Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Le malaise agricole

le Mar 1 Mai - 12:01
Le sujet me touche. Et je pense qu'il touche la quasi-totalité de la population, d'une manière ou d'une autre. Etre agriculteur aujourd'hui est pratiquement une vocation, cela réclame un courage et un sens de l'engagement peu commun, surtout lorsque l'on voit les difficultés auxquelles la profession est confrontée. Le métier d'agriculteur est en crise, c'est une évidence. Il me semble que c'est un métier en perte de repères, les dépressions au sein de la profession sont fréquentes, les problèmes financiers sont légions, les heures aléatoires, les implications écologiques culpabilisantes (A juste titre), etc.

Bien sûr c'est un domaine vaste et varié : Eleveurs, maraîchers, viticulteurs... Tous n'ont pas les mêmes difficultés, mais ils ont tous la même fonction : puiser dans la nature les ressources nécessaires à notre approvisionnement. Confrontés à de multiples enjeux et pressions, ils doivent s'adapter, mais certains n'y parviennent pas, et ne résistent pas à un train de vie (Certes au grand air) insupportable sur le plan financier et professionnel. Hier j'ai vu un document sur un maraîcher qui avait perdu sa récolte de fruits à cause de la grêle, celui-ci disait : "Toute un année de fouttue en cinq minutes !"...

La France a toujours été un pays agricole, le pays vit par cette agriculture, même aujourd'hui. Mais les implications politiques et sociales sont trop fortes, et le métier tend à se durcir. Que l'on soit fabriquant de fromage, de vin, éleveur de bovins ou de volailles, il faut sans cesse lutter contre un système qui ne donne plus cette valeur à une profession qui pourtant la mérite. Certes, beaucoup d'agriculteurs abusent, notamment avec les pesticides, mais on leur repproche de vouloir expérimenter des OGM, et faire du bio pour des millions de gens implique de trouver des solutions pour lutter contre certains parasites et germes sans utiliser de produits chimiques. Casse-tête économique et social ! Pas étonnant que certains agriculteurs mettent fin à leurs jours !

J'aimerais avoir votre avis sur le sujet, qui me semble extrêmement important.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le malaise agricole

le Ven 4 Mai - 12:16
De moins en moins de jeunes sont intéressés par le métier, notamment parce qu'ils voient les difficultés auxquelles sont confrontés leurs aînés. Ici dans le Vaucluse, l'économie est essentiellement basée sur l'agriculture et le tourisme : les fruits, le vin... Pour le moment l'économie locale semble plus ou moins stable, mais la concurrence étrangère, et plus précisément européenne, lèse fortement les producteurs locaux, qui doivent faire en sorte de s'aligner sur des tarifs qui sont quasi-imbattables !

Notre force économique c'est le vignoble, qui représente une grande part du marché local. Le premier métier à être touché par le marché européen c'est celui d'agriculteur, et de pêcheur ! Qui est dans une situation encore plus précaire. Nous aimons bien avoir une assiette bien garnie et surtout goûteuse, mais nous ne songeons guère aux souffrances des métiers qui garnissent ces assiettes ! L' Europe c'est bien, mais lorsque l'on voit qu'un producteur d'huile d'olive provençal est obligé de vendre sa bouteille trois fois plus cher que celle qui vient de Grèce parce qu'il est accablé de taxes et doit se plier aux prix du marché français, il y a de quoi se poser des questions. Ce genre d'absurdité économique n'existait pas au début du 20è siècle. Les agriculteurs sont descendus en flèche par l'union européenne, c'est une réalité, que l'on peut d'ailleurs facilement vérifier auprès des intéressés. C'est l'un des corps de métier où l'on se suicide le plus ! Triste constat non ?
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Le malaise agricole

le Ven 4 Mai - 12:52
Comme tu dis, Olive; le malaise agricole est dû en très grande partie par l'EUROPE, cette pourvoyeuse de malheurs !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le malaise agricole

le Ven 4 Mai - 14:50
Alors qu'elle pourrait être une entité cohérente et organisée, et elle l'est par certains côtés, mais elle est très déficiente dans le domaine de l'agriculture, contrairement au domaine universitaire par exemple (Et encore). La répartition des productions et de leurs coûts semble être en totale discordance...
Contenu sponsorisé

Re: Le malaise agricole

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum