Naissance d’une fleur des neiges

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Invité le Sam 2 Juin - 17:41

L'introversion est peut être une forme subtile d'extraversion, si elle permet de se recueillir et de méditer en son fort intérieur, et qu'elle a un effet qui permet à la personne de se développer, d'être elle même.

L'extraversion serait alors une forme d'épanouissement plus basé sur l'assimilation des enseignements de la vie dans une optique plus axée sur l'expérience pure et dure.... Sans forcément avoir ''le temps'' qu'apporte l'introversion...

Peut être que tout ce que je dis est de la connerie et que c'est à chacun de trouver cet équilibre, en fonction de ses besoins... Ouaou, d'enfer....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Pimbi le Sam 2 Juin - 18:21

Soyons nous-mêmes sans nous trahir, c'est la seule voie praticable, tout le reste est égarement. Ce qui tue, c'est de de rougir de soi ou de porter un masque, l'un étant souvent le catalyseur de l'autre, parce qu'on craint le jugement d'autrui, parce qu'on s'écarte de la norme, parce qu'on ne s'aime pas assez. Or, comment aimer les autres si l'on se sous-estime ? "Aime ton prochain comme toi-même, dit le Christ. Je répugne aux citations bibliques, mais celle-là, qui est un enseignement en deux volets complémentaires, me paraît bonne à méditer chaque jour.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 32
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par LordToms le Sam 2 Juin - 18:49

Je vous donne tous entièrement raison et j'espère tirer de ces paroles un enseignement qui me permettra d'être en accord avec moi-même. Et je suis encore plus d'accord avec toi Pimbi. L'image de masque que tu utilise je l'aime beaucoup car c'est cela : dans la vie courante je porte un masque. Mais c'est peut-être pour me protéger le temps que je devienne plus fort et que je sois en harmonie avec mes propres convictions. Un jour ce masque tombera, il se brisera et je serais libre d'être moi-même. Mais il faudra encore que je travaille sur moi-même pour en avoir un jour la force.
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Pimbi le Sam 2 Juin - 18:55

Ça viendra, ne désespère pas.
Enfin, j'ai l'impression de te donner des conseils, alors que je ne suis guère plus âgé que toi. Mais bon, peut-être que mon parcours jusqu'ici ayant été assez atypique, il m'octroie ce privilège ; avec mesure et prudence.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 32
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Herodote le Sam 2 Juin - 18:57

Cher Pimbi, je ne saurais mieux dire. Vous dites exactement la définition de ce qui tue. mais en êtes-vous sûr? Si les gens qui rougissent d'eux-mêmes ou portent un masque se tuent par la même occasion, vous ne serez plus sans emploi et il y aura un sacré manque de main d'oeuvre ! Et on respirerait mieux... Ces perpétuelles indolences culturelles m'exaspèrent et je dois composer avec elles. S'écarter de la norme, c'est valable pour tout. Il n'y a rien à garder, surtout pas les normes. Y a-t-il des normes acceptables à la misère physique ou intellectuelle ? Vous n'aimez pas les citations "bibliques" (je n'appelle "Bible" que l'Ancien Testament). Jean, le disciple bien-aimé de Jésus, centenaire, répétait inlassablement, à Patmos : "Mes petits enfants , aimez-vous bien les uns les autres". Il y a cette réciprocité qu'il ajoute. Qu'importe si on ne s'aime pas si les autres, tous les autres, vous aiment. Emporté par cette puissante crue d'Amour, vous êtes contraint de vous aimer vous-même. L'Amour de soi, passe, en un va-et-viens constant, par l'Amour de l'Autre (à qui je mets une majuscule pour marquer qu'il englobe tout l'Univers. Ecrivez, c'est une projection vers l'Autre. Non des insultes ou des invectives, non ! Mais, des fruits de votre pensée intime, jaillis de votre cerveau comme Athéna naquit un jour du cerveau de Zeus, toute armée ! Athéna, l'Intelligence hors-normes. Les normes étaient absentes. Tout naturellement...
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par LordToms le Sam 2 Juin - 19:03

Non je ne désespère pas. S'il y a bien une qualité pour me définir c'est l'espoir. J'ai toujours espéré, j'espérerai toujours. Mes amis me l'ont beaucoup dit eux qui parfois voyez tout en noir : "Tu es comme une lumière dans les ténèbres... Tu nous rends toujours l'espoir que l'on perd... tu as cet espèce de don qui fait de toi quelqu'un avec qui on se sent mieux rien que par ta présence." Voilà ce qu'on m'a dit et j'ai tendance à y croire. J'ai toujours un peu d'espoir en moi, toujours. Alors je sais qu'un jour mon masque se brisera. Pas aujourd'hui, ni demain, mais à force de travail sur moi un jour oui.
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Pimbi le Sam 2 Juin - 19:08

J'écris, Hérodote, j'écris, vous n'imaginez pas à quel point. Eh oui, voilà qu'un jour la Muse, la souriante et aguichante Muse m'a fait des avances. C'est une sirène qui a des idées à double compartiment. Car une fois la chose écrite, elle se tenait là, encore plus débonnaire, et elle m'a dit : "petit Vivien, il est bien ton roman, à présent je vais t'apprendre une grande vérité : contre tous les avis des incapables, écoute-moi : la forme, Vivien, la forme et le fond sont indissociables ; tu as réussi le fond, à présent retrousse tes manches et plonge-toi dans les bonnes lectures, car ton travail ne fait que commencer". J'ai obéi et je sais à présent le prix de ce qu'on appelle la rédaction d'un roman, et qu'on devrait appeler son chemin de croix.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 32
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Herodote le Sam 2 Juin - 19:40

Eh oui ! La forme ! Elle est présente partout et astreignante. C'est le masque que vous souhaitez voir briser par ceux qui vous environnent. Mais, quand on écrit, il faut laisser le masque se briser seul dans les mains du lecteur . Il ne s'en apercevra pas mais trouvera ce que vous avez sorti de vos tripes singulièrement plus comestible. Et il répandra partout : "j'ai lu un bouquin ...". Essayez, comme je le fais ,d'être plus académique, plus désinvolte, plus je ne sais quoi, mais plus vous-même. Les éditeurs aiment ce qui vaut de l'or pour eux après avoir démontré, avec quel art !, à celui qui a trouvé des pépites que ce n'est que du maillechort fondu. Fendez-vous et saupoudrez d'un peu de poudre d'or, dans le genre qu'il souhaite (si ça rapporte bien c'est bon) et tendez lui le maillechort fondu et il criera au chef d'oeuvre. Les gens sont ainsi faits. Ils aiment se leurrer et l'éditeur, lui aussi, qui sait que vous êtes en train de le posséder. Mais, une voix sournoise, venue de vous, lui souffle très au fond de lui :"Et si je loupais l'affaire de ma vie". On m'a récemment comparé à Chateaubriand et plus récemment encore à Dostoievski (je sais ce qu'en vaut l'aune...) Lisez , relisez "Crime et châtiment". le personnage de Raskolnikov y est sublime. Je ne sais ce que vous écrivez. Si vous appeliez votre roman "Fleur des neiges" il s'en vendrait pas mal dans le kiosques des gares. Mais ça permet de devenir Diderot ensuite. Je vous le souhaite

Note pour LordToms : si vous porter l'espoir avec vous, accordez quelques instants à ceux qui agissent mal et qui ne s'en rendent pas compte. Plus vite, votre masque (que vous aviez nié, ou sous une autre forme d'image, avant-hier) se brisera et vous trouverez enfin tel qu'en vous même la vérité vous aura fait.

Je vous souhaite à l'un comme à l'autre le courage adapté à vos situations. Amicalement aux deux.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Herodote le Sam 2 Juin - 23:24

Ce n'est pas moi qui grossit en rouge tous les articles indéfinis pluriel "des" comme vous l'avez peut-être lu, ainsi qu'en rouge aussi, dans mon texte, "Fleur des neiges". Serais-je capable de telles prouesses techniques que j'aurais sans doute du mal à teindre en rouge les "des" de Pimbi. On ne me l'avait pas encore fait ce coup. Je n'ai rien contre le rouge, au contraire, mais si c'est ma bécane qui yoyotte, cela devrait le faire tout le temps; ce qui n'est pas le cas.

Peut-être dans un moment tout sera redevenu normal. Alors on pourra dire : il crie sans avoir mal, etc...
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Nelson le Sam 2 Juin - 23:30

Cioran disait: "la norme, cette bouffeuse d'espoir..."
Ecartez-vous des normes, car elles finissent par se déguiser en dogmes, ce qui est vingt fois pire...
Hérodote l'a bien compris. La sagesse même.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Herodote le Dim 3 Juin - 0:04

Cher Nelson, Voici donc mon couplet ci-devant annulé. Comme prévu, les "des" en rouge ont disparu. Pourquoi des"des"?
Merci pour votre gentille approbation. Ma "sagesse" n'est pas forcément comprise par tout le monde, et pourtant je n'en varierai pas "perinde ac cadaver". J'ai offert à mon fils pour Noël tout Cioran dans "la pléiade". Il connaissait mal, lui le philosophe-historien, mais il se régale... La norme, quel que soit son domaine est une bouffeuse d'espoir, oui, mais elle permet les plus basses vengeances, les plus vils procédés, tout ce qui infecte ce segment d'existence dont nous disposons avant le cimetière, dont vous dites si joliment, que dans l'arbre qui s'élève en lui, on dirait un cercueil qui pousse. Je ne vous donnerai pas ce plaisir, car je veux être incinéré. Les cendres animales bourrées de phosphates pourraient faire un très bon engrais. Réfléchissez, Cher Nelson, et voyez cela avec mes héritiers...le moment venu (suis pas pressé).
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Nelson le Dim 3 Juin - 9:49

Cher Herodote, Cioran est un de mes livres de chevet (entre autres, la brique de la Pléïade); lui, si mal connu, vilipendé de toute part, insulté de l'affreux épithète de pessimiste, alors qu'il n'est "que" lucide, je lui rends hommage.
Je le respecte infiniment pour sa manie de promotionner le suicide, sans être jamais passé à l'acte. Chapeau, le roumain !

Je préfère aussi l'incinération; d'une part, pour le plaisir de frustrer les vers, et d'autre part, comme vous le dites si bien, pour fournir un excellent engrais azoté à la terre nourricière.
Nul besoin de laisser une trace, qui ne serait jamais qu'une manifestation d'un orgueuil posthume (ce qui en soi, est du plus haut ridicule)

PS: auriez-vous, par hasard, un lien quelconque avec Jean-Dominique ? (une intuition)
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par le murmu le Dim 3 Juin - 10:04

OK avec vous tous pour cramer ce corps physique (sorte de vehicule des banlieues terrestres dont la jeunesse fête parfois initiatiquement la transfiguration à chaque St Sylvestre) ) en temps et en heure... Spirale pourra même organiser un barbecue... mais n'y aurait-il pas un "reste"? personnel ou plutot plus?bom
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou

Messages : 893
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Herodote le Dim 3 Juin - 11:52

Je partage, je le redis, vos points de vue à vous, Nelson et à vous le murmu. Les normes sont les entraves de l'existence. Et si mettre fin à ses jours est terriblement loin de moi dans l'intention, il n'est pas interdit de penser qu'à mon âge, il faut préparer sa sortie. Tout plutôt que ce qui est la version moderne de l'Hospice ! J'ai réussi à jongler avec Alzheimer et Parkinson. Mon médecin m'a dit que cela n'aurait plus guère d'importance qu'ils me rattrapassent à l'âge que j'ai (je viens de vous administrer la preuve qu'Alzheimer est tenu en lisière au delà des imparfaits du subjonctif)
Cioran n'est pas le seul Roumain à avoir illustré nos beaux-arts. Il y a Ionesco, dont j'aime le "Rhinoceros" spécialement. Et dans d'autres domaines, Georges Enesco, qui a retrouvé toute sa vigueur musicale dans son pays (il ne l'avait jamais perdue et même le couple Ceausescu le promouvait sans cesse). Et l'immense Brancusi, Rodin des temps modernes et futurs, comme sa Colonne sans fin, oeuvre la plus étonnante qui soit jamais sortie de l'imagination d'un sculpteur (Je pense aussi à Gaudi, le catalan...). Celte latiniste (ce sont les plus attirés par le Latin) j'aime les artistes roumains en ce qu'ils ont laissé passer le siècles (onze siècles sans langue nationale !) sans identité, et ont tout retrouvé, même leur latinité en quelques années? J'y allais souvent lorsque je pouvais voyager sans péril. Et mon fils, Jean-Dominique, aussi, avec moi. Car, vous avez l'intuition redoutable, c'et bien mon fils, mon Fils (avec majuscule) bien aimé que je vois dans un moment. Ainé biologique, il est chronologiquement, après un médecin que j'ai élevé depuis tout petit et qui vient de...partir en retraite ! Ainé biologique parce qu'il a une soeur qui a un an de moins que lui et avec qui nous déjeunons enemble dans un restaurant marocain ce midi. Elle a une fille , bacc mention TB, dans les douze premiers à l'entrée à Sciences-Po Paris sur des
milliers de candidats. Tout va bien chez mes petits-enfants du point de vue intellectuel. Ils sont des "intellos" et le revendiquent. des "intellos de gauche" et le revendiquent. Je suis bien avec eux et, crois-je, ils m'aiment. Je me refuse à un statut de patriarchat. Trop tôt. Au delà de 95 ans, on verra.

Vous savez tout. je dis toujours toute la vérité. c'est l'un des ultimes privilèges qui me restent. La verité, toute la vérité. Je ne ne dirais pas "rien que la vérité" à voir comment on la massacre avec ceux qui en témoignent, ici et ailleurs.

et vous, Nelson, êtes-vous Mandela ou Trafalgar ? Ca m'intéresse aussi de savoir qui j'ai en face de moi.
Nous nous cooptons ainsi (un moyen grossier, j'en conviens, de rester dans le sujet !).

Je pourrais être votre parrain à tous (et encore une louche, pour complaire à l'Ami Spirale).

Je vous salue bien tous les deux.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Nelson le Dim 3 Juin - 12:08

Ha, ha, Herodote ! Un point pour mon intuition, qui n'est en fait que de la mémoire, car JD nous a dit un jour que son père était toujours actif sur les colonnes; vous l'avez très bien réussi, le Jean-Dominique, cet esprit aiguisé de bonne souche, alerte, cultivé, et d'une expression sémantique impeccable
(en tant que néerlandophone, j'apprécie le français manié avec concision).

Et, Very Happy , je me sentirais plus proche de Mandela que de l'amiral (au diable et guerriers et les conquérants !), encore un qui mérite notre respect !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par le murmu le Dim 3 Juin - 12:10

ma mère à passé 91 ans...maison de retraite, fauteuil roulant...3/10 à un oeil,1/10 à l'autre (cataracte avancée...refus total d'une intervention) et pourtant ça va pas trop mal...Plus de lecture, de télé , peu d'échanges avec les autres sourds ou zazas,dans le "rien" elle ne prépare pas sa sortie...rêvant des heures dans les intermondes.
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou

Messages : 893
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par le murmu le Dim 3 Juin - 12:14

J'ai toujours pensé que t'étais un non-violent Nelson...surtout quant on te chatouille...ça rassure!Very Happy mais le costume d'amiral sur l'Adriatique pourrait aussi t'aller comme un gant.
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou

Messages : 893
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d’une fleur des neiges

Message par Herodote le Dim 3 Juin - 16:00

Je coopte à la fois mon Fils et Mandela, quoique suivant des critères différents.
Mon fils avait un parrain policier (ça se fait, oui...) et une marraine de l'ouest de la France (devinez où ?). Je reste donc dans le vif du sujet, ce qui n'est pas à dire à propos d'un sujet de l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris, faute de quoi on se ramasse des bordées d'insultes, ! Nelson Mandela est de fait une grande figure de notre époque. Comme tous les combattants de la Liberté, il a été réprimé et mis en taule. La norme était l'apartheid alors. Il n'a pas laissé "bouffer" son espoir et il a vécu assez vieux pour avoir ainsi, lui, le hors-normes, pu assister au triomphe de ses idées. Je vous en souhaite autant. Quant à mon Fils, il vaque à ses travaux et je vous remercie de vos appréciations. Quand je vous lis, vrai !, je crois à la génétique !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum