Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

L'affaire Bertrand Cantat

le Sam 7 Mai - 21:54
L'ancien leader du groupe Noir Désir, responsable de la mort de Marie Trintignant, qui a purgé sa peine, continue de se voir interdire les scènes et les salles de concert.
D'un coté, nous sommes tous d'accord pour dire qu'il est révoltant qu'un homme qui a si longtemps transmis une morale à travers ses textes ait battu sa compagne à mort.
D'un autre coté, comme tout citoyen qui a été jugé, condamné et qui a purgé sa peine, il devrait pouvoir reprendre une vie normale, qu'elle soit discrète comme la plupart d'entre nous, ou médiatique comme la sienne.
Qu'en pensez vous ?
avatar
Cérès
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 41
Date d'inscription : 03/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 3:36
Spirale a écrit:L'ancien leader du groupe Noir Désir, responsable de la mort de Marie Trintignant, qui a purgé sa peine, continue de se voir interdire les scènes et les salles de concert.
D'un coté, nous sommes tous d'accord pour dire qu'il est révoltant qu'un homme qui a si longtemps transmis une morale à travers ses textes ait battu sa compagne à mort.
D'un autre coté, comme tout citoyen qui a été jugé, condamné et qui a purgé sa peine, il devrait pouvoir reprendre une vie normale, qu'elle soit discrète comme la plupart d'entre nous, ou médiatique comme la sienne.
Qu'en pensez vous ?

Le problème est que :s'il avait purgé la peine habituelle pour ce genre de crime, le problème ne se poserait pas!
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 15:33
Pourquoi dis tu qu'il n'a pas purgé sa peine ? Il ne s'est pas évadé de prison...
avatar
Cérès
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 41
Date d'inscription : 03/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 15:55
Spirale a écrit:Pourquoi dis tu qu'il n'a pas purgé sa peine ? Il ne s'est pas évadé de prison...

Une peine de meurtre,normalement tu fais près d'une vingtaine d'années sinon plus!
Il a fait moins de prison qu'un fraudeur de l'impôt!
Alors l'histoire qu'il a purgé sa peine....ne passe pas chez moi!
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 15:58
Dans ce cas comment expliques tu qu'il soit sorti si vite ? Aurait-il bénéficié d'un traitement de faveur ? Et si oui, pourquoi aurait il eu ce traitement de faveur ?

Mais à la limite, ce n'est pas le débat le plus interessant.
Imaginons qu'il ait fait 20ans de prison, devrait il être capable de revenir l'homme publique qu'il était avant le drame, ou bien un artiste couple de meurtre doit il quitté définitivement la scène une fois sa peine purgée ?
avatar
Cérès
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 41
Date d'inscription : 03/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 16:03
Spirale a écrit:Dans ce cas comment expliques tu qu'il soit sorti si vite ? Aurait-il bénéficié d'un traitement de faveur ? Et si oui, pourquoi aurait il eu ce traitement de faveur ?

Mais à la limite, ce n'est pas le débat le plus interessant.
Imaginons qu'il ait fait 20ans de prison, devrait il être capable de revenir l'homme publique qu'il était avant le drame, ou bien un artiste couple de meurtre doit il quitté définitivement la scène une fois sa peine purgée ?

Dans ce cas,oui, je n'aurais pas de problème qu'il recommence sa vie d'artiste.
Il aurait ,à mes yeux, payé sa dette!
Il en serait autrement si son crime aurait été d'avoir agressé des enfants alors qu'il était prof et qu'il voudrait redevenir prof...
avatar
gaby
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 5
Date d'inscription : 07/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 16:16
D'un côté, je me dis qu'il a droit de poursuivre sa vie comme il l'entend néanmoins, cela me gêne qu'il continue de se produire sur scène comme si rien ne s'était passé. Un meurtre c'est grave, très grave. Quand on est un anonyme, la question est un peu différente, mais dans ce cas, c'est une personne publique, un artiste qui se produit sur scène et que des fans aiment. Evidemment, les fans aiment sa musique avant d'apprécier la personne mais peut-on vraiment distinguer la personne publique de la personne privée dans ce cas ?
Toujours est-il que je comprends la réaction de la famille et des amis de Marie Trintignan.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 16:20
La réaction de la famille et des amis est une chose, mais lorsqu'un pays refuse de le programmer dans un festival, c'est étonnant je trouve.
On ne demande a personne de pardonner son geste, mais lorsque la justice a été faite, on devrait, sans oublier, lui redonner le droit de vivre, non ?
avatar
gaby
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 5
Date d'inscription : 07/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 17:58
Oui, d'un point de vue logique et légal, c'est vrai. Peut-être que s'il faisait un déclaration officielle en expliquant sa démarche, il serait peut-être mieux accepté ?
Le fait qu'il se soit acquitté de sa dette envers la société ne veut pas dire qu'il soit excusé d'avoir tué. C'est la toute la difficulté de cette situation : la situation légale et la situation humaine. La peine à laquelle il a été condamné ne veut pas dire qu'il soit complètement pardonné aux yeux des hommes.
Peut-on pardonner, je veux dire humainement, cet acte ? Je pense que lorsqu'on est directement affecté par un tel acte, il faut beaucoup de temps pour pardonner, si on y parvient.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 18:07
La dichotomie entre l'aspect légal et le sentiment sous-tend le malaise dans le procès Cantat.
D'accord avec Gaby, donc.
C'est le cas de la majorité des procès d'assises.
Ils ne satisfont jamais un camp ni l'autre.

"Notre âme s'amenuise à chaque compromis accepté", disait Sidney Pollack.
avatar
Cérès
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 41
Date d'inscription : 03/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Dim 8 Mai - 20:35
''Peut-on pardonner, je veux dire humainement, cet acte ? Je pense que lorsqu'on est directement affecté par un tel acte, il faut beaucoup de temps pour pardonner, si on y parvient.''

Et au nom de quoi devons nous obligatoirement pardonner?
Pourquoi je ne pourrais pas me refuser au pardon?

Je sais qu'il y a certains pays où il est interdit d'haïr...
Mais entre haïr et ne pas pardonner il y a 2!
.


avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Lun 9 Mai - 15:19
Encore une fois, je ne crois pas qu'il faille pardonner.
Si quelqu'un a commis un crime, et qu'il sort de prison après avoir purge sa peine sans problème, nous pouvons tout a fait l'aider a se réintégrer dans la vie sans pour autant le pardonner.
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Mer 11 Mai - 19:28
Pour la durée de sa peine: il semble qu'il a bénéficié comme tous les détenus du système de retranchement si tu as une bonne conduite; je n'ai pas les mots techniques; un homme de loi, magistrat, expliquait dans un débat général sur les peines et applications qu'en fait, un détenu effectuait en moyenne la moitié de la durée prononcée, s'il y avait bonne conduite. A l'exclusion des peines incompressibles.

La justice lituannienne lui a donné une peine de huit ans, il en a fait la moitié. (?)

Après le débat sur la légitimité de la durée de sa peine devient vite technique, juridique, savoir quelle était la peine maximale dans son cas, comment son crime a été qualifié juridiquement, , est-ce qu'il a reçue la peine max, si non pourquoi le jury a fait le choix de ne pas opter pour cette solution, etc. Le jury d'une cour d'assises est souverain ou je me trompe, en plus il fut jugé en Lituanie, alors pb du système juridique différent. Cantat n'a pas fait de recours en cassation,me semble, il a accepté sa peine, après c le jeu habituel du retranchement puisqu'il y a eu transfèrement en France.


Quelques remarques discutables, juste pour le côté juridique.


avatar
Saréga
Chien fou
Chien fou
Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Ven 13 Mai - 9:43
Le jugement de l'opinion publique est toujours simple. Avant cet acte, le criminel était un citoyen comme les autres; après son acte, il est autre. Cet acte fait partie de sa personne, sans rémission. Un juge sait que l'on peut s'amender, pas la doxa. Les tribus archaïques faisaient payer les fautes aux descendants des criminels. Comme si la faute se transmettait par les gènes. D'autre part, la justice consistait à compenser. Cette compensation de la partie lésée est presque disparue. On juge au nom du Peuple, pour conserver la cohésion sociale, pour éviter les guerres personnelles que sont les vendettas. L'accusé est mis hors de portée des vengeances, qui engendrent d'autres vengeances, ce qui serait sans fin. Sous les Carolingiens, l'accusé payait le "fredum" (free, liberté) au juge (bailli) pour être protégé. Monsieur Lynch en aurait médit. Donc, on peut dire que Mr Cantat a payé sa note selon le Droit, mais l'opinion exige davantage par méconnaissance des duretés de la prison. Combien de fois j'ai entendu parler de "prisons 3 étoiles."
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Ven 13 Mai - 9:59
Spirale a écrit:L'ancien leader du groupe Noir Désir, responsable de la mort de Marie Trintignant, qui a purgé sa peine, continue de se voir interdire les scènes et les salles de concert.


Juste sur un point très précis: les programmateurs du festival d'Avignon ont fait preuve d'une légèreté, manque de tact pour le moins qui me laisse pantoise.

Programmer deux spectacles où interviennent Cantat et JL Trintigant. Qu'espéraient-ils bien même si c informulé? un buzz médiatique?
JL Trintigant a refusé de paticiper à une manifestation où se "produit l'assassin de sa fille"; Cantat a renoncé à cette participation après la déclaration susdite, pas le festival qui a interdit sa participation.


Pour la question du pardon abordée, posée par Cérès: selon moi, cela ne concerne que la famille Trintigant, relève de leur intimité en tout prmier lieu. Ce qui n'empêche pas d'en discuter de façon plus générale ou d'entendre les résonances en soi d'une affaire particulière.

Comme le dit Saréga, pour les autres, la société, le processus juridique est là pour tenter d'y mettre un certain ordre, apaisement. On peut le contester, en voir les limites, bien évidement.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Ven 13 Mai - 10:19
Je suis d'accord avec toi pour le festival d'Avigon, c'est maladroit de la part des programmateurs. Mais ce rejet ne se limite aux endroits ou JL Trintignant intervient, et c'est la que cela devient complexe.
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Ven 13 Mai - 10:28
Spirale a écrit: Mais ce rejet ne se limite aux endroits ou JL Trintignant intervient, et c'est la que cela devient complexe.

Claro.
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 890
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Lun 6 Juin - 10:37
Spirale a écrit:L'ancien leader du groupe Noir Désir, responsable de la mort de Marie Trintignant, qui a purgé sa peine, continue de se voir interdire les scènes et les salles de concert.
D'un coté, nous sommes tous d'accord pour dire qu'il est révoltant qu'un homme qui a si longtemps transmis une morale à travers ses textes ait battu sa compagne à mort.
D'un autre coté, comme tout citoyen qui a été jugé, condamné et qui a purgé sa peine, il devrait pouvoir reprendre une vie normale, qu'elle soit discrète comme la plupart d'entre nous, ou médiatique comme la sienne.
Qu'en pensez vous ?
Pour moi, ça ne se limite pas à ça, puisque la prison à vie n'existe pas.
Je ne recevrai pas Dutroux à ma table en disant "t'as payé, alors bienvenue !" Mad
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Lun 6 Juin - 10:57
Le problème, c'est que la "morale" n'est jamais universelle; elle varie avec les époques.L'assouplissement des peines au cours de l'histoire, et le laxisme ambiant, est remarquable.
La recrudescence de la délinquance est donc "normale". Hélas !
avatar
Saréga
Chien fou
Chien fou
Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2011

Laxisme

le Lun 6 Juin - 17:07
Désolé Nelson, mais je ne suis pas d'accord. tongue Le principal souci d'une société, c'est sa cohésion. Toute société devient laxiste dès que sa cohésion est assurée et que certaines déviances sont "permises". "Déviance, contrôle et réaction" forment une règle de trois. Si vous augmentez l'un, les deux autres diminuent. Actuellement en France, la réaction est grande, le contrôle est faible, la déviance diminue et change de forme. Et ce n'est pas par la crainte que l'on agit sur la volonté, on n'agit que sur la conservation, la recherche de l'impunité. Les déviances ne sont supprimées que lorsque la volonté entre en jeu. Il est mieux de bien agir parce que le mal fait horreur, que par peur du châtiment. Et l'effet est plus durable, car on peut à moment donné se croire hors d'atteinte de la Justice. Vive JJR. cheers L'exemple de la légende grèque de l'anneau de Gigès est édifiante.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Lun 6 Juin - 17:20
Bien sûr Saréga; mais pour atteindre ce but, il faut éduquer.
Et qui dit que les masses se laissent éduquer ?
La prévention a ses limites; et une répression molle fait plus d'émules du mal que de gens qui "comprennent" l'utilité des lois, non ?
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 890
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Lun 6 Juin - 17:22
D'où le châtiment, dont la peur peut s'acquérir par expérience de celui-ci.
avatar
Naas
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 40
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 43
Localisation : Alsace

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Lun 6 Juin - 18:01
le hic à vouloir éduquer au lieu de réprimer c'est que ceux qui sont "éduqués" à la notion de ce qui est permis finissent par se demander si au final faire comme tous les autres n'est pas une meilleure solution que d'essayer de lutter dans le vent.

Pour exemple concret, j'avais un cybercafé à Paris et des jeunes de 15-16 ans dealaient de la drogue assez souvent devant vu qu'ils habitaient l'immeuble attenant. J'ai fais intervenir la police qui m'a répondu qu'ils ne pouvaient rien faire vu qu'ils sont mineurs et qu'ils sont relachés dans l'heure pour deal de drogue.

Pour ne pas perdre toute ma clientelle, j'ai du intervenir moi même en menaçant le "chef de bande" de lui mettre la tête dans le caniveau s'il n'allait pas faire son deal ailleurs.
J'ai été obligé de passer de l'autre côté de la loi pour essayer de faire appliquer la loi...

Paradoxal non?
avatar
Saréga
Chien fou
Chien fou
Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Mar 7 Juin - 8:32
Oui, bien sûr que l'on doit se défendre des malfaisants, mais chasser le déviant ne fait que déplacer le mal. Platon dit que la Justice doit rendre le condamné plus juste. C'est donc une éducation, sévère, mais éducation tout de même. Mais le plus souvent, la doxa réclame vengeance plutôt que l'éducation. La vengeance fragilise la cohésion sociale. Les guerres personnelles sont sans fin, sauf faute de combattants. Les peuples qui pratiquent la vendetta sont de stuctures archaïques, privilégiant la famille et le clan à la société entière. C'est pour cela que la loi est supérieure et que JJR dit quelle est aussi nécessaire à la société qu'une canne l'est à un vieillard.
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 890
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'affaire Bertrand Cantat

le Mar 7 Juin - 9:19
"La Justice doit rendre le condamné plus juste" : ça c'est une jolie phrase. Je m'en vais la dire à mes voisins d'en face, alcooliques, camés et violents, avec un peu de chance, ils se contenteront de me rire au nez.
La phrase est utopique, mais que veut-elle dire précisément ? qu'un jeune qui a fracassé une vieille personne afin de lui piquer ses sous pour acheter sa came doit se rendre compte qu'il a mal fait ?
Comme si il ne le savait pas. Il s'en FOUT.
Contenu sponsorisé

Re: L'affaire Bertrand Cantat

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum