Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les éventuels méfaits télévisuels

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Invité le Sam 20 Avr - 16:25

D'après certaines recherches en neuroscience, la télévision serait à proscrire ! Rien de moins.

Bien sûr nous sommes tous conscients du fait que regarder la télévision huit heures par jour n'améliore probablement pas les facultés intellectuelles, mais de là à dire que le fait de la regarder une heure (et un programme calme) par jour augmenterait d'un tiers la probabilité de développer la maladie d'Alzheimer, il y a un pas, que je ne franchirai pas ! Mais le docteur en neuroscience qui affirme cela semble sûr de lui, fort de ses recherches dans le domaine, et de celles effectuées par ses collègues. Autant vous dire que je ne partage pas son avis. Alors certes je ne suis pas docteur en neuroscience, mais j'estime que dire qu'une femme qui regarde la série "Disperate housewifes" a plus de chance de faire une fausse couche qu'une femme qui ne la regarde pas, c'est un peu abusif...

Sincèrement, que vous apporte la télévision ? Moi je la regarde surtout pour voir de bons documentaires, et je doute fortement que cela me lobotomise, je dirai même le contraire, bien utilisée, la télévision est un outil formidable, au même titre qu'un bon bouquin. Où est la part de nocivité et de bénéfice de la télévision ? Je pense que c'est fonction de ce que l'on regarde, et de la manière dont on le regarde. Je suis plus réservé quand à certains effets, qui me paraissent davantage relever de la science de comptoir que de l'étude sérieuse. Mais c'est mon avis, bien entendu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Lt Ripley le Sam 20 Avr - 16:57

Mais je dirais que ça dépend de quoi on parle, de quelle dimension de la télévision il est question.
Si c'est une question de programme, on peut choisir son programme, autant une émission de télé-réalité me semble nuisible, autant un bon documentaire, un bon film, une série ambitieuse, quelque chose qui au contraire va stimuler l'imagination, la réflexion, me semble plutôt profitable.
Ou alors, c'est le seul fait de regarder passivement des images plutôt que de lire ou de jouer, mais dans ce cas, on intègre le théâtre, le cinéma (ce qui me semblerait étonnant).
Bref, je voudrais bien en savoir un peu plus sur les critères de l'étude...

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
Lt Ripley
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2581
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 42
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par MathieuMf le Sam 20 Avr - 17:04

Je pense qu'il est indéniable que l'écran attire l'oeil. Il suffit de voir comment les gamins arrivent à scotcher n'importe quoi ... et nous aussi parfois.
C'est un moyen d'évasion peut être, mais contrairement au cinéma où il faut faire une démarche volontaire, et au théâtre où en plus de cette démarche volontaire il y a un échange ... là tu peux te scotcher devant, passivement, n'importe quand.
L'autre truc, c'est qu'en plus de la démarche de te retrouver scotcher sur un truc que tu ne veux pas forcément voir, ça n'arrête jamais - et tu peux rester à regarder bouse après bouse. Contrairement encore une fois au ciné / théâtre.
Enfin, tu subis, on t'impose un programme. Tu ne décide pas, on choisit à ta place, on te met de la réclame au milieu, et même pire sur TF1 : on augmente le son de la pub !! (alors que c'est interdit par le CSA, je soupçonne qu'ils aient contourné ça en égalisant au max toute la bande pub au même niveau ...)

Effectivement, ça peut être une solution facile quand tu veux être tranquille avec tes petits (ils ont même fait une chaine pour les tout petits ! ... un futur désastre je pense ...). Comme l'iPad ou l'ordi peuvent l'être avec les plus grands.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
MathieuMf
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 41
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Marie Gouze le Sam 20 Avr - 17:27

Concernant le iPad des chercheurs nous ont présenté une étude qui dit que les enfants qui jouent sur iPad depuis petit (2 ans) n'acquièrent pas la notion d'espace.
Ce sont des enfants que les psy récupèrent, qui sont très doués sur iPod mais qui ont beaucoup de mal pour se déplacer dans l'espace, pour agir pour écrire pour vivre. Et ils sont de plus en ils nombreux.
Marie Gouze
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 60
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par MathieuMf le Sam 20 Avr - 17:41

Tout à fait, j'avais entendu la même chose de la part d'un pédopsychiatre : les parents trouvaient que leur petit était super avancé, il arrivait à faire des puzzle et mettre des cubes sur leur ipad. Saut que l'ipad "aide" souvent (tu mets la pièce et hop, elle colle), il est en 2D. Il leur a sorti des vrais cubes - résultat : impossible de les empiler. Je fais attention Tao, que ce soit pour la TV ou pour l'iPad - en tout cas, il a toujours plein de livres sous la main, et des jeux sympas (lego, garage, pate à modeler, crayons pour dessiner, cubes ...)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
MathieuMf
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 41
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Marie Gouze le Sam 20 Avr - 19:27

Tout ce qui est manuel comme la peinture et le bricolage c'est bien pour eux.
Marie Gouze
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 60
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par MathieuMf le Sam 20 Avr - 20:21

Oui, et pour moi aussi Very Happy

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
MathieuMf
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 41
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Invité le Sam 20 Avr - 22:04

Oui je pense aussi !
Que les jeux faisant appel à la créativité des enfants est préférable bien sûr. Wink

L'important est que la télé reste une vectrice de connaissance, et non d'images aliénantes et sans objet. Il existe beaucoup d'émissions qui sont absolument captivantes, et culturelles. Je pense notamment à "des racines et des ailes", ou sur les chaînes spécialisées comme "Histoire" (pour ceux qui l'ont), etc. Mais est-ce la télé en elle même qui serait nocive pour les neurones ou l'utilisation que l'on en fait ? Il faut être bien clair à ce sujet, or, moi je suis loin d'être convaincu que la télé ait un impact quel que soit le programme regardé... En dehors du fait que la télé propose des images mobiles, ce qui la différencie d'un livre illustré, je ne vois pas où est le mal ? Et quand bien même cela constituerait un problème, je pense que c'est peut être plus marqué chez les jeunes, à cause du phénomène d'addiction. Il est vrai que la télé impose des images, un livre propose un arrêt sur image, donc l'imagination travaille davantage. Si l'on s'arrête uniquement sur l'aspect cognitif, les inconvénients sont-ils plus nombreux que les avantages ? Pas évident selon moi.

Mais bon, par mesure de précaution, je pense qu'il vaut mieux passer le moins de temps possible devant le petit écran.

Cela dit, la génération "Casimir" (dont je suis), n'est pas devenue débile pour autant ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par ishto le Sam 20 Avr - 22:07

Essayes de trouver des interventions de Marie Hélène Brousse concernant les jeux vidéos comme source structurante chez l'enfant (Symbolique)..
ishto
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 44
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par ishto le Sam 20 Avr - 22:13

Olive1968 a écrit:D'après certaines recherches en neuroscience, la télévision serait à proscrire ! Rien de moins.

Bien sûr nous sommes tous conscients du fait que regarder la télévision huit heures par jour n'améliore probablement pas les facultés intellectuelles, mais de là à dire que le fait de la regarder une heure (et un programme calme) par jour augmenterait d'un tiers la probabilité de développer la maladie d'Alzheimer, il y a un pas, que je ne franchirai pas ! Mais le docteur en neuroscience qui affirme cela semble sûr de lui, fort de ses recherches dans le domaine, et de celles effectuées par ses collègues. Autant vous dire que je ne partage pas son avis. Alors certes je ne suis pas docteur en neuroscience, mais j'estime que dire qu'une femme qui regarde la série "Disperate housewifes" a plus de chance de faire une fausse couche qu'une femme qui ne la regarde pas, c'est un peu abusif...

Sincèrement, que vous apporte la télévision ? Moi je la regarde surtout pour voir de bons documentaires, et je doute fortement que cela me lobotomise, je dirai même le contraire, bien utilisée, la télévision est un outil formidable, au même titre qu'un bon bouquin. Où est la part de nocivité et de bénéfice de la télévision ? Je pense que c'est fonction de ce que l'on regarde, et de la manière dont on le regarde. Je suis plus réservé quand à certains effets, qui me paraissent davantage relever de la science de comptoir que de l'étude sérieuse. Mais c'est mon avis, bien entendu.


Euuhh, je pense que ce qui sera positif pour moi ne le sera pas forcément pour toi etc etc etc... Ahhh ce travers du général, heiin? ouai! On tente d'en sortir et d'un autre côté il nous captive comme un St Graal .... ça déchire grave!
ishto
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 44
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Invité le Sam 20 Avr - 22:15

Oui ishto, c'est précisément ce que j'ai dis. Smile C'est relatif...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Marie Gouze le Dim 21 Avr - 11:28

Je pense que ce n'est pas vraiment une question d'âge l'addiction, mais une question de moment dans une vie.

1 - Prenons une personne jeune. Un ado. S'il est entouré d'amis de famille d'amour ou simplement de choses qui le passionnent, il regardera la TV de façon légère et sans qu'elle s'imice dans son moi interieur. Ce sera juste comme une bonne madeleine. Délicieuse et inoffensive… Smile

2 - Prenons ce même ado à un autre moment… pas confiance en lui, notes qui dégringolent… pas de copains…parents qui lui font sentir que s'il a de mauvaises notes sa vie est fichue… ou simplement des parents au chômage qui lui renvoie une vie adulte très noire. Alors il va essayer de s'évader dans la TV. L'évasion est très bonne car ça lui permettra de se créer un monde imaginaire… mais l'isolement le gagnera, se renforcera, et il est rare que l'on trouve dans les séries TV une solution pour notre vie. Les stars et l'argent facile n'étant pas un modèle.
3 - Maintenant prenons une personne de 50 ans. Isolée, au chômage, ou simplement harcelée dans son travail etc… la TV sera une bouée. Mais c'est pareil, l'isolement que produit l'addiction TV fera de cette personne quelqu'un d'asociale et qui ne pourra retrouver facilement dans la société des branches ou s'accrocher.
4 - Pareil pour la personne de 80 ans en fin de vie (ou pas) qui passe ses journées devant la TV trouvant une famille de substitution et ne voulant plus connecter à sa propre famille.

Bref… en conclusion je pense que le problème de La TV est le même problème que l'alcool. Si on en abuse sans tisser de relations dans la vraie vie on s'isole et on perd pied. Si au contraire on se force à faire un travail vers les autres alors la TV c'est du divertissement et chacun prendra ce qui lui plait.
Sans TV, hier j'ai regardé the Voice sur mon mac et ce fut un bon moment pour moi. La culture je la cherche dans des livres pas sur l'écran…
chacun butine ce qui lui plait à certains moment de sa vie. C'est pas la TV qui est mauvaise mais l'usage qu'on en fait non ?
Marie Gouze
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 60
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par ishto le Dim 21 Avr - 11:48

Marie Gouze a écrit:Je pense que ce n'est pas vraiment une question d'âge l'addiction, mais une question de moment dans une vie.

1 - Prenons une personne jeune. Un ado. S'il est entouré d'amis de famille d'amour ou simplement de choses qui le passionnent, il regardera la TV de façon légère et sans qu'elle s'imice dans son moi interieur. Ce sera juste comme une bonne madeleine. Délicieuse et inoffensive… Smile

2 - Prenons ce même ado à un autre moment… pas confiance en lui, notes qui dégringolent… pas de copains…parents qui lui font sentir que s'il a de mauvaises notes sa vie est fichue… ou simplement des parents au chômage qui lui renvoie une vie adulte très noire. Alors il va essayer de s'évader dans la TV. L'évasion est très bonne car ça lui permettra de se créer un monde imaginaire… mais l'isolement le gagnera, se renforcera, et il est rare que l'on trouve dans les séries TV une solution pour notre vie. Les stars et l'argent facile n'étant pas un modèle.
3 - Maintenant prenons une personne de 50 ans. Isolée, au chômage, ou simplement harcelée dans son travail etc… la TV sera une bouée. Mais c'est pareil, l'isolement que produit l'addiction TV fera de cette personne quelqu'un d'asociale et qui ne pourra retrouver facilement dans la société des branches ou s'accrocher.
4 - Pareil pour la personne de 80 ans en fin de vie (ou pas) qui passe ses journées devant la TV trouvant une famille de substitution et ne voulant plus connecter à sa propre famille.

Bref… en conclusion je pense que le problème de La TV est le même problème que l'alcool. Si on en abuse sans tisser de relations dans la vraie vie on s'isole et on perd pied. Si au contraire on se force à faire un travail vers les autres alors la TV c'est du divertissement et chacun prendra ce qui lui plait.
Sans TV, hier j'ai regardé the Voice sur mon mac et ce fut un bon moment pour moi. La culture je la cherche dans des livres pas sur l'écran…
chacun butine ce qui lui plait à certains moment de sa vie. C'est pas la TV qui est mauvaise mais l'usage qu'on en fait non ?



Tout dépend comme tu le dis, si cet isolement télévisuel en milieu familial lui sert à rester en lien avec son monde social à lui, extra familial (école, sorties etc), cette addiction dans un tel cas particulier (qui doit certainement se retrouver souvent dans les grandes lignes) est alors constructif pour elle ou lui.

Mais je dirais que si petite soit-elle, la "porte de sortie", l'échappatoire même destructrice s'il n'y a plus qu'elle en dernière alternative, eh bien, est bonne à prendre! Parce que le même qd MOINS la télé.... on en arrive vite aux idées, extrêmes.
ishto
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 44
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Marie Gouze le Dim 21 Avr - 12:01

Tu as tout à fait raison Ishto.
Les jeux et la TV sont un bon dérivatif.
Et permettent à beaucoup de personnes de supporter la vie.
Mais c'est comme la religion, l'opium du peuple.
S'il n'y avait pas la TV ça fait longtemps que les gens seraient dans la rue pour défendre leur travail.
là sont un peu anesthésiés. Et ça arrange les gouvernements.
Et à côté de cela, aux US on voit pas mal de jeunes maintenant qui ont bu la TV et les jeux violents, et qui sont souvent soigné avec des médocs un peu mauvais pour eux qui pètent un plomb et vont tuer des personnes soit dans les rues, écoles ou à la guerre.
Il y a du bon et du mauvais dans l'être humain et c'est assez difficile de gérer tout cela de toutes façons car on est assez compliqués. Et plus on est malades ou tristes plus on est compliqués.
Je pense qu'il faudrait créer dans la société des dérivatifs qui ne soient pas numériques et qui permettent de vivre ensemble.
Reformer completement l'école qui est un peu comme au 19e siecle encore.
Et faire une école qui soit plus participative.
Marie Gouze
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 60
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Invité le Lun 6 Mai - 17:51

En fait ce que semble dénoncer les chercheurs c'est l'impact neurologique de l'abus télévisuel. Pour ma part j'ai du mal à être d'accord avec l'un des résultats de leurs études, notamment lorsqu'ils disent qu'une heure suffit pour augmenter les risques de développer la maladie d'Alzheimer de 30% ! Et quand bien même, cela doit dépendre du programme regardé, de l'état psychologique et émotionnel dans lequel on se trouve à ce moment là, etc. Pour tout dire ces résultats me paraissent quelque peu farfelus.

Par contre, et là je ne le nie pas, abuser de la télé doit certainement créer une sorte d'addiction et de coupure avec le monde, qui peut sans doute avoir des effets néfastes. Dans les jeux, la personne est actrice et intervient dans l'action, elle est moins passive. Ensuite tout dépend du jeu et de celle ou celui qui l'utilise, beaucoup de facteurs entrent en jeu. Je pense que le danger est bien plus présent dans les publicités ou les programmes dont le but est l'aliénation du téléspectateur. Dès que la conscience se détache de trop, l'inconscient prend le relais (davantage, car il est omniprésent), et l'impact est sans doute plus grand sur l'esprit. Il faut savoir que certaines études faites par des psychologues (pour ou contre les programmes télé), se concluent souvent par ce constat : c'est sur le plan inconscient que l'éventuel danger peut se manifester, certaines chaînes l'ont très bien compris.

Encore une fois je ne pense pas que ce soit l'écran en lui même qui soit néfaste, mais ce que l'on y projette. La télé a été accusée d'éloigner les gens, de créer un clivage entre les relations humaines et le monde imagé du petit écran, ce qui n'était pas totalement faux, mais elle aussi apporté une certaine ouverture sur le monde qui n'était pas possible avant elle. Internet subit un peu les mêmes critiques, mais quelqu'un qui sait utiliser sainement les deux médias peut très bien savoir nouer des contacts "réels" sans problème. De la mesure, toujours de la mesure... Est-ce l'outil qui dirige l'homme ou l'inverse ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Le Coyote le Lun 6 Mai - 18:09

Je vous invite à regarder cette vidéo, très instructive !
C'est un concentré d'études scientifiques en neuropsychologie analysant le réel impact qu'a la TV sur le cerveau et les méthodes utilisées pour s'infiltrer dans les failles de celui-ci.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le Coyote
Le Coyote
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 29
Date d'inscription : 01/05/2013
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par rbbe41 le Lun 6 Mai - 19:06

Suis en train de la regarder... passionnant.
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 44
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Marie Gouze le Lun 6 Mai - 23:49

+ affraid
Marie Gouze
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 60
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Invité le Mar 7 Mai - 12:18

Chez les adultes d'âge moyen, je pense qu'il nous est possible (sans trop de difficulté) de limiter voire de supprimer la télévision (démarche utile si c'est au profit d'internet ? A débattre), mais chez les personnes âgées (vu que, visiblement, les jeunes semblent se détourner de ce médias, enfin les ados, car les très jeunes y sont encore confrontés) c'est un problème autrement plus délicat, et qui révèle quelque chose qui me touche :

Comme l'a dit Marie si judicieusement, certaines personnes âgées trouvent dans la télévision une sorte de famille de substitution, ce qui est bien sûr assez navrant. Jadis les personnes âgées n'étaient pas abandonnées (car c'est le mot approprié), elles vivaient au sein même des familles et pouvaient communiquer avec elle, se sentir encore en vie, prises en compte. Si la télévision a un impact négatif sur nos cerveaux, je pense que ce fait est renforcé si la personne se trouve en désarroi psychologique. Ce qui me fait beaucoup de peine c'est le manque de considération que nous avons (je parle de la population en général), presque un mépris, pour les personnes âgées, sous prétexte qu'elles ne peuvent plus entrer dans le jeu frénétique de la vitesse sociale, elles sont rejetées, cantonnées, ou oubliées. Il est clair que la télé ne doit pas être le stimulant idéal pour elles, surtout si elles regardent certains programmes !

Je me souviens de la fréquence à laquelle je regardais la télé lorsque j'étais enfant, à l'époque (dans les années 70), elle était déjà très présente dans nos foyers. Mais j'alternais avec l'école, les jeux (avec les copains, les soeurs), dans un contexte plutôt favorable. Il ne me semble pas que la télé ait favorisé une quelconque dépendance ou amoindrissement de mes capacités cognitives. En tous cas je n'ai pas l'impression qu'elle est provoqué une quelconque dépendance, à moins qu'internet soit venu se substituer à elle ? Ce qui n'est pas impossible. Je n'ai pas regardé le document mais, il me semble important de tout prendre en compte : l'âge, la fréquence à laquelle on la regarde, le contexte, l'état psychologique, etc. Mais je vous en dirai plus dès que j'aurais regarder ce document...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par yaka le Mar 7 Mai - 12:28

document bigrement intéressant.

Le problème de la télé, c'est qu'elle n'offre aucune interactivité. Vous avalez sans discuter, ou vous zappez.
Sur internet, on zappe sans cesse, passant d'un site à l'autre, avec de temps en temps de l'interaction (ce forum, les réseaux sociaux), mais il manque une chose importante, le non verbal de l'interlocuteur que nous ne voyons pas derrière un écran. Plus compliqué encore, le nombre de réponse partant dans tous les sens finissent pas nous faire perdre le fil du sujet (même si les réponses sont en relation). Je pense que c'est du au fait qu'en réunion, en débat, on écoute une voire deux personnes qui parlent ensemble avant de passer à l'autre. Sur internet, tout déboule sans cesse, pas de repos si l'on est pris par le sujet. Et souvent, on suit plusieurs sujets en // sur différents sites, ce qui finalement nous aliènent, et, pour ne pas donner l'impression que l'on n'a pas de réponse, on est tenté de continuer.
yaka
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1534
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 60
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Guthrie le Mar 7 Mai - 12:54

Le problème de la télé, c'est qu'elle n'offre aucune interactivité.

Si si, il y a interactivité. Quand on demande aux téléspectateurs de taper a ou b sur leur téléphone pour sauver Sonia ou Cindy, au coût d'un appel surtaxé. Ou quand on leur demande pendant un match de foot : Qui avait le génie de tirer les coups francs en équipe de France, Platini ou Joël Bats ? Toujours au prix d'un appel surtaxé...
Guthrie
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par ishto le Mar 7 Mai - 13:01

Very Happy

surtout que quand on en a vraiiiiment marre, on peut éventuellement se faire un match de télé à deux, ou en solo, contre mur, c'est selon
ishto
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 44
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Invité le Mar 7 Mai - 16:26

Wink

Il me semble tout de même que les programmes qui permettent de faire fonctionner son cerveau (par exemple les jeux), sont tout de même assez intéressants, en tâchant d'en user modérément bien sûr. Si je devais répondre à la question : faut-il supprimer ou garder la télé ? Je pense que j'opterais pour la conservation de ce média, tout en précisant que c'est l'usage que l'on en fait qui me parait pervers. Si la télé permettait d'être moins passif, si elle permettait d'interagir davantage (c'est un peu ce que permet internet), son intérêt n'en serait qu'augmenté.

Je pense que la publicité n'est pas bonne, car elle joue de manière insidieuse et perverse sur l'inconscient, en regarder beaucoup affaiblit la vigilance à mon avis. Pour moi, internet et la télé sont deux médias qui peuvent fusionner en créant une synergie positive, c'est possible. Le problème c'est qu'ils peuvent fusionner pour créer une synergie négative aussi ! Auquel cas l'intérêt serait moindre. Tout est lié, si l'on veut que les gens regardent moins la télé, il faudrait déjà leur permettre de ne plus se méfier les uns des autres, apprendre à se connaître. Rien ne remplacera le contact entre deux êtres humains, ou plusieurs, car l'interaction est bien plus riche.

Cela dit, il m'est arrivé de regarder de supers documentaires à la télé, que j'ai trouvé instructifs et enrichissants. Des endroits et des gens que je ne rencontrerai sans doute jamais, et que j'ai pu entrevoir au travers de ces pertinentes ouvertures... Je ne sais plus qui a dit : "Il ne faut pas jeter bébé avec l'eau du bain !".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Lux Lisbon le Mar 7 Mai - 16:46

Le Coyote a écrit:Je vous invite à regarder cette vidéo, très instructive !
C'est un concentré d'études scientifiques en neuropsychologie analysant le réel impact qu'a la TV sur le cerveau et les méthodes utilisées pour s'infiltrer dans les failles de celui-ci.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je trouve ce documentaire d'une malhonnêteté rare.
Comment peut-on ne pas voir que la cause des problèmes évoqués, ce n'est pas la télé, mais les milieux sociaux dans lesquels évoluent les jeunes ? Franchement, nous dire que les clips de Rihanna sont responsables des grossesses non-désirées, c'est délirant. Comment peut-on de cette manière retirer toute responsabilité aux parents ? Eux qui sont censés, justement, limiter la télévision, et apprendre à leurs enfants que la sexualité est quelque chose d'important, à ne pas prendre à la légère, et qu'on doit tout faire pour se protéger des MST/IST et des grossesses ?
Je déteste ce genre de vidéos qui fait le buzz et où on vient nous apporter l'éclairante vérité. L'éclairante vérité, c'est que les grossesses non-désirées arrivent généralement dans les milieux défavorisés, et que c'est dans ces milieux-là qu'on passe le plus de temps devant sa télé. Prendre le problème à l'envers est une aberration : la télévision est une conséquence d'une situation sociale dramatique, certainement pas la cause.

Notez bien que je ne dis pas que la télévision rend intelligent ou éduque. Mais enfin, ce n'est pas son rôle ! Si les enfants étaient protégés des bêtises de la télé par leurs parents, on n'en arriverait pas là.
Lux Lisbon
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes

Messages : 1824
Date d'inscription : 27/05/2012

http://luxcoppola.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Marie Gouze le Mar 7 Mai - 16:51

Le chercheur connait bien son affaire et en plus il est drôle. il me semble que tout ce qu'il disait s'appliquait aux enfants très jeunes.
Leurs cerveaux ce développe très peu lorsqu'ils restent devant la TV.
C'est marrant mon fils n'a pas eu la TV et tous ces potes l'ont eu très petits et leur niveau scolaire est à peut près le même… Mon fils est dans les premiers, et eux sont moyens parce qu'ils passent moins de temps sur leur boulot mais dans l'ensemble ils n'ont aucune différence de QI.

Si on a des potes, qu'on sort, qu'on va danser, rire, lire, se disputer etc etc avec des vrais copains ou famille on peut se permettre des échanges internet je pense.

C'est vrai que des ados lycéens (2 par classe?) passent toute la journée en classe sur leur telephone sans que les profs leur interdisent et passent ensuite leur nuits leur week etc…
j'en connais deux qui faisaient ça, et à 16 ans ils sont passés de l'autre côté… fini pour eux… ils sont tellement malades (skizo ou un truc du genre) qu'ils ne sont même plus capable de se mettre sur un ordi maintenant. Leur cerveau a comme fondu.
Je pense que ces cas sont etremement rares.

Les jeunes qui pètent un plomb pour essayer de fuir leur réalité et leurs parents il y en a toujours eu.
Avant c'était avec l'alcool ou la drogue (années 30 l'Opium, années 50 la cocaïne, années 60 le LSD, champignions etc…), pendant les guerres ils se faisaient tuer les premiers, ou des voisins les tuaient.

Aujourd'hui il n'y a aucun sélection par la guerre chez nous (encore heureux !!!) mais cela explique peut-être qu'un plus grand nombre de personnes malades.
Dans nos professions on est sur ordi et TV depuis 30 ans et personne n'a perdu un boulon en chemin…

Je pense que cet exposé était surtout en direction des tout petits enfants.

Marie Gouze
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 60
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les éventuels méfaits télévisuels Empty Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum