Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Harcèlement de rue

le Mer 8 Aoû - 23:04
Je vous propose une petite lecture, faisant suite au reportage "harcellement de rue" et à ses réactions :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le sujet d'origine :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans la même lignée, ceci m'a rappelé un documentaire controversé (notamment par la "fixeuse" qui a été reconnue, parce que certains intervenants étaient reconnaissables, et car elle indiquait que la production avait "un scénario" avant de filmer) - la cité des mâles (vous pouvez le trouver en ligne en cherchant sur google - l'article suivant résume quelque moments forts) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 0:51
La cité du mâle, oui, qui a eu bien du mal à être diffusé sur Arte...
Je ne nie pas que l'auteure du film soit allée chercher des personnes qui allaient étayer son discours, c'est-à-dire des hommes capables de dire que ce n'est pas grave de brûler vive sa copine dans une cave. Néanmoins, ce qu'elle montre c'est que ces gens-là existent et qu'ils ont, bien souvent, une forte influence dans certaines cités. Je frémis encore rien qu'en repensant à ces jeunes femmes qui disent qu'après tout, c'est normal de se faire frapper par son mec si on dit des bêtises...
Le reportage sur le harcèlement de rue procède effectivement de la même logique. On parle de personnes qu'on a éduquées en leur apprenant qu'une femme ne devait pas être respectée, encore moins si elle s'habille comme elle le souhaite et ne respecte pas certains interdits religieux (il y a fort à parier qu'une femme voilée, dans ce même quartier de Bruxelles, n'attirerait pas les mêmes réflexions). Cela cadre totalement avec ce jeune homme de la Cité du mâle, dont les parents sont athées, qui s'est converti pour faire comme les autres, et qui finit par avouer qu'une femme qui se respecte c'est une femme qui ne couche pas et qui se voile. Bien sûr, cela n'empêche pas les hommes d'aller prendre leur plaisir avec celles qui ont peu de vertu — un homme, ce n'est pas pareil, un homme ça a le droit de prendre du plaisir et il n'est jamais souillé...
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 10:14
Je vous propose cet excellent article qui traite du sujet. Attention à prendre celui-ci au second degré :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous remarquerez quand même que je donne souvent des liens sur ce blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. C'est parce que j'aime l'humour noir et cynique.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 10:58
Loli : j'ai volontairement précisé la polémique - même si je suis convaincu que sur le fond, ce reportage montre une réalité (que j'ai déjà constatée moi-même lorsque j'étais étudiant, et dernièrement lorsque j'ai retrouvée ma femme dans Paris dans un quartier particulier - elle était bien contente d'en partir). Je dois d'ailleurs écouter la "contre enquête" ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) . Je fais le tri moi-même - dans tout les cas les propos reportés ont été dit.
Ce qui m'avait le plus choqué étaient que certaines femmes en venaient à avoir un raisonnement identique.

Morceaux choisis de la réaction d'une nénette interviewée suite à cette vidéo (qui est d'un tout autre niveau - les morceaux choisis sont dans l'article au dessus):
Julie : « Je suis athée, blanche, pas musulmane. Mais ça compte aussi. C’est un truc de respect pour elle-même, chez la fille. Si vous me dîtes qu’à Paris, la plupart des filles couchent avant le mariage, ça ne m’étonne pas, je sais que c’est normal pour vous. Mais nous, c’est quand même une chienne. Ça marginalise. »
Julie : « Je trouve ça bien. C’est lui le garçon, c’est à lui de faire attention. Mes petits frères, qui ont 14 ans et moi 16, peuvent me dire de ne pas m’habiller comme ci ou comme ça, par exemple. C’est normal. »

LT : je vais lire ça de ce pas, merci Smile
EDIT : Très, très bon ! cheers

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 890
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 13:17
Je ne le dis pas à Julien, mais son raisonnement pêche grandement.
S'il y a tant de mecs assez mal éduqués pour se comporter comme ça, ils ont des soeurs élevées par les mêmes parents. Parmi celles-là, toutes ne sont pas vierges. Le langage des garçons ne doit donc pas les choquer, c'est leur langage à elles aussi.
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 14:18
MathieuMf a écrit:
LT : je vais lire ça de ce pas, merci Smile
EDIT : Très, très bon ! cheers

J'étais sûr que ça plairait ! Wink
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 14:27
MathieuMf a écrit:Loli
Si c'est à moi que tu parles, sache que je le prends très mal. Laughing
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 14:41
Lux Lisbon a écrit:
MathieuMf a écrit:Loli
Si c'est à moi que tu parles, sache que je le prends très mal. Laughing

Roh lo lo ! L'insulte suprême ! Razz Ça va de paire avec le sujet comme ça ! Hi hi hi !
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 14:51
MEEEER......EEE
Toutes mes excuses, les plus plates ... Je te dois ... euh ... bah ... un verre si on se voit un jour Very Happy Ou ce qu'il te conviendra.
Je pensais effectivement à toi Lux ...

Et LordToms qui enchaîne avec une histoire de paires ... c'est du propre tout ça.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 15:10
MathieuMf a écrit:MEEEER......EEE
Toutes mes excuses, les plus plates ... Je te dois ... euh ... bah ... un verre si on se voit un jour Very Happy Ou ce qu'il te conviendra.
Je pensais effectivement à toi Lux ...

Et LordToms qui enchaîne avec une histoire de paires ... c'est du propre tout ça.

"C'est du propre tout ça" ? Aurais-je commis... un nain paire ? lol! Décidément je ne respecte rien ! Laughing
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 17:32
Lux Lisbon a écrit:La cité du mâle, oui, qui a eu bien du mal à être diffusé sur Arte...
Je ne nie pas que l'auteure du film soit allée chercher des personnes qui allaient étayer son discours, c'est-à-dire des hommes capables de dire que ce n'est pas grave de brûler vive sa copine dans une cave. Néanmoins, ce qu'elle montre c'est que ces gens-là existent et qu'ils ont, bien souvent, une forte influence dans certaines cités. Je frémis encore rien qu'en repensant à ces jeunes femmes qui disent qu'après tout, c'est normal de se faire frapper par son mec si on dit des bêtises...
Le reportage sur le harcèlement de rue procède effectivement de la même logique. On parle de personnes qu'on a éduquées en leur apprenant qu'une femme ne devait pas être respectée, encore moins si elle s'habille comme elle le souhaite et ne respecte pas certains interdits religieux (il y a fort à parier qu'une femme voilée, dans ce même quartier de Bruxelles, n'attirerait pas les mêmes réflexions). Cela cadre totalement avec ce jeune homme de la Cité du mâle, dont les parents sont athées, qui s'est converti pour faire comme les autres, et qui finit par avouer qu'une femme qui se respecte c'est une femme qui ne couche pas et qui se voile. Bien sûr, cela n'empêche pas les hommes d'aller prendre leur plaisir avec celles qui ont peu de vertu — un homme, ce n'est pas pareil, un homme ça a le droit de prendre du plaisir et il n'est jamais souillé...

C'est hélas le triste constat que l'on peut faire actuellement. Comme j'avais déjà eu l'occasion de le dire dans un autre sujet, pour moi la femme a toujours fait peur à l'homme, elle a toujours été ce mystère que l'on violente, que l'on enferme, que l'on perçoit comme un danger parce qu'elle peut potentiellement prendre les rennes d'une société, etc. Cela concerne la société, mais aussi, et surtout, la religion. Lorsque je dis que la femme a toujours fait peur à l'homme, je veux dire sur le plan symbolique bien sûr, tout ce qu'elle représente sur le plan social et inconscient. Un merdeux qui grandit en pensant que la femme n'est qu'un objet dont il pourra user à sa guise durant toute sa vie finit par le croire, alors qu'il ne connait absolument rien des femmes. Indubitablement, la femme demeure la victime du système, jusqu'à ce qu'elle parvienne à affirmer sa place au sein de ce système. Même dans les sociétés les plus "évoluées" de l'humanité, la femme est encore soumise au minimum à des injustices sociales, ou maximum à des violences et des brimades. Et dans d'autres, elle est carrément vouée à la mort et à l'esclavage. Il faut absolument que la vision des jeunes garçons, autrement dit l'éducation, soit modifiée, qu'ils puissent grandir dans un contexte où ils puissent percevoir la femme comme un être humain à part entière, et non un exutoire ou une planche à plaisir. De toutes évidences on ne regarde pas la femme comme on regarde l'homme, cela est sans doute naturel, mais il faudrait que ce regard ne soit pas injuste et mal intentionné, mais juste et aimant ! I love you

Je sais, je sais, il existe des femmes mauvaises... Mais si l'on fait le décompte des mauvais comportements, des insultes, des crimes et des brimades, je pense que l'on a une nette domination masculine. Tant que l'on attaque pas le problème à la racine, c'est à dire au sein de l'éducation, je crains que les choses ne changent qu'en surface, mais pas dans le fond.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 17:40
Lorsqu'une femme se déplace en tenue légère, on dit que c'est une Exclamation ... Lorsqu'un homme se déplace en tenue légère, on dit que c'est un sportif ! Tout est là, la culture, l'éducation, le regard...

Nous vivons dans une société ou, heureusement, la place de la femme a bien avancé, que ce soit du point de vue professionnel ou social, car elle est présente dans toutes les sphères. Il ne faudrait pas reculer en acceptant de tels comportements qui ramènerait la femme au XII ème siècle. Un homme qui aime vraiment une femme, c'est un homme qui la respecte avant tout.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Harcèlement de rue

le Jeu 9 Aoû - 19:18
Olive1968 a écrit:Je sais, je sais, il existe des femmes mauvaises... Mais si l'on fait le décompte des mauvais comportements, des insultes, des crimes et des brimades, je pense que l'on a une nette domination masculine. Tant que l'on attaque pas le problème à la racine, c'est à dire au sein de l'éducation, je crains que les choses ne changent qu'en surface, mais pas dans le fond.
La question ne se pose même pas, je crois, en termes de hommes = mauvais et femmes = bonnes. Si les femmes avaient toujours dominé, j'imagine qu'elles auraient elles aussi ce sentiment de supériorité, d'impunité totale.
Il faudrait simplement apprendre à relativiser la place de chacun dans la société et à se souvenir qu'une femme, un homme, un blanc, un noir, on est tous les mêmes : parfois bons, parfois mauvais, mais qu'on ne doit jamais être condamné que pour notre bêtise et pas pour notre appartenance à telle ou telle catégorie ou communauté. L'égalité c'est reconnaître aussi que certaines femmes ne méritent pas d'être traitées comme des princesses. Et que certains hommes ne méritent pas d'être vénérés par leurs femmes.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 0:10
Lux Lisbon a écrit:
Olive1968 a écrit:Je sais, je sais, il existe des femmes mauvaises... Mais si l'on fait le décompte des mauvais comportements, des insultes, des crimes et des brimades, je pense que l'on a une nette domination masculine. Tant que l'on attaque pas le problème à la racine, c'est à dire au sein de l'éducation, je crains que les choses ne changent qu'en surface, mais pas dans le fond.
La question ne se pose même pas, je crois, en termes de hommes = mauvais et femmes = bonnes. Si les femmes avaient toujours dominé, j'imagine qu'elles auraient elles aussi ce sentiment de supériorité, d'impunité totale.
Il faudrait simplement apprendre à relativiser la place de chacun dans la société et à se souvenir qu'une femme, un homme, un blanc, un noir, on est tous les mêmes : parfois bons, parfois mauvais, mais qu'on ne doit jamais être condamné que pour notre bêtise et pas pour notre appartenance à telle ou telle catégorie ou communauté. L'égalité c'est reconnaître aussi que certaines femmes ne méritent pas d'être traitées comme des princesses. Et que certains hommes ne méritent pas d'être vénérés par leurs femmes.

Asbolument Lux, c'est ce vers quoi nous devrions tendre. C'est l'idéal, mais pour le moment il me semble que la femme occupe encore une position défavorisée dans la moyenne des sociétés. Bien sûr que tout n'est pas uniforme, la bêtise n'a ni sexe ni couleur, mais les positions sociales sont ainsi faites qu'elles sont souvent déterminées par des hommes. Heureusement, dans cette perspective intelligente que tu développes et que développent les personnes de tous les sexes et de tous les milieux, nous pouvons envisager enfin une forme de justice entre les sexes et les origines.

Il est possible que je sois très influencé par mes vues féministes, mais aussi par le fait que j'ai vécu la maltraitance d'une soeur, ce qui aide à développer un regard plutôt négatif sur les hommes qui veulent posséder les femmes comme on possède un objet dévoué. Toutefois, je ne pense pas que ce soit une question de bonté ou de méchanceté, je pense que c'est une question de pouvoir; et en ce sens, le pouvoir est quelque chose que les hommes ont longtemps voulu détenir, surtout vis-à-vis des femmes. Or, ils ne se sont visiblement pas aperçu que le pouvoir n'était pas que politique ou physique, mais aussi spirituel et subtil...
avatar
willyloge
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1437
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 55
Localisation : Cuers 83

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 7:10
Je pense qu'en réalité que les femmes ont toujours eu une sorte de pouvoir. Comme tu le dis OLIVE , plus subtil, ne dit on pas que "derrière tous les grand hommes de l'histoire il y a une femme".
Elles sont dans l'ombre mais elles dirigent un peu comme un réalisateur au cinéma. Ce n'est pas lui qui n'est sous les projecteur et que l'on remarque, mais s'en lui l'acteur est un pantin désarticulé. Et nous sommes nous les hommes les pantins de nos dames, et cela nous énervent beaucoup de devoir le reconnaitre. En public du moins car en privé c'est une autre affaire....


Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 10:21
willyloge a écrit:Je pense qu'en réalité que les femmes ont toujours eu une sorte de pouvoir. Comme tu le dis OLIVE , plus subtil, ne dit on pas que "derrière tous les grand hommes de l'histoire il y a une femme".

On dit également que derrière chaque grand conflit, il y avait toujours une femme derrière... Comme pour la Guerre de Troie par exemple.
avatar
willyloge
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1437
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 55
Localisation : Cuers 83

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 10:44
Légende ou réalité ?
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 11:34
StephaneM a écrit:
willyloge a écrit:Je pense qu'en réalité que les femmes ont toujours eu une sorte de pouvoir. Comme tu le dis OLIVE , plus subtil, ne dit on pas que "derrière tous les grand hommes de l'histoire il y a une femme".

On dit également que derrière chaque grand conflit, il y avait toujours une femme derrière... Comme pour la Guerre de Troie par exemple.

Oui mais d'une manière secondaire Stephane. Par amour, convoitise ou jalousie.

Il y a des femmes ouvrières, juges ou même ministres; mais elles demeurent des femmes aux yeux des hommes. Louis Aragon disait : La femme est l'avenir de l'homme. Les hommes qui violentent les femmes et les insultes, les cachent ou les briment, ont peur; soit des les perdre, soit de les voir "passer" entre les mains d'un autre homme. Lux évoque le fait que certaines femmes sont des princesses que l'ont gâte, et qui imposent leurs caprices à leur monde, mais c'est précisément parce que ce sont des femmes qui ont compris quel pouvoir elles pourraient tirer de cette situation d'admiration et de convoitise. J'ai réfléchi à tout cela durant des années, la position de la femme est un sujet qui m'intéresse. Inutile de vous dire à quel point les abus dont elles sont victimes me révoltent.

Pour moi, l'homme devrait comprendre (je parle de monsieur tout le monde, pas d'un chercheur en neurosexologie) une bonne fois pour toutes que la femme est différente, mais ne constitue pas un moyen de réaliser ces désirs, ou de les voir se retourner contre lui. C'est un être humain égal à lui même, sur le plan des droits et des devoirs. Combien de femmes sont soit dans la souffrance, parce qu'elles se sentent rabaissées ou violentées ? Combien de femmes ont compris que la convoitise des hommes était quelque chose dont elles pourraient se servir pour mieux les manipuler ? Sans doute qu'il en existe pas mal. Et il existe des femmes qui ne veulent pas être perçues comme différentes, mais simplement vivre dans le respect et la "normalité". Le problème c'est que les hommes ont rarement un regard neutre envers elles. Ma soeur a été battue durant des mois par un conjoint possessif, et le scénario était toujours le même, jusqu'à ce qu'elle réalise que ce n'était finalement qu'un aveu de faiblesse de la part de ce conjoint ! Ce n'est absolument pas paradoxal, et d'ailleurs c'est ce qui justifie ces comportements.

Pour moi le jour où l'homme et la femme pourront vivre en harmonie sera le jour où il y aura un respect mutuel, une compréhension moyenne (car on ne se comprend jamais en totalité), et une justice sociale. C'est un idéal, mais les idéaux sont faits pour servir de repères, de points de mire, rien ne dit qu'ils peuvent être atteints. Evidemment il existe des exceptions, des couples qui ont bâti quelques choses de fort, qui durera. Le respect est le socle de ce lien entre l'homme et la femme. Les insultes à caractère sexuel sont des signes pathétiques, des signes de stupidité, d'excès de testostérone pour certains, en tous cas un aveu d'incompréhension vis-à-vis des femmes. C'est mon avis.
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 12:32
Tu pourrais écrire exactement la même chose, mais en intervertissant femme et homme.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 12:46
willyloge a écrit:Je pense qu'en réalité que les femmes ont toujours eu une sorte de pouvoir. Comme tu le dis OLIVE , plus subtil, ne dit on pas que "derrière tous les grand hommes de l'histoire il y a une femme".
Elles sont dans l'ombre mais elles dirigent un peu comme un réalisateur au cinéma. Ce n'est pas lui qui n'est sous les projecteur et que l'on remarque, mais s'en lui l'acteur est un pantin désarticulé. Et nous sommes nous les hommes les pantins de nos dames, et cela nous énervent beaucoup de devoir le reconnaitre. En public du moins car en privé c'est une autre affaire....
Je ne crois pas trop à ce mythe. Une manière de dire aux femmes : "oh mais en fait vous contrôlez tout"... Non. La majorité des sociétés occidentales ont été dirigées par des hommes, et derrière un grand homme je ne suis pas d'accord pour dire qu'il y a toujours une grande femme. Porter les femmes aux nues parce qu'elles ont l'immense privilège d'oeuvrer dans l'ombre et de n'avoir jamais laissé leur nom dans les livres d'histoire, cela me semble insultant, ni plus ni moins.
Les grandes femmes de l'histoire sont celles qui ont réussi à graver leur nom dans la mémoire de tous. Cléopâtre, la reine Victoria, Elizabeth 1ère et sa mère Anne Boleyn, Olympe de Gouges. Ces femmes-là ont réussi à s'affranchir de cette vision du pouvoir matrimonial, de cette légende du pouvoir du foyer. Elles ont dirigé, changé le monde, et ne l'ont pas fait derrière leurs petites portes fermées et en catimini.

Je ne peux être vraiment d'accord avec ce qu'a dit Olive, car persister à penser les femmes comme différentes, c'est continuer à les enfermer dans un rôle d'altérité. C'est ce qu'explique très intelligemment Simone de Beauvoir au début du Deuxième sexe : la femme, c'est toujours l'autre, la différente. Je revendique au contraire l'indifférenciation du genre. Parce que si nous sommes tous différents, cela a plus à voir avec notre caractère et nos expériences qu'avec ce que nous avons entre les jambes. Un homme et une femme peuvent se ressembler bien davantage que deux hommes ou deux femmes.
Quand je pense aux hommes, est-ce que je passe mon temps à m'interroger sur leur mystère, sur leurs différences ? Non. Parce qu'ils ne me semblent pas différents. Il ne me semble pas qu'ils soient plus disposés que moi à conquérir certaines formes de pouvoir, il ne me semble pas que le sexe les intéresse plus que moi, il ne me semble pas qu'ils soient moins sensibles que moi, il ne me semble pas qu'ils soient moins portés sur la littérature que moi. Tout cela, ce sont des clichés, qu'on oublie rapidement quand on s'intéresse réellement aux gens, et non plus à leurs apparences.
Je crois que ce qui pousse certains à croire dur comme fer que nous sommes si différents, c'est le processus de séduction. Lorsqu'on séduit, malheureusement on se retrouve souvent à adopter une position clichée, prédéfinie. Une femme va jouer LA femme ; l'homme va jouer LE mâle. Ce sont des attitudes idiotes et qui ne nous ressemblent pas, en général, d'où parfois cette impossibilité de vivre ensemble et de s'aimer quand on a tout bâti sur un mensonge...
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 12:57
Lux Lisbon a écrit:
Je crois que ce qui pousse certains à croire dur comme fer que nous sommes si différents, c'est le processus de séduction. Lorsqu'on séduit, malheureusement on se retrouve souvent à adopter une position clichée, prédéfinie. Une femme va jouer LA femme ; l'homme va jouer LE mâle. Ce sont des attitudes idiotes et qui ne nous ressemblent pas, en général, d'où parfois cette impossibilité de vivre ensemble et de s'aimer quand on a tout bâti sur un mensonge...

Je vais surement faire du hors sujet ou être hors de propos mais c'est amusant parce que finalement moi je n'ai pas du tout eut à faire à ce genre de cliché. Ma copine a parfois beaucoup plus de "couilles" (pardonnez l'expression) que moi dans certains domaines. Enfin bon... Je crois que ma vision est assez spéciale et dénuée de toute différentiation entre homme et femme (bien que parfois j'admets avoir d'étranges réflexes en présence de certaines femmes).
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 12:59
Je pense aussi qu'une grosse partie des apparentes différences entre hommes et femmes sont dus à des clichés qui nous sont inculqués depuis notre jeunesse (ça commence avec les jouets des enfants).
Je sais que j'aime faire les boutiques avec des nénettes du bureau, de causer de tout (à mon ancien job j'étais fournisseur officiel de spasphon en plus du nurofen), que je mets de la crème quand j'ai la peau sèche, que j'aime m'acheter des fringues de temps en temps, que je n'aime pas les poils de bras (ça pue) - ce n'est pas pour autant que je suis une femme.

Par contre ...
Lux Lisbon a écrit:il ne me semble pas que le sexe les intéresse plus que moi
Ça, je pense qu'il y a une différence physiologique et hormonale.
Associée bien sûr à un formatage sociétale - mais ce dernier ne fait pas tout.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 13:18
MathieuMf a écrit:Par contre ...
Lux Lisbon a écrit:il ne me semble pas que le sexe les intéresse plus que moi
Ça, je pense qu'il y a une différence physiologique et hormonale.
Associée bien sûr à un formatage sociétale - mais ce dernier ne fait pas tout.
Mais encore faudrait-il que ça ait été prouvé scientifiquement. Et ça ne l'a jamais été.
Il y a un phénomène social autour de la sexualité. La femme devait se contenter de son partenaire officiel pour ne pas mettre au monde des bâtards. De là, on a permis aux hommes de batifoler ailleurs, pas aux femmes. Et la femme, prisonnière d'une sexualité dans un mariage qu'elle n'avait pas forcément choisi et voulu, s'est logiquement ennuyée. Et on a donc considéré que la femme, elle n'aimait pas le sexe.
Ce sont des préjugés qui ont la vie dure, tout simplement. J'ai plein d'exemples de couples où la femme est plus demandeuse en termes de sexe que l'homme.
Aujourd'hui encore, la femme qui assume aimer le sexe, c'est une salope ; alors que le mec qui l'assume, c'est un mec cool. Comment veux-tu que les femmes assument leur sexualité dans cette optique-là ?
Tiens, j'entends encore aujourd'hui que Madonna est une pute. Est-ce que tu entends ça d'Iggy Pop, qui pourtant se met encore à poil sur scène aujourd'hui ? Est-ce que tu entends ça de Mick Jagger qui a beaucoup joué de son sex-appeal et a dû baiser comme 15 à une époque ? Non : eux ce sont des séducteurs, tu vois. Mais Madonna, forcément, ce qu'elle fait est sale et dégradant...
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 13:44
Je ne parlais pas de tout ces travers, sur ce point je suis tout à fait sur la même longueur d'onde que toi.

Je sais juste que les hormones jouent notamment sur la libido - et qu'hommes et femmes n'ont pas les mêmes dosages hormonaux. J'ai dit que ça jouait, mais que ça ne fait pas un tout, et que le formatage de la société influe aussi. Comme d'autres phénomènes (le stress notamment).

Tiens, je me suis posé la question suivantes : l'onanisme (ça fait plus classe que d'autres mots) est à priori plus répandu chez l'homme que la femme. Du fait des hormones ? Voici les résultats d'une étude datant de 2008, en France (chiffres déclaratifs, j'ai bien rigolé en voyant l'écart du nombre de partenaires ...) :
Age moyen du premier rapport chez les femmes : 17,6 ans,
Age moyen du premier rapport chez les hommes : 17,2 ans,
Les femmes déclarent avoir en moyenne 4,4 partenaires sexuels dans leur vie,
Les hommes déclarent avoir en moyenne 12,1 partenaires sexuels dans leur vie,
4% des femmes déclarent avoir eu des rapports homosexuels dans leur vie,
4,1% des hommes déclarent avoir eu des rapports homosexuels dans leur vie,
60% des femmes déclarent pratiquer la masturbation,
9 femmes sur 10 de plus de 50 ans et vivant en couple sont sexuellement actives,
Les français font l'amour 9 fois par mois en moyenne.
Ce qui est également intéressant, c'est de replacer ces chiffres par contexte professionnel. On constate alors les faits suivants :

57.1% des hommes cadres déclarent s'être masturbé durant les 12 derniers mois contre 34,7% des ouvriers non qualifiés,
33,9% des femmes cadres déclarent s'être masturbées durant les 12 derniers mois contre 21,6% des ouvrières non qualifiées, et 18,6% des employés de bureau...

A propos de mots ... maux ... voici ce qui s'écrivait au siècle dernier : l'intro (et la suite) te feront sûrement bondir (d'autant plus que c'est sérieux ...) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En tout cas, avec la contraception, les femmes n'ont plus ce problème d'enfant - si elles le souhaitent. Reste le problème des MST (font chier ...) - qui est le même qu'on soit homme ou femme.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue

le Ven 10 Aoû - 14:19
Cela fait toujours du bien de voir des chiffres. Même s'ils ne sont pas si concrets que ça, c'est déjà plus approprié.
Contenu sponsorisé

Re: Harcèlement de rue

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum