Faut-il résister à "l'appel" ?

Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Dim 4 Mar - 22:54

Drôle de titre n'est-ce pas ?

Pourtant, c'est fort simple. Au travers de ce titre un peu sibyllin, je fais allusion à cet appel qui nous pousse à nous tourner vers telle ou telle église, telle ou telle religion, etc.

Je serais un menteur si je vous jurais que je n'ai jamais ressenti cet appel ! A un certain moment de ma vie, une période difficile, j'ai ressenti ce besoin de me tourner vers l'appel du spirituel. Surtout d'y céder ! Je ne l'ai jamais fais. Je vois plusieurs raisons à cela : la principale c'est que j'ai toujours douté de pouvoir trouver des solutions autre part qu'en moi-même. Une autre raison, c'est peut-être ma méfiance vis-à-vis de toutes formes d'institutions qui "hiérarchisent" et dogmatisent la spiritualité. La question est donc : Faut-il résister à cet appel, est-ce moralement bien ? Voilà une autre question qui tourmente : la morale. Doit-on simplement suivre ces envies, ses pulsions spirituelles ? Sans analyser au-delà ? Je ne crois pas, en tous cas pour ma part. Comment être sûr de ne pas se tromper de chemin ? Vaste et profonde question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Nelson le Dim 4 Mar - 22:56

On peut se tourner vers la spiritualité, sans autant succomber à des dogmes.
Ce qui nous ramène...à la FM...
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Dim 4 Mar - 23:04

Oui, mais je pense que l'on peut atteindre la spiritualité la plus profonde en s'imprègnant de la nature par exemple. Ce que j'ai d'ailleurs déjà tenté avec grand plaisir...

Non, ce que je voulais dire c'est qu'il est parfois compliqué de devoir prendre une décision avant d'intégrer telle ou telle institution, car nous ne sommes pas certains que ce soit ce qu'il nous faut. Chacun doit le "sentir" comme on dit, à condition que les dites institutions n'imposent rien ! Et c'est bien là le coeur du problème. Je crois que chacun a la réponse en lui, et nulle part ailleurs ! Cela dit, je suis intéressé par d'autres avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Nelson le Dim 4 Mar - 23:07

Pourquoi forcément "église ou religion" ?
La nature peut être inspirante, ou l'introspection, ou la méditation, etc.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Dim 4 Mar - 23:08

Oui, si la FM avait voulu de moi, je me serais fais un plaisir d'étudier cette possibilité ! Rolling Eyes

L'église ? J'y ai songé étant plus jeune, mais... Wink

Non, moi je suis un rêveur, un simple rêveur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Dim 4 Mar - 23:10

Certes Nelson ! Mais je voulais dire qu'il était parfois compliqué pour certaines personnes de choisir quel serait le support de leur spiritualité.

En ce qui me concerne oui, la nature est le plus beau des temples ! Et je lui dois certainement d'être parmi vous aujourd'hui...

Et au fait Nelson, merci à toi d'être toujours là pour répondre à mes sujets, cela me fait sincèrement plaisir...
Smile Bien à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Nelson le Dim 4 Mar - 23:23

C'est toujours un plaisir de communiquer avec toi, Olive !
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par lapunta le Dim 4 Mar - 23:27

Je vous lis depuis tout à l'heure. Je réfléchis.

Baptisée, élève en école "catholique", j'ai suivi un début de parcours chrétien, jusqu'à la communion. Eglise, cathéchisme, tout y est passé. Bref. J'ai voulu croire, j'ai espéré y trouver ma place parce que j'avais besoin de spiritualité, de réflexion mais en vieillissant, je me suis mise à douter, à ne plus vouloir accepter ce que la religion impose.

C'est bien beau tout ça, mais le besoin de spiritualité lui est toujours présent. Alors ? introspection, méditation, FM ? C'est encore un autre choix à faire.
Choisir son support, son temple. Oui c'est très compliqué. Il est bien plus simple de suivre un parcours tout tracé (héritage familiale, sociétal...) en s'accomodant des dogmes et des contraintes, non ?
lapunta
lapunta
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 727
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Guizmo le Dim 4 Mar - 23:51

Oui, si la FM avait voulu de moi, je me serais fais un plaisir d'étudier cette possibilité !

Qu'est-ce que tu veux dire ?

Je crois que comme tu le dis Olive, un jour ou l'autre on se pose des questions. Cela peut arriver à 18 ans, à 30, à 60 ou à la veille de sa mort, mais on s'en pose.
Pour ma part c'est arrivé lorsque la trentaine s'est laissée entrevoir et lorsque ma femme est tombée enceinte.
J'avais besoin de comprendre un peu mieux qui j'étais, ce que j'étais, et ce que je faisais là. Qu'est-ce que j'allais pouvoir transmettre à mon enfant, moi qui allait devenir responsable du développement intellectuel et moral de cet etre vierge de tout ?
Je ne suis pas croyant, il m'a donc fallu trouver quelque chose d'autre.
Je me suis donc tourné vers la maçonnerie, pour son aspect philosphique et sa totale liberté de conscience. Tout comme toi, je hais les dogmes. J'aime etre libre de ce que je pense, et surtout, je me laisse la liberté de changer d'avis en fonction de mon parcours récent, de mes découvertes, de mes déboires, ou meme de mes humeurs.

Pourquoi croire que lorsque tu choisis un chemin, tu dois y rester fidèle ? Rien ne t'empeche de t'interesser au boudhisme, de faire un bout de chemin dans cette école de pensée, d'éprouver le besoin d'évoluer vers quelque chose d'autre, et de tout plaquer pour recommencer ailleurs ?

Je suis pour s'octroyer la liberté de tout envoyer bouler pour repartir d'une page blanche. Une page blanche qui viendrait se placer à la suite de toutes les pages écrites de ton livre, mais qui démarrerait un nouveau chapitre.
Qui sait, peut être que demain je deviendrai protestant pratiquant, que je lâcherai la maçonnerie qui m'aura déçue, ou que j'irai vivre en ermite dans un temple au Tibet.
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10986
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 40

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par chrysalide le Lun 5 Mar - 7:57

Tu évoques la morale...
est-ce bien moralement de succomber à ses pulsions spirituelles?
peux tu préciser ce que tu entends par morale?

En ce qui me concerne, j'ai tendance à dire qu'il s'agit de la "voix du coeur", une intuition, un appel, que je n'explique pas, je constate juste cet appel, et l'étudie...pourquoi? qu'est-ce que je recherche? curiosité? quel est la place de l'engagement? sous tendu par la peur de me tromper.
mais ne faisons nous pas cela au quotidien, dans nos choix divers et variés?
sunny
chrysalide
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par abac le Lun 5 Mar - 10:50



Cioran:Si on ne se sent pas invesi d'une mision, exister est difficile
Je crois qu'il est bon d'avoir à suivre une voie, cela mobilise mieux les énergies et écarte les hésitations.

Il arrive qu'en nous le cerveau, l'inconscient, la culture ... synthétisent " un appel du coeur" . Heureux celui qui fait ce que le coeur lui en dit et n'a pas de raison de douter.

Pas facile, pas toujours gagnant
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par abac le Lun 5 Mar - 11:01

" Si on ne se sent pas investi d'une mission, exixter est diffile, agir impossible. ( Cioran)"

Une perturbation inopinée m'a troublé ! Embarassed Je rectifie.
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Lun 5 Mar - 12:30

Merci à tous.

En fait chrysalide, j'évoquais la "morale" non pas par rapport à moi, mais par rapport au contexte général de l'éducation. Tu vois par exemple le fait que de se tourner vers telle ou telle voie puisse entraîner des réactions familiales ou contextuelles, bref, tout ce qui a trait au "regard" de la société. Chose dont il faut faire fi d'ailleurs ! Du moins je pense que c'est souhaitable si l'on veut s'épanouir.

Tout ce que vous dites est intéressant, la voie que l'on choisit importe peu, ce qui importe c'est la place que celle-ci va occuper en nous. Le sens qu'elle va rêvetir. Il faut éviter d'utiliser la société comme un miroir, car il me semble futile de s'abimer dans ses principes. Tu sais lapunta, moi aussi j'ai grandi dans une éducation catholique, j'ai même été quatre ans en lycée privée religieux (Chez les soeurs de saint-Vincent de Paul en Avignon). Mais comme j'ai eu l'occasion de l'exprimer, la structuration de l'église catholique ne me convennait point. Si je devais définir mes tendances, je dirais qu'elles sont plus axées sur une approche de libre pensée méditative; une sorte d'expérience mystique mais nettement plus souple et libérale. L'union avec la nature, la plénitude d'une pensée affranchie des dogmes et des "chemins tout tracés"...

Il existe probablement autant de chemins à suivre que de choix, et chacun trouve (Ou ne trouve pas) une raison à sa quête. Moi j'ai traversé une période cruciale, lorsque j'avais entre 30 et 35 ans; j'avais l'impression de me noyer dans un océan d'incertitudes ! Désormais j'ai l'esprit plus clair, l'âme apaisée, et vos contributions m'aident, car vous êtes des personnes de qualités (Ceci s'adresse à tous les membres du forum) !

Allez en paix ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Dim 11 Mar - 15:15

La plus belle chose pour moi, c'est lorsque l'être découvre sa véritable voie, qu'il peut chercher longtemps d'ailleurs.

J'ai toujours ressenti une singulière attirance pour la nature. La méditation auprès des arbres, des rivières... Enfant j'étais très solitaire, et le monde naturel m'a toujours séduit. Cet aspect spirituel de moi même m'a toujours habité. Par nature, je me méfie des institutions humaines, qu'elles soient religieuses ou sociales. Je pense que je dois faire ma propre expérience, et que par certains côtés, je suis un peu comme un oiseau en quête de son milieu de prédilection, volant sans cesse pour la trouver.

Pousser la porte d'un lieu, qu'il soit religieux ou non, est quelque chose que je devrai faire en mon âme et conscience. En cela j'attache beaucoup d'importance à ce geste. Il est crucial pour moi, c'est un engagement sérieux et profond. Je sens que la partie spirituelle de mon être est particulièrement développée, mais j'ai du mal à franchir un seuil, quel qu'il soit, peut être parce que cela impliquerait un trop grand investissement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Amédée... pan ! le Dim 11 Mar - 15:59

lapunta a écrit:Choisir son support, son temple.
J'ai choisi le mien et je n'ai jamais ô grand jamais regretté ce jour où pour la première fois, j'ai poussé la porte d'un temple ; c'était la suite logique d'un certain cheminement spirituel.
Amédée... pan !
Amédée... pan !
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Lun 12 Mar - 14:40

Oui... Chacun doit pouvoir trouver le sien, ou du moins sa place dans celui des autres, au choix.

Je comprends assez bien ce que tu veux dire Amédée... Une révélation est toujours un moment fort, quel que soit le lieu ou le moment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Mer 21 Mar - 22:14

L'autre jour en feuilletant des bouquins dans un magasin, je suis tombé sur un livre écrit par un prêtre psychologue ! C'est à dire que l'auteur est psychologue clinicien et prêtre ! Ce qui n'a en soi rien de particulièrement notable, simplement j'ai trouvé cela original. Le mélange de ces deux vocations me parait intéressant, car il aboutit sur quelque chose d'étonnant, une double écoute de l'autre : l'une religieuse et l'autre plutôt scientifique, humaine... Mais les deux domaines sont censés être à l'écoute justement, apporter ce réconfort inhérent à leur but. Voilà, rien de bien extraordinaire, disons juste que c'est peu commun !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Jeu 22 Mar - 21:21

Je me demande comment il faut appeler une séance de confession dans ces cas là ? Divan de psy ou banc de confessionnal ? Les deux ? Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Invité le Lun 16 Avr - 21:56

Il y a une autre question que je me pose à ce sujet : Quelles sont les motivations précises des personnes désireuses d'intégrer une institution religieuse close, comme un monastère, ou un couvent par exemple ? L'appel de la foi est-il le seul argument ? Il me semble que nombre d'entre elles semblent vouloir accéder à une forme de paix intérieure, de sérénité sans retour. Beaucoup parlent d'introspection, de profonde réalisation de soi...

A quel moment une personne éprouve t-elle ce besoin ? Pour ma part je ne pourrais franchir ce pas. Ou bien je le ferais d'une autre manière, par exemple en m'isolant quelque part, dans une région un peu reculée, en contact avec la nature. La paix intérieure est une quête très personnelle, et chacun en connaît la direction. J'ai un aïeul qui était chanoine, et professeur de philosophie ! Il avait réussi à combiner sa vocation religieuse à celle de philosophe itinérant (Car il a enseigné dans plusieurs établissements je crois), en se réalisant totalement; c'est à dire en parvenant à s'accommoder d'une vie "civile", tout en faisant partager ses visions philosophico-religieuses... Un sacré personnage parait-il, mais je ne l'ai pas connu, dommage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Faut-il résister à "l'appel" ? Empty Re: Faut-il résister à "l'appel" ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum