À l'ail ? Non, Halal

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par Invité le Ven 16 Nov - 17:36

Je serais également favorable à un basculement de mes habitudes alimentaires, vers des sources de protéines plus saines comme les insectes par exemple (les élevages de grillons, de sauterelles, etc. Se multiplient dans les pays tels que la thaïland, le laos ou le viet nam je crois, etc. Destiné en premier lieu à étudier la façon dont les pays dits sous développés vont se développer autour de cette activité accessible à tous (puisqu'il suffit juste d'acheter de grands sacs de nourriture en poudre pour les insectes) et le reste se fait tout seul en ayant quelques insectes sous la main, après les avoir mit en élevage... Les espèces prolifiques telles que les grillons seront en premier lieu favorisées, puisque leur élevage est très rentable et ne coûte pratiquement rien.

Puis, la FAO compte également produire des barres céréales à partir d'insectes et proposer de nouveaux aliments à base d'insectes Smile (à l'heure qu'il est, c'est déjà le cas), petit à petit, l'europe s'ouvre également à ce genre de ressources puisqu'il est dit que les insectes sont riches en protéines et que leur prix à la vente reste relativement accessible (si l'activité se développe en occident).



Dernière édition par StephaneM le Sam 17 Nov - 18:24, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par Paulati le Ven 16 Nov - 17:40

StephaneM a écrit:puisqu'il suffit juste d'acheter de grands sacs de nourriture en poudre pour les insectes

Et elle vient d'où cette nourriture? Si c'est d'origine animale on tourne en rond...
avatar
Paulati
Elevée en plein air
Elevée en plein air

Messages : 2048
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : Maisons Alfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par ishto le Ven 16 Nov - 17:42

Nelson a écrit:
ishto a écrit:oui oui nelson tout se mange, tout ce que l'on en retire afin d le manger, se mange, mais tout ce que l'on jette en terme de masse constitue environ 80% de l'animal.


FAUX.

Embarassed j'ai vu tout ça dans le magasine "néon" j'avoue


amen
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par Invité le Ven 16 Nov - 17:58

Paulati a écrit:
StephaneM a écrit:puisqu'il suffit juste d'acheter de grands sacs de nourriture en poudre pour les insectes

Et elle vient d'où cette nourriture? Si c'est d'origine animale on tourne en rond...

Je suis d'accord qu'on tourne en rond, c'est tout de même un bon début... En attendant de trouver un substitut approprié.

J'aurais été pour leur faire bécter de la ''spiruline'' (une algue aux propriétés étonnantes, espèce prolifique de surcroit... Ils s'amusent depuis quelques années à synthétiser du pétrole à partir de cette même algue, elle a également permit d'enrayer la mal nutrition dans certains pays en l'espace de quelques années, voire décennies... A vérifier hein, ma mémoire n'est pas infaillible).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par V.I.T.R.I.O.L le Ven 16 Nov - 19:18

Super, je découvre ce topic !

je peux aider ?

Voilà...

1. Le cochon domestique

Son poids moyen est de 150 kg. et seulement ce que je crois avoir lu 20 % commestible. Donc..

150 x 80 / 100 = 120 ….. sur un cochon, on ne mange que :
150 – 120 = 30 kg


Ainsi, un abattoir qui tue 100 cochons par jour, produit :

30 x 100 = 3000 kg de viande et 120 x 100 = 12000 kg de déchets

une côte de porc pèse en moyenne 200 g.

Si l’on ramène ce poids à la quantité de viande de porc par jour et par personne :

3000 kg: 0,2 kg = 15000 personnes

2 . La sauterelle verte

Poids : environ 2g = 0,0020 kg. = 2 gr
70 % sont comestibles, soient donc

0,0020 x 70 / 100 = 0,0014 kg = 1,4 grammes


Pour faire un équivalent viande de porc dite consommable….Rappel 30 kg, il faut :

30 000 g : 1,4 g = 21 429 sauterelles par excès et pour nos 15 000 personnes

15 000 x 21 429 = 321 435 000 sauterelles/jour

Facile ! Faut juste trouver l’endroit où les élever

Et en plus presque pas de déchets hein
0,0006 kg x 100 =.....peuuuf même pas 200 kg !


Dernière édition par V.I.T.R.I.O.L le Sam 17 Nov - 11:20, édité 1 fois
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 77
Localisation : Hte Normandie

http://juanito.allmyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par MathieuMf le Ven 16 Nov - 19:24

Il y a quelque chose que tu ne prends pas en compte VITRIOL : c'est la capacité nutritionnelle. Je crois me souvenir que celle des insectes est très bonnes (niveau assimilation, et ce qui est contenu dedans en plus des protéines).
Il faudrait donc moins de sauterelle pour avoir un équivalent nutritionnel que le porc.
Par contre, je suis curieux, ces 20% me semblent peu ...

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par V.I.T.R.I.O.L le Ven 16 Nov - 19:35

Pour moi c'est juste pour rire un peu.

Je me suis basé sur :
par ishto Aujourd'hui à 16:56
75% de la sauterelle se mange contre 20 et qlqs % pour le cochon
...

et pour être vraiment "affreux" les qlqs % de porc incinnus, pour compenser, dans mon délire, j'ai ramené la sauterelle à 70 %
Laughing
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 77
Localisation : Hte Normandie

http://juanito.allmyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par Invité le Ven 16 Nov - 20:09

Une petite poignée de grillons équivaut à un gros steak bien saignant je crois Smile
(Je fais de la pub, je ne tiens pas compte de l'apport calorique sur 100gr).
Bouffons des insectes cheers (Je dis sûrement des bêtises, faut voir le reportage).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par V.I.T.R.I.O.L le Sam 17 Nov - 11:15

« Partir » du halal, pour arriver au grillon, cela peut sembler décousu. Peut – être pas tout à fait !

Pour aussi loin que nous ayons des preuves, (25 à 30 000 ans), la « viande » fait partie de notre système de nourriture.

Pour faire un grand saut et arriver « à notre époque », on peut en effet se poser nombre de questions. Au hasard, sans qu’elles soient restrictives :

- A) Peut – on déterminer la quantité de viande nécessaire pour assurer notre équilibre
- B) Cette source alimentaire peut – elle être compensée, remplacée par un autre type d’aliment.

Si, à mon avis, à la première question, il est répondu Non, alors en effet la forme d’élevage, nourrissage et abattage sont à bien analyser.
1 – Pour l’élevage. Pour beaucoup d’espèces ce sont des élevages de type concentrationnaires, avec ce que nous en savons des conditions de vie.
2 – Pour le nourrissage. Il apparaît que quelle que soit l’espèce, l’espace de culture, de zone d’évolution, viennent en compétition avec les aires cultivables et pour beaucoup basiques aux ressources pour l’homme.
3 - Pour l’abattage. Tout au moins pour notre zone de « mélanges », nous avons les cas liés aux rites religieux (halal, kascher), mais aussi une obligation morale qui doit nous interdire d’aggraver les conditions d’abattage de l’animal.

Je crois avoir remarqué, et je suis d’accord avec tous ceux qui sont allé dans ce sens, qu’au travers de ces questions que je viens de me poser, « la viande » peut en effet prendre une place moins importante dans notre alimentation.

Mais j’exclue toute partie de « violon » et d’envolée…cucu la praline, pour en arriver à la deuxième partie de mon interrogation…..Notée B

Je me dis : Oui, cette source alimentaire (la viande) peut –être remplacée en grande partie.

En diminuant très fortement le nombre d’animaux d’élevage, les espaces arables, nécessaires à la culture végétale pour les nourrir, le seront au profit de l’homme.

Basique n’est –ce pas ?

Mais Attention !

La quinoa (sorte de céréale) est un des aliments les plus riches du monde : il possède 8 des 10 acides aminés essentiels et beaucoup de minéraux (calcium, magnésium et fer).

Cette plante andine, à été, je dis bien maintenant... était, la nourriture de base des indiens de Bolivie. Aujourd’hui, nombre de Boliviens, surtout les enfants souffrent de malnutrition.

Pourquoi ?

Pace que « la mode végétarisme » est passée par là et que……de nombreux Boliviens ne sont désormais plus en mesure de s'offrir celle qu'on surnomme "la graine d'or".
La consommation aurait baissé d'un tiers pendant que les prix triplaient dans les cinq dernières années. Dans les supermarchés, un sac d'un kilo coûterait près de 5 dollars, cinq fois plus que le même poids de riz.

Un autre exemple ?
Tiens l’élevage de crevettes……..pour remplacer la viande….en Thaïlande

« La Thailande, premier producteur mondial, a détruit 70 % de toutes ses forêts de mangroves au profit des fermes de crevettes.
Lorsqu’elles arrivent dans une région, les industries de la crevette rasent au bulldozer les forêts de la mangrove et déplacent les populations humaines pour y installer leurs bassins de crevettes
La croissance forcée des crevettes dans des bassins surpeuplés entraîne nombre de maladies et de parasites. On doit alors utiliser des antibiotiques très souvent interdits dans les pays consommateurs. De fortes doses de l’antibiotique chloramphénicol, interdit dans la production animale de nos pays, a été trouvé dans des lots de crevettes d’élevage en provenance de la Chine. Dans ces bassins divers produits chimiques stérilisent les étangs entre deux récoltes. Du chlore, des insecticides, des pesticides – parathion, paraquet, malathion, ect. – des fongicides, des algicides sont versés et vaporisés pour contrer les virus et les agents infectieux. On administre aux crevettes un agent conservateur pour les empêcher de noircir et elles sont systématiquement lavées à l’eau javellisante pour tuer les bacilles avant d’être importées »


Pas facile hein ?

OK, la quinoa peut se cultiver en France. Cela se fait déjà, et il y a de bonnes recettes.

Quel système………pour les grillons ?
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 77
Localisation : Hte Normandie

http://juanito.allmyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par Guthrie le Sam 17 Nov - 11:57

Merci pour ce billet, Vitriol.
Très belle réflexion.
Notamment ton passage sur la quinoa et les effets dévastateurs auprès des Boliviens causés par cette "mode végétarisme", comme tu l'appelles, propre à nox exotismes occidentaux, dans le même genre que la médecine chinoise ou la philosophie bouddhiste qui elles fort heureusement ne causent aucun dommage du fait de leur exportation vers nos pays. De plus, histoire de multiplier les gargouillis dans le ventre creux des Boliviens, je suppose qu'on a aussi le sans-gêne de spéculer à mort - c'est le meilleur terme - sur le sac de quinoa. Mais tu sais, cet effet d'exotisme, il marche aussi en sens inverse. En Chine, les riches se soignent à la médecine occidentale. Médicaments, scanner, doppler... Ce qui crée une médecine à deux vitesses encore plus fracturée que chez nous. Là-bas, il n'y a plus que les paysans qui se soignent à la médecine douce. Tandis que chez nous, ce sont les étudiants de bonne famille qui s'en réclament. Va donc comprendre...
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'ail ? Non, Halal

Message par Olive1968 le Sam 17 Nov - 21:52

Il faudrait que le métabolisme humain évolue vers des besoins différents. Il est évident que le régime alimentaire des créatures vivant sur cette terre a été fortement influencé par l'habitat, l'environnement. Pour l'homme les choses se sont poursuivis par habitude; en effet, au paléolithique, l'homme devait consommer beaucoup de viande pour faire face au climat polaire qui régnait alors; des millénaires plus tard, ce régime s'est un peu modifié mais nous consommons toujours beaucoup de protéines animales alors que le climat est globalement tempéré. On ne peut nourrir un tigre avec des légumes, tout comme on ne peut nourrir un cheval avec de la viande, pour l'homme, le régime pourrait s'adapter de lui même en fonction des besoins futurs.

Nous savons que le cerveau consomme beaucoup de protéines, donc d'énergie, et cette énergie doit bien venir de quelque part. Une alimentation pauvre en protéines ne conviendrait pas au cerveau, qui serait obligé de puiser dans les réserves de l'organisme pour subvenir à ses besoins. Difficile question, j'avoue que je n'en sais trop rien...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum