérangé et qui dérange peut-être encore ? La femme comme corps fertile qui se doit d'enfanter, sous peine d'essuyer la vindicte populaire. Comme si elle n'avait jamais eu le choix ! Et c'est un fait, elle ne l'a pas toujours, plus ou moins consciemment. L'avait-elle davantage dans le passé ? Encore moins ! Ou alors cela remonte à des temps dont les traces nous échappent.

Bien sûr je grossis un peu le trait pour introduire mon sujet, j'escomptais que nous affinerions les choses au gré des échanges. Ce qui m'intéresse tout particulièrement c'est l'idée du lien essentiel entre la femme et la nature, c'est ce que l'on retrouvait, je crois, chez l'image de la sorcière, image évidemment noircie et volontairement stigmatisée par des hommes (surtout) désireux de garder l'ascendant. 

Qu'en pensez-vous ?
Onirolive
Onirolive
Chien fou
Chien fou

Messages : 132
Date d'inscription : 08/02/2020
Age : 52
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Sorcières, la puissance... Empty Re: Sorcières, la puissance...

Message par danielsan le Jeu 27 Fév - 18:26

Thème intéressant Olive, pour info un bon film Netflix sur ce thème
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
danielsan
danielsan
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 1025
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 69
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Sorcières, la puissance... Empty Re: Sorcières, la puissance...

Message par Onirolive le Dim 5 Juil - 0:22

Cela pouvait bien sûr aller encore plus loin ! 
Les femmes qui se marginalisaient (pour divers motifs) étaient vite taxées de sorcières ! La jouissance était diabolisée, et la femme particulièrement visée par les principes religieux aussi coercitifs qu'injustes. 

Ce qui est "fou" c'est qu'il a fallu attendre pratiquement le XIXe siècle pour que l'on comprenne enfin que tout cela était de l'abus de pouvoir de la part d'une société phallocratique, et d'une institution religieuse toute aussi despotique. On critique beaucoup la psychanalyse (et elle le mérite parfois) mais c'est la première discipline (avec Freud notamment) qui a enfin affirmé qu'il n'y avait là ni magie ni possession, juste des troubles qu'il fallait prendre en compte. Alors bien sûr le terme d'hystérie a été rectifié plus tard du fait des erreurs commises dans son emploi, parce que c'était un terme générique qui qualifiait tout et n'importe quoi ! 

Il faut aussi revenir sur le simple droit à la liberté d'être pour les femmes de cette époque, qui était tout simplement nié. Ou fortement réduit par les dogmes et autres traditions. Les hommes aussi pouvaient être concernés, ils étaient moins nombreux, mais tout aussi stigmatisés. 
Là il s'agissait vraiment d'un âge très sombre pour les femmes, et je ne suis pas persuadé que cela fut le cas très longtemps avant, je pense que c'est même l'inverse qui devait être la règle durant la préhistoire ! Le statut symbolique de la femme devait être important, et respecté selon moi, mais c'est un point de vue personnel. 

Je schématise un peu, mais il est clair que ce mythe de la sorcière a fait beaucoup de mal à de nombreuses personnes...


Dernière édition par Onirolive le Dim 5 Juil - 0:54, édité 1 fois (Raison : q)
Onirolive
Onirolive
Chien fou
Chien fou

Messages : 132
Date d'inscription : 08/02/2020
Age : 52
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Sorcières, la puissance... Empty Re: Sorcières, la puissance...

Message par danielsan le Dim 5 Juil - 13:09

Au Moyen Âge les femmes qui pratiquaient la médecine par les plantes et autres connaissances médicales, n’étaient pas vraiment pourchassées et martyrisées, elles étaient plutôt marginalisées, considérées comme faibles d’esprit, voire folle. Mais cela n’empêchait pas les grands seigneurs et même les gens du peuple, de faire appel à elles pour soigner, éloigner un sort etc. Elles avaient une haute opinion de leur savoir et pratiquaient généralement le bien, la magie blanche. Toutes n’étaient pas femmes de bien c’est sur, certaines se servaient de leurs connaissances pour concocter des poisons contre monnaies sonnantes et trébuchantes jeter des présumés sortilèges ou concocter des filtres avec des choses immondes (filtre d’amour, filtre d’oubli, etc.) La plupart préféraient se faire appeler magiciennes ou guérisseuses plutôt que sorcières. J’ai lu dernièrement, un roman qui se déroulait à l’époque de Charlemagne ou un détective appartenant aux missi dominici est envoyé par l’empereur en mission dans le Berry où sévit une série de meurtres rituels. Dans ce récit écrit par un historien, donc bien documenté, il est fait appel aux « sorcières » pour aider le missus dominicus dans la mission et soigner les blessures souvent graves de ses soldats, blessures corporelles mais aussi psychiques. Les gens du peuple appellent ces femmes sorcières, mais les élites les nomment magiciennes. C’est plutôt à la Renaissance qu’elles ont commencé a être persécutées et condamnées au bûcher, avec bien sur la bénédiction de l’Eglise et son inquisition.
danielsan
danielsan
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 1025
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 69
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Sorcières, la puissance... Empty Re: Sorcières, la puissance...

Message par Onirolive le Mar 7 Juil - 0:23

Oui d'ailleurs le terme de Renaissance était fort malvenu en l'occurrence ! Car dans ce cas il s'agissait plutôt d'une régression, et une régression très archaïque, dans les couches les plus primitives de la psyché humaine. Même si nous avons compris depuis longtemps qu'il s'agissait surtout de maintenir un pouvoir religieux, le reste n'était que prétextes.
Je simplifie bien sûr mais en gros c'était un peu ça...
Onirolive
Onirolive
Chien fou
Chien fou

Messages : 132
Date d'inscription : 08/02/2020
Age : 52
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Sorcières, la puissance... Empty Re: Sorcières, la puissance...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum