Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Pierre Detaille
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 273
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Nord-West Temple street Ancorage

Le survivalisme

le Dim 31 Mar - 14:33
Les survivalistes ou le survivalisme.

Beaucoup de personnes sont tombés dans un délire ou dans un excès de précautions suite aux prédictions Mayas, celle des témoins de Jéhovah , mais surtout celles des médias… .
Ce mouvement d’opinion prend de plus en plus d’ampleur.
La menace vient de partout et le fantasme paranoïaque grandit.
Le crash boursier, Le chaos social, les cyclones, le réchauffement climatique, et davantage ne font que renforcer cette philosophie de vie s’il en est.
La tendance est de nous monter comment s’en sortir.
Des communautés s’organisent, coupées du monde, en autarcie possédant des toilettes sèches et de quoi s’abreuver… .
Rester chez soi ou partir de chez soi, deux écoles préparatoires.
N’oubliez pas votre couteau suisse, un briquet, bougies, une lampe de poche, conserves, sel, huile, féculents, lait en poudre, aliments déshydratés, vos mots croisés et davantage.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le survivalisme

le Dim 31 Mar - 17:29
Voilà Pierre Detaille, sujet accepté.

Pour ma part il s'agit surtout d'une forme de délire paranoïaque, certes basé sur un socle plus ou moins crédible, d'ailleurs le fait que ce genre de mouvance viennent des USA ne surprendra personne !

Je pense que les personnes concernées sont particulièrement sujettes à des angoisses délirantes, estimant que le danger vient forcément du monde extérieur, et non d'elles mêmes. L'angoisse de l'apocalypse se retrouve dans de nombreuses cultures, et les réactions épidermiques consistant à se protéger de ses éventuelles répercutions ne sont pas nouvelles. Il s'agit toujours de projeter ses propres angoisses sur celles d'une société globalisée ; l'actualité est une lentille grossissante qui provoque une potentialisation de ce genre de réactions, en injectant dans l'esprit de la personne un sentiment de fin imminente et générale, elle attise son mental affaibli, ou son narcissisme hypertrophié ! Dans les deux cas, c'est une approche individualiste du thème de la fin du monde. Pour moi c'est aussi un déni, il est plus facile de se terrer dans ses gouffres protecteurs que d'affronter un monde en mouvement.

C'est mon avis personnel, sans avoir consulté les ouvrages de psychologie traitant de ce type de réaction, je pense ne pas être très loin de la réalité. Le vieux thème de la paranoïa aiguë qui s'immisce dans les interstices de nos sociétés anxiogènes. J'ai peut être tort, considérez alors mes propos comme une hypothèse. Mais elle me semble pertinente. Wink

avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Le survivalisme

le Lun 1 Avr - 20:36
C'est un beau business pour plumer des gens qui manquent de réflexion.
Une amie nous a invité à une soirée pour la fin du monde ; elle avait monté un plan terrible avec montage vidéo sur la venue du Commandant Ashtar qui devait nous emmener tous ce soir là à 21h12.
Il a du rater le rendez-vous, car nous avons passé la soirée à danser et manger les vivres destinées au voyage.
On a bien rigoler, mais c'était basée sur des faits réels.
Cette amie c'est inspirée des publications des survivalistes et de la bande de lancement du film "2012" pour faire sa petite mise en scène.

Ces groupes sont surveillés de près par les autorités de peur que des suicides collectifs comme on en a déjà connu de par le monde se reproduisent.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le survivalisme

le Lun 1 Avr - 22:12
Bien sûr.
Le problème c'est qu'ils peuvent "contaminer" des personnes fragiles, en manque de repère et d'assurance. En tous cas ce n'est pas ainsi qu'ils feront avancer l'humanité. En outre c'est récurrent, il suffit qu'un ou plusieurs guignols lancent des rumeurs de guerre mondiale ou de fin du monde pittoresque pour que se reproduisent les mêmes effets.

Ces personnes sont malades, bien sûr elle ne représentent aucun danger pour autrui (en principe), mais comme tous les paranoïaques elles se méfient de tout le monde ou presque. Même les médecins, les psys, sont impliqués dans un complot pour elles ! On ne se rend pas compte à quel point cette perte des réalités affectent des populations crédules parce diminuées ; ce sont ces populations qui ont grandi avec la menace de la guerre froide. Ceux qui ont plus de 45 ans s'en souviennent sûrement, mais lorsque nous étions enfants, l'éclatement d'un conflit nucléaire mondial n'était pas quelque chose d'absurde dans le principe, et nous baignions dans une atmosphère de paranoïa, il y a avait d'un côté les "gentils" américains" et de l'autre les "méchants" soviétiques, je ressens encore l'atmosphère de cette époque, ambiguë, sans cesse sur la brèche, c'était étrange...

Actuellement il existe une sorte d'héritage de ce spectre de la guerre froide, au travers des survivalistes transparaît et se diffuse un arrière goût de guerre nucléaire, précisément à cause des tensions qui ont secoué les générations nées dans les années 60. Je crois que c'est lié. La paranoïa peut avoir plusieurs origines, plusieurs causes possibles, mais l'une d'entre elles est la menace latente, la possible mort venue du ciel, quelque chose de diffus et de silencieux qui s'incarne dans un contexte. Si une personne raisonne de manière sensée, elle s'apercevra très vite que ces considérations relèvent davantage d'une pathologie que d'une menace réelle. Bien sûr que ces personnes peuvent prétendre à une certaine légitimité, tout autant que celles qui prétendent s'empoisonner en mangeant leur yaourt ou se faire espionner en promenant leur chien !

Et bien entendu les éléments de surveillance comme les caméras urbaines participent de ce malaise. Mais à mon avis, "Big brother" n'est pas autour de nous, il est en chaque personne qui considère que c'est un problème, non pas pour elle, mais pour ce qu'elle représente. La maman de mon oncle (oncle par alliance) était paranoïaque à un degré élevé, elle voyait des caméras partout, même dans ses toilettes ! Heureusement je crois qu'elle s'en est sorti, mais c'est le même type de pathologie selon moi, surtout si elle est érigée en principe, cela crédibilise la démarche.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: Le survivalisme

le Mar 2 Avr - 2:27
Comme tu dis Olive il y a deux problèmes distincts.
D'un côté des doux rêveurs, paranoïaques ou malades dont les problème de crise économique ou simplement d'isolement du au manque de lien familial, groupés qui se développent aussi grâce aux médias et à internet qui nourrit leur nombrilisme et leurs angoisses.

Et puis de l'autre côté il y a la société. Cette société était déjà hyper fliquée du temps de la guerre froide. Étant gauchiste on pouvait facilement se retrouver sur écoutes suivi etc.
Aujourd'hui ce système de flicage peut donner l'impression de s'être hyper développé avec les caméras partout et internet.
Je pense que vu toutes les fiches que l'on rempli sur internet ça fait longtemps que nous sommes fichés dans nos moindres faits et gestes. Goûts comportements etc
Et comme nous sommes des milliards a être fichés...
Ça me fait beaucoup rire d'imaginer les 5 flics de mon quartier qui n'ont plus le temps d'enregistrer des plaintes faire des heures sup pour triller 60 millions de fiches !!
Plus sérieusement l'info tue l'info. On est saturé.
La CIA et big brother doivent avoir une overdose d'informations.
Mes copines qui ne veulent pas se mettre sur Facebook me font doucement rigoler.
Au point ou on en est !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le survivalisme

le Mar 2 Avr - 12:01
Oui, ces informations ne doivent pas forcément être utilisables en fin de compte, si ce n'est à des fins commerciales. Je sais que nous sommes pratiquement tous fichés chez les mormons, donc... Wink

Non mais plus sérieusement, il n'y a pas de quoi flipper à mon avis, tout au plus nous pouvons nous considérer comme inclus dans un vaste réseau d'informations, rarement porteur de problème grave. C'est possible, mais de là à en faire une règle systématique il ne faut pas exagérer. Tu as raison Marie, il est important de s'intéresser à l'aspect douloureux du comportement de ces personnes, notamment lorsqu'elles sont sous la contrainte d'un abandon affectif, et ce depuis longtemps, c'est indéniablement un terrain favorable. Ou le contexte socio-politique...

Pour que ces personnes reprennent confiance en elles et surtout en la vie, l'environnement social, il leur faut réaliser que le danger n'est pas extérieur mais intérieur à elles, c'est réversible, mais difficile à mettre en place. Ce qui n'arrange rien c'est l'atmosphère criminelle qui règne dans certaines zonez urbaines, ou la rigidité de certaines administrations, car tout cela a tendance à conforter la paranoïa, à cause de son caractère contraignant, menaçant. La prise en charge doit être progressive, petit à petit, il leur faut reprendre confiance en un monde qui les a blessé.

Ces survivalistes me font un peu pitié, car ils s'accrochent à des lambeaux illusoires, ce perchent dans une tour d'ivoire sans base, en ne percevant pas ce qui se passe réellement en eux. Ce n'est pas une question d'intelligence, car ils savent très bien que dans le cas d'un conflit nucléaire généralisé c'est sans espoir, mais c'est une forme de repli sur soi, l'angoisse du néant et la perte du repère d'attachement envers l'autre.
Invité
Invité

Re: Le survivalisme

le Mar 2 Avr - 12:29
J'ai comme le sentiment que ces gens là sont en double réaction face à notre monde actuel.

Une monde de plus en plus peuplé, donc de plus en plus agité, nerveux, mouvant ... que d'une part ils rejettent car sujet à de plus en plus de disparités, de violence, de meurtres ...

Et d'autre part ... cette fin du monde ils la désirent, espérant que cela remettrait un peu d'ordre dans le chaos, un peu façon "Déluge de Noé".
Mais eux se considèrent comme des gens biens et veulent survivre au déluge pour connaitre et construire un monde nouveau ...
avatar
Pierre Detaille
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 273
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Nord-West Temple street Ancorage

Re: Le survivalisme

le Mar 2 Avr - 14:23
C'est un extrême qui n'est pas sans en rappeler d'autres, où seuls certains ont droit d'être là et d'y rester.
La vigilance armée s'organise tout comme des camps para-militaires d'ailleurs dans leurs" home sweet bunker".
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le survivalisme

le Mar 2 Avr - 17:00
Absolument, cette forme de paranoïa est alimentée par un narcissisme bien développé parfois ! En somme seuls quelques élus ont le droit de s'autoriser à "survivre", bien entendu tout cela est assez pathétique dans le fond.

Je crois aussi que certains d'entre eux ont du vivre de dramatiques évènements durant leur jeunesse, des évènements qui ont crée ces sentiments de méfiance pathologique à l'égard du reste du monde. Certains peuvent être très intelligents, d'ailleurs ils étayent leurs propos à partir d'éléments concrets et plausibles. Le problème c'est qu'ils ne se rendent pas compte que c'est un raisonnement très narcissique, et révélateur d'une forme de faiblesse ! Oui, puisqu'ils se refusent à affronter les défis d'un monde par trop complexe et menaçant, ils ne s'en sentent pas le courage.

C'est un autre avis personnel, mais je suis sûr qu'il y a beaucoup à dire sur ces gens, notamment sur le plan psychanalytique. Je pense même que l'on pourrait les considérer comme des sociopathes... Car la paranoïa latente provoque une ultravigilance. Ils sont même capables de le masquer suffisamment pour que cela ne puisse être perçu ; jusqu'au jour où ils doivent affronter leurs angoisses de vivre et de communiquer. L'étranger est un danger, il est l'archétype de la menace inconnue. Dans leur esprit bien évidemment.
Invité
Invité

Re: Le survivalisme

le Mar 2 Avr - 17:33
Après bon, les gens ont bien le droit de se fiche du monde et de ne pas aimer les autres si ils ne leur portent pas atteinte directement hein.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le survivalisme

le Mar 2 Avr - 18:53
Tout à fait mon cher ami ! Smile

Tant qu'ils ne répandent pas trop l'idée, ça peut aller... Les problèmes commencent lorsqu'ils veulent convertir autrui. En fait je pense que la meilleure manière de survivre c'est justement de chercher à aller au devant du monde, afin de l'affronter, et, le cas échéant, de l'améliorer. Je pense aussi qu'au plus ils rejettent les choses et se méfient du monde, au plus ce dernier les confortera dans leurs convictions.

La métaphore de l'autruche leur conviendrait bien.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Le survivalisme

le Mer 3 Avr - 22:51
Olive1968 a écrit:
La métaphore de l'autruche leur conviendrait bien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Pierre Detaille
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 273
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Nord-West Temple street Ancorage

Re: Le survivalisme

le Jeu 4 Avr - 9:31
Encore quelques conseils .
On va repartir à Zéro.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le survivalisme

le Jeu 4 Avr - 15:28
Voilà une belle philosophie... flower
J'irai par les vallons et je monterai jusqu'en haut de la colline, là je retrouverai mon ami le chêne et je lui confierai mon secret... Wink
avatar
Pierre Detaille
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 273
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Nord-West Temple street Ancorage

Re: Le survivalisme

le Jeu 4 Avr - 18:08
Bonjour Olive, sur l'autre versant, j'y planterai le myosotis, l'acacia, et un peu de farigoule.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Le survivalisme

le Jeu 4 Avr - 18:17
Ethereum a écrit:Après bon, les gens ont bien le droit de se fiche du monde et de ne pas aimer les autres si ils ne leur portent pas atteinte directement hein.

cheers Bravo !
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Le survivalisme

le Jeu 4 Avr - 18:43
Olive1968 a écrit:Voilà une belle philosophie... flower
J'irai par les vallons et je monterai jusqu'en haut de la colline, là je retrouverai mon ami le chêne et je lui confierai mon secret... Wink

Le texte original était " J'irai chez les Wallons ..." mais sa maison de disque à préféré ne pas avoir d'antécédents à Depardieu.

fou
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: Le survivalisme

le Jeu 4 Avr - 20:41
Et moi je planterai une second chaîne pour accrocher un hamac... Et je pourrais dormir un chapeau de paille sur la tête et le soleil du zénith me dorant la peau. (J'ai hésité sur le s. Si c'est une action future pas de s mais si c'est un conditionnel il en faut un...? Qui peut m'éclairer... ?)
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le survivalisme

le Jeu 4 Avr - 21:37
Pierre Detaille a écrit:Bonjour Olive, sur l'autre versant, j'y planterai le myosotis, l'acacia, et un peu de farigoule.

Ah ! Tu parles à mon âme de provençal là ! Wink

C'est sûr, un survivaliste ne sait pas faire la différence entre le romarin et l'aubépine, et il veut se terrer comme une tortue, quelle absurdité. Il faut ouvrir son âme au monde, exactement le contraire de ce qu'ils font.
Contenu sponsorisé

Re: Le survivalisme

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum