Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 9:46
yaka a écrit:(ceci dit, mes enfants n'ont jamais été obligé de choisir des jouets "de leur sexe", même si les filles avaient envie de ressembler à leur mère (ménage) et les garçons à leur père (bricolage, travaux lourds)) et même si chacun des parents aidait l'autre dans ses tâches quotidiennes).
Y'en a un qui va avoir des problèmes ... Razz

Aider aux tâches ménagères, c'est aussi partager, pas juste donner un coup de main pour se donner bonne conscience une fois de temps en temps (ou pour obtenir des faveurs ... Razz )
À la maison, la serpillière et les vitres c'est quasi toujours moi, pour la bouffe c'est en fonction de l'inspiration et de la disponibilité ...
En tout cas, à la crèche du petit, les jouets sont pour tous, ils ne s'amusent pas à refiler la vaisselle aux filles et les voitures aux garçons.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 21:42
Lorsque l'enfant peut utiliser librement des jouets de son choix, je pense qu'il s'oriente naturellement vers ce qui lui semble attractif, peu importe ce dont il s'agit. La liberté qui est la sienne, cette liberté vis-à-vis du jeu, est un formidable moyen d'expression pour lui, je pense...
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 21:54
Mais il n'y a pas de "librement"... Mon fils aime toutes sortes de jouets, mais depuis qu'il est allé à la crèche, où il a fréquenté d'autres enfants, lesquels sont élevés par d'autres parents, des grands frères ou soeurs, il a été influencé.
A part en gardant son môme pour soi-même, en ne le mettant finalement pas en contact avec la société, je ne vois pas comment on pourrait le préserver de ce genre d'influence.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 22:05
Ce n'est pas sûr Sylvie, il est possible que certaines préférences se manifestent, y compris dans un environnement où l'enfant subit beaucoup d'influences. Je suis d'accord que ces influences sociales et culturelles sont difficiles à éviter, mais c'est possible, et ce sans forcément préserver son enfant de tout contact.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 22:10
Je n'ai pas dit que ces influences seront les seules à se faire sentir, heureusement qu'il reste, même à cet âge, une part (déjà ?) de "libre arbitre", en tous cas de goûts personnels.

Mais c'est aussi dans le caractère de chaque enfant de se laisser influencer ou pas, et d'adopter, totalement ou pas, les codes imposés par l'image sociale que l'on a des sexes.
C'est ce que j'entendais quand j'ai dit que ce choix ne pouvait pas se faire librement, pas totalement en tous cas.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 22:16
C'est vrai.

J'avoue que parfois j'aimerais avoir des enfants pour observer comment leurs préférences s'orientent, pour ma part je ne chercherais pas à les influencer, mais d'autres sources d'influences s'en chargeraient sans doute.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 22:24
En fait, on cherche quand même toujours à influencer ses enfants, je crois. Si ce n'est pas sur l'identité sexuelle, c'est sur autre chose.

Nous donnons à notre fils le goût des livres, des histoires, des belles images, de la curiosité. C'est important dans notre vie, c'est ce qui la structure en grande partie, il nous semble normal de le transmettre.
Dans une chanson que j'ai postée naguère par ici, le chanteur se plaignait que son père ne lui ait rien transmis, entre autres, sur "le cinéma français, qui pourtant le faisait vivre". Je trouve normal, pour former un petit d'homme, de lui transmettre une part de ce qui, selon moi, fait l'être humain.

Mais pour d'autres ce qu'il est important de transmettre, ce qui fonde ou structure une large part de leur vie, de leur personnalité, c'est leur identité sexuelle, revendiquée comme une fierté.
Je ne dis pas que j'approuve, j'ai passé 6 années dans le casse-tête quotidien "comment leur faire admettre que ça puisse être remis en cause". Je dis juste que c'est très difficile de leur dire comment élever leurs gosses, de faire comme ci et pas comme ça.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Sam 17 Nov 2012 - 22:28
Oui, moi je n'ai pas cette expérience là, donc je n'ai qu'un point de vue bien théorique sur tout ça. Je ne peux me baser que sur ce que j'observe et éventuellement sur le vécu parental de ma soeur et de mon frère. Il y a ce dont l'enfant hérite, et ce qui est issu des influences extérieures; son caractère propre doit nécessairement subir l'apport de ces influences, sans jugement de valeur d'ailleurs.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Dim 18 Nov 2012 - 18:20
L'école devient vite cruelle. Le petit garçon qui aura été élevé comme un "mec" n'hésitera pas à se foutre de celui qui s'amusera avec la dinette, et d'autres suivront. En tout cas, le mien a du caractère, si ça lui arrive il ne se laissera pas faire je pense Very Happy (j'espère ...)

Ah, c'est pas facile tout ça, mais qu'est-ce que c'est génial Smile
Comme dit Sylvie, je trouve qu'une des choses les plus importante est de lui apprendre la curiosité, l'envie d'apprendre et de découvrir (les livres en font partie).

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Dim 18 Nov 2012 - 18:35
On en revient à une question plus générale, finalement : comment améliorer le fonctionnement d'une société, que ce soit sur le problème du machisme ou un autre, sans attenter à ce que chacun de ses membres tient pour sa liberté individuelle ?
J'ai beaucoup d'amis ou de collègues qui comprennent tout à fait ça pour l'égalité homme-femme, par exemple, mais qui se braquent dès qu'on parle d'écologie, tri des déchets, voiture et refus du gaspillage. Pour eux, on attente à leur façon de vivre.
Et pour beaucoup de gens que j'ai fréquentés, tout ce qu'on pouvait dire à leurs gosses à l'école, c'étaient des foutaise : l'égalité homme-femme, ça ne résistait pas à la nature. La femme est faite pour enfanter et s'occuper des gosses.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Dim 18 Nov 2012 - 19:02
On ne change pas une société et ses habitudes en une génération. Ça prend du temps. Et parfois, il faut toucher au portefeuille : ceux qui ne sont pas ouverts aux intérêts supérieurs le sont en général sur les histoire de sous Wink

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Dim 18 Nov 2012 - 19:05
On peut aussi vor le chemin déjà parcouru par les générations précédentes, c'est vrai : en général, il y a quand même du progrès.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

le Dim 18 Nov 2012 - 22:07
Il me semble que l'écoute et l'attention sont primordiales pour que l'enfant sente qu'il peut compter sur l'aval de ses parents. Notre société évolue sûrement plus lentement que l'enfant qui vient, car il faut qu'elle prenne en compte des millions de cas, et qu'elle en tire les leçons. Ce que nous sommes à la base, et ce que nous pouvons éventuellement devenir, sera le fruit de multiples facteurs. Si l'enfant s'identifie au sexe opposé, c'est peut-être parce qu'il s'y reconnaît, tout simplement; dans ce cas, la réaction des parents est plus qu'essentielle, car c'est elle qui va influencer cette reconnaissance. Avec le milieu scolaire bien évidemment, qui a son rôle à jouer. C'est quoi la difficulté finalement ? Ne serait-ce pas un système social et culturel qui a du mal à identifier la véritable personnalité des êtres ? Je pense que oui. Les moeurs évolueront, car le monde psychologique prend de plus en plus en compte les priorités de l'enfant, les progrès dans ce domaine sont tout de même prometteurs je trouve, en tous cas bien plus qu'il y a seulement trente ans.
Contenu sponsorisé

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum