Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

Les Bienveillantes, par Johnathan Littell

3 participants

Aller en bas

Les Bienveillantes, par Johnathan Littell Empty Les Bienveillantes, par Johnathan Littell

Message par Lt Ripley Jeu 4 Oct - 20:59

Cela fait un an à peu près que j'ai refermé ce livre. J'ai mis de longues semaines à le terminer car la lecture en est éprouvante. Mais je n'ai pas réussi, malgré tout, à le poser sans le finir.
Le narrateur est un personnage assez obscur, un homme engagé dans la SS. A la vérité, il est là plus par opportunisme que par réelle conviction. Il est simplement l'un des rouages de la machine de sélection raciale, il organise. La sélection, l'approvisionnement, etc.
Ce personnage n'est guère reluisant par ailleurs. Là où Littell aurait pu nous présenter un homme "normal", qui rentrerait chez lui le soir et ne verrait guère plus de difficulté à faire son métier que s'il contrôlait une chaîne de production, tel qu'on a presque pu en voir à Nuremberg (ou au Rwanda, plus récemment), nous suivons le regard d'un homme lucide, jamais dupe de la comédie qui se joue dans l'Allemagne nazie, rongé par son enfance, ses désirs, sa pulsion de mort qu'il retourne contre les autres tant est fort chez lui l'instinct de survie. La peinture de la période, de ses atrocités, n'en est que plus réaliste et douloureuse.
Autant le dire, je crois que cette lecture a été d'autant plus éprouvante du fait que j'ai un enfant. Il s'agissait parfois d'un malaise physique, réel, un besoin impérieux de fermer le livre, qui se battait avec la nécessité de savoir. Mais c'est un livre dont je recommande la lecture intranquille et dérangeante, que je voudrais faire partager.
Lt Ripley
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2581
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 46
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les Bienveillantes, par Johnathan Littell Empty Re: Les Bienveillantes, par Johnathan Littell

Message par MathieuMf Jeu 4 Oct - 21:09

Wow, ça doit être violent !
J'ai ce genre de malaise avec le début du Cimetière de Pragues d'Eco - ça commence à aller mieux (j'ai repris en début de semaine un peu) ... mais un bouquin entier avec un thème encore plus profond (par rapport au début de l'Eco), et si proche en même temps (on est pas sur l'inquisition on la conquête des Amériques il y a plusieurs siècles) ... pas sûr que j'arrive à lire.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
MathieuMf
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 44
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Les Bienveillantes, par Johnathan Littell Empty Re: Les Bienveillantes, par Johnathan Littell

Message par Ijja Jeu 4 Oct - 21:10

Merci pour cette présentation Sylvie car j'ai commencé ce livre et n'ai pas du tout réussi à le lire. Je vais peut- être retenter l'expérience.
Dans mes souvenirs, car je l'ai lu un an après sa sortie, j'ai bloqué justement sur la personnalité du protagoniste. Je l'ai trouvée peu réaliste, outrancière et ce qui me gênait vraiment c'est que je ne comprenais pas le but de l'auteur en choisissant une telle personnalité pour parler de cette réalité historique. Rajouter l'horreur à l'horreur me semblait gratuit et j'ai abandonné. Il faudrait que je lui redonne une chance. J'ai ressenti ce malasie physique aussi mais étrangement pas tant à cause des réalités décrites, en même temps, je ne suis guère allée loin, mais à cause de ce que je percevais à l'époque comme du " too much" dans le personnage principal et que je trouvais carrément déplacé dans un roman. En fait, j'étais choquée. Bref, entre ce livre et moi, la rencontre n'a pas eu lieu mais ton post me donne envie de retenter.


Dernière édition par Ijja le Jeu 4 Oct - 21:15, édité 1 fois
Ijja
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les Bienveillantes, par Johnathan Littell Empty Re: Les Bienveillantes, par Johnathan Littell

Message par Ijja Jeu 4 Oct - 21:14

MathieuMf a écrit:Wow, ça doit être violent !
J'ai ce genre de malaise avec le début du Cimetière de Pragues d'Eco - ça commence à aller mieux (j'ai repris en début de semaine un peu) ... mais un bouquin entier avec un thème encore plus profond (par rapport au début de l'Eco), et si proche en même temps (on est pas sur l'inquisition on la conquête des Amériques il y a plusieurs siècles) ... pas sûr que j'arrive à lire.

Décidément, encore un bouquin que j'ai vite abandonné pas du tout à cause de la thématique cette fois car je n'ai pu dépasser une dizaine de pages mais à cause du style, que j'ai trouvé fatigant de préciosité trop appuyée. Faudrait que je retente aussi vu que le thème a l'air intéressant.
Ijja
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les Bienveillantes, par Johnathan Littell Empty Re: Les Bienveillantes, par Johnathan Littell

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum