Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

5 participants

Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par patos Mer 9 Juin - 16:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les postes en vue se voient dans la société actuelle occupés de manière croissante par des narcissiques, et il en va de même dans nos loges. Passons les types en revue afin de mieux les repérer et d’agir en conséquence.

On nous l’a dit et redit :  chez nous les francs-maçons, nous aimons l’humilité, et parmi les métaux à laisser hors du temple figurent l’ambition et le goût du pouvoir. Mais, malgré cela, nous voyons un peu trop fréquemment des frères ou sœurs un peu trop remuants sur les colonnes, qui entraînent un groupe de suiveurs dans leur bruyant sillage et endommagent la sérénité des travaux et la cohésion de l’atelier. Narcissiques, ils ne cachent même pas que selon eux les règlements ça s’applique aux autres et que les passe-droits ont été inventés pour eux.

Les mesures en neurosciences ont récemment repéré dans le cerveau des narcissiques une activité plus faiblarde des zones de l’empathie que chez les personnes autres. Chez eux, l’empathie semble remplacée par une capacité à bien comprendre les sentiments de leurs interlocuteurs, ce qui leur permet d’être de parfaits manipulateurs.

Cette présence nette des narcissiques est en fait importée dans nos loges, à peine freinée par nos filtres au recrutement, depuis la société civile dans laquelle ils sévissent lourdement, et jusqu’aux dirigeants politiques : voyons Trump, Boris Johnson, Bolsonaro, etc.

A côté de ces « gagnants » il existe aussi des « vulnérables », ou « frustrés », qui étaient au départ, eux aussi, souvent des enfants-rois auxquels jamais un non n’était opposé, donc dans l’exigence du tout – tout de suite. Une partie d’entre eux s’est heurtée à quelques dures fins de non-recevoir ;  ces chocs tardifs créent une frustration permanente pour ces individus n’ayant pas intégré la notion de limite dans leur enfance. Les frustrés auront tendance à vivre leur toute-puissance par procuration, en adulant des populistes, qui voient ainsi grossir les rangs de leurs adeptes, d’où l’accession au pouvoir de plusieurs d’entre eux.   



Une variante des frustrés est celle des complotistes. La rivalité dans la recherche de la célébrité fait considérer toutes les autorités en place ( politique, entreprises, scientifiques…) comme des ennemis à abattre, et rien de tel que découvrir que ces ennemis cachent des intentions peu avouables derrière leurs discours trop politiquement corrects.

Complotistes ou pas, les vulnérables vont retrouver tous leurs ennemis sur les réseaux sociaux et en découdre : autre manière de vivre une toute-puissance de substitution.
Il existe encore une autre nuance de ces personnages aux égos boursouflés :  les personnalités clivantes. A la recherche de la lumière qui leur est due, certains narcissiques, pour montrer leur unicité, s’engagent sur des « chemins alternatifs ». Ils partagent avec les frustrés ce rejet du « système », qu’ils trouvent trop bien huilé, et dénoncent aisément les privilégiés qui en profitent honteusement.

Les tests psychosociologiques montrent que ceux qui adhèrent le plus aux théories du complot sont aussi ceux qui croient détenir des informations originales et rares. Le désir d’unicité se repaît de thèses décalées, qui peuvent augmenter la célébrité : on songe là à un célèbre professeur marseillais .

De tout ce petit monde bigarré, nous avons des échantillons dans nos loges,  comme l’a détaillé notre frère Pierre Audureau dans son «  une franc-maçonnerie dévoyée par l’égo ».   
Il est important de rappeler qu’une grande partie des comportements déviants cités ci-avant se déroule de manière en partie inconsciente : les zones du cerveau intervenant dans l’empathie sont moins actives que les autres.

Aussi c’est d’abord fraternellement que nous devons réagir si la personne est membre de nos ateliers. En enquête, par contre, il est utile de repérer ces individus et de bien se poser la question des dégâts qui pourraient suivre un recrutement.
 
Et vous, rappelez-moi en quoi vous êtes si unique ?
patos
patos
Admin

Messages : 3695
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mar 15 Juin - 5:17

Ha j'ai failli lâché un "j'aime", ce qui m'aurait permis de réagir sans coller un texte, mais je ne suis pas d'accord sur tout (sans être automatiquement en désaccord non plus mais je mettrais un bémol, par exemple à propos "d'un célèbre professeur" car je ne le vois pas de la façon qui est supposée le "qualifier").

Mais je ne voudrais pas entrer dans une polémique.

Sinon, rien à voir avec ce qui est au-dessus, mais pour faire la part des choses, j'aurais souhaité qu'il y est un descriptif des "autres", ceux qui ne seraient ni "narcissiques", ni "vulnérables ou frustrés", ni "complotistes", ni à "personnalités clivantes"...
Ces autres, comment faudrait-il les nommer et les décrire ?

Je ne suis pas certaine que certains types d'individus soient repérables (en tout cas pas "au début", période très variable d'une personne à l'autre) puisqu'ils ont la faculté de se faire passer pour l'opposer de ce qu'ils sont...

Unique, c'est une question rhétorique ?
Tout le monde est unique et beaucoup de personnes sont plus ou moins pareilles (hum) ...  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par patos Mar 15 Juin - 9:52

chère Mortifayre, le billet ci-dessus est déjà trop court pour prétendre valablement décrire les narcissiques et leurs variantes, mais peut déjà lasser les lecteurs ;  la gestion de l'attention est un drame de notre époque : sans cesse attirés par les nouveautés qui arrivent en cascade, nous réagissons tous plus ou moins comme des poissons rouges.

Les non narcissiques ne sont donc pas décrits, mais tu pourrais nous faire un papier avec ton avis ?

se croire unique ( et donc fondé à bénéficier d'exceptions aux règles qui s'appliquent à tous ) est un marqueur de narcissisme, d'où ma question finale.
patos
patos
Admin

Messages : 3695
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 68
Localisation : Drôme

chercheur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mar 15 Juin - 20:01

La confrontation "célèbre professeur " et "poisson rouge" ne manque pas d’intérêt d'autant que l'on peut facilement passer d'un état à l'autre.Les dépisterions nous dans nos instances?
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

chercheur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mar 15 Juin - 21:32

Je ne pourrais pas faire un papier sur les "non narcissiques" avec mon avis car je ne sais pas même pas si j'ai un avis.

En fait je comptais sur Patos pour le faire parce que parfois, pour comprendre un concept, j'ai besoin de son contraire pour peser le véritable sens.

Concernant "narcissique", j'ai lu beaucoup de choses (jusqu'aux dérivés de "pervers narcissique", mots qui n'existeraient pas dans une catégorie intitulée "science" ou "pseudoscience" (pour moi la science doit réunir suffisamment de preuves et faire consensus à l'unanimité et il me semble que ce n'est pas toujours le cas).
On peut se rendre compte aussi qu'un même mot peut signifier ou être perçu (à tort ou à raison) de manière différente selon les personnes.

Il m'arrive très souvent de reprendre la définition d'un mot dans plusieurs sources pour comparer et me remémorer la façon que je l'interprète.
Hélas ma mémoire refuse catégoriquement de retenir ces définitions, même si je les compulse des centaines de fois et j'imagine que c'est parce que je ne les comprends pas.

Là, sans "tricher", je "crois" avoir retenu, en résumant :

Au départ, Narcisse se trouvait tellement beau lorsqu'il se regardait dans le reflet d'un lac, qu'il est tombé amoureux (fou) de lui-même.
Freud a utilisé ça en psychanalyse : une personne narcissique est une personne qui s'aime (démesurément).
"Ensuite", je passe : une personne narcissique est une personne qui n'aime pas les autres et qui veut avoir toujours raison (les autres sont moins beaux, moins forts, moins intelligents, ...), c'est pour ça que les "autres" sont méprisables, des insectes inintéressants (raison pour laquelle le "narcissique" a tous les droits mais avec "faites ce que je dis mais pas ce que je fais".

Combiné à "pervers", dans la "croyance populaire" : c'est un manipulateur menteur psychopathe qui ne s'aime pas, qui n'aime personne et qui se délecte de faire souffrir les autres pour "exister".

Alors, un narcissique, il est censé s'aimer ou se détester ???

Si je me base sur ce que j'ai appris ou crois avoir compris :
- les gens s'aiment quand ils sont heureux (c'est utile pour leur survie)
- les gens ne s'aiment pas quand ils sont durs avec eux-mêmes

Tout bien considéré, je ne sais pas ce qu'est un narcissique, donc je ne sais pas ce qu'est un non narcissique...

Pour le reste, nous sommes tous capables de chercher sur internet ou ailleurs, mais il est moins sûr de trouver...

Il y a aussi une explication qui ferait de moi une personne narcissique, peut-être : je ne suis pas vraiment d'accord avec ce genre de "classifications" même s'il faut bien admettre que c'est pratique pour communiquer.

Au lieu d'écrire des km dans une description, on ferait "plaisir" à (vous savez qui Very Happy ) et on écrirait juste 1 mot.
Encore faudrait-il que tout le monde comprenne ce mot, ce qui n'est pas certain puisque chacun(e) a ses propres lacunes.

Ceci explique aussi le fait que j'écrive des tartines, parce que je me met à la place d'autrui et je me dis : "est-ce que je me comprendrais vraiment si je me lisais ou bien des "subtilités" m'échapperaient ?" si je tombe sur quelqu'un comme moi ?"
Je peux aussi comprendre que le "non comme moi" s'agace ou se lasse ou s'imagine que je le prends pour un âne, ce qui n'est pas du tout mon intention.

Sinon, là tout de suite, je n'arrive pas à faire un lien entre "célèbre professeur" et "poisson rouge".
Est-ce supposé représenter 2 "états" opposés/différents ?
Dois-je comprendre un savant "narcissique" VH un ... idiot qui tourne en rond dans son bocal et qui est attiré par tout ce qui clignote pour s'en désintéresser aussitôt, bref, changer de cap constamment (indécis, versatile, quoi d'autre ?).

Dépister, mais sans se tromper ?
Ce n'est peut-être pas aussi simple qu'une analyse sérologique (ou peut-être que si dans certains cas).

J'ai longtemps cru pouvoir "dépister" "très rapidement" les personnes "toxiques" et je me suis auto-humiliée bien souvent car je ne les ai pas détecté "à temps" ou "avant que".
Bien sûr, la vérité finit par éclater mais laisse des traumatismes (c'est comme ça que le cerveau "apprend" que le "mal est partout").

A un point que parfois, on se demande comment apprendre à désapprendre ce qu'on a appris.
mur
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mer 16 Juin - 0:47

"Pour moi la science doit réunir suffisamment de preuves et faire consensus à l'unanimité.." (ce n'est pas pour demain) et qu'un mot est toujours perçu de façon différente suivant les personnes est une évidence.
Ce n'est pas une raison pour renoncer à se faire comprendre mais cela peut éviter toute affirmation trop péremptoire.(Commencement de la sagesse?)

Narcisse s'aime,oh oui, et s'il souffre c'est qu'à ses yeux les autres ne peuvent l'aimer autant qu'ils le devraient.
Je ne suis pas psy.Tant que ce type de personne n'intervient pas dans ma vie ou celle de mes proches je ne m'y intéresse pas.
Je n'ai pas vocation à aider ceux qui ne font rien pour autrui.
Pour ces autres, j'essaie de faire découvrir la beauté, partout, dans la limite de mes compétences.Qu'ils puissent partager ce que je ressens à cet égard.C'est modeste.Cela me permet d'aimer. I love you

Pourquoi désapprendre? toute expérience peut servir. Comme disait à peu près un humoriste "Je ne suis pas tout à fait inutile,je peux servir de "mauvais exemple".
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mer 16 Juin - 2:26

Ha oui j'avais complètement omis cet élément très important de Narcisse :

"s'il souffre c'est qu'à ses yeux les autres ne peuvent l'aimer autant qu'ils le devraient"

Je ne crois pas avoir croisé ce type de personne, ou alors sans jamais le savoir.
Pourtant des personnes toxiques, il y en a eu de mes connaissances.

Oui c'est bien d'apprendre.

Le souci maintenant, c'est que lorsque quelqu'un m'adresse la parole, je ne peux pas m'empêcher de penser : "qu'est-ce qu'il/elle me veut vraiment hein ?".

Lorsque j'invite quelqu'un chez moi, je finis par me dire : "est-ce que "lui/elle" et-ou ses amis vont venir me cambrioler quand j'aurais le dos tourné ?", ou autre chose, mais peu importe, c'est systématiquement négatif.
...

C'est horrible !

Ce n'est pas du tout de cette manière que j'étais "avant".
J'étais confiante, généreuse, ouverte, aimante.
Je ne me posais pas de questions.

Maintenant j'analyse tout : le sourire, le regard, les mots, les gestes, la posture, ... c'est pénible.
Et en plus je culpabilise de scruter la personne "en secret" et d'avoir des pensées aussi tordues (même si plausibles), y compris si on veut "me rendre service", c'est louche ! (ce qui est presque pire que si on me demande frontalement quelque chose).


Comme disait à peu près un humoriste "Je ne suis pas tout à fait inutile, je peux servir de "mauvais exemple".


Excellent, ça m'a bien fait rigoler !
Hé mais c'est vrai !


Possible d'avoir le nom de l'humoriste ? Je cherche mais beaucoup aurait pu dire ça...

C'est sûr que pour me consoler je me répète que j'ai une énorme expérience et que maintenant, il va falloir s'accrocher pour me duper et m'atteindre, mais au fond, je suis triste.
Comme si le Monde n'avait déjà pas suffisamment son lot de choses pathétiques et moches.
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mer 16 Juin - 10:32

Je suis le fils d'un homme devenu extrêmement méfiant (bien que naïf par certains choix) surtout en termes d'amitié.Il avait quelques raisons,sa jeune femme l'avait trompé avec son meilleur ami (classique).Il me disait: "Tu fais confiance à untel mais qui te dit qu'il ne te trompera pas?" Je répondais "Jusqu'ici c'est moi qui lui suis redevable!".


C'est pourquoi quand,vers mes 20 ans,un grand professeur international m'a dit "Si vous pouvez venir travailler avec moi à Milan,pour vous montrer que je vous trouve du talent,il ne sera pas question d'argent entre nous."Il ne m'a rien demandé d'autre non plus et j'ai suivi ses cours pendant des années sans lui verser un centime.
Qu'une personne qui ne me connaissait pas,n'avait pas d'intérêt,de lien sentimental ou autre avec moi agisse ainsi m'a donné énormément confiance en moi.
C'est l'un des trois Maitres  que j'ai eu le bonheur de rencontrer.


Il faut aussi parfois prendre des risque tout en restant lucide.C'est ma devise: "Lucidité,Bienveillance,Action."
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

chercheur et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Hilde Mer 16 Juin - 11:10

Le mythe de Narcisse met effectivement en scène un personnage très beau ; un jour, voyant son reflet dans l'eau, il tombe amoureux de lui-même. Certaines versions - celle d'Ovide, je crois - ajoutent qu'il était épris de la nymphe Echo. Mais comme ils n'ont pas réussi à communiquer (car Echo ne peux pas parler par elle-même, elle fait juste écho de la parole des autres), il s'est cru indigne d'être aimé des autres.

"Narcissique" en psychologie est utilisé de beaucoup de manières différentes ; je crois cependant que c'est souvent pour évoquer une personne qui, pour combler ce qu'il perçoit - consciemment ou non -  comme une incapacité à aimer ou être aimé, rabaisse les autres, se met en avant, se montre imbu de lui-même etc.
C'est un peu l'idée du "pervers narcissique" : quelqu'un qui souffre d'une pathologie relationnelle qui consiste en une survalorisation de soi-même aux dépens d'autrui, pour combler ses propres failles.
Bon, mais le mot est désormais employé à tort et à travers : c'est rassurant de pouvoir coller cette étiquette pathologisante sur n'importe quel connard. Qui n'a jamais entendu "mon ex/mon patron/mon collègue me pourrit la vie, c'est un pervers narcissique" ?

Le narcissisme au sens simple d'amour de soir n'a pourtant pas que des défauts : s'aimer un petit peu est nécessaire.

@ Patos : j'ajouterai une nuance à ce que tu dis. A mon sens, se croire unique, ce n'est pas du narcissisme (ou du moins du narcissisme excessif ou pathologique). Biologiquement, nous sommes uniques. Aucun être humain n'existe exactement "en double", sur le plan du physique ou de la personnalité : pas même les jumeaux !

En revanche, se croire exceptionnel et dont fondé à bénéficier d'exceptions aux règles qui s'appliquent à tous, c'est différent et là oui je pense qu'on peut parler de narcissisme.
Hilde
Hilde
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 269
Date d'inscription : 30/10/2020

chercheur et Mortyfaire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mer 16 Juin - 11:21

On peut se savoir exceptionnel et n'en tirer qu'une obligation de venir en aide à autrui.(Je ne parle pas pour moi évidemment,je suis trop modeste.) clown
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par danielsan Mer 16 Juin - 11:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'est l'un des trois Maitres  que j'ai eu le bonheur de rencontrer.
Il faut aussi parfois prendre des risque tout en restant lucide. C'est ma devise: "Lucidité,Bienveillance,Action."

Le chiffre 3 mon Luciole préféré c'était un signe  Laughing
danielsan
danielsan
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1587
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 70
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mer 16 Juin - 16:51

La "chance" Luciole !!!
Je n'ose imaginer le bonheur que ça doit être d'avoir un Maître.

Une fois, j'ai rencontré une personne (un FM de source sûre) avec qui j'ai parlé pendant quelques heures, j'ai ressenti un profond désir secret qu'il devienne mon Maître.
Malheureusement - et ça c'est une autre histoire - je ne l'ai jamais revu par la suite (il était attendu...) et je ne saurais "jamais" si l'idée que je sois son apprentie l'avait traversé.
Je n'avais eu aucune envie qu'il parte, j'aurais voulu parler de tout...
J'ai ressenti un grand vide après ça et pendant longtemps.

(C'est seulement une petite histoire dans une grande histoire).

Merci Hilde pour partager ta culture, d'autant que tu as décrit beaucoup mieux que je n'aurais su le faire mon ressenti sur cette "mode" de "PN" à toutes les sauces.
Je préfère toujours utilisé le mot "toxique", surtout que chacun a ses propres expériences "uniques" et je ne pense pas qu'il y ait forcément un "schéma classique répétitif", une étiquette facile à coller pour définir des relations "très compliquées".

Effectivement, un connard n'est pas "automatiquement" un "narcissique".
Connard (ou connasse), c'est quand-même moins restrictif comme mot alors que ça veut tout dire et rien dire à la fois, puisqu'il est courant d'entendre qu'on est "toujours le con de quelqu'un".... mais au moins, quand on parle de "con", on se comprend !  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et pour "unique", c'est aussi ce que j'aurais dit.
Personne n'a le même ADN, les mêmes empreintes, le même "microbiote".
En mathématiques, on utilise des sous-ensembles.

Si on a 2 fruits, une pomme et une poire, on ne peut pas dire qu'il y a 2 pommes ou 2 poires même si ces 2 fruits partagent énormément de points communs (surtout par rapport à un fruit à coque, une noix par exemple).
Et même si les fruits d'un même arbre se ressemblent, ils sont tous uniques, ils n'ont peut-être pas eu autant de soleil selon leur position sur les branches... L'un s'est peut-être fait mangé par un ver. L'autre s'est abîmé en tombant sur une pierre.... Ils n'ont pas la même histoire.


En fait tout ça pour m'amener à réfléchir sur le mot "exceptionnel".
En vous lisant, je note une différence déjà entre :
- se croire exceptionnel mais se tromper
- être exceptionnel

Avant ça, il faut résoudre cette question : ça veut dire quoi être exceptionnel ?
Si parmi 1000 pommes, 999 sont vertes et 1 seule est rouge, alors cette dernière est "exceptionnelle".

Une exception, ce n'est pas forcément dans un sens positif ou négatif après tout.
Si je me fie aux définitions, c'est : hors de l'ordinaire, rare.
Ce qui s'oppose juste au mot "normal" donc, qui est dans la norme, habituel.

Du coup, une personne exceptionnelle, ça peut représenter beaucoup de choses...

J'ai l'impression que la plupart du temps, inconsciemment ou pas, on entend :
"il se croit exceptionnel" = "il se croit mieux que les autres alors que pas du tout, c'est un connard..."

Alors que lorsqu'il s'agit de dire "elle (cette chanteuse) a une voix exceptionnelle", ça ne choque personne (sauf peut-être dans le cas où on ne serait pas d'accord mais c'est un autre sujet).


Sinon j'ai une question : pourquoi le chiffre 3 serait un signe et pas forcément le triple 9 à l'envers (au sujet du hasard ou pas) ?
(Numéro de sujet dans toc toc toc pour ceux qui aurait manqué le truc.)


Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mer 16 Juin - 18:29

Les FM, mais pas seulement eux ,attachent une grande importance au nombre Trois (attention,pas au chiffre).
Le premier élément est :Thèse,antithèse,synthèse qui décrit une méthode basique pour apprentis.
Pour le reste lire à ce sujet Casanova, qui fut (aussi) FM.
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mer 16 Juin - 21:34

Trinité ?

Casanova FM ?
J'avoue que j'ai toujours cru que c'était juste un personnage fictif héros de roman (et de nombreux films), un séducteur et que "Don Juan" était égal à "Casanova" sans jamais penser à regarder sur internet. HO !!!

C'est donc bien à propos que je cite la phrase trouvée sur la page wiki, j'ai été "obligée" de continuer mes recherches sur l'Icosaméron... et "il faut" (parce que je ne vais pas pouvoir faire autrement) maintenant que je lise ça :

(Mais pourquoi vous mettez des pingouins partout ?)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« L'homme ne peut jouir de ce qu’il sait qu’autant qu’il peut le communiquer à quelqu'un. »

— L’Icosaméron
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Lun 21 Juin - 14:45

Casanova fait partie de ces personnages extraordinaires comme le Chevalier d'Eon,le Chevalier Saint-Georges,Fouché ou Talleyrand,hyper-doués,plus ou moins espions, Francs-Maçons,aventuriers, en avance sur leur époque et dont les vies sont plus intéressantes que nos modernes "Da Vinci code".


Cet Isocaméron (mais pas carré) est fascinant mais trop long pour moi,merci de me l'avoir indiqué.

Si par Pingouins tu désignes nos codes vestimentaires
c'est que nous souhaitons un certain climat,une ambiance qui demande déjà une discipline.  50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon 1585073469  
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Lun 21 Juin - 18:51

Ce n'est pas pour le code vestimentaire, mais ça aurait pu...

Il y a des tas de photos et vidéos sur internet.
J'ai vu "en vrai" (sans les tabliers et les gants) ce qui n'a rien d'exceptionnel, sauf que ...

Attention, "50 nuances d'égo...et moi et moi et moi, profane"


Anecdote septembre 2017 : je me suis "invitée" à l'allumage des feux d'une loge, et j'étais habillée en pingouin (féminin... non, pas de jeu de mots), pas de petits pois, pas de rayures et pas de losanges.

Il fallait vraiment que je sois habituée à avoir des tas de regards braqués sur moi (raisons professionnelles) pour ne pas perdre ma contenance.

Pour ma décharge, j'y suis allée en croyant sincèrement que c'était "agape - porte ouverte - profanes acceptés" (et c'est ce que j'ai dit à celui qui devait m'accompagner en voiture, mais je garde le suspens pour la fin !)

Je me rends en premier au devant de celle qui tient un "cahier" pour payer la petite capitation de mon repas.

Force a été de constater que ça ne suffisait pas pour entrer.
Nom, prénom (et je glisse un nom FM - un vrai - de par qui j'ai eu l'info ...) et un homme se tourne et s'exclame en regardant la femme : "ha oui, je connais !"

Devenue consciente du pétrin dans lequel je m'étais un peu fourrée, quand on m'a demandé mon "Ob", j'ai posé très lentement ma main sur ma gorge pour réfléchir ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ) et sans me démonter, j'ai dit : "la GLOF !"

Je n'ai pas menti puisque cette obédience existe réellement, ouverte à tout le monde, virtuellement d'accord.


"Pourvu qu'ils aient le sens de l'humour sinon je vais vivre un très grand moment de solitude."

Elle m'a regardé, dubitative, "la quoi ?" et j'ai dit : "Grande Loge d'Orient de France" avec un sourire, parce que là j'étais allée trop loin pour me reculer et si elle comprenait la supercherie, j'étais bonne pour la combustion instantanée par le regard.

Un homme debout à côté d'elle est "intervenu" et j'avais le droit de "participer".
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


J'ai déjà raconté ça à quelqu'un (FM) et il a été horrifié, je crois : "c'est très grave de faire ça".
Mais quand on ne le sait pas, ce n'est pas de la témérité.


Je ne suis pas restée car, lorsque ce fût le tour de l'homme qui m'accompagnait et qui m'avait dit être FM avec aplomb, il a été démasqué et je n'ai absolument rien fait pour l'aider.
C'est dommage pour le mythomane sans vergogne qu'il était de n'avoir pas su que dire ou que faire.

L'homme qui m'avait autorisé à entrer m'a répété que je pouvais rester, "évidemment", mais "pas l'autre".


Tel est pris celui qui croyait prendre, c'est mon affabulateur qui a vécu une très grand moment de solitude, balbutiements, tremblements...

Je savais bien que je le mettrais au pied du mur un jour ou l'autre  Twisted Evil .
Cette fois-là, je n'ai eu aucune empathie.

J'étais un peu soulagée, de ne pas avoir tenté le diable jusqu'au bout (comme chacun sait, sa plus grande ruse est de faire croire qu'il n'existe pas).
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mar 22 Juin - 0:16

Ce n'est pas bien de tromper des gens qui vous font confiance et pour obtenir quoi? Pour un profane qui n' a pas étudié la FM,nos réunions sont d'un ennui profond car manquent tout contexte,tout passé,toute progression.On est spectateur pas participant.


Imagine quelqu'un qui se faufile dans un Orchestre pour un concert et qui fait semblant de jouer d'un instrument qu'il tient dans sa main mais qu'il ne contrôle pas.Il (elle) doit se sentir comme un grain de café (vert) dans une boite de petits pois.

Ce m'est involontairement arrivé deux fois.Une fois où je me suis retrouvé à une réunion du Parti communiste par erreur de porte et une fois à un mariage où je ne connaissais personne.Bien accueilli j'ai du jouer le jeu une petite heure avant de m'exfiltrer discrètement.


En musique le Diable existe réellement. Twisted Evil
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mar 22 Juin - 1:08

Mais c'était un juste un repas, pas une "réunion".
Et comme j'ai dit, j'y suis allée parce qu'il y a eu malentendu, j'ai réellement cru que c'était porte ouverte libre, sinon je n'y serais pas allée.
Je voulais juste discuter, comme on fait sur le forum en fait, je n'avais pas l'intention "d'obtenir".

Et concernant "l'autre", son ex femme me l'a confirmé, il mentait en permanence pour tout et n'importe quoi, c'était pathologique.
Il faut dire qu'il entendait les vidéos que je visionnais et il s'est dit que ce serait un moyen de m'approcher que de ...
Au départ, c'était un retraité de la Pol. donc je ne me suis pas "méfiée".

Si, justement !!!  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Non, je plaisante.

Le Diable en musique, ça adoucit les moeurs (meures ?)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout ça ?!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Allez, au hasard :


Ou l'aérophone ou encore autre chose ?
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Luciole aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mar 22 Juin - 12:32

Tu es pardonnée d'avance car tu n'as pas de mauvaises intentions.(Attention, faut pas abuser non plus!).
Ce que je reproche au Métal c'est qu'ils se croient obligés de forcer sur les décibels.
Le Diable n'est pas dans leur musique mais dans la techno.
L'orgue,symbole de l’Église,était aux premiers temps du Christianisme,interdit, car musique d'accompagnement des martyres chrétiens dans le cirque romain.
La force de la Musique étant la plus importante, le Vatican a retourné sa soutane tout comme pour les Dieux païens devenus les Saints des calendriers.

Opportunistes les Papes,n'est il pas? Twisted Evil
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mar 22 Juin - 18:30

J'ignorais l'anecdote pour les orgues...

Je n'aime pas la "technotronic" en général (il y a des exceptions), parce que j'aime danser et le boum boum (qui dépasse intentionnellement les battements du coeur)  ne se prête pas du tout à mes mouvements.
Le pire, c'est lorsqu'il n'y a que des suites de bruits, sans aucune harmonie.
En fait, ce n'est plus de la "musique" à mes oreilles.

Souvent je trouve que les reprises de chansons avec des boites à rythme sont des désastres, mais ça n'engage que moi.

Sinon, j'aurais cru que le Diable est partout...
J'ai cru entendre (mes références sont peut-être tronquées ou faussées) que Jésus aurait dit que "Dieu est partout et en toutes choses".
(Et qu'il n'y avait nulle obligation de se rendre dans un lieu de "culte" pour Lui rendre grâce.)

Je suppose que là où peut aller Dieu, le Diable le peut aussi.

Je ne parle pas des croyances pour lesquelles "le Diable" n'existe pas, j'ai le souvenir d'une longue discussion houleuse avec la secte des "témoins de Jéhova" (oui, c'est intentionnel de ma part d'avoir écrit secte car il s'agit bien d'une secte, d'ailleurs La Miviludes les classe ainsi).

En plus, le "commercial" qui est venu n'arrêtait pas de mentir (si si), ils sont d'une mauvaise foi démesurée et en plus les éléments qu'ils mettent dans leur plaquette sont fallacieuses (surtout pour les faits scientifiques).
Je confesse que j'ai eu envie de les taper... (un coup du Diable sûrement  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )


Pour des personnes comme Mars (on ne sait jamais) :

(Non officiel mais la liste est pratique et il y a un méga dossier sur les témoins)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(Article de janvier 1996)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

OFFICIEL
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Cela me fait penser à :

Dans le film "Witness (témoin sous surveillance) de 1985 avec Harisson Ford et Kelly Mac Gillis (celle qui joue aussi dans "Top Gun"  jocolor ) où il est question des "Hamish", où écouter une petite musique, c'est mal, ... sympa à la radio (usage de la technologie, c'est mal) et danser (c'est mal)...

Je n'ai pas trouvé de bande annonce en français (trailer en anglais, il y en a plusieurs), mais des extraits de pas trop mauvaise qualité d'image (sur fond musical) là :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai trouvé la scène ! Ici :




Dans un autre domaine où une sorte de maire / pasteur a fait interdire certaines musiques dans sa ville dans le film Footloose (1984) avec Kenny Loggins :

Vidéo officielle (bande annonce) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Allez, ils ont l'air de bien s'amuser (j'ai dit aimer danser donc...), je la place :






J'ai aussi le souvenir qu'il est question de la musique (de Diable ?) dans Dirty Dancing avec Patrick Swayze (allez directement vers la fin, à 4:18 si vous parlez anglais)






Opportunistes les Papes, j'ai envie de dire opportunistes les religions (bien patriarcales...).
pape   mur
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Luciole aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mar 22 Juin - 18:53

Spécial pour toi Luciole, parce que tu aimes la musique classique, j'ai pensé que peut-être, un peu de danse classique aussi (par rapport à ce que j'ai mis en haut) .....

La qualité n'est pas terrible car ça doit être de l'avi, mais ça se regarde (moi j'ai le CD original Razz )...



pirat


Bonne qualité (nom du film en français : "Danse ta vie") :



Dernière édition par Mortyfaire le Mar 22 Juin - 18:59, édité 1 fois
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Luciole aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mar 22 Juin - 18:58

Tu as une belle culture et généralisée,bravo.Pour la fin de ton post,c'est ultra simple.Pour contrôler les gens il faut pouvoir agir sur leurs besoins et leurs gouts.Nourritures et sexualité en premier.On commence par quasiment tout interdire puis on désserre progressivement en gardant la menace toujours présente.
Le Christianisme levant par surcroit l'option "la vie après la mort " tout roule. albino



Merci pour l'ajout.Tu sais je vis avec une danseuse (et musicienne).
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Mortyfaire aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mar 22 Juin - 19:22

Le problème, c'est que les gens en sont restés à "il est interdit de" parce que, soi-disant "Dieu" leur aurait parlé ... (de nos jours, on appelle ça de la schizophrénie je crois).

Après, je peux comprendre, moi aussi Dieu me parle, ou plutôt moi je lui parle et je crois qu'il me répond, mais ce que je CROIS entendre de Lui, j'ai réalisé que c'était le propre reflet de mes pensées (ha la déception !) ou alors il y a des interférences dans les communications.

Ou alors .... je suis Dieu ! Very Happy Laughing Razz

La vie après la mort, là je ne sais pas, on en reparle quand je serais morte.


En tout cas, je ne suis pas certaine que tout roulerait si tu as été un pourri toute ta vie, il doit y avoir un peu de justice.

"Toi là-bas ! Tu as fait sauter une bombe et tu as tué des centaines de gens qui n'avaient rien fait de mal, torturés des enfants innocents, violer et frapper des femmes, .... ? Et tu crois que tu vas quand-même aller au Paradis ? L'enfer, c'est par là... Oust !"
maillet (justice rendue)


Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Luciole Mar 22 Juin - 19:51

Si tu te repends,sincèrement,(plus un petit don,ça aide),tu seras sauvée.Il ne faut décourager personne et qui prouvera le contraire?

Tu ouvres un vieux débats philosophique,est ce que l'homme (ou la femme) qui est mort est la même personne qui a fait des horreurs?

Cela ferme à toute évolution possible.L'instant passé est passé.Est ce que la pensée (le souvenir) est une action dans ce monde ou bien est que cela incite seulement à l'action X?
Attention je n'ai jamais fait de lectures ni d'études de Philosophie.On trouve toujours un grand esprit (sans jeu de mots) qui en contredit un autre.
J'ai réservé mes efforts à la pratique de la Musique et c'est déjà difficile si on veut aller un peu loin.Le reste je l'ai consacré à aimer,et à approcher la Beauté,le faire partager si possible. alien
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Mortyfaire aime ce message

Atlas n'aime pas ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Mortyfaire Mar 22 Juin - 20:44

Oui vieux débats.

Ce qui rend l'exercice encore plus difficile, c'est qu'il serait illusoire de vouloir faire des généralités.

Pour une fois et malgré le fait que le sujet m'intéresse tout particulièrement et que j'ai une pléthore de pensées, je ne vais même pas tenter d'en développer une seule, sinon on est là pour un Temps...

Concis elephant
Mortyfaire
Mortyfaire
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2021
Localisation : Non franc-maçonne

Luciole aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon Empty Re: 50 nuances d’égo, et moi et moi et moi, franc-maçon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum