Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Anne Selene le Lun 31 Déc - 15:40

Ce qui m'ennuie plus que tout, c'est justement que la technique fasciste est celle là : Quelques vérités , quelques sentiments profonds, très populaires, dans un océan de haine.

Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1349
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Claude St Malo le Lun 31 Déc - 19:30

De qui parles tu Anne ?
Je ne comprends pas qui, selon toi, utilise cette "technique fasciste".
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4041
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Anne Selene le Lun 31 Déc - 20:56

çà me semblait assez évident : Etienne Chouard.
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1349
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Claude St Malo le Lun 31 Déc - 22:48

Etienne Chouard serait donc fasciste ?
Tu ne te sens pas un peu ridicule Anne ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4041
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Petite lueur le Lun 31 Déc - 23:12

Pour moi les propos ou la conduite d'une personne qui prèche la haine et la destruction la disqualifient définitivement quelles que soient les repentances ultérieures.

C'est trop facile, après coup, de dire "Je regrette,je me suis trompé" quand les propos ou la conduite ont eu des effets qui ont fait tort à des personnes ou des êtres innocents.

Personne n'est obligé d'avoir des attitudes ou des discours extrémistes.

avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2134
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Petite lueur le Lun 31 Déc - 23:16

Je n'en ai que plus de plaisir à souhaiter à toutes et à tous une très heureuse et bonne année avec la Paix et beaucoup d'amour.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2134
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Claude St Malo le Lun 31 Déc - 23:17

On est en train de tout mélanger là.
Chouard n'a jamais prêché la haine, on lui reproche même de ne pas le faire.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4041
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Petite lueur le Mer 2 Jan - 0:36

Je faisais une généralité ne connaissant pas E.Chouard.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2134
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Lux Lisbon le Mar 15 Jan - 19:47

En ce qui me concerne, Elisabeth Badinter n'est pas féministe.
Les propos liminaires de Tao sont très justes : c'est une femme qui a fait le choix de la défense de sa classe sociale au détriment de la défense de son sexe. C'est ce qu'elle a clairement et publiquement exprimé en apportant son soutien à DSK, agresseur sexuel à répétition, accusé de viol à de nombreuses reprises et qui ne doit sa liberté qu'à son statut social et à celui de sa femme.
Elle est également dans une contradiction incroyable quand elle défend le droit à la GPA et à la prostitution, en partant du principe que les femmes peuvent le faire de leur plein gré, mais en ayant en revanche une opposition systématique face au voile. Dans le premier cas, elle estime qu'une femme peut choisir librement de vendre des services sexuels ou maternels ; dans le deuxième, elle estime qu'une femme ne peut pas choisir librement le voile. Ça m'a longtemps posé question : je fais partie des féministes pro-choix qui estiment que tous les choix des femmes peuvent être valides, et je ne comprenais pas la distinction qu'elle faisait entre ces formes d'appropriation de son corps.
J'en arrive à penser, avec horreur, qu'elle ne soutient les prostituées et les mères porteuses que dans une optique de marchandisation du corps de la femme pauvre au bénéfice de l'homme riche (elle est évidemment elle-même du côté de l'homme riche, socialement). En revanche, la femme pauvre qui dispose de son corps comme elle l'entend, mais sans bénéfice pour aucun homme de sa classe, en mettant un voile, elle ne peut l'entendre.
C'est une contradiction grave à mes yeux.

La lutte des classes ne doit jamais être ignorée quand on parle des oppressions systémiques que sont le sexisme, le racisme, l'homophobie, etc. Bien souvent les oppressions s'additionnent, ce qui fait qu'effectivement, il vaut mieux être une femme certes, mais une femme blanche et d'un statut social élevé, plutôt qu'être un homme noir, pauvre et venant d'un milieu défavorisé.
C'est en cela qu'on parle dans le milieu militant du "white feminism", ce féminisme des femmes blanches qui réclament l'égalité salariale (ce qu'on réclame toutes) mais qui semblent complètement ignorer qu'elles font elles-mêmes partie d'un système qui oppresse les femmes issues des minorités sociales ou ethniques.
C'est pour cela que je me sens davantage tournée vers ce qu'on appelle l'intersectionnalité, qui est un courant qui permet de comprendre les différentes formes d'oppression et donc de domination, et de voir comment elles se juxtaposent et qui elles mettent en marge, réellement, du système social actuel.
Il ne faut en revanche pas faire l'erreur de certains militants de gauche, qui estimaient (et qui estiment encore pour certains) que le féminisme est un combat de seconde zone, qui doit venir après la lutte des classes. Les deux ne vont pas l'un sans l'autre, et on ne peut penser les structures de domination que si on est capable de comprendre toutes les oppressions systémiques qui existent.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes

Messages : 1824
Date d'inscription : 27/05/2012

http://luxcoppola.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Anne Selene le Mar 15 Jan - 19:52

c'est bon, Lux lisbon...  tu vogues dans des eaux bizarres...
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1349
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Tao le Mar 15 Jan - 20:12

Saluton al vi, Gefratoj !

Ça s'appelle être libertaire, Anne... Laisse tomber... 😉

J'adhère totalement à l'approche de l'intersectionnalité (un mot compliqué pour dire qu'on croise les combats afin d'en avoir la vision la plus juste). Le sexe et le genre sont des classes comme les autres.

Et merci à Lux Lisbon de recentrer le débat. Tu parles d'or, comme souvent.

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1405
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Claude St Malo le Mar 15 Jan - 20:32

L'avantage avec la pensée libertaire, c'est qu'il y en a à peu près autant que de personnes ayant une pensée libertaire.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4041
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Tao le Mar 15 Jan - 21:17

Saluton al vi, Gefratoj !

C'est tout à fait et ontologiquement vrai ! Mais elles ont pour point commun la liberté. Dont celle, évidente, de disposer de son propre corps.

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1405
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre des sexes ou guerre des classes ?

Message par Le Coyote.. le Mer 16 Jan - 13:32

Super intéressant merci Lux Lisbon ce concept d'intersectionnalité que je ne connaissais pas... je suis allé lire pour essayer de mieux comprendre

Très intellectuellement incitatif à la recherche, la compréhension, les mises en relation. Le fait de considérer chaque discrimination ou phénomène d'influence comme liés...

Je lis d'ailleurs que l'intersectionnalité, terme employé initialement par et pour le mouvement féministe a vu sa définition ouverte dans les années 2010 à toutes les discriminations ou dominances

Une question me vient : ne serait-ce pas passionnant d'utiliser cette méthode d'intersectionnalité aux gilets jaunes ? Eux qui sont soumis à tant de détresses différentes, de dominations multiples  Question
Peut-être sur un nouveau fil ? J'propose
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 200
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum