Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Wagner et nous.

le Jeu 15 Aoû - 12:00
Pour beaucoup, Richard Wagner fait "du bruit". En réalité, il a apporté à la musique symphonique, avec sa prédilection pour les voix, qui seront dites "wagnériennes par la suite, il a apporté sa pierre à l'édification de la musique du romantisme finissant du XXè siècle.
Et quelle pierre !
Telle ici celle de "Siegfried Idyll" composée en l'honneur de la naissance de son fils, né de Cosima, la fille de Liszt et de la Contesse d'Agout. Toute en douceur, cette oeuvre s'ouvre-t-elle, puis elle retrouve vite, pour en faire un mixage de sons admirables dans leur composition, les thèmes des quatre opéras des "Nibelungen" et notamment le "leit-motiv" de "Siegfried".
Il eut la délicatesse (d'autres diront la théatralité) de disposer ses musiciens sur les marches de l'escalier conduisant à la chambre où se trouvaient Cosima et le bébé. Ce que explique que ce soit, dans la version proposée, un orchestre de chambre de la BBC écossaise qui interprête ce chef d'oeuvre. Symbole, les timbales, qui n'étaient pas transportables, qui trônent , solitaires en haut de la scène.

Voici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Wagner et nous.

le Jeu 15 Aoû - 21:51


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et voici une autre merveille du symphoniste Richard Wagner: le Prélude du 1er Acte de "Lohengrin" qui évoque toute la douce splendeur du Chevalier au Cygne, dont la "Marche Nuptiale"(pièce très connue) glisse comme jamais une marche nuptiale ne l'a fait (et surtout pas celle de Mendelssohn!). La thématique est d'une telle pureté qu'on peut s'étonner de voir Wagner souvent qualifié de "faiseur de bruit". Ecoutez le Philiharmoniker (je crois) sous la baguette de Claudio Abbado, le chef le plus talentueux de ce moment. Voici. Cliquez en haut et soyez attentifs à la limpidité du langage musical wagnerien. Et faites rase-mottes des idées préconçues!

avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Wagner et nous.

le Jeu 15 Aoû - 22:52
ce n'est pas ma tasse de thé, mais par curiosité, je vais allez voir ce lien.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Wagner et nous.

le Jeu 15 Aoû - 23:07
Dans le cadre de la semaine du bon langage , je te dis :"Disez ! Va voir par là une fois! Et tu me diras ce que tu en pensais et ce que tu en penses !"
Loin de moi l'envie d'imposer! Je me contente de proposer...Ami !
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Wagner et nous.

le Ven 16 Aoû - 13:54
je viens d'écouter le prélude et ta proposition m'a enchanté !
Je vais prendre un peu plus de temps pour le réécouter soit au casque, soit sur la chaine hifi, car rien que les HP de l'ordinateur, c'est un peu court pour apprécier la pièce.
Demain, j'écouterai ta première proposition.
Merci pour cette découverte.

Cela me rappelle un prof de musique (abbé de son état) qui nous passait du classique au rock sur fond de projection dia et modulateur de lumière. À passer 50 ans, ce type avait trouvé les clés pour scotcher ses élèves (c'était dans les années 70).
Ainsi, nous avons pu écouter et voir la Moldau de Smetana ; le prof avait été faire des dia sur place, et nous expliquait comment l'auteur avait reproduit l'environnement, la nature, ces sensations en suivant ce cours d'eau.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Wagner et nous.

le Ven 16 Aoû - 15:07
Et quand on écoute la "Voltava" (Moldau) de Bedrich Smetana, à Prague en la regardant couler depuis le Pont Charles, c'est encore plus merveilleux.
Je suis heureux que tu aies été séduit par Wagner symphoniste. On ne connait guère de lui que "la musique d"Apocalyse Now" qui est la "Chevauchée des Walkyries" mais comme musique de film avec cette abomination des hélicoptères qui vont massacrer du monde. Hors contexte de "l'Anneau des Nibelungen" ça n'a plus rien d'héroïque mais seulement une musique de film pour tuer du monde.
Si tu apprécies, et avec juste raison, sur autre chose en plus des vidéos de Tou Tube, le Prélude de "Lohengrin" (qui illustre la quète du Graal), tu apprécieras la marche nuptiale du mariage de Lohengrin (fils de "Parsifal"-le Gallois , alias , pour nous, Perceval, preux de la légende Arthurienne). Je me souviens d'avoir utilisé cette marche d'une étrange beauté avec les choeurs derrière,tout derrière, pour un mariage "maçonnique"... C'était troublant en diable ! La mariée n'avait rien d'Elsa de Brabant ni le marié du "Chevalier-au Cygne!

Bonne audition et merci de tes encouragements. Note, en passant, que Wagner était très à gauche et que la récupértion qui en a été faite par les nazis est du même genre que celle de Niesztche. Aussi inepte

Merci et bon enchantement sous la baguette du grand Abbado !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Wagner et nous.

le Ven 16 Aoû - 23:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et voici un document, qui est de toute beauté. Tout le monde a entendu parler d'Arturo Toscanini (1857-1967) sans doute le premier chef d'orchestre du monde, depuis qu'on enrégistre de la musique. Pour moi, il est demeuré i-né-ga-la-ble. Il faut se rappeler sa longue vie (90 et + ans!), moment où on le voit presque diriger sur l'enregistrement que vous verrez plus haut.Et voici Toscanini qui fuit Mussolini, après avoir, au cours de ses célèbres colères, laissé en plan Salzbourg et Bayreurh aux instants des grands festivals pour protester contre les idées nazies.
Sa carrière est-elle finie ? Non, car un tel homme va retomber sur ses pieds pour parvenir à diriger le Philharmonia de New-York, puis fonde l'Orchestre de la NBC (que dirige actuellement Bernstein). Puis il est nommé après la chute du Roi d'Italie, Sénateur à vie et a droit à des funérailles nationales en Italie (à Parme où il est né)
Et le voici proposé ici dans cet extraordnairement magnifique "Les Murmures de la fprêt" extrait de "Siegfried" de Richard Wagner, cette partition orchestrale ici dirigée par le grand Toscanini, mais qui comporte quelques fragments, en version scénique, de la voix de Siegfried, qui répète le chant de l'oiseau que vous entendrez somptueusement fait jaillir de l'orchestre par le Chef, tout petit et modeste, et qu'i'il reprendra comme "leit-motiv" (cette invention créditée à Wagner et qui fut inventée par Berlioz).

Ecoutez : il en est des musiques, plein youtube, des "Murmures de la Forêt, mais c'est celle ci qui est la plus émouvante; je le pense du moins. Voir le grand Toscanini diriger avec quelle maestria cette pièce célèbre de Wagner est un plaisir qu'on ne peut pas ne pas faire partager.
Ecoutez. Et regardez aussi le visage du grand vieillard qui tient encore solidement debout et qui ne semble pas avoir abandonné le goût de son perfectionnisme.

avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Wagner et nous.

le Dim 18 Aoû - 15:51
ce dimanche, nous avons regardé un reportage sur Arte.
"RELIGION ET MYTHES WAGNÉRIENS" ( 3é épisode ... on a raté les précédents)
Très instructif.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Wagner et nous.

le Dim 18 Aoû - 21:38


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Et voici pour parachever non pas ce tour de Wagner, des choeurs qui, après les éclats heureux du début, entament de façon que Wagner a voulue douce et céleste, la fameuse marche nuptiale de l'Acte II de Lohengrin, digne suite du prélude que je vous ai proposé il y quelques jours.. Cette marche nuptiale n'a rien de triomphal quoiqu'on la joue sur nos orphéons de village avec plus de clinquant. C'est André Cluytens qui dirige l'Orchestre du Festival de Bayreuth, rare honneur fait alors (1958) à un étranger. C'est à tomber à genoux, lorsque le choeur entame "mezzo voce" cet hymne à l'Union de deux Erres qui démarre vers la troisième minute. Vous en connaissez surement l'"air" mais c'est ici le vraie version wagnérienne. Divin.
Ecoutez bien. Je suis de coeur avec vous. je vais la réécouter encore (7'50'') avec vous en communion avec tant de grandeur pure...
Contenu sponsorisé

Re: Wagner et nous.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum