Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011

Re: Harcèlement de rue

le Mar 28 Aoû - 16:59
le murmu a écrit:Chouette Olive, c'est mieux que de l'huile, c'est le Saint Chrême...Gloire à toi,
puisses tu nous servir d'exemple
Very Happy

Oh merci le murmu ! Embarassed

Disons que je fais mon possible pour racheter notre image d'humains égoïstes et peu enclin au partage...



Spoiler:
Et le plus drôle c'est que c'est vrai ! Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Mar 28 Aoû - 17:02
Mais je ne suis pas un ange non plus, hé ! Laughing
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Harcèlement de rue

le Mar 28 Aoû - 20:31
Gloire à Olive le vertueux ! cheers
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 890
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: Harcèlement de rue

le Mer 29 Aoû - 16:46
Nelson a écrit:Le murmu président ! cheers

Spoiler:
Mais pourqoui ne me harcèle-t-on jamais en rue ? Suspect
Ils ne te voient pas. Trop petit.
Loli, ce que tu dis au sujet des logements sociaux m'interpelle, car j'ai eu cette chance. Je me suis alors dit modestement que ce n'était pas à moi de juger de la gravité ou de l'urgence de cas que je ne connaissais même pas. J'avais conscience qu'il s'agissait d'une pirouette morale, mais ce n'est pas non plus comme si je n'avais pas eu besoin d'un logement à très bas prix.
Ceci dit, j'ai quitté cette cité après un an, dès que j'ai pu trouver un travail à temps plein. Encore maintenant, j'hésite entre la honte et la gratitude.
Parce que tout de même, mes voisins n'étaient pas que des étudiants sans le sou en rupture familiale, il y avait une majorité de femmes battues se retrouvant seules avec leurs enfants.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 10:21
J’ai regardé le reportage qu’une jeune journaliste Belge à réalisé comme travail de fin d’étude. A première vue, ce film n’est pas disponible sur internet car protégé par les droits d’auteur (faut bien que la demoiselle vive de son travail et le vende aux chaines TV).

Je vous le conseille vivement s’il passe sur les chaines Françaises.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien entendu, il a fallu que ce groupe radical dénonce le reportage ; même si à mes yeux d’européen, Sofie Peeters n’a rien d’indécent lorsqu’elle se promène en rue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 11:16
J'ai vu ce reportage à la RTBF.
Vivre à Bruxelles devient un enfer. Je plains les bruxellois(es).
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 11:31
Yaka : cette discussion est justement partie de ce reportage Smile
C'est pareil en France à certains endroits / quartiers (y compris Paris intra-muros) ...

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 11:41
Il faut punir ces loques d'une façon exemplaire, et leur faire comprendre que la femme n'est pas un objet sur lequel on a inscrit certains mots, qui d'ailleurs sont probablement les seuls qu'ils puissent comprendre. Et pour cause, ils ne doivent pas avoir plus de dix mots dans leur vocabulaire.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 11:42
MathieuMf a écrit:Yaka : cette discussion est justement partie de ce reportage Smile
C'est pareil en France à certains endroits / quartiers (y compris Paris intra-muros) ...

Absolument Mathieu, à Marseille par exemple, ou à Paris...
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 15:48
Punir et rééduquer par le travail et la vie en collectivité.

Des camps où ils travailleront à l'amélioration de " leur ordinaire " et apprendont à régler leurs relations entre eux, découvrant ainsi la nécessité de comportements sociaux, éventuellement ils inventeront leurs propres forces de l'ordre.

Entre eux ils éliront de temps à autres les meilleurs, et ceux ci rejoindont plus vite la société normale, connaissant le prix de la liberté et de l'effort, et du savoir vivre ensemble.

Je précise que je ne vise pas le poste de ministre de l'intérieur Very Happy


avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 16:31
en instaurant des cours de morale ? Smile
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 16:45
V.I.T.R.I.O.L a écrit: en instaurant des cours de morale ? Smile

Les travaux forcés, c'est mieux !
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Dim 9 Sep - 20:13
en leur donnant de quoi ne plus glander , une activité, un travail, un cadre social ; un des intervenants (acteur dans le savoureux film « les barons » ) explique bien la situation.
Ces jeunes trainent en rue car il n’ont rien d’autre à faire ; la sexualité est un sujet tabou et prohibé dans leur culture. D’un autre côté, il ne connaissent comme image de la femme que ce que leur montre des publicités sexy et des films de culs ; des filles blanches faciles et provocantes (à leurs yeux).
Le fait d’oser regarder la sœur d’un copain dans la même communauté est interdit.
Le véritable problème est que ces jeunes hommes vivent encore comme dans les pays de leur parents ou grands-parents, alors que notre culture est totalement différente. Et là, tout dérape ; une européenne qui ne se laisse pas toucher est une salope, car pour eux, seules ces femmes peuvent leur servir d’exutoire, pas celle de leur communauté (même si dans le reportage, une allochtone marié et voilée se promenant seule en rue était également la cible des certains musulmans.)
Je ne pense pas qu’un camp de redressement soit efficace, cela ne changera pas leur regard sur la femme. C’est à leurs parents de s’adapter à la culture de nos pays pour expliquer qu’elles sont nos valeurs. Mais maintenant, même les parents qui se sont parfaitement intégrés sont dépassés par une jeunesse en mal de vivre et en manque de repère.
Pour terminer, je connais également des belges de souche qui se comportent comme des goujats.
Comment peut-on aider l’humanité à dépasser cela ? Le travail est rude.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 19:12
yaka a écrit:Le véritable problème est que ces jeunes hommes vivent encore comme dans les pays de leur parents ou grands-parents, alors que notre culture est totalement différente.
C'est faux. Au bled, les maghrébins ne s'amusent pas à siffler les filles dans la rue, ils n'en ont pas le droit et il en va de leur honneur, aussi bien que de l'honneur de la jeune fille incriminée. Au bled on sait qu'une fille est toujours la soeur de ou la fille de : en revanche, en Europe, ils s'en fichent pas mal.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 19:37
Effectivement, autant le manque de repère, ou de mauvais repères en france oui, mais je ne vois pas le rapport avec leurs origines (d'autant que beaucoup sont nés en France issus de parents nés en France ...)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 20:23
un enfant né en France, élevé dans une communauté allochtone où les valeurs défendues ne sont pas en rapport avec le pays d’hébergement, finira pas s’identifier au groupe.
Prenons comme exemple ces Français qui achètent des maisons dans des parcs fermés au Maroc ou en Tunisie. Combien d’entre eux vont se fondre dans la foule en ville ? Très peu. Par contre, ils se retrouvent autour d’un repas le soir, entre eux, dans leur enceinte, dans leur culture, échangeant leurs souvenirs de l’hexagone.
Il en va de même pour les arabes, les noirs, les chinois qui finissent naturellement par vivre dans les mêmes quartiers, par facilité, par besoin de repère identitaire, pour se sentir moins seul dans un pays que l’on ne connaît pas.
S’il arrive qu’une famille étrangère s’intègre dans un petit village, et pour autant que les gosses ne se moquent pas de ces étrangers, leurs enfants ne rentreront normalement pas dans la spirale qui avale ceux qui vivent dans les cités et les banlieues moins bien nanties.
On a constaté que c’est souvent la 3ieme génération qui est la plus radicale, inventant des principes de vie basé sur des bribes glanées au fil du temps.
Il suffit d’écouter Sharia4belgium pour se demander si ces gens vivent en Europe ?

N’oublions pas que les chrétiens ont bouffé du musulman durant des siècles ; notre civilisation à tout d’un coup évolué très vite avec la technologie (grandes industries du 19é siècle, richesse, travail, émancipation, droit aux différentes religions, droit à l’absence de croyance.) Si nous avons eu des années de rêves (et elles sont passées, préparez vos pampers), les pays Africains ont été sous domination de nos gouvernement ; soit par la colonisation, soit par la domination économique.
Ces pays qui pouvaient s’en sortir sont maintenant en dessous de tout, trusté par les grandes industries minières et agro-alimentaires … il ne leur reste rien et c’est notre système qui a permis que cela arrive.
Que penser de notre société occidentale face à cela ? Comment expliquer aux banlieusards sans éducation qu’ils doivent respecter nos règles ?
Ils n’ont rien à perdre, pourquoi se tiendrait-il à carreau ?

Je me rends compte que mon commentaire a dévier au fil de l’écriture, il traduit une série de questionnements qui me gratouillent pour le moment. D’autant que je n’ai pas de solution miracle à portée de main, sinon que de l’exprimer.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 21:02
Oui, Yaka, même à Lux, en vous lisant, je me rends compte que je suis vraiment un très vieux con.
Tu vis dans quel Bled Lux pour certifier que les gus du coin « n’insultent » pas une femme ?
Et Yaka « on » a bouffé du musulman ? C’est ce qui expliquerait pour partie que certains de cette religion ne sont pas en phase dans notre société ?

Vous raccourcissez la chose, il n’y a pas que des musulmans inciviques. Et c’est peut – être, je dis bien peut – être VOUS Français (de souche ?) qui êtes seuls responsables, car vous êtes aussi sots que ceux que vous « jugez ».

MdR, J’ai mon histoire….toute bête ! Pas Français……..né à la sortie du camp de concentration d’Argelés ….en France……….eh oui ! Renvoyé par la France dans le pays d’origine et pu revenir …… Enfin, mes parents.........J’avais 10 ans

Mon père, cassait des cailloux à la carrière chez Béguerre et ma mère faisait des ménages chez Labarthe.

Moi ?

Oh un peu ingénieur au CEA à Saclay. Cinq enfants.

L’aîné. « général » Infirmier à l’hôpital de Rouen
Le second Responsable région midi – Pyrénées dans un groupe de transport international
La fille, prof de langues à Béziers
L’autre, officier en artillerie……..tiens il rentre d’Afghanistan
Le dernier, ingénieur informaticien


Et....TOUS au "boulot"

Alors………….?

Que penser de notre société occidentale face à cela ? Comment expliquer aux banlieusards sans éducation qu’ils doivent respecter nos règles ?

En étant propres sur VOUS !
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 21:49
Lux Lisbon a écrit:
yaka a écrit:Le véritable problème est que ces jeunes hommes vivent encore comme dans les pays de leur parents ou grands-parents, alors que notre culture est totalement différente.
C'est faux. Au bled, les maghrébins ne s'amusent pas à siffler les filles dans la rue, ils n'en ont pas le droit et il en va de leur honneur, aussi bien que de l'honneur de la jeune fille incriminée. Au bled on sait qu'une fille est toujours la soeur de ou la fille de : en revanche, en Europe, ils s'en fichent pas mal.

yaka a écrit:un enfant né en France, élevé dans une communauté allochtone où les valeurs défendues ne sont pas en rapport avec le pays d’hébergement, finira pas s’identifier au groupe.
Prenons comme exemple ces Français qui achètent des maisons dans des parcs fermés au Maroc ou en Tunisie. Combien d’entre eux vont se fondre dans la foule en ville ? Très peu. Par contre, ils se retrouvent autour d’un repas le soir, entre eux, dans leur enceinte, dans leur culture, échangeant leurs souvenirs de l’hexagone.
Il en va de même pour les arabes, les noirs, les chinois qui finissent naturellement par vivre dans les mêmes quartiers, par facilité, par besoin de repère identitaire, pour se sentir moins seul dans un pays que l’on ne connaît pas.
S’il arrive qu’une famille étrangère s’intègre dans un petit village, et pour autant que les gosses ne se moquent pas de ces étrangers, leurs enfants ne rentreront normalement pas dans la spirale qui avale ceux qui vivent dans les cités et les banlieues moins bien nanties.
On a constaté que c’est souvent la 3ieme génération qui est la plus radicale, inventant des principes de vie basé sur des bribes glanées au fil du temps.
Il suffit d’écouter Sharia4belgium pour se demander si ces gens vivent en Europe ?

.

Je viens rejoindre la discussion et je suis surprise par ces deux posts. Ce qui me dérange ce sont les généralités, les certitudes, les c'est faux, c'est vrai, bien nets, les Noirs c'est comme ça, les Arabes comme -ci. A la limite, on dirait des maths, prenez un Noir ou un Arabe, mettez-le dans un quartier, faites passer une Blanche, il va la harceler car ils sont tous pareils, nous on sait, puis c'est culturel et là ils ne dépassent pas.
Je ne vais pas nier les horreurs, comportements inadmissibles d'une partie de cette population qui je rappelle au passage est majoritairement française mais à partir de qq reportages, qq articles, vous avez toutes ces certitudes, vous avez visité tous les quartiers pour porter ces jugements et coller ces clichés à tous les membres d'une communauté quelle qu'elle soit. "Vivre dans les quartiers par facilité" est notamment assez surprenant. Les quartiers sont une horreur et la plupart des gens rêvent d'en sortir.
Je suis dépassée. On est bien sur le forum où on dit qu'on s'efforce de réfléchir par soi-même, de sortir du prêt-à penser, de la pleine compréhension avant de juger, de l'interrogation des certitudes, de la mise en doute de la Vérité car on ne lui fait pas trop confiance, on est des malins ?


edit: puis le Noir ou l'Arabe, lui, le libre-arbitre, l'intelligence, la culture, le sens moral qu'on a nous, gens de bien, il l'a pas lui forcément. Les livres, il ne connaît pas, la réflexion, peuchère, c'est obligatoirement un cas social car ce sont tous des cas sociaux.
Je n'en reviens pas, je suis perdue.


avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 22:15
Je pense que c'est beaucoup plus simple que cela, il s'agit d'individus "en manque" qui n'ont aucun sens du respect de la gent féminine, sinon pour ce qu'elle peut leur apporter sur le plan charnel. Poussés par des excès d'hormones et par une intelligence très moyenne (on va dire ça), ils n'ont rien d'autre à faire que de poursuivre une jeune femme toute la journée en bavant lamentablement sur ses talons. S'ils n'ont aucune éducation, aucune éthique, il faudrait leur inculquer.

Qu'ils soient blancs, noirs, jaunes ou je ne sais quoi, ne change rien au problème.
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 22:24
On est bien d'accord Olive que la couleur de la peau ou l'origine culturelle est un détail pour expliquer ces comportements que je condamne tout comme vous; Mais les posts sus-mentionnés ne semblent pas le prendre en compte cet élément ou plutôt ne prennent que cet élément en compte pour expliquer ces comportements.

Je crois aussi aussi que l'explication est ailleurs en partie, multi-factorielle et surtout que ces comportements qui sont idéniables, existent, ne peuvent justifier une telle généralisation.

Je n'ai une seule certitude: je me méfie des généralisations comme de la peste.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 22:31
Puisque vous tu évoques l'aspect multi-factoriel du sujet Ijja, il en est un qu'il ne faut pas sous-estimer : l'acoolisme. Certains de ces individus sont souvent sous l'emprise de l'alcool quand ils décident de sévir, le reste se déduit facilement. Mais ils peuvent être sobres et se comporter ainsi, sans qu'un quelconque stupéfiant ne vienne les imbiber. En tous cas, il faut impérativement sanctionner ces comportements, qui sont inadmissibles parce qu'ils relèvent de la plus élémentaire des causes : le respect d'autrui.
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 22:40
En effet Olive, déjà, l'alcool et les stupéfiants tournent beaucoup dans ces configurations, oui inacceptables, je ne le conteste pas une micro-seconde.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Lun 10 Sep - 23:29
Bon ! On sort de la connerie de l'alcoolisme et de la Marie -Juana ?
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Harcèlement de rue

le Mar 11 Sep - 0:29
J'ai rarement trop picolé, mais je n'ai pas souvenir avoir traité une femme de cette façon ... mais bon ... passons.

Jeudi dernier, j'emmenais une machine chez notre hébergeur, j'étais à attendre derrière un camion benne qui prenait les poubelles sur son passage pour tourner à droite. Un mec derrière claxonne comme un taré - je fais signe que je dois tourner, il continue ... je vais tout droit pour me mettre en vrac à côté du camion et laisser passer .. le gars ouvre sa fenêtre, j'ouvre la mienne, je lui dis que je dois tourner et que les éboueurs devant bossent ... il m'insulte copieusement, me disant que je suis un connard, que je bloque la route, que je fais chier tout le monde. Bah tu fais quoi là ? Je referme ma fenêtre. Ah si, le mec était un peu bronze, pas du genre à qui j'ai envie de tenir tête et avec qui je veux argumenter. De toute façon, ça n'aurait rien apporté d'utile ou de constructif.

Les deux plaintes que j'ai dû porter au poste (il y a plus de 10 ans), c'était une agression avec lacrymo (ça pique !) - deux jeunes qui me suivaient en me demandant ce que j'avais dans mon sac (sans dec ...) - et l'autre foie à une sortie de techno parade, j'ai eu la mauvaise idée de téléphoner en partant, dans une allée (3 gars, 2 bronzés et un black - j'ai retenu le téléphone et je me suis vite retrouvé par terre - pas trop de mal).

La foie ou ma femme a eu le genre de remarque dans nous parlons en début de topic, nous étions sortis visiter les "passages" de Paris. Je n'arrive plus à retrouver lequel c'était - mais bon ça ne change rien. Un quartier bien précis, avec boutiques une tonne de coiffeurs, boutique de beauté pour les ongles et extensions, un tas de trucs que je ne connais pas quoi. C'était au premier abord sympa et dépaysant (comme j'aime aller me balader dans le 13e chez Tang Frères). Elle était arrivée avant moi sur place, et se faisait brancher parce qu'elle attendait comme ça, elle s'est pris quelque remarques sympas quand elle répondait qu'elle attendait quelqu'un ... des gens bien éduqués tout ça (et bien bronzés d'après ce qu'elle m'a dit). Après, c'était peut être un coin à prostitués hein - à leur décharge ... allez ...

Ça ne vaut pas mieux que le bon flic facho qui voulait casser du rasta (j'en ai déjà parlé de celui-ci) - sauf qu'effectivement, j'en ai pour l'instant vu moins. Peut être ne suis-je pas du bon côté pour avoir le droit à leur réflexion ...

Je ne suis ni raciste, mais bon à force d'avoir des emmerdes avec les mêmes - tu finis par avoir l'amalgame facile. Ah je préciserais aussi que j'ai plein d'amis bronzés, qui sont très bien, pas mal étaient d'ailleurs en école d'ingé avec moi en tant qu'étudiants étrangers. Sénégal, Maroc, Tunisie, Algérie ... et tous ceux avec qui j'ai gardé contacts étaient des plus normaux. Non, contrairement à Morano, je ne parle pas de ma femme de ménage :p (pour ceux qui ont suivi les cancans pendant l'élection)

J'en reparlais avec un gars de passage au taf la semaine dernière du sud, on parlait justement de la montée du FN dans le sud et dans le nord est ...

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Mar 11 Sep - 6:34
Ijja Je ne stigmatise pas les arabes ou les noirs. Le fait est que ce sont plus souvent eux qui se comportent mal dans leurs quartiers. Et ici encore je parle de groupe de jeunes , pas de familles entières. Il y a une communauté noire dans notre ville ; ces gens n'ont rien en commun avec les desoeuvrés dont on parle, nos vies sont Pareilles , école travail échanges sociaux , ce qui a de normal. Le phénomène est même inverse dans notre quartier, ce sont des enfants belges ( dont les familles ont leurs racines dans nos contrées ) qui se comportent en voyous pour des raisons similaires (manque deducation, décrochage scolaire, famille sans repère, pauvreté, regroupement des cas sociaux). Là oú je citais les groupes alochtones ,c'était en relation avec le reportage. Je fréquente un centre culturel iranien qui essaye de sensibiliser les jeunes de Bruxelles à assumer la multiculturalité via des ateliers dans les écoles. Je ne juge donc pas telle ou telle ethnie, je pose juste des constatation sur un petit pourcentage de personnes ne sachant pas se tenir face à une femme.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Harcèlement de rue

le Mar 11 Sep - 9:03
Sur le sujet de ce post, voici un lien sur un article paru ce jour dans le NouvelObs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contenu sponsorisé

Re: Harcèlement de rue

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum