Le Bandeau sur les yeux forum maçonnique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'influence générationnelle

Aller en bas

L'influence générationnelle Empty L'influence générationnelle

Message par Invité le Lun 16 Juil - 18:13

J'ouvre ce topic parce que j'ai senti que ce sujet vous tenait à coeur ! Et parce qu'il m'intéresse aussi...

Je l'ai intitulé l'influence générationnelle mais il s'agit de mettre en commun nos idées et nos avis sur le sujet, voici le mien :

Chaque génération est capable de prendre conscience de ce qui va ou ne va pas, ce n'est pas toujours généralisé et suivi, mais cela existe. Que l'on ait 20 ou 50 ans importe peu, si l'on a pris conscience que la libre pensée était essentielle, et qu'il ne fallait jamais être passif face aux évènements, on peut apporter beaucoup à son époque. On peut évoluer sur le plan individuel ou collectif, s'il existe cette dynamique de pensée qui réveille, tout est possible. Pour moi l'âge nous influence d'une autre manière, mais pas sur le plan dynamique et humain. J'ai connu tous les cas de figure : des gens de 20 ans déjà vieux dans leur tête, des gens de 80 ans très dynamiques et ouverts, et l'inverse ! Pour ma part, mon âge ne me pose pas de problème d'ouverture, je peux regarder à 360°, et c'est précisément ce que je trouve intéressant dans les attributs de ma génération. Suis-je une exception ? Je n'en sais rien. Mais je ne pense pas que l'âge soit si important que cela lorsqu'il s'agit de concevoir les choses avec humanité et ouverture, selon moi c'est plutôt une question d'approche et de sens. Savoir regarder autour de soi, est-ce une chose qui doit obligatoirement attendre le nombre des années ? je n'en suis pas du tout convaincu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par MathieuMf le Lun 16 Juil - 18:39

(avis au modo nous ayant interrompu - un petit cop'col de la discussion entamée auparavant serait un plus ... Rolling Eyes )
MathieuMf
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 41
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Herodote le Lun 16 Juil - 18:47

Je n'ai plus rien à dire sur ce sujet. C'était Nostradamus qui m'inspirait.

Voulez-vous que nous parlions de "Notre-Dame" comme l'appelle un des participants ?

Vous connaissez vous, le dicton, "Tête de Breton, tête de ...!" ?
Herodote
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 94
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Pimbi le Lun 16 Juil - 19:26

Tout dépend de l'expérience, Olive. On avance dans la vie avec un faix plus ou moins lourd sur ses épaules : pas besoin, parfois, d'être sexagénaire pour avoir avalé des nids entiers de couleuvres. Comme je répugne à raconter ma vie - ce raffinement de narcissisme que suggère la nécessité illustrative d'un cas personnel me fait hausser les épaules - je n'en dirai pas plus. Mais pour résumer, j'entame à peine mon deuxième quart de siècle et j'ai l'impression d'avoir vécu mille ans. Parfois, cela m'effraie ; la plupart du temps, je me rabats à invoquer le fatalisme ; sans conviction. Je ne sais si je finirai comme Alceste, car pour l'instant l'enthousiasme et la passion prédominent, mais s'il devait en être ainsi, alors autant j'ai conservé jusqu'à aujourd'hui mon coeur d'ado, autant j'ai bien peur que je vieillirais d'un coup.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par MathieuMf le Lun 16 Juil - 19:30

Pimbi a écrit:Comme je répugne à raconter ma vie - ce raffinement de narcissisme que suggère la nécessité illustrative d'un cas personnel me fait hausser les épaules - je n'en dirai pas plus.
À voir on avatar ... ton imagine le pire ... bounce
MathieuMf
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 41
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Nelson le Lun 16 Juil - 20:05

Je fais fi des générations.
Le fond de l'homme ne change que dans le détail.
Un jeune con fera un vieux con, et inversément.
A part la fatigue et la santé qui chancèlent, le raisonnement tient bon à 15 ans comme à 90. (sauf exceptions).
Et la supposée sagesse qui s'acquiert avec l'âge est un leurre.
On demeure ce que l'on est (avec quelques variations).
Je m'entends bien avec tous les âges.
C'est une question d'empathie.
Se mettre à la place de l'interlocuteur.
Essayez ! C'est facile.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Invité le Lun 16 Juil - 23:44

Certes Nelson, certes...

Je voudrais revenir sur ce que tu as exprimé Pimbi, et si je puis me permettre, c'est peut être ta grande intelligence et ta non moins grande lucidité (empathie, sensibilité), qui t'ont influencé au point de te donner l'impression d'avoir vécu mille ans ? Je me trompe ?

Il y a l'âge de nos chairs, de nos artères, et l'âge de notre esprit, de nos expériences de vie. A mon avis on peut être heureux à tout âge, et rien n'est irréversible. Selon moi c'est le corps qui vieillit pas l'esprit, c'est la vision que l'on a des choses de ce monde qui vieillit pas l'esprit qui la supporte. Je pense que l'esprit ne vieillit jamais, s'il le fait, c'est soit sous l'effet d'une maladie dégénérative comme alzheimer, soit par désespoir, par mélancolie, mais je crois fermement que nous ne sommes pas programmés pour vieillir sur le plan psychique, mais comme nous associons souvent le vieillissement de l'esprit à celui du corps, nous pouvons confondre. C'est un point de vue optimiste, mais qui semble assez plausible au regard de ce qui se passe dans la tête de personnes âgées, parfois même très âgées. Vieillir, est-ce physique et mental ? Ou est-ce physique seulement ? A étudier... Non ? Vous n'êtes pas de mon avis ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Pimbi le Mar 17 Juil - 9:06

Chacun a son chemin de croix et plus ou moins d'épaules pour le supporter. A nous d'y avancer le mieux possible, sans trop trébucher. Mais parfois on se prend à regretter de n'être pas imbécile, d'avoir des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et une voix pour exprimer ce que les yeux ont vu et ce que les oreilles ont entendu. On regarde le monde, on lui substitue en esprit ce qu'on lui souhaiterait pour l'amender, et on se mentionne bientôt que ces voeux pieux non seulement ne sont pas exaucés mais qu'ils vont en sens contraire de l'effet recherché. Alors, les bras en tombent, un gros soupir s'exhale de la poitrine et on prononce les trois mots fatalistes qui étaient ceux, à deux mille ans de distance, de l'Ecclésiaste et de Mozart : à quoi bon ?
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Nelson le Mar 17 Juil - 9:19

On pourrait se demander si le "A quoi bon ?" n'est pas la seule réaction possible. Etant voués à l'anéantissement, est-il utile de se démener comme de beaux diables (si, il y a de la beauté chez le Malin) ?
Notre bref passage entre deux néants vaut-il toutes ces peines, ces questionnements, ces velléïtés illusoires ?
Qui détient la réponse ?
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Pimbi le Mar 17 Juil - 9:40

Tu me connais, Nelson, je ne crois pas le moins du monde à l'anéantissement. Mon scepticisme s'adresse à ce monde-ci, qui s'enfonce de plus en plus dans l'inanité, qui se détourne de l'essentiel et qui adore le Veau d'or. Et c'est justement cela qui me chagrine : nous naviguons sur un Titanic percé au flanc qui va bientôt couler, et il se trouve encore des gens pour affirmer qu'il est insubmersible. On s'accroche à cette vieille tôle pourrie divisée en plusieurs niveaux de ponts incommunicables entre eux, et on refuse obstinément de voir que ce cloisonnement est la source de tous nos malheurs, qu'il se creuse un abîme toujours plus profond entre notre technologie et nos mentalités, et que ce gouffre crée un appel d'air propice aux raz-de-marée.
Vois un peu les discours politiques : emploi, pouvoir d'achat, sécurité, c'est à peu près là toute la sémantique de ces saltimbanques qu'on appelle hommes d'Etat. Nulle place pour la destinée divine de l'homme, rien, pas un mot. Alors, j'en reviens au "à quoi bon ?". A quoi bon les loges maçonniques si c'est pour ne croire en rien ? A quoi bon les Eglises ? A quoi bon les abbés Pierre et les mères Thérésa ? Autant se loger une balle dans la cervelle et qu'on n'en parle plus.
Pimbi
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 34
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Invité le Mar 17 Juil - 11:34

Ce que je veux exprimer n'est pas une béatitude optimiste, ni un point de vue obstinément positif destiné à nous faire croire que l'esprit règne sur la matière, et que tout le monde est beau dans un monde gentil, non...

Je pars d'un constat très simple, si l'on perçoit notre navire comme percé, on coule ! Sans énergie psychique positive qui permet d'aller de l'avant rien n'aurait été possible, et d'ailleurs nous ne serions même pas là pour en parler. C'est un point de vue personnel qui est lié à mon histoire. J'ai connu une longue période de détresse, de solitude psychologique où tout me paraissait obscur et abscons, flou et singulier. Puis j'ai pu rencontrer certaines personnes et certains auteurs qui ont eu un effet lumineux sur moi, des amis, des ouvrages écrits par des philosophes, des scientifiques... Cela m'a redonné l'énergie de l'espoir, aussi, il est compréhensible qu'aujourd'hui je cherche à démontrer qu'il ne sert à rien de se "tirer une balle dans la tête" comme tu dis Pimbi; et de concevoir l'intervalle de notre vie comme un espace entre deux néants ! En ce sens je ne suis pas d'accord avec toi Nelson, mais alors pas du tout.

Boris Cyrulnik a écrit un ouvrage intéressant qui s'intitule :" Autobiographie d'un épouvantail ", il s'agit de ne pas devenir l'un de ces épouvantails. Toutes les philosophies du passé étaient axées sur l'acceptation de la vie, mais pas la fatalité de la vie, car elles trouvaient toujours un moyen de l'aménager, en édictant des pensées conçues pour vivre, et non pour mourir. Notre époque est certes assez triste, je le sais, mais au plus nous l'affirmerons, au plus elle le sera. C'est très personnel, lorsque l'on a traversé un désert affectif comme moi durant des années, on se prend à aimer les pensées positives des philosophes du passé, car ils n'avaient pas tort, me semble t-il...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Nelson le Mar 17 Juil - 11:39

Tu as probablement raison, Olive.
Je dois être un poil désabusé, ces temps-ci.
Ce doit être ce temps de m***.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Invité le Mar 17 Juil - 12:10

Probablement Nelson, chez moi c'est plutôt l'inverse, nous comptons les jours sans soleil sur les doigts de la main ! Donc il est clair que c'est plus facile... Wink La lumière solaire est un excellent remède contre l'amertume, c'est sûr.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'influence générationnelle Empty Re: L'influence générationnelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum