Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Aller en bas
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1096
Date d'inscription : 22/05/2015

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 16:34
Tao.. me^me s'il faut parfois mettre les points sur les i, il ne faut pas , auparavant, oublier le i.... loooollll
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1076
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 16:54
Saluton al vi, Gefratoj !

Oups ! Corrigé ! Wink

Spirite,
Kalix
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 78
Date d'inscription : 11/08/2017

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 17:41
C'est amusant que tu montres ici une vidéo à propos de cela, car dans sujet de discussion sur le "secret", tu me parlais de réciproque, et je n'ai d'ailleurs toujours pas compris de quelle réciproque tu parlais. Ce n'est néanmoins pas le sujet de discussion ici.

En relisant mes messages, je reconnais que je me suis exprimé de manière trop vague, trop affirmative concernant l'engagement.

Concernant la raison spirituelle, car personne n'a eu à redire de l'affirmation selon laquelle la FM anglo-saxonne est en perte d'effectifs (et est largement spirituelle) tandis que les pays dans lesquels la FM est majoritairement libérale, ou dans lesquels la paysage maçonnique est très varié, les effectifs sont constants ou en augmentation, j'attends de voir ce qu'il va ressortir du sujet de discussion Le siècle sera-t-il spirituel ? Je crois que nos visions diffèrent largement à ce sujet car nous n'avons pas mis en commun ce que nous pensons être le spirituel.

Merci pour vos remarques !
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3302
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 17:49
Kalix, tu affirmes que la FM anglo saxonne est "largement spirituelle".
Sur quoi te bases tu pour affirmer cela ?
Je ne trouve pas ça évident pour ma part.
Kalix
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 78
Date d'inscription : 11/08/2017

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 18:07
J'emploie ces termes dans le sens "la plupart des maçons dans les pays anglo-saxons le sont" et pas dans le sens "de manière générale, les maçons sont très spiritualistes".

Je me base sur la surreprésentation des obédiences théistes dans ces pays. Alors oui, je sais que les loges peuvent largement différer d'une à l'autre, que certaines seront moins poussées là-dessus, d'autres obligent de leurs membres qu'ils soient chrétiens, d'autres qui travaillent beaucoup plus les symboles, etc. j'imagine que là, nous pouvons discuter de l'importance qu'il faut accorder entre les points communs et les différence, mais cela se fait encore comparativement. Et, comparativement, les pays anglo-saxons (mais pas uniquement eux, cf l'Allemagne ou les pays scandinaves) contiennent une FM plus spiritualiste que des pays dans lesquels les obédiences libérales sont majoritaires, ou bien dans lesquels le paysage maçonnique est très varié.
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1096
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 18:14
Toujours la même affirmation : spiritualiste = théiste ou même déiste.
Ce n'est pas le cas. 
On peut parfaitement être agnostique ou athée , et spiritualiste. (S'interroger sur les causes premières, la valeur de la vie, et le devenir de l'Humanité.)
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3302
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 18:27
Kalix tu me sembles sauter facilement d'un point particulier à une généralité.
Comme le dit Anne ce n'est pas parce qu'on est déiste qu'on est spiritualiste et pas parce qu'on n'est pas déiste qu'on ne l'est pas ( spiritualiste )
Dans la maçonnerie anglo saxonne on ne fait, généralement, que du rituel, c'est à dire qu'on se borne à réciter un rituel ( généralement par coeur ), un peu comme une messe.
Est ce que cela suffit à faire de cela une pratique spirituelle ou spiritualiste ? J'ai quelques doutes.
Kalix
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 78
Date d'inscription : 11/08/2017

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 18:33
Je réserve un commentaire plus long en attendant, comme je l'ai écris, de voir ce qu'il va ressortir du sujet Le siècle sera-t-il spirituel ?

De savoir si la FM anglo-saxonne est plus spirituelle que dans d'autres pays, de savoir si c'est un paramètre qui a de l'incidence sur la décroissance du nombre de leurs effectifs, de savoir si, d'une manière générale, les athées et agnostiques sont encore (malgré le recul du fait religieux) significativement spiritualistes, toutes ces questions n'ont pas de sens si nous n'évoquons pas ce que nous pensons chacun de ce qu'est la spiritualité.
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1076
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 18:40
Saluton al vi, Gefratoj !

Aïe, aïe, aïe... Mais où vas-tu chercher ces informations qui t'amènent à asséner ce genre de contre-vérités ? Alors je me rends bien compte, hein, que le ton de mes messages n'est pas très bienveillants, et je prie chacun de bien vouloir m'en excuser : il traduit mon agacement. Il faut que je fasse un effort là-dessus, je sais... Il me reste du chemin.

Je rejoins ce que dit Anne Sélène : c'est bien dommage de réduire la spiritualité au théisme et au déisme. On s'évertue pourtant à expliquer des postures existantes moins tranchées (les miennes, notamment).

Ensuite, la maçonnerie anglo-saxonne serait plus spirituelle ou spiritualiste que la maçonnerie libérale parce qu'un présupposé théiste ou déiste (plutôt théiste, d'ailleurs) est nécessaire à l'entrée dans ses loges ? Ben non ! Je crois que dans la maçonnerie anglo-saxonne, on a un tas de vieux mâles blancs théistes ou déistes, dont le nombre est en déclin effectivement, qui se prêtent avant tout à des pratiques caritatives. Elles ne présentent aucun travail de recherche ("planches" à la française), quels qu'en soient les sujets (sociétal ou spirituel). Elles exécutent leur court rituel théiste (par cœur !), et partent manger. On est dans la pure tradition du club britannique (Rotary, Lion's...) avant d'être dans une société initiatique. Je serais moins catégorique en ce qui concerne les membres de leurs side degrees car je ne connais évidemment pas. Bref : la maçonnerie anglo-saxonne n'est selon moi pas du tout plus spirituelle ou spiritualiste que la "maçonnerie libérale".

D'ailleurs, c'est quoi, la maçonnerie "libérale" ? Nul doute qu'à l'OITAR je suis considéré comme une maçonnerie libérale, tant en France que, surtout, en Angleterre. Pourquoi ? On est mixtes et la croyance en un Dieu/Être suprême/Principe créateur n'est pas exigée. J'ai cependant la conviction que nous pratiquons une maçonnerie très spirituelle et symbolique. Bien plus que la maçonnerie anglo-saxonne telle qu'elle m'est rapportée par un Frère de l'UGLE ou telle que décrite par un Roger Dachez ou un Pierre Mollier par exemple.

Spirite,

PS : je vais tenter de te libérer de cette pensée obsessionnelle sur un mot que j'ai utilisé sur un autre fil et que je croyais, visiblement à tort, avoir explicité. Je disais qu'il était dommage de ne se contenter que d'une connaissance intellectuelle par définition incomplète. Je disais : pas de connaissance digne de ce nom sans une connaissance également sensorielle. J'ajoutais que la réciproque était vraie, c'est à dire : pas de connaissance digne de ce nom sans une connaissance également intellectuelle. Cela m'aurait embêté que l'on considère que je mette l'accent sur l'importance de l'une par rapport à l'autre. Ce n'est pas le cas : les deux sont également importante. Mais j'avoue ne pas comprendre la fixette (trois fois quand même...) sur ce mot dans tout un débat...
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1628
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 18:45
Les Obédiences se réclamant de "l'Imprimatur"anglo-saxon de par le monde demandent à leurs membres de déclarer "Croire en Dieu" sans plus de précision et on n'en parle plus!
Leur action est très très majoritairement caritative. Le symbolisme est pour des loges très
spécialisées ainsi que l'historique.
Kalix
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 78
Date d'inscription : 11/08/2017

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 19:33
Encore une fois, et ce n'est pas par mauvaise volonté, j'attends de voir ce qui ressortira de l'autre sujet de discussion pour en discuter pleinement. Je ne te répondrai qu'avec ceci :

Kalix a écrit:De savoir si la FM anglo-saxonne est plus spirituelle que dans d'autres pays, de savoir si c'est un paramètre qui a de l'incidence sur la décroissance du nombre de leurs effectifs, de savoir si, d'une manière générale, les athées et agnostiques sont encore (malgré le recul du fait religieux) significativement spiritualistes, toutes ces questions n'ont pas de sens si nous n'évoquons pas ce que nous pensons chacun de ce qu'est la spiritualité.

Ça n'avait rien d'obsessionnel, car, comme je le soupçonnais, nous ne pensons pas à la même chose lorsque nous employons le terme réciproque. J'aime simplement savoir quels sens sont employés pour les mots qui, selon moi, sont susceptibles d'être trop pris à interprétation personnelle (comme le mot spiritualité, au hasard). 
J'utilise [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] définition de la réciproque, voilà pourquoi ce dont tu me parlais n'avait pour moi aucun sens.

Autant je conçois ta définition, qui, loin de saper la différence que je pose entre compréhension et connaissance, elle l'enrichit. Je me dois donc de te demander : est-ce un mal en soi de se contenter de la connaissance intellectuelle sachant que tu ne peux tout expérimenter ? Pareillement : est-ce un mal d'expérimenter quelque chose pour lequel tu n'auras pas forcément le temps, ni les moyens de réfléchir, et donc de ne pas en acquérir la connaissance selon ta définition ?

De plus, il y a bon nombre de loges "libérales" qui s'adonnent particulièrement à la philanthropie.
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1076
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 12 Aoû - 19:55
Saluton al vi, Gefratoj !

"Un mal"... Nous voilà donc amené sur le terrain de la morale, maintenant. Ma réponse ? Non. Même si ce n'était pas le sujet à mon sens jusque-là. Que ce soit "mal" ou bien n'a pas d'importance : chacun occupe son temps comme il le souhaite, heureusement. Je dis simplement : attention à ne pas se targuer de connaître un sujet quand on n'en a exploré qu'un aspect. Ce genre de comportement amène des gouvernements à former des professeurs, censés être pédagogues, après cinq années d'études supérieures pendant lesquelles on sait tout du développement de l'enfant, mais... où on n'a fait qu'un stage d'un mois en dernière année... Et dans ce cas très précis, oui, on peut peut-être invoquer la morale, effectivement...

Cela me fait penser à ces gens qui te disent : "Le Maroc ? Ah, ben oui, je connais, j'ai passé trois semaines à Marrakech, l'année dernière..."

Enfin, je prie chacun de m'excuser pour l'usage d'un terme qui a rendu visiblement très difficile la compréhension que l'on pouvait avoir de mon propos...

Spirite,
avatar
xps42
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 8
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 26
Localisation : Loire

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Ven 8 Déc - 20:33
Bonsoir à tous, 
 
Je déterre peut-être un peu le post mais il a trouvé un réel écho en moi.
 
Pour revenir sur le sujet de base concernant les jeunes en maçonnerie je me suis posé la même question car c'est la vision que nous avons dans le monde profane (peu de jeunes et impossible de rentrer en dessous de 30ans). 
Heureusement ce préjugé à vite disparu quand j'ai commencé à discuter sérieusement de ma candidature avec mon parrain qui a su me rassurer à ce sujet et m'expliquer (entre autres choses) que ce qui compte n'est pas l’âge mais la sincérité de la démarche. 
 
Pour la partie financière je m'associe à certains propos précédents, à savoir que cela doit être évoqué de suite. Je n'ai d'ailleurs même pas eu à poser la question on m'en a parlé très rapidement.
 
Si cela ne doit pas être un frein je vois mal comment un aspirant pourrait demander à une loge de l'aider à payer sa cotisation via le fond. Cela ne me semble pas cohérent avec le besoin de stabilité qui me semble primordial en maçonnerie.

Je n'ai qu'une vision encore extérieure à ce jour mais ce fond d'aide n'est-il pas plutôt à destination d'un frère en place qui est dans une période difficile ?


Bien à vous, 
Xps42
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1628
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Ven 8 Déc - 23:32
Bonsoir
Je suis entré à 30 ans, j'étais le plus jeune mais personne dans ma loge ni dans mes visites n'a fait allusion à l'âge pour quoi que ce soit.Jamais constaté: "impossible de rentrer au dessous de 30 ans".
Il vaut mieux être stabilisé sur le plan familial et professionnel mais ce n'est pas impératif.

J'avais dit sur un autre post que Brassens avait réglé cette question depuis longtemps: "Quand on est con,on est con, l'âge ne fait rien dans l'affaire".

Ce n'est pas de jeunes dont on a particulièrement besoin ,seulement de gens assez intelligents,sincères et motivés.Beaucoup de jeunes le sont ,mais pas tous! Plus vieux? pareil.Ce n'est pas nouveau.

Je regrette de contredire Tao mais je n'ai et n'aurai aucune connaissance sensorielle de la drogue par exemple
j'estime cependant connaitre la question suffisamment pour ne pas commencer.Et il y a des tas d'autres sujets
où une connaissance intellectuelle suffit grandement.Pour nager l'intellect ne sert pas forcément.
avatar
lumieretesagesse
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 18
Date d'inscription : 22/03/2017

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Mer 13 Déc - 18:28
effectivement, je crois que les choses changent, j'ai postulé au GO à l'age de 29 ans, et dire que je m'y intéressais dejà 3 ans avant. 
bien vrai que mon parcours est un peu atypique, je rencontre beaucoup de jeunes qui s'y intéressent sauf qu'ils sont un peu trop penché sur les '' ON DIT'' qui les fait hésiter a franchir le cap
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1628
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Mer 13 Déc - 20:51
C'est surtout que les loges ont une personnalité plus ou moins ancienne qui influe sur le choix du Président qui, lui même,choisit les thèmes de travaux qui lui paraissent convenir à ceux qui l'ont élu.(ouf)
C'est pourquoi les grandes obédiences ont de tout dans leur annuaire,loges politiques ou religieuses ou symbolistes ou syndicalistes ou fourre tout ou Dieu sait quoi (même au GO parait'il.).

L'idéal c'est de rencontrer un FM avec lequel on se sent assez d'affinités et qui sache guider vers le bon groupe.
A terme on se choisit des amis et on forme un atelier.S'il y a de la place.
souslavoutedezoe
Messages : 3
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Tours

La jeunesse arrive mais

le Ven 15 Déc - 20:48
Je vois que ce post à été crée déjà il y'a quelques temps, je me permets néanmoins de venir apporter mon avis, qui bien évidemment m'appartient.

Personnellement, je suis devenue une soeur cette année, et cela après 7 ans de réflexion. (j'ai aujourd'hui 24 ans)

Cela peut paraitre jeune pour commencer à 's'intéresser à ce type de sujet, mais voila bien le problème: aujourd'hui il y'a un nombre incalculable de préjugés sur la jeunesse en FM.

En février dernier, une semaine après mon initiation j'ai assisté à une conférence intitulé "la jeunesse est-elle compatible avec la franc-maçonnerie", et la déjà on voit qu'il y'a un problème. On ne se demande pas comment l'approcher, mais tout simplement s'il est pertinent de le faire. Cette conférence était composé majoritairement de "vieux maçons", et les rares jeunes dont moi ont été refoulés au fond de la salle. Lorsqu'on souhaitait prendre le micro, c'était le parcours du combattant.

Et alors, le malheur d'être jeune et en plus une femme... Je ne vous explique pas. Je rencontre parfois des réflexions qui sont pour moi, tout, sauf maçonnique. 

En fait, au delà de la communication faite sur la FM qui est aujourd'hui déplorable, il y'a aussi une certaine crainte des obédiences de faire figurer des jeunes sur les colonnes, et le GODF dont je fais partie, n'y échappe pas.

C'est clairement un combat, autant que celui de la mixité. Je suis ravie de faire partie d'une obédience ou tout reste encore à faire, et j'espère un jour pouvoir participer à un renouvellement des mentalités, à travers mes travaux, et mes échanges. Smile
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3302
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Ven 15 Déc - 21:51
Bienvenue d'abord.

C'est quand même étrange d'organiser une conférence avec un tel thème pour "refouler les jeunes au fond de la salle" et leur refuser la parole plutôt que de les écouter.
Mais les maçons sont capables du meilleur peut-être, et du pire sans aucun doute.
avatar
Jesse8
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 41
Date d'inscription : 09/10/2016

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 16 Déc - 0:11
Personnellement, initié à 19 ans, aujourd'hui en ayant 20, de ma jeune expérience, je vois un peu une sorte de discorde au sein du GODF dont je fais partie. J'ai moi même eu vent de certains dignitaires d'instances régionales qui disaient ouvertement qu'il ne fallait pas initier des jeunes et des étudiants...

D'un autre côté je ressens énormément de bienveillance, que ce soit en tenue par mes propres sœurs ou frères, ou lorsque de nombreuses loges nous visitent, j'ai souvent des remarques pour me dire qu'il est bien que je m'engage jeune, que ce ne doit pas être évident, etc.

D'ailleurs, cela me fait penser que le GODF, officiellement, soutient la jeunesse à entrer en FM. Trois journées sont mêmes organisés à Cadet à partir de Janvier et sur 3 week-ends différents où les maçons de moins de 30ans sont conviés. Avec repas offert et remboursement (ou quasi-remboursement suivant de là où on vient) du trajet, je pense qu'il y a là la preuve qu'il y a un réel soucis au sein des instances nationales du GODF en particulier, peut être des obédiences en général, de rajeunir sa moyenne d'âge.


Dernière édition par Jesse8 le Sam 16 Déc - 19:22, édité 1 fois
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3302
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 16 Déc - 11:26
parler d'instances dirigeantes en matière de maçonnerie me fait frémir  Shocked
avatar
Jesse8
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 41
Date d'inscription : 09/10/2016

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Sam 16 Déc - 19:21
Arf, oui, plus haut je fais bien attention à parler d'instances régionales, je vais éditer pour corriger ça  Very Happy
souslavoutedezoe
Messages : 3
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Tours

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Dim 17 Déc - 11:47
Jesse8 a écrit:Personnellement, initié à 19 ans, aujourd'hui en ayant 20, de ma jeune expérience, je vois un peu une sorte de discorde au sein du GODF dont je fais partie. J'ai moi même eu vent de certains dignitaires d'instances régionales qui disaient ouvertement qu'il ne fallait pas initier des jeunes et des étudiants...

D'un autre côté je ressens énormément de bienveillance, que ce soit en tenue par mes propres sœurs ou frères, ou lorsque de nombreuses loges nous visitent, j'ai souvent des remarques pour me dire qu'il est bien que je m'engage jeune, que ce ne doit pas être évident, etc.

D'ailleurs, cela me fait penser que le GODF, officiellement, soutient la jeunesse à entrer en FM. Trois journées sont mêmes organisés à Cadet à partir de Janvier et sur 3 week-ends différents où les maçons de moins de 30ans sont conviés. Avec repas offert et remboursement (ou quasi-remboursement suivant de là où on vient) du trajet, je pense qu'il y a là la preuve qu'il y a un réel soucis au sein des instances nationales du GODF en particulier, peut être des obédiences en général, de rajeunir sa moyenne d'âge.


Je ressens un peu la même chose que toi, même si dans mon at.:. par exemple, certains frères et soeurs sont contre le fait que les jeunes " se retrouvent entre eux", ils expriment un sentiment de rejet, qu'il ne semblent pas toujours palper de notre coté. L'annonce de ces journées n'ont pas forcément été perçues de la même manière par tous. 
Le chemin reste long, et l'aval du GM ne donne pas celle du GODF dans son entièreté.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1628
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

le Dim 17 Déc - 14:15
Il y a parfois un peu d'appréhension chez des jeunes (ou moins) quand ils sont reçus.Ils rencontrent des vieux Maitres qui le font le coup du "Vieux sage" "Tu verras plus tard, etc".
Il est donc tout naturel qu'ils recherchent ceux qui leur ressemblent,qui puissent avoir des parcours ou une vie à peu près similaires.
Je n'ose ...(si ,osons) ,dire que la désillusion guette quelquefois quand le jeune s’aperçoit (et le moins jeune aussi)
que c'est souvent du vent et que le vieux Maitre en question fonctionne "à l’esbroufe" et ne connait pas grand chose.Choses vécues!
heureusement pas trop fréquentes encore que....
La première vertu de l'apprenti est le courage,ensuite,la curiosité,la patience la bienveillance et la ténacité.
Contenu sponsorisé

Re: Les jeunes dans la franc-Maconnerie

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum