Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Place de la Femme dans la maçonnerie

le Lun 26 Mar - 20:48
Plutôt que de polluer un autre sujet, je préfère en créer un spécifique sur la question des Femmes en maçonnerie.
Sur le papier les femmes ont toute leur place en maçonnerie. Voici une liste des principales obédiences (je ne suis pas en mesure de citer toutes les petites obédiences car je ne les connais pas suffisamment)
Maçonnerie féminine
  • Grande Loge Féminine de France (GLFF)
  • Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm (GLFMM)

Maçonnerie Mixte
  • Droit Humain (DH)
  • Grande Loge Mixte Universelle (GLMU)
  • Grande Loge Mixte de France (GLMF)
  • Ordre Initiatique Traditionnel de l'Art Royal (OITAR)
  • Grande Orient de France (GODF, ou GO) Evolution récente, mixte en minorité seulement


En pratique, comme Clio l'a fait remarqué ailleurs, il peut être difficilie pour des femmes de trouver à ce faire initier proche de chez elle.
Est ce qu'en dehors des grandes villes le choix pour les femmes reste moindre? Si oui serait-ce du à des raison historiques, sociales ? Est ce que la proportion (environ 16% de femmes en franc-maçonnerie) ramené au faible nombre de loge hors des grandes agglomérations peut expliquer ce manque ? *

Voilà de quoi nous interroger et discuter.


Juste une précision pour qu'il n'y ai pas de malentendu : j'habite la campagne, mon beau-père est agriculteur et ma loge est à 70km de mon domicile.


* : à l'attention des non-maçons, il faut savoir qu'il faut un minimum de membres pour faire vivre une loge. Le rituel ne peux pas se dérouler à moins de 7 maîtres (en pratique de temps à autres des compagnons peuvent remplacer certains maîtres). Si on ajoute quelques apprentis et compagnons, en dessous d'une "masse critique" de 10 ou 12 membres une loge ne peut pas travailler sereinement.
avatar
s3raf1
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 268
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 42
Localisation : quelquepart.be

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Lun 26 Mar - 21:24
Je me permets de répondre à ce message par une question à laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse. Lors d'un podcast (sur Lelogecast) traitant du GODF la question de la mixité à été abordée et si effectivement cela évolue ce n'est encore qu'une minorité j'en viens à me poser la question suivante pourquoi la mixité en Loge semble poser tant de problèmes ?
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9244
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Lun 26 Mar - 21:41
Il suffit de voir la jolie banière que Spirale nous a concocté ! N'est-ce pas une jolie dame que je vois ? Smile
avatar
odyseus
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1735
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 45
Localisation : Là où je prends place

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Lun 26 Mar - 22:50
s3raf1 a écrit:Je me permets de répondre à ce message par une question à laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse. Lors d'un podcast (sur Lelogecast) traitant du GODF la question de la mixité à été abordée et si effectivement cela évolue ce n'est encore qu'une minorité j'en viens à me poser la question suivante pourquoi la mixité en Loge semble poser tant de problèmes ?
Ce n'est pas la mixité en loge qui pose probleme, c'est de l'imposer à ceux qui désirent continuer à travailler en monogenre qui est un probleme à mes yeux.
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 40
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Lun 26 Mar - 23:14
Je pense comme Odyseus sur la question de la mixité au GODF. Je pense que certains membres ont compris que leur loge allait devenir mixte et accueillir et surtout initier des soeurs. Il me semble, sauf erreur de ma part, que chaque loge est libre d'accepter ou de soumetre au vote si elle devient mixte. D'ici quelque temps , ça ne sera plus un gros probleme. Ceux qui sont réfractaires changeront de loge pour rester mono-genre et les autres seront content.

Pour répondre à la question de MTCF Maat-ieu, je ne crois pas que ça soit la campagne qui soit à mettre en cause. Petit, j'étais dans une école de fille qui venait de passer mixte 5 ou 6 ans avant. Et bien, on était que 4 garçons pour 22 filles. Aujourd'hui le ratio sera surement différent. Sauf erreur de ma part, il y a autant de femme que d'homme à la campagne Very Happy , donc statistiquement et bêtement, je me dis qu'il doit y avoir autant de frangines potentielles que de frangins, il faut laisser le temps au temps. La FM est encore très connotée masculine partout dans le monde


Dernière édition par rbbe41 le Mar 27 Mar - 9:40, édité 1 fois
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Lun 26 Mar - 23:53
Le fait que l'on parle de maçonnerie mixte, masculine ou féminine me dérange. Il y a la maçonnerie et basta. Elle a vocation à être universelle, c'est son idéal fondateur. Après il y a différents chemins pour y parvenir, aucun n'ayant démontré jusqu'à présent qu'il était supérieur aux autres.

La place des femmes dans la maçonnerie est à replacer dans le contexte de la place des femmes dans la société civile. On admet aisément qu'un homme quitte le foyer pour deux soirée par mois. C'est un peu moins bien perçu quand il s'agit d'une femme. C'est vrai quand la femme est conseillère municipale ou maçonne. Monsieur est alors relégué aux tâches ménagères, il prépare le diner, douche les gosses et les couche : certains ne sont pas habitués !

La question du nombre de loges accueillant des femmes est un faux problème : s'il y a peu de loges pour les femmes, c'est qu'il y a peu de candidates encore. C'est quelque chose qui change avec les nouvelles générations. Mais il faut du temps pour faire évoluer toute une société.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Mar 27 Mar - 9:00
JD, je suis en harmonie avec ton argumentaire, bien que le "pouponnage" qui incomberait aux hommes quand leurs épouses doivent aller en Tenue..., éclaire mon visage d'un sourire Smile

Pour tenter de répondre à maat-ieu.

Mon Atelier d'origine a été dans l'Orient le concernant, le premier Atelier à recevoir des SS. Il y a de cela plus de trente ans.

Nous fêterons en juin, par un Banquet d'Ordre, le 20ème anniversaire de l'allumage des feux de notre Atelier que nous avons créé en "plein désert maçonnique".

Ceci, pour répondre au "problème de la campagne".

Dans ce secteur, quelques femmes étaient attirées par la FM. Aussi, grâce à la "position" de notre atelier mère et la complicité d'autres Ateliers de cet Orient, avons nous créé des liens très étroits avec la Glmu et le Dh. Des SS et des FF de ces Ateliers ont créé une loge, dont les feux ont été allumés il y a près de 10 ans, et nous leur cédons nos locaux pour leurs tenues.

Ainsi donc, dans ce secteur, et compte tenu de "ce contexte", pour ne pas créer de distention, ou de "concurence", avons nous décidé dans notre atelier de recevoir des SS, mais de ne pas en initier, les orientant, toujours dans le même secteur géographique, les mêmes locaux, vers l'atelier mixte.
Et, notre Fête Solsticiale, préparée à tour de rôle par les deux Ateliers est l'occasion de réunir tous les SS et FF, mais aussi les épouses et les époux et leurs enfants.

Voilà, je crois très sincèrement que nous avons su, un peu avant, savoir "Réunir ce qui est épars" dans le calme et la sérénité Wink
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Mar 27 Mar - 10:22
Ceux qui veulent " du mixte" n'ont qu'à ouvrir des loges au Droit Humain Very Happy
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Mar 27 Mar - 11:15
A propos de zone rurale et surtout montagnarde, il n'existait aucune possibilité pour une femme qui voulait devenir FM , avant la création de l'Atelier que je citais sur un autre topic, en Lozère. Il y avait le GO et la GLDF, qui d'ailleurs ont mis aussi leurs locaux à disposition, contre loyer .

Et la Lozère , en hiver, ce n'est pas ma Bourgogne du Sud natale...

Et même dans ma Bourgogne natale, il arrive un moment dans la vie où faire des km la nuit par n'importe quel temps devient difficile...

Quant au nombre de candidates, c'est l'histoire de la fonction et l'organe, s'il n'y a rien à proximité, ça ne facilite pas les choses, et il faut reconnaîre qu'il y a plus de possibilité dans les zones urbanisées.Je vais assister à un allumage de feux dimanche prochain (création d'une nouvelle Loge ), à Marseille....
avatar
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

le Mar 27 Mar - 22:32
MTCF VITRIOL, j'en déduis donc que ça n'est pas dans ta loge que j'assisterais peut être demain à l'initiation d'une impétrante. (Au GOdF, oui oui)
Ceci dit si tu es présent, je serais facile à reconnaître, accompagner d'un F géant et d'une S plus "rase-moquette" . Moi je serais entre les deux, par la taille.

Pour revenir au sujet, je ne trouve pas du tout que St Naz' soit une bourgade comme ma commune. C'est une belle, grande, et riche ville. (Il faut y connaître les gens bien sur). Mais je faisais allusion à ce qu'a re-dit Clio juste au dessus. Certains orients plus "ruraux" peuvent souvent avoir des loges de la GLdF, du GOdF et de la GLNF. Sachant que le GO peut être mixte mais qu'il n'est fait aucune obligation aux loges de le faire, tant qu'une obédience résolument mixte ou féminine ne s'installe pas, les femmes restent "sur le parvis" (à moins d'être initiée ailleurs et de visiter, mais ça n'est pas pareil).

@s3raf1 . Je crois que certains au GO ont eu peur (et ont peut être encore peur) de se voir imposer la mixité à terme, contre la volonté de l'atelier.
A titre personnel, si je pense qu'un jour la quasi-totalité du GO sera mixte, cela se fera doucement, sans heurts, petit à petit, initiation par initiation, affiliation par affiliation, et surtout loges par loges. Je ne serais pas étonné que cela prennent 15 ou 20 ans.

Je pense qu'il est aussi temps que je précise une partie de mon point de vue sur la masculinité. Je ne m'oppose pas du tout à ce que des ateliers restent 100% masculins. Je n'y vois même pas je ne sais qu'elle côté réfractaire par rapport à une certaine morale bien-pensante qui entendrais imposer à tous. Je comprends que des FF aient envie de simplement travailler entre FF pendant une soirée. Après tout il ya partout des lieux où les mecs restent entre mecs ou presque : le club de foot ou de rugby, le bistrot...
Et puis ce qui serait vrai pour les hommes le serait pour les femmes. Qui oserait critiquer pareillement les SS de la GLFF ou de la GLFMM pour n'être pas mixte. Wink
Contenu sponsorisé

Re: Place de la Femme dans la maçonnerie

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum