Ufologie, Bernard Bidault

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Olive1968 le Mer 25 Juil - 15:56

Moi je suis ébloui par la beauté des vers ! drunken

Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Nelson le Mer 25 Juil - 15:59

Olive1968 a écrit:Moi je suis ébloui par la beauté des vers ! drunken

Le pécheur aussi ! alien
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Olive1968 le Mer 25 Juil - 16:10

Razz Oui mais les vers solitaires sont les plus beaux !

Bon, mais il faut peut être revenir dans le vif du sujet là ? Embarassed
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par abac le Jeu 26 Juil - 15:54

Un Jason de l'azur, depuis longtemps parti,
De la terre oublié, par le ciel englouti,
Tout à coup, sur l'humaine rive
Reparaîtra, monté sur cet alérion,
Et montrant Sirius, Allioth, Orion,
Tout pâle, dira : J'en arrive !

Cela me fait penser " aux voyageurs de l'espace", dans Rêve en ergastule ( google).... Partis il y a très longtemps, ayant modifié leur apparence physique pour cause d'apesanteur et vie en astronef, et repassant près de la terre... Very Happy
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Nelson le Jeu 26 Juil - 16:17

Tu me donnes envie de le lire, ton Rêve en ergastule.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par abac le Jeu 26 Juil - 16:24

C'est seulement une base de discussion, dissimulant les thèmes par un filtre utopique...

Il arrive que la forme du " document" choque .

Bah, tu es solide ! Et au format Word cela doit faire 66 pages, si j'en crois une dame qui, face à ce nombre, a jugé que ce texte était oeuvre satanique.

Que Dieu te protège ! Very Happy

avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Nelson le Jeu 26 Juil - 16:42

Toutatis me protège !
Et puis le nombre satanique, c'est 666.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Invité le Ven 27 Juil - 0:23

Merci abac, il est encore question de sirius et d'orion ^_^ Comme par ''hasard''...
Lol, tu as lu la bible nelson ou tu dis ça pour déconner?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Nelson le Ven 27 Juil - 8:51

Mais enfin, tout le monde sait que c'est de chiffre de la Bête, dans la plupart des traditions ésotériques.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Invité le Ven 27 Juil - 14:40

Est ce de l'ironie? De quelle bête tu parles? Parce que si tu fais référence à moi au réveil, c'est pas sympa ^_^ hihihi, en parlant de ça, il faisait tellement chaud toute à l'heure que j'ai mit mon matelas au balcon pour faire dodo au grand air Smile Mémorable hahahahaha.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Nelson le Ven 27 Juil - 15:20

Je ne me permettrais pas, voyons, Stephane.
Je ne me moque jamais; c'est connu... lol!
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Invité le Sam 28 Juil - 4:33

^_^ Je le sais bien voyons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Guthrie le Ven 1 Déc - 21:52

Je me permets d'exhumer ce topic car le sujet me rappelle un mémoire que j'avais fait quand j'étais étudiant en civilisation ancienne, dans lequel je tentais de démontrer que le phénomène OVNI n'avait pas attendu 1947 pour se manifester aux USA, puisque que les Romains, déjà en leur temps, avaient une expression pour qualifier ces curieux objets volants : clipei ardentes (littéralement boucliers d'argent). Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Pline l'Ancien lui-même (qui n'avait rien d'un Pierre Bellemare ou d'un Jean-Claude Bourret antique) parle, dans son Histoire Naturelle - Livre II, de météorites discoïdes et ovoïdes apparues devant des milliers de témoins, sous les consulats de Valérius et de Marcus, non loin d'une popina à 1 sesterce le jarron. Une apparition qui marqua profondément la population de l'époque. Voici, d'ailleurs, la représentation que Pline fit réaliser de cet événement par un ami artiste :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 

Ce qui dans mon étude m'avait amené à supposer que, contrairement à la version officielle, Pline l'Ancien n'est pas du tout mort enseveli sous la lave du Vésuve lors de l'éruption de l'an 79 – ou tout au moins que cette éruption n'était pas une vraie éruption. À ce propos, écoutons le témoignage de son neveu :

« Le jour recommençait ailleurs ; mais autour régnait la nuit la plus sombre et la plus épaisse, sillonnée cependant par des lueurs et des feux de toute espèce. On voulut s'approcher du rivage pour examiner si la mer permettait quelque tentative, mais on la trouva orageuse et contraire. Là mon oncle se coucha sur un drap étendu, demanda du vin clairet et en but quatre fois ; puis encore trois ; puis une dernière. Bientôt une odeur de vomi mit tout le monde en fuite. Mon oncle se leva péniblement, soutenu par deux jeunes esclaves, et, pointant du doigt les étranges éclairs en furie au-dessus du volcan, prononça avant de mourir ces paroles incompréhensibles : « Rouka Stuka Araka ! Rouka Stuka Araka ! »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En tombant, au fil de mes recherches, sur un texte sanskrit qui faisait mention d'un objet appelé Vimana (se mouvant comme un grand oiseau grâce à une force intérieure, que ce soit sur terre, dans l'eau ou dans les airs), j'avais découvert que les scientifiques de l'époque utilisaient un curieux alphabet. Il s'apparente à s'y méprendre aux glyphes de l'alphabet hénochéen, lequel existe en deux versions : la version de Kelly, dite « ophanique », et la version Casaubon, un peu plus ronde, dite « Mbarayaca » – des chats de montagnes en Amazonie, particulièrement télépathes, portent d'ailleurs ce nom. Et alors, en dressant un tableau de relations entre ces lettres, selon la valeur guématrique associée au symbolisme du chiffre 12, voici le décodage des dernières paroles de Pline l'Ancien que j'avais obtenu :
 

Rouka = Vaisseau
Stuka = Tuer
Araka = Terre
 

Je précise que j'avais fait vérifier mes conclusions par deux experts, dont l'un d'eux avait fait une thèse sur L'Arc d'Alliance promis à Noé après le Déluge. 7 années de travail qui lui avaient permis d'aboutir à ce formidable questionnement : L'Arc d'Alliance se trouverait-il sur la lune ? Séjour des Pitris lunaires, entités ancestrales désincarnées ?
 

Je ne sais si l'incrédulité l'emporte chez vous dans mon intervention, mais à la lumière de mon humble travail de recherche, à mon sens, il me semble assez limpide que sans les OVNI et les extraterrestres, l'humanité ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui, avec tout ce qu'ils nous ont apporté de bon et de mauvais, à l'image de l'uranium que Pline l'Ancien (Histoire naturelle, XXXIV, 138) avait déjà pressenti comme un atout ET un inconvénient. J'invite, d'ailleurs, les curieux à lire cette œuvre dans laquelle il répertorie toutes les choses que nous leur devons. Les cinq derniers livres sont consacrés successivement à l'or et à l'argent (XXXIII), au bronze (XXXIV), au calcaire (XXXV), au marbre et autres pierres (XXXVI), et enfin, le livre XXXVII, mon préféré, se présente comme une sorte de guide touristique des meilleures popinae de Rome et de Pompéi. Oui, je sais, certains m'objecteront que Pline aimait bien boire. À ceci, je répondrai que c'était un bon vivant, rien d'autre qu'un bon vivant. Doit-on accorder moins de crédit à la parole d'un bon vivant qu'à celle d'un mélancolique, d'un atrabilaire ? Poser la question, c'est y répondre. 
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Garlic le Ven 1 Déc - 22:09

La seule chose qui me fait lever un sourcil circonspect, c'est la quantité de pinard que ce brave homme semble avoir ingérée avant de commencer à parler en sanskrit...
Mais en toute honnêteté, et humblement, je ne vois pas pour quelle raisons nous aurions, nous pauvres Terriens, le monopole de ce vaste Univers Smile
Je n'émets pas d'avis sur ce que j'ai lu, ni ça ne me choque pour la raison que j'ai mentionnée, ni je l'accepte pour argent comptant, puisque je n'ai pas tes sources et que c'est un sujet qui draine pas mal de siphonnés du bocal.
Mais c'est divertissant en tout cas Smile
avatar
Garlic
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 462
Date d'inscription : 11/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Petite lueur le Ven 1 Déc - 23:17

Ce qui est fascinant, (et des récits plus anciens que l'époque romaine en parlent,Bible et Védas entre autres,"Trones volants"," boucliers volants" etc)
c'est qu'il suffit d'UN seul réel parmi des milliers de récits, pour évoquer des extras-terrestres.
Ce qui me gène par contre c'est qu'ils soient humanoïdes;à planètes différentes population s différentes.
Bien sur si la soucoupe arrivait dans nos profondeurs marines ils se poseraient des questions,quel serait le dialogue avec le Kraken?
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1791
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Guthrie le Sam 2 Déc - 14:21

Merci, Garlic et Petite lueur, pour vos réactions. Je les approuve d'autant plus que j'ai été élevé chez les Sœurs dominicaines, une école de la vie où le respect de la parole d'autrui a un sens. Je me rappelle, les garçons devaient porter un bermudas et un tablier beige : les filles, une robe et un tablier bleu. Et si, par mégarde, on avait oublié le tablier à la maison, en prétextant que maman ne l'avait pas encore passé à la machine, on récoltait 3 heures de colle. Au deuxième oubli : un avertissement. Au troisième : 3 jours d'exclusion. Quand j'y repense, au fond, c'était la meilleure méthode pour éduquer efficacement. Nous avons sans doute perdu quelque chose en route.

Garlic dit : « En toute honnêteté, et humblement, je ne vois pas pour quelle raisons nous aurions, nous pauvres Terriens, le monopole de ce vaste Univers. »

Eh oui ! Tandis que des forces inconnues traversent notre monde et l'univers, le petit animal humain que nous sommes s'évertue à vouloir tout expliquer, étriqué dans ses quelques centimètres cubes de cervelle et ses étroites quatre dimensions. L'univers se balade peut-être dans une infinité de dimensions imperceptibles à notre entendement. Des forces inconnues, oui, en action. Nous ne les devinons pas. Elles organisent et désorganisent, elles circulent peut-être en nous. Nous en sommes peut-être les émetteurs et récepteurs, notre corps peut-être même les provoque ? Bien malin celui qui prétendrait s'en défier du haut des maigres savoirs dont nous disposons. Qui nous dit que le principe de la physique quantique n'est pas une absurdité ? Et pourtant, c'est le seul à l'heure actuelle qui semble logique dans notre petite tête. Idiot, vous allez me dire ? Pas davantage qu'autre chose. Que sait-on du cerveau ? Que sait-on de l'univers ? Pas grand-chose. Autant dire rien.

Alors on doute. Et pour éviter que le doute devienne cancer, on a inventé les dieux. Et comme par hasard - cela pour rejoindre le scepticisme de Petite lueur sur cette sempiternelle représentation humanoïde des extra-terrestres - les dieux eux aussi sont à notre image. Pour ma part, le doute, dans le cas des ET, ne fonctionne pas. Le doute, c'est une hésitation entre deux propositions dont on sait de façon certaine que l'une est vraie. Par exemple, en matière criminelle, le doute hésite entre culpabilité et innocence avec la certitude que si l'une des propositions est vraie, l'autre est fausse. Mais ici, rien de tout ça. Aucune certitude qu'entre les différentes propositions qui se présentent, l'une d'elles soit vraie. Il ne s'agit pas d'un doute mais d'une réticence acharnée à admettre notre ignorance.
Cette acceptation de l'ignorance est pourtant la clé qui ouvre sur les champs immenses de la connaissance et de la poésie. Et si la connaissance, au fond, était de cultiver son ignorance, de lui donner une ampleur que ne pourra jamais atteindre le savoir, d'ignorer toujours plus parce que le champ de l'ignorance est tellement plus vaste, tellement plus grisant que celui du savoir.

Petite lueur dit : « Bien sur si la soucoupe arrivait dans nos profondeurs marines ils se poseraient des questions, quel serait le dialogue avec le Kraken ? »

Ta remarque tombe à pic car justement Pline l'Ancien, dans son Histoire naturelle, raconte à un moment le cas d'un monstre marin à tentacules attaquant des réserves de poissons en saumure. La description qu'il en fait correspond pile poil à celle du kraken, que nous retrouverons des siècles plus tard sous la plume de Jules Verne. Et il faut bien l'admettre, certains de ces engins marins ont vraiment l'air de venir d'ailleurs :

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



De là, à partir de la judicieuse remarque de Petite lueur, essayons de poser les données en quatre questions essentielles à la compréhension du phénomène. 
1) Dans la vraie vie, le faiseur de miracle attire-t-il les poissons ?
2) Qui sont les poissons ?
3) Des êtres de lumière, de ténèbres ou du milieu ?
4) La vraie lumière, est-ce en sortant de chez soi qu'on une a chance de l'apercevoir ?

Pour tenter un élément de réponse, prenons le cas des Petits Gris. Les diverses formes sous lesquelles se manifestent les Petits Gris (poissons, plantes, humains) suggèrent l'idée que, depuis des temps immémoriaux, des phénomènes ont troublé la tranquillité de notre âme. Sauvages ou civilisés, tous les peuples ont eu, ont vu des Petits Gris. Encore aujourd'hui chez certaines peuplades, notamment dans le Pacifique, ils tentent de réduire leur impuissance face au phénomène et leur incompréhension en se livrant à des danses guerrières nommées « Ia oukou, he oho, a me nasty, i akāka ai ke kai », que l'on peut traduire par « Toi, petit être gris et hostile, regagne la mer » ; ou encore « Oe i nani uuku oho », « Pas gentil, Petit Gris, pas gentil. »
D'ailleurs, beaucoup de ces peuplades pensent que les Petits Gris sont des hommes-poissons, c'est pourquoi la question de Petite lueur est d'une grande justesse. Bengt Danielsson, anthropologue spécialiste de ces régions, a lui-même noté cinquante-deux cas dans lesquels les animaux (oiseaux, chevaux, chats, crabes) donnèrent les signes évidents de n'être pas les animaux qu'ils paraissaient être. Lors d'un voyage dans l'archipel des Tuamotu, il recensa pas moins de neuf cas d'apparitions d'animaux dont les manifestations pour le moins étranges prenaient la forme d'un spectacle à la fois du passé et du futur. Je rapporte ses propres notes : « 12 h 20. Devant moi, je vois une route vide peuplée d'une dizaines de australopithecus afarensis en maillots de bain en amiante. »

Voilà pourquoi je crois que ce n'est que par la somme des témoignages et la masse de documents sérieux, par la notoriété des observateurs, par l'accord d'investigateurs inconnus les uns des autres, que nous pourrons un jour toucher du doigt la vérité.
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Petite lueur le Sam 2 Déc - 16:23

On sent bien Guthrie que ces soeurs dont tu parles un peu te manquent,tu sais, évidemment, que la discipline est aussi une sorte de fouet avec lequel
on redonne un supplément d'âme aux malheureux coupables de quelque déviations.Que Dieu dans son infinie bonté,nous en préserve(des deux).
Je t'imagine presque en petit short et tablier beiges,avec dèjà de discutables sentiments.Capable, oh horreur, de sentiments musicaux? J'en frémis!

Pline est un vieux copain,capable lui aussi du meilleur comme du pire.Porteur plus ou moins sain,lui aussi, des milliards de créatures vivantes créées par le Très Haut pour enquiquiner les gens mais faire la fortune des fabricants de microscopes.
Sauf Wells qui en fait nos ultimes défenseurs dans la "Guerre des Mondes" personne ne se risque à l'intérieur de nos conducteurs de soucoupes! et
pourtant quelle richesse...

A ma grande honte je ne vois rien d'essentiel à tes quatre questions:
1) N'étant ni faiseur de miracles (seulement pianiste) ni poisson,(je préfère attirer les jolies filles), la première ne me correspond guère.

2) Jésus a déjà répondu à la seconde.

3) Des Etres de Lumière,ça tombe pile ,c'est un degré maçonnique recherché.Le milieu entre lumière et ténèbres est forcément peu clair.

4) Ne connaissant pas de fausse lumière je suis mal placé pour répondre mais je crois que ma lumière intérieure peut être perceptible aux êtres d'exception.

Pour moi le petit gris est une sorte de fourrure de chat ou d'écureuil,je suis peu instruit.Toucher du doigt la Vérité?toute nue? oh oui mais quand?
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1791
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Garlic le Sam 2 Déc - 22:39

Bonsoir chers ufologues du samedi Smile
Je reviens tout juste d'une conférence de l'astrophysicien Trinh Xuan Tranh sur la Science et la Spiritualité... il abordait 2 sujets qui me passionnent, Bouddhisme et Taoisme d'un côté, et astrophysique de l'autre. Je ne pouvais donc pas louper ça !! Very Happy
C'était "chez toi" Petite Lueur, à la GLDF de Lyon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Et ce sujet a été (brièvement) abordé, dans le sens effectivement où la vie peut prendre des aspects très différents selon là où elle prend naissance, alors pourquoi anthropomorphiser systématiquement ce que nous pouvons (ou pensons) voir comme des "visiteurs" ?
Des poulpes de l'espace (comme dans "Premier Contact", l'un des derniers films SF que je suis allée voir, les ET étant des heptapodes... ) qui font ami avec Nessie ou le Kraken, ça ferait un chouette début de roman ou de film ça !! Smile
J'ai notion de ce que tu évoques Petite Lueur, les évocations dans la Bible ou d'autres textes anciens, des dessins Mayas surprenants faisant état de " machines volantes" ou de scaphandriers... et je veux bien croire que ces gens ont représenté ou décrit le plus fidèlement possible leurs observations.

Cependant, comme l'a rappelé Trinh X.T., la moindre information émanant de notre petite planète, même à la vitesse la plus rapide connue à ce jour, soit celle de la lumière, met plus de 4 ans pour arriver ne serait-ce qu'à l'étoile la plus proche de nous, qui n'a pas de système planétaire. Et autant pour le retour.
En admettant qu'on communique avec la planète habitée (par des êtres qui nous sont intellectuellement similaires) la plus proche, et commencer à se comprendre, ça prendrait des millions d'années en l'état actuel de nos connaissances.
Dans cet état de faits, il faudrait que ces êtres aient trouvé le moyen de maîtriser des concepts qui nous sont encore inconnus. Ce n'est pas impossible, juste non établi. (Trous de ver, ponts Einstein Rosen, vitesse supra luminique, etc... ) Malheureusement ce n'était pas le sujet de la conférence, dommage, j'aurais adoré !!
Seul souci pour moi cher Guthrie, j'ai déjà un peu de mal avec 4 dimensions (je mélange allègrement ma gauche et ma droite... Embarassed  ) alors essayer de visualiser un espace en 11 dimensions (ou 26 !!! ) nécessaire pour que la théorie des cordes tienne la route,... j'avoue qu'entre les cordes les supercordes et les boucles, je me fais des noeuds !
Par contre j'aime bien ta définition du doute Smile

Et pour la réponse à tes questions, j'aurais répondu sans originalité ce que Petite Lueur a dit avec finesse, vois avec Jésus Smile
Sympa ce fil, merci de l'avoir sorti des abysses alien
avatar
Garlic
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 462
Date d'inscription : 11/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Petite lueur le Dim 3 Déc - 0:35

Ma remarque concernant des êtres forcément différents vaut aussi pour nos connaissances de la physique et tout autre terme scientifique ou philosophique.C'est comme l'air et l'eau soi-disant indispensables.
Si les habitants d'Alpha du Centaure ont trouvé mieux que les trous de vers ou les cordes,la seule question est :"Pourquoi ne viennent ils pas nous les communiquer?".Peut-être n'aiment ils pas Jeff Koons? moi non plus ça fait déjà un point commun.

En fait le doute est la seule chose absolument indispensable,pas de certitude sans doute,pas d'évasion à la sinistrose,au monde imparfait qui nous entoure et,pire,au monde parfait que tout le monde promet,plus de mots croisés,plus de TV,plus d'amour(s).
Les salauds qui veulent nous en priver n'ont pas d'excuses.Il n'y aurait plus de Bandeau,ni en passage ni en forum,vous imaginez le désastre?
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1791
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Garlic le Dim 3 Déc - 9:02

Dois-je te remercier de m'avoir fait connaitre le Sieur Koons Petite Lueur ? J'en suis encore toute retournée... c'est... voyant ! Shocked scratch
avatar
Garlic
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 462
Date d'inscription : 11/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par patos le Dim 3 Déc - 12:11

Marc Halévy, collègue et pote de Trinh Xuan Tranh, me disait que la théorie des cordes est une grosse ficelle pour forcer tous les modèles validés ( ceux de l'astrophysique, la mécanique classique, la mécanique quantique et puis toutes les théories subnucléaires ) en un seul fagot, mais qu'en fait on n'arrive pas à une vraie théorie unifiée de toutes les lois de la nature. 


Pourquoi d'ailleurs s'acharner à tout unifier ?  Parce qu'une conviction intime et/ou une injonction religieuse ( ou maçonnique ) nous y pousse ?


Ce qui nous ramène à connaissance vs. ignorance comme discuté plus haut.


Nous admettons tous plus ou moins qu'il y a un domaine connaissable et un domaine inconnaissable. La poésie est de manière évidente du côté de l'inconnaissable, puisque c'est la connaissance ( souvent scientifique ) qui met des limites et a montré la fausseté de pas mal de belles histoires qu'on se racontait.
Mais la science n'est pas dépourvue de suspense elle non plus :  on ne connaît que l'état actuel de la science !  Et de temps en temps là aussi on doit réviser le modèle parce qu'un fait nouveau est venu couler la théorie...et bienvenue au doute et à la modestie !


au plaisir de vous lire dans ce chouette petit fil...Garlic, Marc Halévy sera en conférence à Vienne le 28 mars !
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2105
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Garlic le Dim 3 Déc - 12:42

patos a écrit:Marc Halévy, collègue et pote de Trinh Xuan Tranh, me disait que la théorie des cordes est une grosse ficelle pour forcer tous les modèles validés ( ceux de l'astrophysique, la mécanique classique, la mécanique quantique et puis toutes les théories subnucléaires ) en un seul fagot, mais qu'en fait on n'arrive pas à une vraie théorie unifiée de toutes les lois de la nature. 


Pourquoi d'ailleurs s'acharner à tout unifier ?  Parce qu'une conviction intime et/ou une injonction religieuse ( ou maçonnique ) nous y pousse ?

....
au plaisir de vous lire dans ce chouette petit fil...Garlic, Marc Halévy sera en conférence à Vienne le 28 mars !
S'acharner ? Je n'utiliserais pas ce terme en matière de physique quantique et de relativité générale... bom
Simplement, on a découvert plusieurs modes de fonctionnement qui sont validés au niveau subatomique ou au niveau de l'infiniment grand. Et en toute logique, il y a un lien entre eux, mais le souci à l'heure actuelle, c'est qu'on en est comme tu dis au bidouillage d'hypothèses plus ou moins concluantes, et pas encore vérifiables par l'expérimentation. D'où le sac de noeuds !

Alors autant on peut s'acharner à faire entrer qq chose de trop grand dans un trou trop petit pour lui (les créationnistes s'acharnent à bidouiller les faits pour tenter valider leurs croyances par exemple, et en effet ça répond comme tu dis à une "injonction religieuse") autant là, il y a forcément un lien entre tout ça, lien qui échappe encore à ceux qui le cherchent... la physique n'est pas un bidouillage, c'est de la logique.
 Le jour où un mec s'écriera Eurêka, j'espère être encore là pour avoir la réponse !!

28 mars... je note !!!   Merci Patos !! Quel sera le thème ?
avatar
Garlic
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 462
Date d'inscription : 11/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Petite lueur le Dim 3 Déc - 12:56

Garlic:Ce n'est pas tellement J. Koons (que je trouve insignifiant) que je conteste ,c'est la publicité,la renommée,le fric et le massacre des sites qu'il génère.
On peut (légèrement )toucher au Classique dans la Musique,j'aime Loussier et consort.On écoute et la vie continue alors que les Arts du solide,qui demeure, sont parfois irréversibles.

Patos: Je redouterais toute rencontre décisive avec Dieu (je la retarde) ou quoi que ce soit de définitif ,que ce soit la Théorie ultime l'explication de tout,la formule mathématique de l'Univers.
J'aime la vibration,le transfert,la modification,la souplesse,le discours,l'évolution etc le figé m'angoisse légèrement.

Garlic ton histoire de trou trop petit... avec le Jeff et la langue des oiseaux!
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1791
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Garlic le Dim 3 Déc - 13:06

Petite Lueur, t'es infernal !!!
La Théorie qui unifiera tout ça ne serait elle rien d'autre qu'un tube de vaseline cosmique ?? cyclops
avatar
Garlic
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 462
Date d'inscription : 11/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par Petite lueur le Dim 3 Déc - 14:03

Elle ressemblera ,peut-être, à la séquence suivante,bien connue.
Oh please do not kiss me
Oh please do not kiss
Oh please do not (je te laisse continuer.)
..................
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1791
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ufologie, Bernard Bidault

Message par patos le Mar 5 Déc - 13:37

excellent la vaseline cosmique !!

Garlic, le thème de la conférence le 28/3 sera " la fin de la démocratie"...je flaire des choses nietzschéennes genre :

Nietzsche dépeint le mode d’organisation de l’État en distinguant trois classes sociales :
    les « faibles », incapables de se prendre en charge, destinés à être exploités par l’État, qui les maintient en état de sujétion ;
    une élite démagogique, issue de la masse, qui utilise l’État comme outil pour exploiter la masse et qui attise la haine contre les forts, elle s’inspire d’une morale du ressentiment ;
    une élite aristocratique (les « forts »), qui assume son destin indépendamment des deux autres classes et n’hésite pas à se rebeller ou à quitter le pays.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2105
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum