Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Lun 16 Avr - 22:15

Ces phénomènes que l'on qualifie volontiers de "surnaturels", sont-ils "réels" ? Voilà bien, il me semble, une étrange définition des choses !

En effet, si des phénomènes sont considérés comme surnaturels, c'est que par définition ils échappent à toutes tentatives d'explications rationnelles, et ne sont donc pas susceptibles d'être expliqués par notre seule approche du réel. Or, si quelque chose semble "réel" c'est qu'il s'inscrit dans cette réalité, au même titre que n'importe quel phénomène ! Un phénomène dit surnaturel ne serait donc que du naturel non expliqué ! Pour faire simple. Admettons que certains phénomènes défient le "naturel", alors ils doivent obligatoirement s'expliquer et se cerner à l'aide d'autres explications que celles dont nous faisons usages. C'est une autre approche du réel, et non quelque chose d'irréel ou de surnaturel. Si rien ne vient corrompre la surface du réel, c'est à dire ne vient manifester quelque chose qui n'est pas "naturel", ce n'est probablement pas par magie, mais bien par effet différentiel. Si l'on pouvait embrasser tous les phénomènes de l'univers connu et moins connu, sans doute trouverions nous tout cela bien... Naturel !

Par conséquent, il me semble que l'appellation de "surnaturel" est un peu galvaudée, voire totalement absurde, car il n'y a pour moi que du naturel non élucidé. Si l'esprit s'ouvre à d'autres conceptions du monde, il doit nécessairement faire appel à d'autres tautologies, bien différentes de celles qu'il a connu jusqu'à lors. A moins que rien ne dépasse ce que nous connaissons ? Ce qui me semblerait tout de même un peu limité et surtout, anthropocentrique. Mais comme un libre penseur est par définition libre, autant envisager toutes les possibilités...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Lun 16 Avr - 22:34

Et je tiens aussi à laisser la place à l'émerveillement ! Car l'être humain qui ne s'émerveille pas devant les phénomènes naturels ou surnaturels, ou quelle que soit la manière dont on les nomme, perd sans doute une grande partie de la saveur naturelle. Le poète se doit de penser "merveilleux", car tout est merveilleux ! Même s'il existe sans doute des explications qui nous échappent...

Ainsi, je suis un être partagé ! Entre l'amour pour la réflexion et l'amour pour l'imaginaire... Je voudrais tant que ce qui nous semble surnaturel puisse devenir naturel, mais que resterait-il de "merveilleux" alors ? Tout ! Car l'homme pourra toujours explorer le surnaturel, il n'en fera jamais le tour...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Pimbi le Mar 17 Avr - 9:44

Comme tu le dis si bien, le surnaturel n'est jamais que du naturel non élucidé. L'électricité existait bien avant qu'on en découvre les caractéristiques et a fortiori les applications. De même, l'attraction des corps, les centres d'action en climatologie ont longtemps été la bouteille à l'encre de l'intelligentsia européenne.
A l'égard de la climatologie, il est amusant de relire ce que l'on pensait au XIXe siècle de la façon dont se forme la pluie ou ce qui provoque les séismes ; les hypothèses les plus farfelues couraient allègrement d'un esprit à l'autre : certains parlaient de courants magnétiques, d'autres de lignes de feu, etc. Heureusement, nous avons fait quelques progrès dans ces matières et Victor Hugo serait bien étonné de découvrir la théorie des masses d'air.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 32
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par chrysalide le Mar 17 Avr - 20:13

Ce terme surnaturel est d'ailleurs très joli je trouve...surnaturel...sur naturel....et non pas "pas naturel" ou "innaturel"...mais bien sur naturel Very Happy
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Mar 17 Avr - 22:28

Et oui crysalide... Sur naturel. Smile

Et tu imagines Pimbi : Vercingétorix devant un écran d'ordinateur ! Ce serait plus que surnaturel pour lui, quelle folie ! Wink

Oui, tout est forcément surnaturel à un moment ou à un autre. Et chaque chose change de statut dès qu'elle est comprise ou du moins acceptée comme "naturelle". Mais ne peut-il y avoir des phénomènes qui échapperont à toutes les interprétations présentes et futures ? Je pense que si. Il y aura toujours des données que nous ne maîtriserons pas, des aspects qui nous glisseront entre les doigts. Et tant mieux ! Le savoir absolu n'existe pas...

Mais la question est : Y a t-il aujourd'hui de "vrais" phénomènes surnaturels, à savoir des phénomènes qui ne recueillent aucune explication, échappant même aux plus sérieux défis de la science actuelle ? Nous en entendons parler, souvent. Mais quelle est la part de fondement sérieux dans ces témoignages ? Je ne sais pas.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Mar 17 Avr - 22:32

En général, on dit que seules les petites filles croient aux fées ! Mais la croyance dans le monde des fées n'est, à la base, pas du tout le fait d'enfants, mais bien d'adultes ! A une époque où l'on craignait les forces invisibles...

Le mot fée vient du latin fatum qui signifie destin. Si notre destin est de nous émerveiller et de créer ce qui ne se voit pas, pourquoi lutter ? Après tout, une culture sans merveilleux serait une culture sans saveur...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Invité le Mer 18 Avr - 0:10

Je crois à l'existence des faeries, comme à beaucoup d'autres choses.

Il y a un reportage sur le sujet, pas cher, en DVD, fait par un français en Islande. Il parle du monde invisible qui est un concept reconnu là-bas, tout comme en Irlande. Le reportage s'appel "Enquête sur le monde invisible" et fascinera les convaincus. Pour ma part, j'ai déjà fait certaines rencontres en forêt qui m'ont permit de grandir intérieurement. Kami? Faeries? Autres? Va savoir, j'ai pu communiquer avec ces forces conscientes et je pense même avoir rencontré "Cernunnos" (j'emploi les même termes que les celtes, c'est volontaire), en un concours de circonstances assez originales.

Bref, pour moi, ça n'a rien de surnaturel, je vois ça comme quelque chose de très naturel et surtout, comme un moyen de retrouver ses racines, en quelques sortes.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Pimbi le Mer 18 Avr - 9:34

Après tout, nous ne savons rien de l'invisible, et si nos yeux ne sont pas faits pour voir en-deçà et au-delà d'une certaine limite, notre intuition y supplée. Que la forêt dégage une âme propre, une entité, c'est indubitable, on dirait parfois que les arbres parlent. C'est pourquoi ceux qui commettent tant de déprédations sur le monde végétal - je pense à la forêt amazonienne, bien sûr, mais aussi, ce qui est moins d'actualité, à celle de l'Orégon, totalement dévastée pour de tristes raisons d'exploitation du bois - se chargent en conscience du mal qu'ils font ; sans le savoir, peut-être, mais ce mal qu'ils font, ils le font aussi à eux-mêmes.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 32
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Mer 18 Avr - 12:23

Il faudrait être sacrément présomptueux pour affirmer que la nature cesse là où nos sens ne l'appréhendent plus. A contre courant de notre époque qui se veut avant tout rationnaliste, nous devons défendre cette vision du monde, car sans elle, nous passons à côté de l'essentiel selon moi : la capacité d'un être humain à s'émerveiller !

Imaginer une société où plus personne ne s'émerveillerait ! Ce serait absolument invivable, abominable. Tous les enfants s'émerveillent, et leurs parents ont souvent tendance à ne plus les suivre, sous prétexte que ce ne sont que des enfants justement ! Mais c'est oublier un peu vite qu'un adulte c'est aussi un enfant qui est devenu grand ! La composante essentielle d'un adulte, c'est sa part d'enfant. Sinon, plus d'imagination, et plus de capacité à transcender le réel perçu. Tout un univers vit et respire autour de nous, que l'on décide de le percevoir ou non, il est là ! Mais j'imagine que certains esprits ultra-rationnalistes me diraient : Allons, soyons sérieux !

Je leur répondrai simplement ceci : on peut vivre en bonne intelligence avec la société et ses semblables, tout en conservant une vision féerique de la nature, les deux n'étant soumis qu'à l'équilibre, non à un quelconque aveuglement. Bien sûr, celui qui oublie la "réalité sociale" pour s'enfuir dans un monde entièrement féerique risque de subir les conséquences de la nature parfois vicieuse de la société; mais celui qui fait l'inverse risque de ressembler à un automate, ce qui n'est objectivement pas mieux...

Moi je suis aussi un rêveur et un poète, et je le revendique. Je regarde et perçois la nature avec ce que cette dernière m'a donné, tout simplement.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Pimbi le Mer 18 Avr - 13:52

J'ignore ce qu'il adviendra plus tard, mais si je devais répudier l'enfant qui est en moi, je serais bien à plaindre...
Pour l'heure, ce n'est pas le cas, et il me prend même souvent de petites puérilités qui feraient sourire mes congénères s'ils me surprenaient à ces moments-là, mais dont je revendique la part de rêve qu'elles entretiennent au fond de ma caboche.
Et puis, pour tout avouer, avec mon cousin on joue souvent aux petits, ah, ah !...
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 32
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Elixir le Mar 24 Avr - 11:27

De même que l'abeille par elle-même n'existe guère, mais plutôt l'entité ruche, il me semble que les espèces sont autant d'individus cohabitant et évoluant. Chaque planète est peut-être un être à part entière. En ce sens également, nous sommes entourés de surnaturel.
Qui peut nier que certains endroits sont comme empreints d'une sorte de présence ?
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Mar 24 Avr - 12:31

Les ultra-rationnalistes Elixir ! Eux le nient en bloc !

Mais là où ils se contredisent, c'est qu'ils parlent de rigueur scientifique, donc en opposition avec leurs propres principes ! En effet, la rigueur scientifique c'est l'étude, l'expérimentation, la ou les hypothèses, et, éventuellement, la conclusion. Or, la plupart ne font même pas l'effort de s'y intéresser ! Alors comment peuvent-ils tirer des conclusions de domaines dont ils ne connaissent absolument rien ?

Moi je j'affirme rien, je ne crois pas dans la "surnaturel" comme un acharné, mais je dis qu'il existe bien des choses et des phénomènes que nous ne connaissons que partiellement ou pas du tout. Par conséquent, il faut faire l'effort des les étudier.

Et puis, un poète comme moi déteste que l'on juge la nature uniquement sur ce qu'elle montre, c'est une erreur selon moi; d'ailleurs, même les physiciens savent pertinemment que rien n'est aussi simple : le temps, l'espace, l'infiniment petit, tout cela est cohérent, mais cette cohérence masque sans doute d'autres phénomènes sous-jacents qu'il ne faut pas nier, car c'est être opposé au progrès de la connaissance. Il faut être ouvert, sans être béat; et il ne faut surtout pas se fermer, car la nature a horreur de la pauvreté dans son "dessein"...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par LordToms le Lun 21 Mai - 17:56

Le sujet date un peu mais je ne peux m'empêcher d'y réagir ! Car c'est de loin l'un de mes sujets préférés. Le surnaturel, les événements inexpliqués par nombre de sceptiques. Il est vrai qu'il ne faut pas se montrer dupe envers tout. Nombre de superstitions ont parfois conduit des hommes et des femmes à s'entretuer ou à commettre l'irréparable. Elles ont créé cependant des légendes puissantes et encore vivaces dans l'esprit de chacun. Même certains qui se veulent sceptiques pourraient trembler devant l'image que représente un vampire, un mort-vivant ou tout autre créatures fantastiques de compte. Bien sûr ce genre de légende s'est souvent avéré être une mauvaise interprétation de phénomènes expliqués et rationnels.

Mais heureusement pour nous tous les mystères ne sont pas encore résolus et il nous reste encore bien des choses à découvrir. Esprits immatériels des forêts, esprit de nos défunts, cas de possession, objet non identifiés volant à une vitesse impossible à atteindre avec un appareil de notre technologie actuelle. Tant de mystère à résoudre, moi ça me fait rêver. La vie sans un minimum de croyance au surnaturel n'a aucune saveur. Laissons aux sceptiques le goût amer de leur vie sans saveur.

Personnellement je pense que la science et l'ésotérisme sont tous deux conciliables. Je pense que pour chaque phénomènes expliqués il y a toujours derrière quand même une part de magie. Les atomes existent oui mais pour autant faut-il en conclure que nous ne sommes que ça ? Et si l'esprit lui aussi était composé d'atomes ou avait un lien avec ?

J'aime cette théorie qui concilierait la science et la spiritualité... Le mystère reste pourtant absolu !
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Lun 21 Mai - 18:40

Bien dit LT !

Je partage complètement tes opinions. Et puisque tu faisais allusion aux atomes, savais-tu que le principe était déjà connu, du moins envisagé, dès l'antiquité ? Ces fameux atomistes qui furent dans un premier temps rejetés, et reconnus bien des siècles plus tard. Comme tu le dis si bien, ce n'est pas parce que nous sommes constitués d'atomes que nous devons être réduits à cela. Ce ne sont pas des atomes qui ont composé des symphonies, écrits de recueils de philosophie ou de poésie, ce sont des êtres humains. Des entités pensantes et sensibles, réceptives aux stimulis d'une nature magnifique et parfois sibylline. Derrière les apparences se cachent d'autres mécanismes. Ces mécanismes, nous commençons à en entrevoir une partie, par exemple au travers de certaines théories comme la mécanique quantique ou la théorie des cordes. Mais le rêve, cette composante merveilleuse qui illumine nos âmes, n'est pas "physiquement" cerné; ce qui nous paraît fantastique est nécessaire à notre équilibre, et nul ne songerait à un monde sans rêve, sans légendes ni mythes. Contrairement à ce que pensaient certains fondateurs de la psychanalyse, pour moi le merveilleux n'est pas une métaphore du réel, il est inhérent au réel. On peut utiliser les archétypes en psychanalyse certes, mais on ne peut pas tout nier en affirmant qu'il ne s'agit que d'affabulations, et je suis sûr que beaucoup de spécialistes ne franchissent pas le pas, heureusement. Si beaucoup de mythes sont admis comme fondés par l'esprit, beaucoup de phénomènes sont admis comme totalement inexpliqués. Je sais qu'il ne faut pas s'emballer, mais la nature nous réservera toujours une grande part de mystères, et c'est heureux !

Ce que tu dis est intéressant LT, si les vampires n'existent pas, ils puisent leurs origines quelque part, et c'est précisément ce quelque part qui est intéressant, du point de vue sociologique et psychologique. Mais moi je suis un rêveur, un poète, et j'envisage toujours le merveilleux comme étant une autre réalité. Une composante de cette réalité, qui à est utile à notre entendement. Le tout est d'être conscient que les mythes constituent notre culture, mais il ne doivent pas devenir obsédants, au point de déformer certaines réalités.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Invité le Lun 21 Mai - 18:45

En effet, cela peut être intéressant de se pencher sur l'hypothèse qui laisse entendre que le ''surnaturel'', les phénomènes inexpliqués, entre autres, sont des projections des interactions qui existeraient entre la noosphère, les champs morphiques et la biosphère. En gros, en résolvant des mystères, de nouveaux leur succèdent. Ce n'est pas plus mal ainsi, vive l'inconscient collectif aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Lun 21 Mai - 18:55

Mais oui Nâh, et les sciences, notamment la psychologie, peuvent les utiliser pour mieux comprendre l'être. Sans que cela n'affecte les projections nécessaires à notre pensée... Les progrès passent par une approche du monde ouverte et intelligente.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Elixir le Mar 22 Mai - 9:43

L'inconscient collectif doit foisonner de "souvenirs" des moments où l'être humain n'était pas relativement maître de son environnement comme maintenant. Cette habitude de souffrir pour des raisons parfois inconnues - voire incompréhensibles - donc encore plus effrayantes, doit trouver une sorte de catharsis dans les contes et légendes ?
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Ouranos le Mar 22 Mai - 10:43

Nos savants, qui pratiquent la méthode expérimentale de Bacon pour l’étude de l’univers visible avec une précision merveilleuse et d’admirables résultats, se font de la Vérité une idée toute extérieure et matérielle. Ils pensent qu’on s’en approche à mesure qu’on accumule un plus grand nombre de faits. Dans leur domaine ils ont raison. Ce qu’il y a de grave, c’est que nos philosophes et nos moralistes ont fini par penser de même. A ce compte, il est certain que les causes premières et les fins dernières resteront à jamais impénétrables à l’esprit humain. Car, supposez que nous sachions exactement ce qui se passe, matériellement parlant, dans toutes les planètes du système solaire, ce qui, soit dit en passant, serait une magnifique base d’induction ; supposez même que nous sachions quelle sorte d’habitants renferment les satellites de Sirius et de plusieurs étoiles de la voie lactée. Certes, il serait merveilleux de savoir tout cela, mais en saurions-nous davantage sur la totalité de notre amas stellaire, sans parler de la nébuleuse d’Andromède et de la nuée de Magellan ? – Cela fait que notre temps conçoit le développement de l’humanité comme une marche éternelle vers une vérité indéfinie, indéfinissable et à jamais inaccessible.

Edouard Schuré


Dernière édition par Ouranos le Mar 22 Mai - 10:46, édité 1 fois
avatar
Ouranos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2352
Date d'inscription : 17/02/2012
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Ouranos le Mar 22 Mai - 10:45

LordToms a écrit:Le sujet date un peu mais je ne peux m'empêcher d'y réagir ! Car c'est de loin l'un de mes sujets préférés. Le surnaturel, les événements inexpliqués par nombre de sceptiques. Il est vrai qu'il ne faut pas se montrer dupe envers tout. Nombre de superstitions ont parfois conduit des hommes et des femmes à s'entretuer ou à commettre l'irréparable. Elles ont créé cependant des légendes puissantes et encore vivaces dans l'esprit de chacun. Même certains qui se veulent sceptiques pourraient trembler devant l'image que représente un vampire, un mort-vivant ou tout autre créatures fantastiques de compte. Bien sûr ce genre de légende s'est souvent avéré être une mauvaise interprétation de phénomènes expliqués et rationnels.

Mais heureusement pour nous tous les mystères ne sont pas encore résolus et il nous reste encore bien des choses à découvrir. Esprits immatériels des forêts, esprit de nos défunts, cas de possession, objet non identifiés volant à une vitesse impossible à atteindre avec un appareil de notre technologie actuelle. Tant de mystère à résoudre, moi ça me fait rêver. La vie sans un minimum de croyance au surnaturel n'a aucune saveur. Laissons aux sceptiques le goût amer de leur vie sans saveur.

Personnellement je pense que la science et l'ésotérisme sont tous deux conciliables. Je pense que pour chaque phénomènes expliqués il y a toujours derrière quand même une part de magie. Les atomes existent oui mais pour autant faut-il en conclure que nous ne sommes que ça ? Et si l'esprit lui aussi était composé d'atomes ou avait un lien avec ?

J'aime cette théorie qui concilierait la science et la spiritualité... Le mystère reste pourtant absolu !

Je te rejoins totalement
avatar
Ouranos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2352
Date d'inscription : 17/02/2012
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par LordToms le Mar 22 Mai - 11:14

Nâhämäar a écrit:En effet, cela peut être intéressant de se pencher sur l'hypothèse qui laisse entendre que le ''surnaturel'', les phénomènes inexpliqués, entre autres, sont des projections des interactions qui existeraient entre la noosphère, les champs morphiques et la biosphère. En gros, en résolvant des mystères, de nouveaux leur succèdent. Ce n'est pas plus mal ainsi, vive l'inconscient collectif aussi.

La noosphère et la biosphère ? Je vais surement passer pour un néophyte... Bon va falloir que je potasse un peu pour me renseigner sur ces termes qui me sont inconnus.

En tout cas ravis que certains me rejoignent sur les points que j'ai soulevé ! Smile Car comme Olive l'a dit (Ok là pour les droits d'auteur je vais définitivement casquer !) et que je reformulerai à ma façon : Qu'est-ce que l'Homme sans le rêve ? Qu'est-ce que l'Homme sans son imagination ? Qu'est-ce que l'Homme sans l'Art, la musique, le dessin, l'écriture et la force qu'il a à créer ? Rien qu'un être dénué d'originalité à mon humble avis.
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Mar 22 Mai - 12:28

La sphère qui globalise notre inconscient collectif existe, et elle catalyse nombre de nos questionnements. C'est ce qui aida, et qui aide encore l'être humain a trouver des réponses là où, en apparence, il n'y en avait pas.

Tout ce qui est sublimé se retrouve inclus dans une sorte de sphère spirituelle, où nous retrouvons beaucoup de symboles et d'archétypes. Sous le voile du phénomène des apparitions se dessine un autre aspect de la réalité, une autre approche qui effleure le réel. La subjectivité des sens se retrouve souvent dans les cultures qui s'opposent, comme le paganisme et le monthéisme par exemple. L'artiste voit un être vivant dans une souche d'arbre ou un rocher ! Le philosophe formalise tout cela en des conceptions humanistes, et le psychologue encore autrement, etc.

L'homme ne peut s'empêcher d'attribuer une origine transcendantale à toutes choses, et cette propriété (très belle selon moi) donne du cachet aux récits, aux acquis. Si pauvre serait le récit de l'humanité si personne ne lui avait donné le goût subtil du mystère.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Invité le Mar 22 Mai - 15:01

Olive1968 a écrit:La subjectivité des sens se retrouve souvent dans les cultures qui s'opposent, comme le paganisme et le monthéisme par exemple. L'artiste voit un être vivant dans une souche d'arbre ou un rocher ! Le philosophe formalise tout cela en des conceptions humanistes, et le psychologue encore autrement, etc.

Subjectivité: Premier et Second niveau de lecture? (profane, initié)

Objectivité: Troisième degré de lecture: Éclectisme?

Je ne pense pas que le monothéisme et le paganisme soient en opposition et pour preuve, je parlerais du fait que le monothéisme est un syncrétisme religieux du polythéisme...

Judaïsme: Croyances sumériennes, akkadiennes, babyloniennes, etc... Le livre d'enoch s'en inspire amplement et pas seulement... Enki / E.A / Shamïl / Samaël, Lilitu / lilith (iannana / innana / Ishatar / Ishtärte / Ashtärte) etc... Et bla bla bla...

Christianisme: Inspiré du Judaïsme, des croyances de l'Égypte ancienne (trinité), des mythologies Perses (Les Rois Mages), du paganisme celte? Avec les fêtes de Yule, Samhain, Epyphanie, etc...

Islam: Modernisation du culte de HUBAL, le dieu lune idole principale du panthéon mécquois composé de 160 idoles. Toutes les pratiques modernes de l'Islam sont des pratiques issues de l'air pré-islamique rattachées au culte du dieu Lune. D'ailleurs, la Lune ritme leurs pratiques, elle est de plus au centre de leurs croyances en un certain sens... Ce n'est pas pour rien que le croissant de lune est le symbole de tous les pays musulmans, figurant pour ainsi dire sur leurs drapeaux. (Edit: L'étoile également: Cf: 53:49 "Et lui qui est le seigneur de SIRIUS"... Référence à Sirius A). Se sont ils inspirés d'Horus en parlant de Sirius, dans le but de convertir plus facilement les égyptiens suite à la conquête de l'Egypte au 7eme siècle après J.C?).

Etc... Le monothéisme n'est donc en somme, qu'une tentative mal adroite de donner naissance à une centralisation des cultes de forces nommées, dans un but purement politique et pratique. Visant à une unification des peuples qui peut être porteuse de controverse. hihihi




Dernière édition par Nâhämäar le Mar 22 Mai - 15:13, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Olive1968 le Mar 22 Mai - 15:10

Par "qui s'opposent", je voulais dire qui n'admettent pas le même sacré. Mais peut être que le terme est mal choisi, c'est possible. On aurait plutôt tendance à dire que c'est le monothéisme et l'athéisme qui s'opposent, certes. Donc ce n'est pas une opposition, disons alors que c'est une DIFFERENCE d'approche.

Il est impossible de démontrer lequel des deux mouvements de pensée est corrects. La foi ne s'impose pas, elle est souple et relative. D'un certain côté, le monothéisme simplifie les rapports que l'on entretient avec la nature, mais il ne résoud rien. Nous pourrions même dire que l'athéisme, en optant pour d'autres mécanismes philosophiques, et tout aussi efficace pour rendre compte du monde.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par LordToms le Mar 22 Mai - 15:14

Nâhämäar a écrit:
Subjectivité: Premier et Second niveau de lecture? (profane, initié)

Objectivité: Troisième degré de lecture: Éclectisme?

Je ne pense pas que le monothéisme et le paganisme soient en opposition et pour preuve, je parlerais du fait que le monothéisme est un syncrétisme religieux du polythéisme...

Judaïsme: Croyances sumériennes, akkadiennes, babyloniennes, etc... Le livre d'enoch s'en inspire amplement et pas seulement... Enki / E.A / Shamïl / Samaël, Lilitu / lilith (iannana / innana / Ishatar / Ishtärte / Ashtärte) etc... Et bla bla bla...

Christianisme: Inspiré du Judaïsme, des croyances de l'Égypte ancienne (trinité), des mythologies Perses (Les Rois Mages), du paganisme celte? Avec les fêtes de Yule, Samhain, Epyphanie, etc...

Islam: Modernisation du culte de HUBAL, le dieu lune idole principale du panthéon mécquois composé de 160 idoles. Toutes les pratiques modernes de l'Islam sont des pratiques issues de l'air pré-islamique rattachées au culte du dieu Lune. D'ailleurs, la Lune ritme leurs pratiques, elle est de plus au centre de leurs croyances en un certain sens... Ce n'est pas pour rien que le croissant de lune est le symbole de tous les pays musulmans, figurant pour ainsi dire sur leurs drapeaux.

Etc... Le monothéisme n'est donc en somme, qu'une tentative mal adroite de donner naissance à une centralisation des cultes de forces nommées, dans un but purement politique et pratique. Visant à une unification des peuples qui peut être porteuse de controverse. hihihi

Hum... Il me semble là quand même que l'on s'écarte grandement du sujet ! Smile Cependant c'est très intéressant je l'admet ! (et oui bande de petits coquins, même la date de naissance du Christ a été modifié pour coïncider avec la fête de l'hiver des païens de l'époque pour mieux les convertir...)

Mais bon si on veut parler de phénomènes paranormaux et légendes liés aux mythes païens et des mythes monothéistes je vous en prie messieurs ! Smile
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que penser des phénomènes "surnaturels" ?

Message par Invité le Mar 22 Mai - 15:16

Olive1968 a écrit:Il est impossible de démontrer lequel des deux mouvements de pensée est corrects.

Quel intérêt? l'athéisme est également une croyance, ou si tu préfères, une doctrine.

Exemple: Ne pas croire aux principes du déisme et du théisme, c'est bien croire qu'ils n'ont pas de sens pour soi. Me tromperais je?
Si je te dis, ''Dieu n'existe pas!'', il est bien question de croire en la non existence d'un concept défini?
C'est ce qui est paradoxal, lorsque certains disent que les Francs Maçons ne croient pas... Sans croyance, aucun référentiel... Arriver à ce stade pour un mortel n'est pas l'affaire d'une initiation ou d'un travail s'étendant sur une vie. Ne pas avoir de croyances, de référentiels, est purement impossible à moins d'être privé de ses 5 sens et de vivre une expérience de vie qui soit axée sur les perceptions extra sensorielles... Et encore.

Ps: On m'a dit que les FM n'ont pas de croyances... Le fait de croire qu'ils n'ont pas de croyances est bien une croyance... Sinon, elle ne serait pas affirmée avec FERVEUR. CQFD.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum