Le Bandeau sur les yeux
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

Se savoir mortel

Aller en bas

Se savoir mortel Empty Se savoir mortel

Message par patos le Mar 23 Juin - 11:27

Irvin Yalom a atteint la célébrité dans sa carrière de psychothérapeute avec sa théorie ( et pratique ! ) de la "thérapie existentielle", avec cette idée forte qu'il faut s'accomplir au maximum dans sa vie, et à cette condition on accepte la mort avec sérénité.

Confucius disait ( semble t il, je veux dire pas à moi en personne ) :

" On a deux vies, et la seconde commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une "

Effectivement, avec l'âge et quelques beaux accomplissements dont une vie maçonnique, j'accepte la perspective de la mort.

Et vous ?
patos
patos
Admin

Messages : 2804
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Se savoir mortel Empty Re: Se savoir mortel

Message par GiacomettiRavenne le Mar 23 Juin - 22:40

La première citation me gêne en ce sens qu'il semble nécessaire de s'accomplir au maximum. Ce qui me gêne est que cela peut-être interprété de mille et une manière, mais surtout dans le sens qu'il faut faire du bruit, être célèbre, s'enrichir matériellement... Mais je peux me tromper, mal interpréter. Je suis juste en ce moment assez scandalisé par des valeurs véhiculées dans la société visant à lier enrichissement matériel et accomplissement, quand bien même cela impliquerait d'écraser les autres pour mieux réussir.

Pour autant, l'idée de la mort, sans aller jusqu'à dire que je la trouve acceptable, me paraît intéressante. Cette mort est sans doute la seule chose partagée par tous le règne vivant sans aucune exception, même les tortues, même les arbres.

Ramenée au seul genre humain, elle est notre point commun, nous y arriverons tous, parfois trop tôt, accidentellement ou naturellement. Mais je lie la mort à la recherche de confort matériel et d'accaparement de richesses. Je me suis récemment fait la réflexion que certains cherchent à s'accaparer les richesses pour vivre une vie confortable avant de mourir, mais que feront-ils ensuite de ces richesses une fois morts ? Alors certes, ça donne une certaine sécurité matérielle aux proches, mais souvent au détriment d'autres personnes.

Par ailleurs, la mort physique est une chose, mais tant que le souvenir reste, nous ne sommes pas vraiment morts (même s'il est très probable que nous n'ayons pas conscience de ce souvenir qui perdure après notre bref passage sur Terre).

Pour ma part, je ne suis pas serein à cette perspective, mais j'en ai moins peur que par le passé. J'espère juste qu'elle n'arrivera pas trop vite. Je ne sais pas si j'ai de grandes choses à accomplir, je mène ma vie aussi paisiblement que possible, je ne me sens plus malheureux de ma situation, j'essaie d'être utile à ma manière, et je ne sais pas ce que me réserve l'avenir...

Désolé pour le fouilli de pensée, j'ai écrit rapidement 😅
GiacomettiRavenne
GiacomettiRavenne
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 84
Date d'inscription : 26/01/2020
Age : 40
Localisation : Paris

patos aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Se savoir mortel Empty Re: Se savoir mortel

Message par patos le Mer 24 Juin - 11:15

merci de ce point de vue, GiaRa.

tous les médias nous vantent sans cesse le mode extraverti dans lequel on doit accomplir dans le sens " réussir socialement " .

Mais "la porte du changement ne s'ouvre que de l'intérieur", aussi je vois ça comme s'accomplir au sens de la pyramide de Maslow

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
patos
patos
Admin

Messages : 2804
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 67
Localisation : Drôme

GiacomettiRavenne aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Se savoir mortel Empty Re: Se savoir mortel

Message par GiacomettiRavenne le Mer 24 Juin - 12:31

Ah, merci pour ce rappel, je l'avais complètement oubliée ! 

En la revoyant, je me dis qu'on doit être un certain nombre à penser se trouver en 5 alors qu'on est en 3 ou 4...

Une version humoristique ajoute un niveau 6 pour une connexion à internet 😂
GiacomettiRavenne
GiacomettiRavenne
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 84
Date d'inscription : 26/01/2020
Age : 40
Localisation : Paris

patos aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Se savoir mortel Empty Re: Se savoir mortel

Message par danielsan le Mer 24 Juin - 17:42

Mon cher Patos,
A l’aube de mes 70 printemps et  de récents décès de proches me font avouer que j’appréhende ce fugace  passage d’un état à un autre ; la mort c’est quand même une notion terrible à accepter, même si elle fait partie de la vie et il est inutile de se demander s’il  existe une autre vie après, car c’est le secret le mieux gardé, même mieux que le secret de la franc-maçonnerie, car personne n’est jamais revenu pour nous en parler. Penser à la mort n’est pas l’apanage de la jeunesse heureusement car y penser  troublerait je pense la vie ;  même si aujourd’hui l’on sait que l’on peut vivre plus vieux, arrivé vers un âge certain on pense qu’elle est sur le  seuil et attend, elle nous rappelle notre finitude et notre faiblesse.  J’aurais eu une vie riche en événements et pourtant je me demanderais jusqu'au bout si ce que j’en ai fait était bien, était juste etc. J’aurais du faire comme Montaigne, tenter de l’apprivoiser, car au contraire de toi, j’ai du mal a en accepter la perspective. Quand elle se présentera, je pense que je lui dirais comme un des héros combattants  de la série Game of Thrones, Syrio je crois, : « Que dit on à la mort ? Non ! Pas aujourd’hui. »  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
danielsan
danielsan
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 69
Localisation : HAUTS DE FRANCE

patos aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Se savoir mortel Empty Re: Se savoir mortel

Message par GiacomettiRavenne le Dim 28 Juin - 13:59

Ce sujet m'interpelle également car, en amateur de science fiction que je suis, le thème de la mort, et en particulier de la victoire des humains sur la mort, ressort pas mal dans ce style d'oeuvre.

Ainsi, la série Altered Carbon décrit un monde où la mort n'existe plus (sauf à détruire physiquement la puce électronique qui recueille la conscience humaine et qui peut être sauvegardée et dupliquée...), Real Human, les robots d'Asimov.

La série "The good place" est très intéressante aussi, surtout sa conclusion, mais je préfère vous laisser découvrir.

Si la mort venait à disparaître demain, on serait en tous cas très ennuyés, les conséquences seraient terribles pour la planète. Elle est donc un mal nécessaire (nous sommes déjà assez nuisibles pour notre environnement).
GiacomettiRavenne
GiacomettiRavenne
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 84
Date d'inscription : 26/01/2020
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Se savoir mortel Empty Re: Se savoir mortel

Message par Philbour le Dim 28 Juin - 14:14

Personnellement, la mort ne m'effraie pas plus que ça, mais à mon age ( 78 ) ce qui fait le plus peur c'est la déchéance intellectuelle plus que physique, les exemples d'amis ou de Frères dans ce cas ne manquent pas .
Contre cette anxiété il faut regarder vers l'avenir et continuer à servir sa ou ses loges par des travaux ( planches ) et bien sur compter sur ses petits enfants pour rester éveillé !
Philbour
Philbour
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 50
Date d'inscription : 15/03/2020
Age : 78
Localisation : LYON

patos aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Se savoir mortel Empty Re: Se savoir mortel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum