Le Paradoxe de la FM

Aller en bas

Le Paradoxe de la FM

Message par Guizmo le Lun 2 Avr - 22:58

On accuse souvent la Maçonnerie d'une part d’être secrète, et du coup, d’être un endroit dans lequel les gens complotent. D'autres part, on dit souvent qu'elle tente de diriger le monde en sous main. Enfin, on accuse la maçonnerie de faire de la politique (ce qui rejoint le point précédent).

Soyons clair. La maçonnerie fait de la Politique. Mais pas au sens ou on l'entend. La maçonnerie, c'est marqué dans ses principes, tout en haut, cherche à améliorer la condition humaine. En gros, derrière ces mots très pompeux, provenant du XVIIIeme siècle, elle réfléchit à comment faire pour que les Hommes puissent vivre ensemble du mieux possible.
C'est précisément la définition de la Politique. Lorsque l'on cherche à réfléchir aux moyens de se faire côtoyer des gens que tout sépare sans qu'ils ne se tapent dessus, on fait de la politique.
Donc oui, la maçonnerie fait de la politique.

On dit souvent que des lois sont votées parce qu'il y a des maçons à l'Assemblée Nationale.
Certes, il y a des maçons dans l'hémicycle, mais très peu. Et s'ils votent pour une loi, c'est en qualité de député, non pas de maçon. Maçon n'est pas un statut reconnu pour bénéficier de quelque avantage que ce soit en matière de politique.
Ce qui est vrai, c'est que des idées pouvant conduire à des propositions de lois sont débattues en loge, cela arrive, et les maçons, une fois sortis de la réunion, sont libres de diffuser leurs opinons, opinions qu'ils se sont forgées à la suite des réunions.
En gros, tu débats d'un sujet à plusieurs, il y a des arguments pour, des arguments contre, d'autres idées qui viennent, comme dans n'importe quel débat, et chacun repart avec son point de vue sur le sujet. Mais ce qui caractérise la maçonnerie, c'est que jamais une loge, ou une obédience, décidera que tout le monde doit s'entendre sur une position à adopter.
C'est à l'exact opposé de ce qui caractérise un maçon, puisque être maçon, c'est rechercher la totale liberté. Je vois mal quelqu'un dire à tout le monde ce qu'il est censé faire...

Pourtant, et c'est bien le paradoxe, on voit souvent dans la presse des positions dites "officielles" d'une obédience sur un sujet. Par exemple, lors de la tuerie de Toulouse, les Obédiences maçonniques ont fermement condamnées les actes du tueur.
Si dans ce cas, on ne peut qu’être d'accord, dans l'idée, cela gêne beaucoup de FM qui n'aiment pas que l'on parle en leur nom. Si l'on me demande mon avis, je dirais que ces interventions, si elles visent par exemple à rappeler les valeurs que les maçons décident de défendre lors de leur engagement, devraient se faire en interne, et ne s'adresser qu'aux maçons. Or elles sont rendues public.

C'est là que je voudrais vous soumettre un problème.
Si la Franc-Maçonnerie continue de tourner en circuit fermé, en ne s'adressant qu'aux FM par exemple, et en laissant chaque membre le soin de mener les combats qu'il souhaite mener dans sa vie associative ou politique, les non-maçons brandissent l'Histoire du grand secret, et demandent que tout soit su, l'accusant de comploter.
Si la maçonnerie tente de jouer la transparence, en affichant maladroitement des positions, ou en faisant des déclarations en réaction à l'Actualité, on l'accuse de faire de la Politique, et de se mêler de ce qui ne la regarde pas.

En fait, dans tous les cas, elle est mal perçue.
J'aimerais savoir (et je m'adresse surtout aux profanes), d’où vient cette mauvaise image, et qu'est-ce qui, à votre avis, pourrait l'améliorer.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 39

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par abac le Mar 3 Avr - 10:55

Je crois que le secret doit être conservé quant à l'identité des individus, au lieu des loges, au calendrier...

Par contre lors de travaux, les compte-rendus de questions sociales annuelles, comme il en existe , je crois, au DH et au GO, pourraient faire l'objet de compte rendu dans la presse.
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par rbbe41 le Mar 3 Avr - 11:15

@abac, j'aime bien l'idée aussi. Ce n'est pas déja fait d'ailleurs ?
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 42
Localisation : Au centre du Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par abac le Mar 3 Avr - 17:31

Il se peut que lors de convents annuels, certaines obédiences laissent filtrer quelques idées ( GO notamment) mais cela ne va pas jusqu'au compte rendu intégral du rapport final. Je crois.
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par Jean-Dominique le Mar 3 Avr - 23:44

Il faut d'abord savoir que la synthèse des questions sociales est généralement assez pauvre et qu'elle ne mérite pas l'attention de l'opinion publique. C'est dû à la méthode qui est mauvaise mais à laquelle on ne parvient pas à trouver une alternative satisfaisante.

Lorsque des centaines de loges travaillent sur un sujet, il y a dans ces travaux 90 % de bouillie informe et 10% de véritables idées parfois novatrices. Au moment des synthèses régionales puis nationales, l'objectif est de représenter le sentiment général des loges sur un sujet : c'est donc les 90% de bouillie consensuelle qu'on retrouve dans les synthèses, à peine plus intéressantes qu'une discussion de café du commerce. Les vraies aspérités, les idées neuves, étant marginales, sont écartées parce qu'elles ne sont pas représentatives. C'est pourtant ces idées qui devraient être mises en avant. Ce n'est jamais le cas. Régulièrement, le convent du GO rejette l'adoption des synthèses qui sont trop fades mais il n'y a rien à la place.

Je crois donc que nous en sommes réduits à ne pas trop communiquer sur des synthèses générales sans intérêt. Le travail des travail est souvent important, il est bon que les frères puissent s'y frotter pour expérimenter de nouvelles idées, mais sans espoir de synthèse ultérieure. Il appartient à chacun, individuellement, de répandre à l'extérieur les nouvelles vérités acquises.

Il en va différemment des commissions nationales, notamment sur la bioéthique au GO. Là un vrai travail fouillé avec des spécialistes est effectué et ce travail est porteur d'idées nouvelles. Ce travail est communiqué à la presse, sous diverses formes. Mais la nature ardue des sujets ne fait pas la une des journaux.

C'est une problématique compliquée.

Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par chrysalide le Mer 4 Avr - 8:33

J'ai une question qui risque de paraître provocante mais il n'en est rien, c'est juste une question qui m'est venue en vous lisant.

Ne s'agit-il pas au fond d'un besoin de reconnaissance?

Je m'explique, la FM peut-être mal perçue, c'est un fait, d'autant plus qu'aujourd'hui la théorie du complot est une idée plus ou moins fixe qui circule sur le net, où la FM, les illuminati, le nouvel ordre mondial et tous les autres, nourrissent les fantasmes de certains.
Pour autant, il y a aussi beaucoup de gens qui ne s'intéressent pas à la FM, qui n'ont pas d'avis particulier, ils ont d'autres chats à fouetter; d'autres encore qui certes, la considère comme une société secrète, étrange et énigmatique, mais qui, pour autant, ne portent aucun jugement spécifique. Ils ne connaissent pas, ne s'y intéressent pas spécialement, ils ne jugent pas. Et au pire ou au mieux, s'ils venaient à se poser des questions ils se renseigneraient.

Donc voyons voir,
si j'ai bien compris, en FM, on travaille sur soi, d'une part individuellement, et d'autre part collectivement par le partage entre Frère, qu'à force de travail on se "rectifie" et qu'ensuite ou en parallèle, tout en étant libre, et à titre individuel, on tente, ou on est susceptible, de faire bénéficier la société ou la communauté de ses recherches de ses réflexions...toujours dans un but d'amélioration.
cela doit-il forcément passer par une "révélation" au grand public de ce qu'est la FM et de ce que vous y faites?
et donc, si ce besoin se fait sentir parmi vous, n'y a t-il pas derrière tout ça un simple besoin de reconnaissance?

scratch


avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par Nelson le Mer 4 Avr - 8:42

N'est-ce pas antinomique, un "besoin de reconnaissance" pour un ordre qui se veut "discret" par nature ?
Jean-Dominique ?
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par chrysalide le Mer 4 Avr - 8:44

D'où le paradoxe....
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par Nelson le Mer 4 Avr - 8:55

Oui, Chrysalide; on tourne en rond... Very Happy
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par Clio le Mer 4 Avr - 21:12

chrysalide a écrit:Ne s'agit-il pas au fond d'un besoin de reconnaissance?
.....
Donc voyons voir,
si j'ai bien compris, en FM, on travaille sur soi, d'une part individuellement, et d'autre part collectivement par le partage entre Frère, qu'à force de travail on se "rectifie" et qu'ensuite ou en parallèle, tout en étant libre, et à titre individuel, on tente, ou on est susceptible, de faire bénéficier la société ou la communauté de ses recherches de ses réflexions...toujours dans un but d'amélioration.
cela doit-il forcément passer par une "révélation" au grand public de ce qu'est la FM et de ce que vous y faites?
et donc, si ce besoin se fait sentir parmi vous, n'y a t-il pas derrière tout ça un simple besoin de reconnaissance?

scratch



Je partage l'avis de JD , quant à la "bouillie" terminale des questions sociales. Mais je ne vois pas non plus comment faire autrement

Quant à la "révélation" au grand public, non, je crois qu'il ne s'agit, ni d'une révélation, ni faite au grand public.

Des Hommes et des femmes réputés avoir une pensée libre se penchent ensemble sur un problème de société, cette société qui constitue l'Humanité, une partie du moins, qu'il s'agit de faire progresser.
Il est peut être intéressant pour ladite société de connaître le résultat de ces pensées, voire des propositions qui en découlent.Voir toutes les avancées qui ont germé dans les loges et ont été ensuite portées à l'extérieur par des "responsables" ayant possibilité d'agir.
En tire-t-on une satisfaction qui correspondrait à une reconnaissance? Perso, je ne me retrouve pas du tout là dedans.Mais d'autre le peuvent, bien sûr.
Mais ce n'est qu'une partie du travail qu'on fait en Loge, donc si besoin de reconnaissance, il ne peut trouver sa réalisation que sur un champ réduit.
D'autre part, certaines Obédiences n'abordent pas les questions sociales. Est-ce à dire qu'elle n'ont pas de besoin de reconnaissance?
Enfin, le grand public ne se passionne pas pour les questions de société, en dehors des faits divers savemment amplifiés par les médias.L'intêret retombe très vite, quand les feux de l"actualité s'éteignent.
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 70
Localisation : Languedoc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par abac le Jeu 5 Avr - 11:01

Jean dominique a ecrit :

Il appartient à chacun, individuellement, de répandre à l'extérieur les nouvelles vérités acquises.

Un peu comme le sucre dans l'eau, si les acquis maçonniques sont utiles au dehors, qu'on les y émettent sans ostentation, ni étiquettes de traçabilité Very Happy
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradoxe de la FM

Message par maat-ieu le Jeu 5 Avr - 22:57

Le paradoxe, vaste sujet en maçonnerie, mais excusez moi, je me le garde pour une planche Wink
avatar
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum