Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Ven 29 Juin - 18:11
A un moment Loli a écrit :

Pour erradiquer la prostitution il faudrait erradiquer:
La misère sexuelle.
L'appât du gain
La drogue

Misère sexuelle : cela ne nous renvoie-t-il pas au sujet : a-t-on besoin d'une révolution sexuelle ? Le plaisir sexuel est-il acceptable ? La société a-t-elle des raisons particulières de contrôler la vie sexuelle des gens ?

Appât du gain ou simplement désir ou besoin d'avoir de l'argent ? Doit-on limiter le besoin d'argent par un minimum et par un maximum ?

Comment peut-on gagner de l'argent dans notre société ? Réponse " en ayant quelque chose à vendre " !!! C'est à dire en proposant à quelqu'un ce pourquoi il accepte de payer.

Y a-t-il des parties du corps dont on n'a pas le droit - moralement - d'user pour gagner sa vie ?
On peut vendre le produit de son imagination, de son savoir, de sa force musculaire, de ses mains quand elles cousent, lavent, tuent les poux, vident les bidets, nettoient les vômissures, mais pas quand elles touchent un sexe !!!

Qui a eu cette bonne idée du sexe tabou ? Depuis les curés, néanmoins piliers de bordels ? Sans doute bien au-delà !

Mais le tabou, l'interdit, c'est pas mal pour faire monter les prix. La prohibition trouve toujours de quoi faire vendre... mais plus cher, et pas par tout le monde.

La drogue et la prostitution :

En 1968, je crois, un journal satyrique et humoristique abordait ce sujet : La libération des moeurs va amener filles et garçons à se donner pour le plaisir et la convivialité... Quelle menace pour ceux qui touchent les bénéfices de la prostitution. Que faire ? Solution : obliger les filles et les garçons à se prostituer, en leur créant un besoin qui permettra de les mettre sur le tapin. Il faut les droguer !!! En manque ils accepteront de se vendre... sachant que le bénéfice sera pour certains " haut placés"

Qui sont ces "certains " ? Les mêmes qui vendent des armes, de la drogue, et du sexe sous toutes ses formes.

En bref, ce n'est pas " ce plus vieux métier du monde " qui me gène. Ce qui me gène ce sont ceux, et leurs" méthodes", qui tirent leur pouvoir et leur fric de " tous les métiers" et particulièrement des "métiers rendus tabous".

Supprimons la monnaie fiduciaire, vous dis-je !
Seuls des transferts de chiffres de compte à compte, de banques à comptes. On verra enfin clair sur les circuits de l'argent et l'exploitation que certains en font au détriement de la dignité humaine, de la santé humaine... et gardons la liberté de gagner sa vie, même en vendant du plaisir : que ce soit sur scène, à table, ou au lit. Very Happy

Supprimons les misères, mais ne comptons pas sur ceux qui ne sont pas dans la misère pour le faire. On a vu des députés ramasser les poubelles ( et filmés par la télé) pour se rapprocher du peuple... Quand verra-t-on des ministres se prostituer , sinon pour les caisses de l'Etat, du moins pour voir si c'est si facile et plaisant que cela.

Il me semble qu'un empereur romain avait eu cette idée. Il me semble qu'un autre peuple autorisait un jour par an la prostitution de qui le voulait...

J'ai dû trop lire et mon cerveau faiblit. Embarassed
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Ven 29 Juin - 18:25
Excellente réflexion, abac, et combien je m'en sens solidaire, surtout de l'abolition de la monnaie fiduciaire !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Ven 29 Juin - 19:08
Votre cerveau ne faiblit pas. Votre analyse est, sous une forme très lisible, très pointue.
Je trouve ici que Pimbi vous approuve, et n'en suis ps étonné. Mais je suis pour tout ce que préconisez.
Où est-ce que je signe ?
avatar
Littlewingrunner
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 460
Date d'inscription : 24/02/2012
Localisation : Ile de France

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Ven 29 Juin - 20:09
94% de la monnaie est déjà électronique...

Sur ce qui est de la vente du corps je crois abac que j'ai déjà répondu à cette objection. ( Bon j'ai tout le monde contre moi mais c'est pas grave! )

"Ça tombe bien, tu es tombé sur une bonne cliente (c'est le cas de le dire, dans ce sujet...)." (Lux) : tu insinues que je suis un prostitué?! Ah ah.

"Je n'ai pas voulu te faire passer pour un coincé : tu dis toi-même que tu pars d'un a priori négatif sur cette profession, c'est tout ce que j'ai mis en lumière." ( Lux) Je rigolais évidemment quand je disais que j'allais passer pour un coincé, pour ce qui est des a priori je pense que personne n'arrive à nu devant une question...

Passons aux choses sérieuses, si je puis dire. Un caractère, des goûts et des dégoûts se forment, on ne naît pas pas prostituée on le devient, dès lors il faut bien un élément déclencheur pour faire le pas, tout comme il en faut un pour s'intéresser à quoi que ce soit. Je ne vois nullement quelqu'un se dire froidement : " Il faut que je trouve un travail, bon, si j'essayais prostitué? ". C'est toujours une solution de dernier recours, qu'on y trouve des côtés positifs a posteriori c'est autre chose. Le sexe n'est nullement privé ni sacré, je pense l'avoir déjà dit ( c'est loin d'être mon point de vue personnel, qui tend plutôt vers une banalisation - ce n'est pas parce que j'émet des réserves que je suis tenant d'un rigorisme moral ...). Ce n'est même pas une question de problème de l'intimité, mais de faire de son corps une marchandise qui me gêne d'un point de vue éthique, comme je l'ai dit plus haut à LT.

Je veux bien entendre que tout le corps n'est pas loué et qu'il n'y a pas une exploitation totale, d'ailleurs cela ne me pose pas de problème théorétique à admettre. Il subsiste cependant une différence de taille : le maçon prête ses mains, si l'on veut, tout comme le pianiste qui est payé pour ses doigts ( ils se font même assurer), mais c'est une location d'un autre ordre : ils sont payés pour ce qu'ils produisent, ce n'est pas la main qui est louée mais la main en tant qu'elle est un outil et une force de travail pour produire ( une maison, une sonate). Il n'y a pas marchandisation du corps ( d'ou le principe d'indisponibilité du corps dans la loi française). Dans ce cas se prostituer, location d'une partie de son corps comme objet pour un temps imparti, revient à la même chose que de vendre un rein : il y'a location d'une partie de son corps par libre consentement.
Autre question : peut on parler d'un libre consentement quand il y'a nécessité d'ordre matérielle ? ( sans partir sur des considérations métaphysiques sur la liberté).
La théorie contractualiste ou il y'a un accord réciproque passé entre deux individus désavantage toujours les mêmes comme j'ai dit à LT. C'est cette théorie qui tient d'un néo-libéralisme ( le libre accord de deux individus suffit pour faire n'importe quoi et on suppose qu'ils ont l'éclairage suffisant pour considérer tout ce qui en ressort, une sorte de clairvoyance quelque peu utopique) qui désavantage toujours les moins instruits, les plus défavorisés, les plus fragiles. L'idée de "faire ce que l'on veut avec son corps", me semble alors à remettre en question, non il ne me semble pas qu'on puisse faire ce que l'on veut, et parfois l'individualité doit se soumettre à des règles générales, qui savent mieux que l'individu ce qui est bon pour lui dans une société donnée, et ce qui est bon pour la société dans son ensemble. Pour ce qui est du libre consentement à la marchandisation du corps je crois que c'est en effet quelque chose qui est dévastateur à bien des niveaux, quoi qu'en disent 2% des prostituées, qui en défendant leur point de vue ultra minoritaires ( et leur possibles plaisirs, comme je l'ai dit, en effet, il y'a un certain nombre de femmes et d'hommes qui ont ce fantasme d'être payé), contre 98% d'autres qui sont mi-contraintes mi auto convaincues du bien fondé de leur position.

" c'est un métier où, si on a la chance de ne pas être soumis à un proxénète, on est en totale maîtrise des choses, du début à la fin. ", je ne connais pas en profondeur ce milieu, en revanche je pense que c'est une certaine idéalisation. Etant donné qu'on est soumis à aucune loi spécifique et qu'en plus on est seul(e) dans son travail c'est là ou on a le plus de risque d'être abusé par le premier taré qui passe, d'être violé ( oui ça existe aussi pour les prostitué(e)s ), et que sais-je encore. Et j'imagine bien que ce n'est pas des gens nécessairement très respectueux que peut rencontrer une prostituées des bois de Boulogne. Le total contrôle de la part du prostitué me semble être une fiction assez importante qui tient à une idéalisation de 2% d'entre eux (elles). De plus, et d'une façon quelque peu transversale, cela représente pleinement à quel point l'argent peut corrompre un individu au point que lui même se vende ( ou loue une partie de son corps ) à autrui pour une somme plus ou moins élevée. C'est l'image même d'un capitalisme destructeur à mon sens.

Pour le reste je suis d'accord.
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Ven 29 Juin - 21:36
LittleW écrit :

Autre question : peut on parler d'un libre consentement quand il y'a nécessité d'ordre matérielle ?

Quelle est la proportion des humains qui " travaillent " alors qu'ils n'ont pas de besoins d'ordre matériel ?

Quand à la jeune étudiante qui se prostituerait " froidement " par besoin d'argent, hormis le " froidement", je crois que cela existe.

Il me semble ( j'ai trop lu) qu'il y avait en Algérie une tribu où les jeunes filles se prostituaient toutes - c'était la règle - pour se constituer une dot. Et leur succès pour un mariage futur ( pour bien des raisons) était dans le sens même de leurs succès " professionnels". Le mariage suspendait leur " commerce".

Quand au commerce du corps, arrêtons ces "sodomisation de diptères", dans nos civilisations qui exclavagient et tuent, sans vergogne.

Une des réalités, toutes simples et compréhensibles, c'est que le fric gagné par la prostitution échappe souvent à l'impôt. Et bien faisons l'y entrer, et avec ce qui revient aux caisses de sécurité sociale et retraites...

Et laissons les prostitué(e)s se marier si bon leur semble. Bien des ménages voient ( hélas pour cause de travail ou chômage) un des conjoints aller au travail quand l'autre partage le salaire...( voire boit l'argent du ménage), sans qu'on parle de proxénétisme.

Avec de tels débats, je me demande comment il se peut que toutes les mouches ne se soient enfuies des commissions parlementaires traitant du problème de la prostitution. Very Happy





avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Ven 29 Juin - 22:02
Je n'ai pas encore eu l'occasion de m'exprimer sur ce sujet. En fait je préférais observer vos commentaires, que j'ai trouvé fort intéressants par ailleurs. Je pense que je n'ai pas grand chose à ajouter... Ou peut être ceci :

J'ai toujours éprouvé de la compassion pour ces femmes (et ces hommes), et pour ce qu'elles faisaient. Car je ne pense pas que ce soit une vocation, et bien des femmes auraient peut être préféré une vie plus "normale", aux côtés d'un homme qu'elles auraient pu aimer. D'accord, la prostitution génère une source de revenu pour elles, mais au bout du compte, leur meilleur salaire c'est la solitude, voire la maltraitance pour certaines. Il est possible que beaucoup d'entre elles ne soient pas à plaindre, mais je suis sûr que beaucoup d'entre elles le sont ! Pour moi la prostitution n'est pas à juger, ce qu'il faut juger c'est l'état de notre société, et se demander si ces personnes ont le choix ou non, et là nous pourrions sonder la nécessité de se poser la question : La prostitution est-elle une fatalité ? Ou un choix ? Tout est là selon moi, dès l'instant où il n'y a plus de choix, que reste t-il ? En tous cas, je considère une prostituée, femme ou homme, comme un être humain qui essaie de vivre, et parfois les choses se sont imposées comme des évidences pour eux...
avatar
Littlewingrunner
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 460
Date d'inscription : 24/02/2012
Localisation : Ile de France

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 1:35
Abac, j'ai précisé mon point de vue sur la nécessité d'ordre matériel, évidemment il est absurde de penser qu'on puisse gagner sa vie sans travailler.

Je pense qu'il y'a des échelles différentes dans l'esclavagisme comme tu le dis abac. D'ailleurs d'un strict point de vue historique, comme le rappelle Hayek, nous sommes dans la période la plus prospère qu’ait connu l'humanité ( du moins dans les démocraties libérales occidentales), il faut donc relativiser l'aspect esclavagiste et mortifère de nos sociétés ( mais je suis le premier, cela dit à en pointer les défauts).

Je suis assez d'accord avec Olive sur ce qu'il dit, ça se rapproche pas mal de ce que j'ai dit sur le sujet. ( Je suis encore suffisamment lucide après une bouteille de vodka...).
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 9:54
Boire une bouteille de vodka est bien aussi contestable que de fréquenter une prostituée. Pour moi, c'est même pire.

Ceci dit le contact avec toi, LittleW,reste intéressant, et j'espère que la vodka n'y est pour rien, sinon il faudrait que je change mon point de vue. Very Happy

( Les producteurs/vendeurs de vodka sont-ils plus humanistes que les proxénètes ?)
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 10:31
Je proclame des circonstances atténuantes pour les marchands de pastis !
C'est rare, les buveurs de pastaga qui attrapent une maladie vénérienne...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 12:33
J'allais dire quelque chose Nelson, mais je n'ai pas osé ! Wink
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 12:52
Tout ce qui nous est agréable se fait au détriment de quelqu'un ou de quelque chose. Le fait de vivre provoque la souffrance des "choses et bêtes" que nous mangeons.
Survivre est donc préjudiciable à d'autres formes de vie.
Ainsi en va-t-il de la prostitution.
avatar
Littlewingrunner
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 460
Date d'inscription : 24/02/2012
Localisation : Ile de France

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 13:54
Normalement la vodka n'y est pour rien je te rassure abac !

( en l’occurrence une vodka au supermarché, je n'ai rencontré ni vendeurs ni producteurs! )
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 18:28
Et pourtant, les producteurs d'alcool, offrent bien un plaisir qui leur permet de gagner leur vie ( un métier).

Mais ce plaisir n'a-t-il pas de conséquences fâcheuses ... du moins pour les clients et pour le dégâts sociaux occasionnés ?

Mais comment raisonnent ceux qui nous disent la morale, dans le cas présent : sexe contre alcool ? Very Happy

Les plaisirs qui dégradent, les commerces qui dégradent... Remettons en cause par un raisonnement qui soit dans l'axe : grandir en humanité ???
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 18:34
Nelson a écrit:Tout ce qui nous est agréable se fait au détriment de quelqu'un ou de quelque chose. Le fait de vivre provoque la souffrance des "choses et bêtes" que nous mangeons.
Survivre est donc préjudiciable à d'autres formes de vie.
Ainsi en va-t-il de la prostitution.
On en revient encore à la question de la conception et de l'appréhension de sa propre intimité. Si elle n'est pas sacrée, alors la prostitution ne nuit pas à la personne qui se prostitue. C'est aussi simple que ça.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Sam 30 Juin - 21:44
D'ailleurs, je pense que ce topic rejoint complètement celui qui est consacré à la chasteté ! A cause des tabous religieux et sociaux.

Je suis d'accord avec toi Lux.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Lun 2 Juil - 20:08
Le point de vue de certaines prostituées Lyonnaises : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il en ressort pas mal de choses de ce qu'on avait dit.

Il serait intéressant d'avoir celui des belges ou des espagnoles (où les maisons closes existent - de préférence pas celles bordant les frontières et bénéficiant de cette clientèle)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Loli
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 685
Date d'inscription : 12/06/2012
http://utopia.lebonforum.com/

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Lun 2 Juil - 21:58

Angel K : "Les mensonges que l’industrie du sexe nous raconte, nous ne sommes pas obligéEs de les gober"

octobre 2010, par Angel K

Angel K. est une "survivante de la prostitution", une des chanceuses qui est parvenue à quitter la prostitution ainsi qu’elle se présente elle-même. Elle nous a autorisé à publier ici ce texte, entre témoignage et analyse, d’abord paru sur son blog, Surviving prostitution and addiction.

La suite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Lun 2 Juil - 22:27
Tout aussi intéressant, merci.
Je ne ferais pas de commentaire direct dessus : on ne peut de toute façon pas juger un vécu.
Je trouve "juste" que la généralisation sur l'industrie du porno et l'image qu'elle donne est réductrice. Après, je ne dois pas être dans le coeur de cible, n'étant pas client Very Happy
Comme je le disais avant, la généralisation de la diffusion de ce type de contenu n'aide pas la jeunesse ... (quand j'étais gamin ça nous arrivait de voir quelque trucs softs sur papier glacé, c'est bien loin des vidéos que les jeunes font tourner au collège)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Loli
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 685
Date d'inscription : 12/06/2012
http://utopia.lebonforum.com/

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Lun 2 Juil - 23:46
Il faut juste penser qu'une minorité de prostituées revendiquent ce statut, pour une grande majorité (70% qui le subissent en tant que victimes-)
Ca fait réfléchir. Neutral

Un article intéressant qui parle des clichés de ce métier
Dites « prostitution », et l'on vous répondra aussitôt : « plus vieux métier du monde », « mal nécessaire », « liberté de son corps »... Quelle réalité veut-on cacher derrière ces clichés faciles ?

La suite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Lun 2 Juil - 23:59
Je m'interroge plutôt sur ce que l'impossibilité de considérer qu'on doit laisser chacun faire ce qu'il veut de son corps révèle de notre société...
L'article d'Angel K est une suite de clichés et de mensonges éhontés (la pornographie classique n'a jamais vendu le viol comme étant la norme). J'imagine qu'elle raconte ses bêtises parce qu'elle a été profondément traumatisée, mais c'est de faire d'un traumatisme individuel une généralité qui me semble être une aberration.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Histoire de sortir du carcan habituel.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1729
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Mer 12 Oct - 15:57
un article, pas forcément impartial, sur la mise en application de la loi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2961
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Mer 12 Oct - 17:42
Ton lien demande un abonnement patos
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Jeu 13 Oct - 15:08
Un lien très intéressant, avec les avis de nombreux spécialistes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1729
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

le Jeu 13 Oct - 16:05
@Claude : bizarre moi lien s'ouvre bien ; sinon, l'article est facile à trouver sur contrepoints.org
Contenu sponsorisé

Re: La Ministre du droit des femmes veut "la disparition de la prostitution"

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum