Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Niarolf
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 45
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 33
Localisation : Ile de France

mal être et méchanceté chez les jeunes

le Ven 21 Déc - 12:52
Bonjour,
j’espère que c'est bien ainsi qu'il faut s'y prendre pour créer un nouveau sujet étant donné que c’est le premier que je poste !
suite à la vidéo d'Ouranos posté sur un autre sujet dans "je viens d'avoir une idée terrible ..." ouvert par Encrenoir que voici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

j'aurai voulu lancer un petit débat et une réflexion car j'ai trouvé trop facile de se moquer de ce jeune rouquin, qui soit se trouve très mal dans sa peau soit comme cela a été dit veut faire le buzz.

Et voici ma petite réflexion :

Je peux vous dire qu'en France on peut vivre ces mêmes insultes dans nos écoles et depuis toujours et certainement encore plus aujourd'hui.

Je suis roux (je le vie très bien je vous rassure et fier d'avoir la même couleur que mon grand-père), et déjà très jeune à l'école (école primaire donc moins de 12 ans), j'entendais : "poil de carotte", "un roux ça pue", "quand on voit un roux on prend un cailloux et on lui jette dessus", "les roux ont les brûle"

Bref je pense pouvoir affirmer qu'il n'y a pas plus "méchant" qu'un groupe d'enfants dans un cour d'école.
Mais fort heureusement la bêtise de l'enfant disparaît avec l'adolescence et l'éducation.
Mais pas partout car des exemples persistent dans certains quartiers de nos grandes villes quand certains ne se conforment pas ou sont différents, ils sont tabassés, on les brûlent avec de l'essence, ou on les menace ...
Et ses enfants ciblés par les autres réagissent parfois à l’extrême (dès le collège j'ai vu des camarades alcooliques, emmenant couteaux et armes à feu, ou déjà la drogue et même une tentative de suicide).

Mais l'enfant a besoin de la reconnaissance d'autrui (peut être pour cette raison que celui-ci a créé cette vidéo car il est sujet à un profond mal être pour réagir ainsi) pour se construire une personnalité et pour certains cette situation peut faire d'énormes dégâts ou comme dit plus haut et sur le sujet originel il veut faire le buzz.

Et pour élargir le sujet, le fait d'être écolier et d'appartenir à une minorité (là roux par exemple, ou encore avoir une infirmité ou une difficulté particulière comme la dyslexie) ne peut-elle conduire à des situations extrêmes pour l'enfant avec des fins dramatiques du fait d'autrui ?

Merci déjà de me lire et si le sujet vous touche ou avez une idée à injecter à ce débat alors n'hésitez pas.
(car de nos jours on cherche à transformer ou réformer l'école face la situation d'échec actuel mais à la base n’est ce pas un sujet d'éducation qu'il faut prendre à la base et ce thème tout comme d'autre pourrait en faire partie ?)

Niarolf
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Ven 21 Déc - 13:01
Sujet déplacé - et de surcroît intéressant Smile

Il n'est pas question de minorités : les blondes sont rares, les yeux bleus aussi, pourtant on ne leur jette pas de pierres ...
Pour les roux (tu n'es pas le seul, tu tu pourras admirer l'avatar de RBBE !!), il y a de vieux relans de croyances historiques ... peut être des souvenirs d'envahisseurs anglais sur nos terres aussi ? Je me suis toujours demandé comment des trucs comme ça pouvaient arriver dans une école ... c'est souvent par les parents ...
Et on retombe sur l'éducation Smile

En tout cas, les gamins entre eux sont cruels, et ne se rendent pas compte de ce qu'ils font. Ça fait aussi partie de l'apprentissage, je le crains. Roux effetivement, tu morfles plus, mais petit ce sera ça aussi, ou pas fringué comme les autres, ou avec des lunettes, etc ... tout est prétexte.

En tout cas, sache qu'ici on aime les roux ! (bon, celui-ci ... je t'invite à voir ses autres vidéos ... je ne suis pas psy mais il me fait flipper)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Ven 21 Déc - 16:50
Pour l'anecdote mon aimée est rousse, elle est magnifique ! I love you Bref...

Oui bien sûr c'est l'éternelle réaction des enfants vis-à-vis de ce qu'ils ne comprennent pas, par la suite, et avec une éducation convenable (c'est à dire qui ne porte aucun jugement sur les apparences physiques) ils finissent par comprendre et assimiler. Les enfants sont souvent victimes des moqueries de leurs camarades, pour leur apparence ou leur comportement, le tout est que cela n'aille pas trop loin, auquel cas c'est un véritable problème qui s'installe. D'ailleurs certains adultes ont conservé des attitudes nocives par rapport aux différences, et il y a fort à parier que cela leur vienne de loin. Oh bien sûr pas toujours, mais parfois...

Impliquer à nouveau l'éducation ne peut que s'imposer, même si on ne peut lui attribuer la totalité des causes de violences physiques ou psychologiques chez les enfants.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Sam 22 Déc - 18:02
Les roux l'ont bien mérité, et c'est tout.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Sam 22 Déc - 22:04
Vas-y Lux Lisbon, lâches toi Razz

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Physio
Chien fou
Chien fou
Messages : 242
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 34
Localisation : Lyon

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Dim 23 Déc - 9:48
Niarolf a écrit:Bonjour,

j'aurai voulu lancer un petit débat et une réflexion car j'ai trouvé trop facile de se moquer de ce jeune rouquin, qui soit se trouve très mal dans sa peau soit comme cela a été dit veut faire le buzz.

Et voici ma petite réflexion :

Je peux vous dire qu'en France on peut vivre ces mêmes insultes dans nos écoles et depuis toujours et certainement encore plus aujourd'hui.

Je suis roux (je le vie très bien je vous rassure et fier d'avoir la même couleur que mon grand-père), et déjà très jeune à l'école (école primaire donc moins de 12 ans), j'entendais : "poil de carotte", "un roux ça pue", "quand on voit un roux on prend un cailloux et on lui jette dessus", "les roux ont les brûle"

Niarolf

moi j'appelle ça un effet psychologique pourquoi ? Tout simplement un exemple simple un enfant
qui va a son école et voit un roux dans sa classe alors que la plupart sont blonds bruns se pose des
questions.

Exemple : Pourquoi il a pas la même couleur de cheveux que nous ? Il a des taches etc...
alors instinctivement il en parle a ses copains de classe qui le suivent dans ses dires car eux
même c'était poser les même questions alors ils en font un bouc émissaire.C'est vrai qu'en rentrant chez eux
ils en parlent a leurs parents et qui les parents qui eux même leurs en parlent pour se moquer mais un enfant
ne réagit pas de la même façon.Mais avec l'âge ça passe .

Alors moi j'appelle ça encore une fois un effet de psychologie autrement dit un effet de masse .
Mais ce qui est le plus étonnant pour un enfant c'est de voir que dans cet effet de masse il y en a toujours un
qui prends position du roux .

Et sur cela moi j'appelle ça l'effet réflexion étonnant n'est-ce pas ?
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Dim 23 Déc - 10:04
Sur l'effet de masse, c'est clair, ça joue souvent et en particulier avec les gamins (ou les "faibles d'esprit").
Mais si tu regardes les statistiques, des blonds il n'y en a pas des pelletés non plus hein ! Un peu plus que des roux peut être ... Ça dépend aussi des régions : je ne pense pas que les roux se fasse autant emmerder en Irlande Very Happy

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Dim 23 Déc - 12:00
Oui c'est sûr Mathieu ! Wink Là-bas 90% de la population doit l'être.

Non mais si les parents prenaient quelques minutes de leur temps pour expliquer à leurs enfants que le fait d'être roux n'est pas une anormalité, nous économiserions déjà pas mal de déboires. Jules Renard avait écrit "Poil de carotte" pour dénoncer cette lacune éducative, ces préjugés.

Moi j'adore les rousses ! I love you Je vous l'ai dis, mon aimée l'est, et elle est bellllleeeeee !!! cyclops
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Dim 23 Déc - 14:56
Tiens, quand on parlait d'effet de masse : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pas de bol, ça marche souvent plus avec la connerie qu'avec l'intelligence et le constructif ...

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Dim 23 Déc - 17:33
Toujours les mêmes déferlements, les mêmes inepties... Le vecteur importe peu finalement, et je pense que les gens qui emploient ces mots, qui véhiculent ces idées, trouveront toujours un moyen de les distiller. A chaque fois qu'un tel message est posté, il fait régresser l'humanité d'une marche, mais fort heureusement, à chaque fois que quelqu'un le conteste et le déplore activement, il la fait remonter de deux ! (Ca c'est ma propension à l'optimisme Wink )
Invité
Invité

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

le Dim 30 Déc - 19:51
Et le pire est que cela aura probablement des conséquences non négligeables sur son équilibre ultérieur.

On me reproche souvent mon agressivité, ma nervosité, mon côté désagréable et inadapté social ...
Je réponds maintenant qu' "à un chien a qui on a donné des coups de bâton pendant des années dans l'enfance, il ne faut pas s'étonner si il montre les dents quand on y approche la main !"

J'ai vécu ces brimades pendant des années à l'école.
Et encore, je ne suis ni n'étais roux, gros, grand, trop petit, pas encore conscient véritablement de mon homosexualité ...

Mais le simple fait d'avoir une autre manière de penser, de ne pas aimer les mêmes jeux et les mêmes types de musique que les autres, de ne pas être à l'aise dans un groupe, ... suffisait à ce que je sois le punch-in-ball désigné !
Parce que décrit comme "bizarre", sans que jamais personne ait pu me dire en face les réelles raisons de ce rejet que j'ai subi, il était de bon ton à l'école de se moquer de moi, de m'éviter comme la peste, et se se défouler tant qu'on le voulait alors que je ne demandais absolument rien.
Rarement vraiment physique, j'ai par contre été victime d'une violence psychologique inouïe de la part de ces gosses.
Le plus difficile aussi était de constater l'inaction des professeurs, préférant souvent me juger seul responsable de la situation, rendant ainsi le problème plus simple à éliminer, me mettant une fois de plus sur le côté chez les (très) mauvais psychologues scolaires.

Tant et si bien que l'adulte que je suis a gardé beaucoup de rancoeur contre "les autres" et j'ai énormément de mal à changer ce sentiment, profondément conditionné, pendant des années.

Je dois faire un effort particulièrement important pour, dans mes démarches spirituelles et associatives, essayer de garder un semblant de "foi" en l'espèce humaine. Tout au mieux j'arrive à ne pas me dire que l'homme n'est "QUE" mal ... mais à travers ce vécu, je ne pense que je ne parviendrai jamais à aller au delà du "Principe de Lucifer " auquel je crois fortement.

Les relations entre adultes ne sont pas tout à fait différentes que celle que j'avais avec les enfants. Tout juste ont ils, pour certains, un peu plus d'hypocrisie sociale les empêchant de s'agresser aussi éhontément.

Malheureusement, je dois lutter contre moi même car j'ai maintenant ma part de responsabilité.
Au jour d'aujourd'hui, je suis toujours aussi seul et mis de côté mais cette fois un peu de ma faute car inconsciemment je répète les schémas d'exclusion. Peut-être une manière de restaurer une "ambiance" que j'ai toujours connu et parce que j'ai été traumatisé au point de ne plus pouvoir vivre les relations autrement ???


Pas du tout Rousseau-iste, je ne crois pas une seule seconde au "bon sauvage", l'homme bon d'emblée qui serait perverti par la société.
Tout au mieux, je le vois "pierre brute". Et selon sa conscience ou bonne volonté, restera brute ou se polira plus ou moins.

Encore aujourd'hui, comme le dit très bien mon père, j'ai un appétit social très limité.
Pourtant, je cherche désespérément à être aimé pour ce que je suis ...
J'aimerais tant un jour pouvoir avoir une vie sentimentale ...

Bref, je me suis beaucoup beaucoup trop livré ... mais j'ai l'impression, non, la CERTITUDE que ma personnalité actuelle est celle-ci en grande partie à cause de tout ce vécu.

Et franchement, ce genre d'évènement que l'on voit chez les jeunes ne doit pas être pris à la légère.
Ca peut vraiment vous flinguer une personnalité, et je sais de quoi je parle !

Contenu sponsorisé

Re: mal être et méchanceté chez les jeunes

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum