Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Philosophie intermédiaire ?

Aller en bas

Philosophie intermédiaire ? Empty Philosophie intermédiaire ?

Message par Invité Dim 23 Oct - 22:54

Au moyen âge, plus particulièrement vers le XIII ème siècle, les chrétiens "traditionnels" pensaient que le monde avait été crée par un dieu bon et miséricordieux, et que le mal l'avait envahit par la suite. Une vision très manichéenne bien entendu. Les cathares de leurs côtés, pensaient que le monde avaient été crée par le mal, en l'occurrence un diable, et qu'ils devaient lutter pour faire triompher le bien comme une sorte de victoire sur la nature délétère des choses. Etrangement, les deux "philosophies" (pensées religieuses) s'opposaient dans la forme mais guère dans le fond ! Puisqu'il s'agissait de percevoir le monde comme corrompu par le mal, approche très manichéenne évidemment, et ce n'est pas nouveau en philosophie.

Pour l'homme, le mal ou le bien sont toujours un peu "étrangers" à ses propres actes. A la limite, il n'est qu'un acteur, important certes, mais un acteur tout de même, d'une scène universelle qui se jouerait "plus haut" ! Néanmoins, il a toujours eu le sentiment d'agir pour le bien commun. Cette vision très manichéenne du monde perdure aujourd'hui, d'une manière plus étouffée certes, moins allégoriques (quoi que !) mais toujours aussi vivace sur certains plans. L'homme moderne pense que le mal ou le bien sont des concepts plus ou moins clairs, dont il est souvent responsable, surtout lorsqu'il est concerné de près. La subjectivité de ces concepts ne l'empêche pas d'agir dans un sens ou dans l'autre, alors qu'il sait pertinemment qu'il ne tient qu'à lui d'approcher les choses de la nature avec un regard neutre, détaché de toutes idées de bien ou de mal. Il doit oeuvrer dans le bon sens, pour ses semblables, c'est à dire loin des archaïsmes qui le tirent par le bas ! Et, hélas, certaines contrées de ce monde sont encore peuplées de gens qui adhèrent totalement à ces concepts archaïques et néfastes ! (Hélas)

L'homme parviendra t-il un jour à réaliser qu'il se crée son propre mal, comme il élabore son bien, à l'ère de l'informatique, d'internet, des voyages spatiaux, de la science ouverte et progressiste, ne serait-il pas grand temps de prendre conscience de tout cela ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum