Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

L'étrange instant du big-bang

le Mer 11 Avr - 16:53
D'après la théorie du big-bang, l'univers n'aurait pas d'origine ! C'est à dire que l'on pourrait s'approcher indéfiniment de l'instant zéro sans jamais l'atteindre ! Bien sûr ce raisonnement n'a aucun sens concernant l'univers, car il est purement humain, basé sur une logique humaine. En d'autres termes, il serait inutile de vouloir atteindre un quelconque instant zéro car il serait par essence inaccessible.

Tout comme si l'on divisait quelque chose à l'infini sans jamais pouvoir l'anéantir. L'insant zéro se dérobe sans cesse. Ce qui est intéressant c'est précisément cet effondrement de la logique à un certain moment, car notre science commune ne peut plus rendre compte de ce qui s'est passé à un instant t. Mais comme l'instant t est inaccessible, aucune spéculation ne permet de remonter au delà. Mais d'après cette théorie, il n'y a pas d'au-delà ! Car un "au-delà" impliquerait que le temps existait avant l'instant t, ce qui serait absurde en l'occurrence... C'est un raisonnement passionnant.
Invité
Invité

Re: L'étrange instant du big-bang

le Mer 11 Avr - 18:35
Sauf si le temps lui même n'est qu'une illusion.

Ce n'est qu'une hypothèse parmi tant d'autres...

Un instant présent en perpétuel changement. L'évolution quoi.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Mer 11 Avr - 18:42
Oui en effet. Mais le problème c'est de trouver une causalité là où nous ne pouvons apparemment pas en trouver ! Contrairement aux recherches qui nous conduisent dans un passé plus récent, par exemple il y a 5000 ans...

Mais il n'est peut-être pas possible de trouver une source qui n'a pas de fond ? Ou, pour faire plus poétique, une lumière dont l'étincelle n'a jamais eu lieu ! Rolling Eyes Allez savoir...
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'étrange instant du big-bang

le Mer 11 Avr - 19:09
C'est peut-être que nous vivons "dans le temps", et qu'il existe une dimension "hors du temps", inaccessible à notre compréhension.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Mer 11 Avr - 21:10
Oui, c'est une autre possibilité intéressante Pimbi, tout à fait !

Nous baignons dans ce concept du temps, mais rien ne dit que ce n'est pas un élément unique, propre à notre univers... Impossible de répondre pour le moment, évidemment.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'étrange instant du big-bang

le Mer 11 Avr - 21:43
Pimbi a écrit:C'est peut-être que nous vivons "dans le temps", et qu'il existe une dimension "hors du temps", inaccessible à notre compréhension.

Yep ! C'est ce que je crois.
Les multiples tentatives de définir le temps n'ont jamais réellement abouti.
Mais, peut-être la physique quantique, la théorie des super cordes ou autre chose y arriverons peut-être un jour. Il faut reconnaître que le temps est le plus grans mystère qui puisse exister; il serai même capable d'expliquer la "mort"...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Mer 11 Avr - 22:37
Pour le poète, le temps est le flot continuel et indomptable des regrets et des avenirs sans nom...

Pour le physicien, il est ce concept qui serait né du big-bang, mais qui lui aurait déjà échappé ! On nous dit que l'instant du big-bang est inaccessible, cela signifie donc que l'éternité règne ! Aussi bien dans le passé que dans l'avenir. Il est probable que l'infini de l'espace épouse celui du temps, et nous nous sommes quelque part... Précisément là où d'où l'on peut se poser la question. Rolling Eyes
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 10:07
Ah, une réflexion qui me vient comme ça, ingénument ! Voyez-vous comme cette notion de temps nous propose peut-être quelques exemples de sa ductilité, par extension une ouverture sur l'intemporalité : quand nous dormons, quand nous sommes éveillés, nous ne ressentons pas la durée de même manière ; et même pendant l'éveil le temps s'écoule différemment du point de vue de notre perception (j'ai mis cette phrase en gras, car elle me paraît primordiale) ; rien n'est plus long que l'attente aux caisses d'un supermarché, et le temps nous manque lorsque nous travaillons à quelque chose qui requiert toute notre concentration.
Par conséquent, si nous lions cette sensation à la théorie d'Heisenberg, le fameux principe d'incertitude, nous en concluons que, mathématiquement le temps est uniforme, mais qu'il change en fonction de notre perception humaine. De là, l'idée d'un univers où cet étirement du temps dépasserait nos limites conceptuelles, et nous voilà dans l'intemporel. Difficile à imaginer ? Essayez donc de vous oublier pendant quelques minutes : vous verrez alors que le temps n'existe plus.
Et puis, n'est-ce pas ce que disent les amoureux ? Je vous le confirmerai dès que je serai amoureux. Si, si...
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 11:02
Le temps s'écoule peut-être de façon uniforme, mais c'est la subjectivité de notre perception qui "croit" le contraire.
Un peu comme notre perception de l'univers qui lui, s'en fout comme de sa première galaxie.
Le temps n'en fait qu'à sa tête, le bougre; et nous vermisseaux, nous cassons le cul pour rien.
On subit. Point.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 11:05
Vilain pyrrhoniste ! Je sens que tu es de mauvaise humeur, ce matin !
Le temps est flexible, quand je bois mon café de dix heures, il passe bien trop vite (même chose pour les pains aux raisins).
Vala !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 11:20
Pyrrhoniste vaut mieux qu'anarchiste, fiston ! Very Happy
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 11:23
Anar, je suis ! J'ai un drapeau noir avec une tête de mort sur fond de cave d'Irouléguy, ce qui mitige l'esprit anarchiste d'une nuance d'hédoniste. Cette variété, anarcho-épicurien, existe, la preuve !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 11:29
Oh ! Anarcho-épicurien !
C'est ma tendance naturelle; mon inclination privilégiée !
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 11:34
Alors, fondons un club et faisons un actif prosélytisme. C'est mieux que les infâmes abrutis qui mettent le Mali à feu et à sang.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 14:04
En tous cas, une chose est sûre : Le big-bang doit être loué pour avoir généré deux joyeux lurons comme vous Nelson et Pimbi ! Wink

lol!
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 14:16
Ah, ah ! Faut bien rigoler, Olive, il y a tant de gens sérieux, tant de faces de carême et de mines de fèves (tiens, voilà deux expressions que j'ai inventées pour un de mes romans ; et même que j'en suis fier, youpi !)
C'est mon truc d'inventer des locutions : quand j'en attrape une au vol, j'essaie immédiatement de lui en adjoindre d'autres. Ainsi, enseigne à bière, face dévalante ou d'excommunié, ou scorbutique. Ce qu'on s'amuse quand on écrit !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 14:18
Mon aïeul le Big-Bang disait... Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Jeu 12 Avr - 14:20
Smile
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: L'étrange instant du big-bang

le Ven 13 Avr - 10:49
Je viens de tomber sur un hors-série mars-avril de Géo Savoir(6euros 90, ça va) sur le Big Bang. Premières impressions: photos sublimes, textes et schémas pédagogiques, pistes de réflexion offertes.
Quelques articles:
- "L'instant zéro est un produit culturel". Le physicien E. Klein bouscule nos idées reçues sur le BB.
- L'étonnant roman en images de l'espace et du temps nés, il y a 13,7 milliards d'années, d'un pont minuscule et brûlant.
- Et s'il y avait eu des univers avant le nôtre? Les scientifiques envisagent désormais très sérieusement cette possibilité.
- Quelques temps après le BB, la lumière a commencé à se séparer de la matière et l'Univers est sorti de l'obscurité absolue.
- Les deux forces mystérieuses qui dessinent l'Univers: matière noire et énergie sombre ( affraid ) intriguent les physiciens.


Bon, j'en ai pour trois mois à lire et décoder. Je viens vous voir si je bute sur un concept.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Ven 13 Avr - 15:27
Oh tu sais chère Ijja tu ne seras pas la seule à buter sur ces concepts ! Wink

Je me souviens en avoir parlé lorsque je faisais de l'initiation à l'astronomie. Peut-être un peu à la manière d'un perroquet d'ailleurs ! Smile Dans le sens où je ne comprennais pas vraiment ce que je disais...

Aujourd'hui nous savons avec certitude que l'univers est en expension accélérée ! Pour la simple raison que nous l'observons. Mais cette expension va t-elle se poursuivre éternellement ? Il semblerait que oui ! Dans ce cas, l'univers pourrait devenir, dans x milliards d'années (Inutile d'évoquer le nombre qui dépasse l'imagination), un univers extrêmement froid et sombre, une sorte de néant glacial ! Pas très réjouissant comme scénario. L'autre possibilité c'est que l'univers finisse tout ou tard par faire marche arrière ! Se densifier jusqu'à atteindre ce point incroyablement réduit qu'il était il y a 13,7 milliards d'années. Mais même dans ce dernier cas, il est très difficile d'estimer dans combien de temps.

Tout dépend de la densité de l'univers. S'il contient suffisamment de matière sombre, disons dans une certaine proportion critique, celle-ci finira par contrebalancer l'expension, car cette matière sombre représenterait une force antagoniste à la gravité. Si cette matière sombre n'atteint pas le seuil critique qui lui permettra d'inverser la tendance, l'univers continuera son expension sans fin...

Mais il semblerait que rien ne soit encore définitif, bien que ce soit l'option de l'expension éternelle qui domine, surtout à cause des observations et des modèles.

avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'étrange instant du big-bang

le Ven 13 Avr - 16:54
De toute façon, il n'en fait qu'à sa tête, l'univers; et de plus nous serons tous morts. Qu'il s'étende ou se rétrécisse ne me fait ni chaud ni froid.
Il se fout bien de notre g***, le gredin !


Dernière édition par Nelson le Ven 13 Avr - 18:27, édité 1 fois
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Ven 13 Avr - 17:24
Smile

C'est vrai Nelson ! Au diable l'expension ou la contraction... Tout ce que je demande c'est qu'il ne se contracte pas trop vite (S'il se contracte), car nous avons encore tant à faire ! Et puis nous risquons d'être un peu à l'étroit ! Wink

A mon avis il n'y a pas de soucis à se faire pour la place, car il devrait y en avoir de plus en plus, c'est dire !
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'étrange instant du big-bang

le Ven 13 Avr - 19:00
Olive1968 a écrit: A mon avis il n'y a pas de soucis à se faire pour la place, car il devrait y en avoir de plus en plus, c'est dire !
Tant mieux, parce qu'avec les Chinois, on risquerait l'engorgement à brève échéance !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Ven 13 Avr - 22:11
Smile
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'étrange instant du big-bang

le Dim 13 Mai - 16:18
L'instant du big-bang serait inaccessible ! Car notre définition de l'instant se heurte au "bon sens big-bangesque" ! En effet, imaginez que vous vouliez rejoindre un instant T qui se déroberait sans cesse derrière vous ! Et bien c'est ce qui se passe avec l'état initial de l'univers lorsque l'on cherche à le définir comme un instant justement. Mais si le temps ne peut se concevoir en dehors de cet "instant", alors nous aboutissons à une absurdité chronologique. Mais dans la mesure où l'on ignore encore la véritable nature du temps, je veux dire au sens absolu, il est difficile d'accepter qu'il ait pu exister avant; pourtant...
Contenu sponsorisé

Re: L'étrange instant du big-bang

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum