Le Bandeau sur les yeux
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

estime de soi, auto-considération et d'empathie

Aller en bas

estime de soi, auto-considération et d'empathie Empty Re: estime de soi, auto-considération et d'empathie

Message par Invité le Lun 4 Juin - 22:21

Nelson a écrit:Celui qui n'a aucun respect pour soi-même, ni un minimum d'auto-considération sera incapable d'empathie pour autrui.

Je vais grossièrement développer ce que dis Nelson...

Des gens se font du mal à eux même chaque jour, juste parce qu'ils n'arrivent pas à faire de mal à autrui... Bien entendu, cet exemple est à part, puisque s'ils ne peuvent pas faire de mal à autrui, ils ne pourraient pas se faire de mal à eux même, en ayant conscience des conséquences de leurs actes... Soit, c'est une chose... Mais il y a une autre chose dont j'aimerais parler... Les personnes qui font tout pour autrui sans forcément penser à eux même en retour... Oops, ils doivent sûrement se sentir investi d'une certaine mission, pour faire preuve de tant de perspicacité, d'intérêt pour autrui, d'EMPATHIE... Sinon, ils ne le ferraient peut être pas...

Le raisonnement par l'absurde, j'ai vu mieux Mad

---------------------------------------------------------------
-------------------------
--------------

Après, des choses qui s'apparentent à ce qu'il dit peuvent être ''selfish'' (égoïstes)... Comme le dirait Jean Claude Van Dame.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

estime de soi, auto-considération et d'empathie Empty estime de soi, auto-considération et d'empathie

Message par Guizmo le Lun 4 Juin - 22:25

J'aime ta conclusion.
Je vais scinder le sujet pour en faire un topic.

Mais avant, je voulais ajouter mon grain de sable (petite pierre).
Pourquoi tu dis "juste" dans ta phrase "Des gens se font du mal à eux même chaque jour, juste parce qu'ils n'arrivent pas à faire de mal à autrui".
On dirait une sorte de généralisation qui toucherait tous ceux qui ont du mal à avoir de l'estime de soi. A mon sens, à part ceux qui pratiquent l'automutilation, l'autoflagellation au sens physique, les autres sont sur autre chose non ?
Ce "juste" me choque.
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10986
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 40

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

estime de soi, auto-considération et d'empathie Empty Re: estime de soi, auto-considération et d'empathie

Message par Invité le Lun 4 Juin - 23:21

Moi je me suis longtemps déconsidéré ! J'ai même été assez dur avec moi même. Tout en éprouvant beaucoup d'empathie pour autrui. Ce n'est pas faux (mais si je n'ai pas dis que c'était vrai), de dire que si je me faisais du mal c'était peut être pour ne pas en faire à ceux qui m'en avaient fait ! C'est possible...

Mais c'est peut être aussi tout autre chose ? Je pense que j'éprouve de l'auto-considération lorsque je sais que j'ai été utile aux autres. C'est plutôt banal, mais c'est ainsi que je fonctionne. Une forme de narcissisme dissimulé ? Je ne pense pas. Les pyschologues expliqueraient sans doute tout cela bien mieux que moi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

estime de soi, auto-considération et d'empathie Empty Re: estime de soi, auto-considération et d'empathie

Message par Invité le Lun 4 Juin - 23:24

Spirale a écrit:J'aime ta conclusion.
Je vais scinder le sujet pour en faire un topic.

Mais avant, je voulais ajouter mon grain de sable (petite pierre).
Pourquoi tu dis "juste" dans ta phrase "Des gens se font du mal à eux même chaque jour, juste parce qu'ils n'arrivent pas à faire de mal à autrui".
On dirait une sorte de généralisation qui toucherait tous ceux qui ont du mal à avoir de l'estime de soi. A mon sens, à part ceux qui pratiquent l'automutilation, l'autoflagellation au sens physique, les autres sont sur autre chose non ?
Ce "juste" me choque.

Encore heureux que j'ai précisé qu'il s'agissait d'une vulgarisation de concepts sous forme d'exemple Cool
Je parle, je parle, pour éviter la question qui tue... Le fameux ''juste'', tu sais que je viens de le voir uniquement parce que tu me l'a fait remarquer? C'est vrai que ça fait un peu louche comme mot, glissé dans une phrase de ce type... Mais je vais faire mieux que de me rattraper, je vais parler d'une lecture possible de ce mot dans son contexte originel.

"Juste" parce qu'ils ne peuvent pas faire de mal à autrui = (entre autres), peut être que l'origine de leur ''mal être'' se situe ici? En croyant qu'il s'agit de la seule solution pour ne pas blesser autrui (au niveau sentimental, physique, psychologique), ils se disent peut être qu'il vaut mieux qu'ils souffrent, assumant les conséquences de leurs actes, plutôt que de voir autrui souffrir à leur place?
C'est une belle façon de mettre la tête dans le sable... Je ne pense pas que le pessimisme puisse résoudre autant de choses que ça... Peut être ont ils peur de se faire entendre, d'être sincères, francs? Peut être pensent ils que ça ferrait du mal à autrui?

D'où la phrase: ''Juste parce qu'ils ne veulent pas faire de mal à autrui"... Encore une fois, je vulgarise, je préfère laisser le champs libre à moultes réflexions... Je ne vais pas jouer les castrateurs de la pensée collective, farao Autant dire qu'elle est loin, cette époque où je faisais de longs pavés ennuyeux à en mourir et surtout hermétiques... lol! Pouahahahahahahahahahha

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

estime de soi, auto-considération et d'empathie Empty Re: estime de soi, auto-considération et d'empathie

Message par Invité le Mar 5 Juin - 23:30

Je pense aussi que l'estime de soi provient en partie de ce que le système nous a renvoyé. De l'image qu'il nous a renvoyé plus précisément. J'évoque cela car je l'ai vécu personnellement. Je ne m'intégrais pas dans la scolarité traditionnelle, et on me le faisait ressentir fermement ! Du coup, l'estime de soi en avait pris un coup !

Lorsque je me suis aperçu de cela, j'ai réalisé qu'il ne fallait pas se lamenter et qu'il fallait au contraire reconstruire ce que je fus, et qui a toujours été selon moi. A mon avis, il est important de ne pas perdre contact avec notre capacité à valoriser notre être, et ne pas se lamenter sur le sort qui n'est pas toujours responsable de tout ce qui nous arrive. Je me souviens d'une réflexion que m'avait fait quelqu'un un jour :

"Tu n'es pas coupable de ce qui t'est arrivé, mais tu es responsable de ce que tu choisiras de devenir !"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

estime de soi, auto-considération et d'empathie Empty Re: estime de soi, auto-considération et d'empathie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum