La loi salique

Aller en bas

La loi salique

Message par Saréga le Mer 18 Mai - 9:31

Originaire des Francs Saliens, cette loi, dite salique, fut longtemps le code qui régit la Maison de France. "Sala" était la maison ou logeait ce Franc. Elle était son bien avec les terrains attenants. L'héritier en était le dernier-né. Quel était l'âge requis pour qu'un enfant devienne roi de France ? A quelle époque le royaume risqua-t-il de "tomber en quenouille" ? (échoir à une femme).
avatar
Saréga
Chien fou
Chien fou

Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi salique

Message par Nelson le Mer 18 Mai - 11:37

La loi Salique n'a été abolie en Belgique qu'en 2001, ce qui relègue le prince Laurent de la 2ème place à la 12ème dans l'ordre de succession au trône. En effet, l'abolition de cette loi accepte les femmes, ce qui n'était pas le cas avant.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi salique

Message par Ijja le Mer 18 Mai - 23:14

Divers adages : « Le royaume ne tombe point en quenouille, ... Le royaume des lys ne tombe pas en quenouille, ...Les lys ne filent point » savoureuses ces expressions.

j'ai googlelisé à mort mais je n'ai pas trouvé.

- pour l'âge requis pour qu'un enfant devienne roi; j'ai un doute sur la question: qu'il soit sacré roi ou qu'il assume personnellement le pouvoir? Des enfants sacrés rois à cinq ans, le sacre étant suivi d'une régence.
Pour le Moyen-Age, aucune idée de l'âge civil à l'exercice du pouvoir.
Pour la prise effective du pouvoir, pour l'Ancien Régime, il y a l'ordonnance de Blois de 1579 qui fixe la majorité civile à 25 ans mais est-ce que cela s'applique au roi ? Pb et exemple: Louis XIV prend la direction du gouvernement après la mort de Mazarin en 1661 donc 23 ans.
Je suis bien embêtée.

Aucune idée pour savoir quand le lys a risqué de filer.

Je suis bien embêtée.
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi salique

Message par Saréga le Jeu 19 Mai - 8:00

Pour les Francs Saliens, un enfant pouvait être roi dès qu'il était capable de porter les armes. Les litiges individuels se réglaient par les armes, et sans armes, on devait subir la volonté de celui qui est armé, ce qui indigne d'un roi. Donc à 15 ans, l'enfant pouvait être roi et aussi se choisir un champion (qui combat en champ clos). Mais sous Charlemagne, les armes étaient devenues pesantes, la majorité passa donc à 21 ans. Des oncles ayant assassiné le jeune et futur roi, la majorité passa à 5 ans, pour le protéger. Il y eut une double administration. L'une protégeait le roi-pupille, l'autre gérait le royaume. Roi à 5 ans, c'est pour ça que l'on parle de l'enfant-roi ?
avatar
Saréga
Chien fou
Chien fou

Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi salique

Message par Jean-Dominique le Jeu 19 Mai - 14:30

La majorité du roi de France est fixée à 13 ans révolus depuis le 14ème siècle. Si le roi accède au trône avant, un conseil de régence est obligatoire. La régence prend fin de droit au début de la 14ème année du roi. Mais, bien évidemment, un roi jeune demeure souvent sous l'influence de son régent après sa majorité et continue son éducation pendant que l'ancien régent (ou régente) gère le royaume. Mais le roi, avec ou sans régence, est le roi en titre, même nourrisson. Toutefois, il n'est sacré qu'après sa majorité car le sacre confirme ses pleins pouvoirs.

Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi salique

Message par Ijja le Jeu 19 Mai - 17:28

Pour la femme qui a risqué de mettre en péril la loi salique, ne s'agirait-il pas Jeanne II de Navarre, évincée par son oncle Philippe V dit le Long ?

Sinon: "Femme ne peut servir de pont et de planche"


"Le 9 janvier 1317, Philippe, comte de Poitou, deuxième fils de Philippe le Bel et Jeanne de Navarre, se fait hâtivement sacrer à Reims sous le nom de Philippe V le Long, empêchant que sa nièce Jeanne, héritière légitime de la couronne, ne monte sur le trône...

Son frère aîné Louis X le Hutin était mort le 5 juin 1316 en ne laissant pour lui succéder que Jeanne, fille de sa première femme, Marguerite de Bourgogne. Mais sa deuxième épouse Clémence de Hongrie était enceinte.

Philippe assure la régence en attendant la naissance de l'enfant. Celui-ci s'avère être un garçon et devient roi sous le nom de Jean 1er Posthume mais il meurt quatre jours après sa naissance, le 19 novembre 1316.

Plusieurs princes du sang songent alors à placer sur le trône sa demi-soeur Jeanne (nonobstant les soupçons d'illégitimité liés à l'adultère de sa mère) mais Philippe les prend de vitesse en réunissant les états généraux qui déclarent les femmes inaptes à monter sur le trône capétien, sans que le droit coutumier le justifiât. Ce principe sera une nouvelle fois invoqué onze ans plus tard pour justifier l'avènement de Philippe VI de Valois. Contesté par le roi d'Angleterre malgré la référence des juristes français à une prétendue «loi salique», il débouchera sur la guerre de Cent Ans."

hérodote.net
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi salique

Message par Saréga le Jeu 19 Mai - 17:43

Oui, on trouve bien cet épisode dans "Les Rois Maudits."
avatar
Saréga
Chien fou
Chien fou

Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum