Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
FNAC : Week-end adhérents, 10€ offerts tous les 100€ d’achat
Voir le deal

Le pouvoir poétique

3 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Pimbi Dim 18 Mar - 16:08

Notez l'emploi de cestui, ceste, directement issu du latin iste, ista, istud, qui désigne quelqu'un ou quelque chose péjorativement, alors que celle-ci, celle-là est laudatif (ille, illa, illud). Je regrette qu'on n'ait pas conservé cette nuance en français moderne.

Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par lapunta Dim 18 Mar - 16:11

Oui, Pimbi, on peut regretter beaucoup de chose dans les transformations de l'ancien français au français moderne.
lapunta
lapunta
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 727
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Pimbi Dim 18 Mar - 16:18

C'est comme ce stupide "clivage". On l'emploie à toutes les sauces en ignorant les innombrables nuances qui illustrent des termes comme désunion, démembrement, dissociation, dysharmonie, dissidence, disjonction, mésintelligence, liste non exhaustive. Clivage est avant tout un mot didactique de la science géologique.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 38
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Nelson Dim 18 Mar - 16:20

Je regrette surtout qu'on utilise plus la forme laudative à mon égard !
De mon temps, c'était bien mieux, ma bonne dame...
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par lapunta Dim 18 Mar - 16:20

Smile
lapunta
lapunta
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 727
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Pimbi Dim 18 Mar - 16:22

On fera un poème à ta gloire, Nelson, avec plein de termes élogieux, t'inquiète !
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 38
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Nelson Dim 18 Mar - 16:26

Elogieux et dithyrambique, s'il vous plaît.
Et que ça saute, dit la grenouille.



NDLR: Non, je ne suis pas bourré; je m'ennuie
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par lapunta Dim 18 Mar - 16:28

Je m'exaucerais avec plaisir, sauf que ne m'ennuyant pas, je vais en priorité traiter, non sans poésie, les appréciations des bulletins qui attendent sur le coin de ma table... Smile
lapunta
lapunta
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 727
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Pimbi Dim 18 Mar - 16:29

Tu t'ennuies ? Pas possible ! Moi, j'ai toutes les peines du monde à me mettre au boulot : deux soirées de suite, ça laisse des traces sur l'organisme. Heureusement, ce soir sera plus calme, les copains sont aussi HS que moi.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 38
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Nelson Dim 18 Mar - 16:37

Le Roi du Tonga est mort (dernière minute)
Des volontaires pour le remplacer ?
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Invité Lun 19 Mar - 17:29

Je reviens sur le sens premier du topic :

Quand je rêve à certaines choses, et notamment à des choses qui me relient à la nature, je visionne les images et, perceptiblement, celles-ci prenent forme peu à peu, elles deviennent mots puis vers...

La poésie prend forme dans l'esprit, l'émotion devient presque palpable. Je suis un grand rêveur, et souvent des détails insignifiants peuvent m'inspirer : Une fleur, un arbre, un chemin qui m'inspire le récit de tous ces gens qui l'ont emprunté jadis. C'est ainsi que naît le poème, expression de l'âme, du pouvoir émotionnel de l'homme...

Selon Jean Ferrat, le poète voit plus loin que l'horizon... Mais parfois il lui suffit de regarder juste devant lui, et même tout près, pour être transporté. Il voit au travers des chairs, et des nuages...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Invité Sam 30 Juin - 12:44

Parfois, le poète est comme une âme réceptive à tout ! Une promenade, une conversation, une musique, suffisent à évoquer mille sensations qu'il se doit de transcrire en vers. Le poète ne se sépare jamais de son carnet intime, celui-ci peut être de papier ou mental, du moment qu'il puisse servir à noter tout ce qui vient à l'esprit. L'émotion furtive d'un instant de bonheur ou de tristesse, nimbée d'une beauté sans égale. Les rêveries d'un promeneur solitaire comme disait Rousseau, sont propices à toutes les envolées poétiques. Mais les jours portent leurs lots de joie ou de souffrance, la poésie se nuance de teintes plus ou moins claires obscures. Si l'on compare deux poètes comme Baudelaire et Lamartine, il est clair qu'à la lecture il apparait déjà une différence notable. Non pas sur l'intensité des émotions ressenties par ces deux grands poètes, mais plutôt sur le style, et l'émotion générale. Mais ne faut-il pas la même passion pour le vers ? La même passion pour oser parler du monde d'une manière lyrique, symphonique, tout comme le faisaient Beethoven ou Chopin... Ne faut-il pas le même amour pour le déroulement fluide des images, qui parlent de soi et du monde mieux que n'importe quoi d'autres ? (pour le poète qui les compose en tous cas) Les arts semblent entrer en résonnance assez facilement. Une peinture peut évoquer un poème, une sculpture, une musique... Rien n'est figé dans la poésie, le poème est suspendu dans le temps, mais il n'est pas mort, jamais. La propriété d'un poème n'est-elle pas de provoquer l'émoi ? Tant que celui-ci y parvient, il vit, en chacun de nous...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir poétique - Page 2 Empty Re: Le pouvoir poétique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum