Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -44%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
13.97 €

La notion de sacrifice...

4 participants

Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty La notion de sacrifice...

Message par Invité Mer 16 Mai - 17:14

Que représente pour vous la notion de sacrifice, de don de soi? Dans une optique humaniste, altruiste...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Invité Dim 20 Mai - 16:29

Je n'aime pas voir une question sans réponse sur le forum, aussi je vais tenter de répondre Nâh !

Pour moi, il y a qu'un type de sacrifice et de don de soi, celui que l'on fait en étant persuadé d'être réellement utile aux autres. C'est évident dans la forme, mais dans le fond ? Etre réellement engagé, donner de sa personne, je connais. J'ai été bénévole durant des années, mais c'était dans un cadre de loisirs, touristique, non vital. Sacrifier un peu de son temps pour aider les autres à vivre est nettement plus élevé selon moi. J'ai toujours admiré celles et ceux qui le faisaient, et j'ai moi même été souvent tenté par cette démarche. Parfois nous entendons que ces démarches visent à satisfaire un ego, je ne suis pas d'accord ! Et même si c'était le cas, peu importe ! Mieux vaut avoir un ego un peu gonflé et valorisé tout en aidant les autres que ne rien faire humblement ! Evidemment, si l'on aide les autres de toutes ses forces et que l'on a un ego très humble, c'est la canonisation assurée ! Wink

Ce qui compte, c'est l'aide, la compréhension. Beaucoup d'êtres humains pourraient passer pour des saints, alors qu'ils estiment n'avoir fait que leur devoir ! C'est pourquoi je pense que le concept de sacrifice est un peu excessif, car ce sacrifice rapporte une reconnaissance et une humanité qui dépasse de loin tout ce que l'on a pu y investir...

Quand je vois l'amour et la reconnaissance dans les yeux de celui que j'aide, je peux tout donner, car rien n'a plus de valeur que cela, rien. En tous cas rien de matériel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Invité Lun 21 Mai - 0:21

Merci pour le témoignage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Pimbi Lun 21 Mai - 9:43

Y a-t-il encore du sacrifice lorsque l'on donne à l'autre avec le sourire ? La notion de sacrifice n'est-elle pas un raffinement d'orgueil ? Faire l'oblation de sa personne est une chose simple, il suffit d'apporter son expérience à qui en manque et par là de susciter l'épanouissement d'autrui par son propre exemple. En un mot, agir plutôt que de parler, car les conseilleurs sont nombreux, mais les payeurs sont rares. Soyons donc des aides effectives, et non des livres écrits à l'encre sympathique.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Invité Lun 21 Mai - 12:16

Absolument Pimbi ! Nous nous rejoignons...

D'ailleurs, il n'y a pas plus de sacrifice dans le don de soi que dans le don à soi ! Agir, voilà le maître mot. Les actes donnent du poids aux valeurs morales...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par LordToms Mar 22 Mai - 16:50

Je suis assez d'accord avec vous et je compléterai bien par mon propre ressenti. Moi je pense aussi que le sacrifice c'est aussi pouvoir mettre de côté ses propres problèmes et pouvoir sourire à son prochain quand il a besoin de voir un sourire. Le sacrifice ce n'est, parfois, pas quelque chose d'exceptionnel, parfois on peut faire montre de sacrifice en offrant son temps à une personne pour l'aider. Le sacrifice passe avant tout par l’abnégation, un dénigrement de son bien être égoïste au profit de ceux qui on le plus besoin de vous.
Des sacrifices on en fait beaucoup quand on est de nature conciliante et altruiste. Le sacrifice n'est donc pas seulement réservé aux preux chevaliers mais aussi à ceux qui prennent le temps de sacrifier quelques minutes pour aider quelqu'un dans le besoin. C'est aussi bon pour ceux qui un jour on manqué un jour de cours pour aller parler à un ami qui n'allait pas bien du tout... Pour moi ça c'est du sacrifice !
LordToms
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 32
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Pimbi Mar 22 Mai - 18:41

Oui, c'est vrai LordToms : un jour, au pensionnat en classe de Terminale, notre camarade Julien s'est cassé la cheville. Hospitalisation. A tour de rôle, par deux, nous lui avons porté les cours au chevet de son lit de malade et ainsi il n'a rien perdu du programme et a pu passer son bac sans problème, et avec une bonne note, même.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Invité Mar 22 Mai - 21:44

L'empathie, l'altruisme, l'entraide, l'abnégation, sont des valeurs qui paraissent audacieuses aux yeux de cette époque de folie compétitive. Et pourtant elles survivent, et ceci est essentiel. Sans ces valeurs, nous perdons la trame humaine qui relie les âmes, et aucun contexte ne s'y substituera.

J'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer à ce sujet, et je cite souvent l'ouvrage du psychologue Jacques Lecomte (La bonté humaine), où ce dernier expose clairement sa thèse : l'être humain est bon, fondamentalement, mais c'est bel et bien l'amalgame d'un certain nombre de facteurs défavorables qui contribuent à son devenir éventuellement mauvais. L'influence du milieu, entre autres. Voilà une approche intéressante pour l'éthologie humaine, la bonté dirige nos actes élémentaires, le reste est le résultat d'un système. Personnellement j'en suis convaincu. L'intensité des sentiments humains ne disparait jamais, elle peut être anesthésiée, brimée, baffouée, mais ne peut être vaincue. Cet optimisme n'est pas le fruit d'un enthousiasme printannier, c'est une conviction qui a lentement mûri.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Pimbi Mer 23 Mai - 10:13

Des plans de plus en plus larges se profilent sur l'horizon humain. Celui qui est sensible, qui a la bonne oreille et le bon oeil peut déjà subodorer la mue profonde de la civilisation : nous vivons une époque exaltante, en ce que la parole est à tous, que les idées s'échangent instantanément et que du seul pouvoir de notre esprit nous sommes capables de renverser des montagnes. Jamais l'homme n'a été si près de l'homme, en dépit de la classe anachronique des grincheux qui, comme disait Boileau, "toujours plaint le présent et vante le passé". Ah, si seulement la politique, la finance, toutes ces choses mauvaises aujourd'hui, pouvaient se métamorphoser, nous ferions des miracles. Mais le miracle viendra, la Terre est en train de se transfigurer et les hiboux que le grand offusque n'auront plus qu'une alternative, adapter leur rétine ou disparaître.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par abac Mer 23 Mai - 10:43

Attention à ne pas confondre " sacrifice" et " dévouement" .

Au sens premier, sacrifice est sononyme d'offrande rituelle à la divinité... le sacrificateur est un prêtre, un préposé aux sacrifices. Souvent immolation d'une victime...

Puis on arrive à sacrifice comme renoncement ou privation volontaire en vue d'une fin religieuse, morale, esthétique ou en compensation d'autre chose. ( sacrifier ses séances de ciné pour jouer au loto )

Au bout du compte vient abnégation, désintéresement, dévouement, don, jusqu'au goût du sacrifice comme discipline ( ou perversion " masochiste ") !

Dur , dur, de juger des motivations humaines Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Pimbi Mer 23 Mai - 11:19

Le sacrifice me paraît être le corollaire du dévouement, son superlatif, en quelque sorte. Il y a tant d'exemples au cours de l'histoire... Donner sa vie pour sauver un ami, un frère, qu'y a-t-il de plus beau ? Mais combien d'entre nous en sont capables ? De la théorie à la pratique il y a souvent bien loin.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 35
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Invité Dim 27 Mai - 16:08

C'est cet esprit de cohésion, de fraternité et d'humanisme qui peut engendrer la plus belle des philosophies : celle du partage.

C'est un amalgame de plusieurs facteurs sociaux-conjoncturels qui nous en prive ! Une manière technique de dire les gens ont peut être perdu le sens des valeurs. Moi je serais prêt à tout pour celle que j'aime, le serais-je pour mes amis les plus chers ? Je le crois. Le serais-je pour n'importe qui ? Sans doute... Mais les circonstances de la vie et les contextes nous entrainent à faire des choix plus ou moins pénibles, posant des prolèmes moraux, éthiques. Un sacrifice peut être quelque chose de tout simple, par exemple renoncer à un projet parce que celle ou celui que l'on aime a besoin de nous, ou renoncer à sa place parce que quelqu'un qui est encore plus miséreux en aura grand besoin, etc.

J'ai été éduqué avec ce principe du sacrifice, oh bien sûr je ne suis pas un saint, mais j'essaie d'appliquer ces préceptes humanistes autant que faire se peut...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par odyseus Jeu 7 Juin - 20:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Attention à ne pas confondre " sacrifice" et " dévouement" .

Au sens premier, sacrifice est sononyme d'offrande rituelle à la divinité... le sacrificateur est un prêtre, un préposé aux sacrifices. Souvent immolation d'une victime...
Puis on arrive à sacrifice comme renoncement ou privation volontaire en vue d'une fin religieuse, morale, esthétique ou en compensation d'autre chose. ( sacrifier ses séances de ciné pour jouer au loto )

Au bout du compte vient abnégation, désintéresement, dévouement, don, jusqu'au goût du sacrifice comme discipline ( ou perversion " masochiste ") !

Dur , dur, de juger des motivations humaines Very Happy
D'ou peut être la notion de "sacré", ce pourquoi l'on est prêt à sacrifier, voir se sacrifier...
Je recommande un petit bouquin sur le sujet:
La doctrine du sacrifice
odyseus
odyseus
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 49
Localisation : Là où je prends place

Revenir en haut Aller en bas

La notion de sacrifice... Empty Re: La notion de sacrifice...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum