Littérature maconnique

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Littérature maconnique Empty Littérature maconnique

Message par Guizmo le Lun 23 Jan - 20:39

J'ouvre ce topic afin que nous échangions des conseils de lectures.

Avez vous lu : Du Point à la quadrature du cercle de Loubatiere ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai envie de le commencer.
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10982
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 40

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Jean-Dominique le Lun 23 Jan - 22:04

Non, connais pas.

Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Guizmo le Lun 23 Jan - 23:52

Je viens de commander celui ci aussi :
Propos sur l'architecte - géométrie sacrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme ca j'en saurai un peu plus sur le sujet.
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10982
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 40

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Coraline le Mar 31 Jan - 9:07

Ce matin, je suis tombée sur un lien : Livre Pacioli - Géométrie sacrée.pdf dont voici un extrait.
(mais vous connaissez peut-être déjà).

Le Frère Luca Pacioli Le plus grand enseignant de la Géométrie Sacrée de la Renaissance. L'énorme concentration de ses élèves sur l'étude des solides transparents était une discipline qui les assistait à voir les réalités métaphysiques sous toute apparence.
GÉOMÉTRIE SACRÉE
Préambule
Entre le Compas et l'Equerre, devant le Delta Rayonnant, tenant en une main une équerre et une règle de l'autre je me mets au travail pour vous parler de la Géométrie Sacrée, la Géométrie Méditerranéenne, testament de nos ancêtres compagnons, détenteurs des cinq sens des Hommes.
Pour rendre cette planche plus intéressante, et à cause de l'énormité de cet
enseignement, j'ai décidé de ceindre le sujet en une introduction, dix (10)
chapitres, neufs (9) leçons et neuf (9) commentaires sur les leçons qui se
suivent et se complètent jusqu'à notre arrivée à la connaissance de ce qui peut être le Grand Architecte de l'Univers.
Nous allons voir que l'Art du Trait est une technique sacrée et "opératoire" de l'Ancienne Maçonnerie; il faut savoir que les trois points suivants sont la base de la Géométrie Sacrée:

1- Le domaine principal de cet Art initiatique est ce qu'on appelle le
"Trait". C'est en fait la Connaissance qui est incluse dans l'Art du Trait.
C'est connaître et reconnaître que la rencontre de la Perpendiculaire (le
fil à plomb) avec le Plan, donc l'Equerre, est le symbole de la Terre.
C'est connaître dans le Pentagramme l'un des plus important symboles
de l'Homme, le symbole médiateur entre le Ciel et la Terre. C'est enfin
connaître et reconnaître le Cercle, donc le Compas, comme le symbole
du Céleste et de l'Esprit.

2- Tracer l'Equerre et le Compas sur le Tableau de Loge est l'identité
fondamentale entre le Rite et le Symbole comme il est si bien dit: "c'est
accomplir le Rite proprement dit par la fixation graphique de geste
opératoire de l'Art du Trait". Le Tracé peut être considéré comme étant
l'Hypostase [= chacune des trois personnes de la Trinité pris
séparément] du Trait; une sorte d'espace sacré où le Tracé demeure le
temps nécessaire pour son assimilation par l'homme.

3- Selon la tradition des constructeurs, les réseaux de base, ce qui était
la véritable signature de l'ouvrier, étaient la véritable marque de la loge
"opérative".


Introduction
En science, aujourd'hui, nous sommes entrain d'être témoin d'un virement
général loin des affirmations que la nature fondamentale peut être considérée comme un point de vue de substance (particules, quanta) pour arriver à un concept d'une nature fondamentale du monde matériel connu à travers ses formes sous jacentes d'ondes vibratoires.
Nos organes de perception et le monde phénoménal que nous percevons
semblent être compris comme des systèmes de formes pures ou comme des
structures géométriques en formes et en proportions. Ainsi, quand les cultures anciennes ont choisi d'examiner la réalité à travers des métaphores de la géométrie et de la musique - la musique étant l'étude des lois proportionnelles de la fréquence des vibrations du son - elles étaient très près de la position où se trouve aujourd'hui la science contemporaine, la plus proche de nous.
Le Professeur Amstutz de l'Institut Minéralogique de l'Université de Heidelberg nous dit: "Les ondes vibratoires de la matière sont espacées sur des intervalles qui correspondent aux touchettes de la harpe ou aux touches de la guitare, avec des séquences analogues de nuances harmoniques qui se dégagent de chaque ton fondamental. La science de l'harmonie musicale est, dans ces termes, pratiquement identiques avec la science de symétrie des cristaux."
La théorie moderne du Champ de Force et l'étude de la Mécanique Vibratoire (théorie quantique de la matière) correspondent à la vision ancienne de l'ordre universelle géométrie/harmonie comme étant une configuration de formes vibratoires enchevêtrées. Bertrand Russel, qui fut un des premiers à voir la profonde valeur des bases musicales et géométriques, que nous appelons aujourd'hui les mathématiques pythagoriciennes ou la théorie des nombres.

Dans son livre L'Analyse de la Matière, il dit: "Ce que nous percevons comme qualités de la matière sont réellement des différences dans leurs périodicités."
Le rôle fondamental de la géométrie et des proportions, en biologie, devient de plus en plus évident quand nous considérons que pendant, des moments et des moments, des années et des années, des siècles et des siècles jusqu'à l'éternité, chaque atome et chaque molécule des matières vivantes et inorganiques sont entrain de se modifier et de se remplacer. Chacun de nous aura, dans cinq ou sept ans, un corps entièrement renouvelé, aussi profondément que le dernier des atomes. Parmi cette consistance de changement, où pouvons nous trouver l'origine de tout ce qui apparaît être consistent et stable? En biologie, pouvons nous retourner sur tout ce qui est le code génétique? Il ne se trouve pas tout particulièrement dans l'atome (le carbone ou l'hydrogène ou l'oxygène ou l'azote) de la substance dont le gène est composée, l'ADN; ceux là sont assujettis à des modifications et des 7 remplacements continuels. Ainsi le porteur de la continuité n'est pas uniquement la composition moléculaire de l'ADN, mais aussi sa forme, en spirale. Cette forme en spirale est responsable de la puissance de reproduction de l'ADN. La spirale qui est un type spécial du groupe des spirales régulières, est le résultat de proportions géométriques fixes, ainsi que nous allons le voir plus tard avec beaucoup plus de détails. Ces proportions sont existantes, elles sont bien connues, à priori, sans contrepartie matérielle, elles sont aussi abstraites que les relations géométriques. L'architecture de l'existence matérielle est déterminée par un monde invisible et immatériel de forme pure et de géométrie.
La biologie moderne reconnaît de plus en plus l'importance de la forme et le rapport des liaisons des quelques substances qui composent le corps modulaire des organes vivants. Les plantes, par exemple, peuvent déployer le procédé de la photosynthèse uniquement parce que le carbone, l'hydrogène, l'azote et le magnésium de la molécule de la chlorophylle sont rangés dans une symétrie complexe et dodécanienne (à douze faces symétriques), un peu comme une marguerite. Il semble que les mêmes constituants, tout autrement arrangés, ne peuvent pas transformer l'énergie radiante de la lumière en une substance vivante.
En mythologie, le nombre douze1 est un nombre représentant la mère universelle de la Vie et ce symbole du douze est très
précis même au niveau de la molécule.
La spécialisation des cellules du tissu du corps est déterminée en partie par la position spatiale de chaque cellule par rapport aux autres cellules desquelles elle dépend. Cette prise de conscience spatiale au niveau cellulaire peut être interpréter comme une géométrie prisonnière de la Vie.
Tous nos organes sensoriels fonctionnent par réaction aux différences
géométriques ou proportionnelles - et non quantitatives - propres aux
stimulations qu'ils reçoivent. Par exemple, quand nous sentons une rose nous ne sommes pas entrain de réagir à l'arôme qu'elle dégage mais plutôt à la géométrie de construction moléculaire de cet arôme. C'est dire, que toutes les substances chimiques qui sont unis ensemble dans une même géométrie, que celle de la rose, sentiront aussi bien. Ainsi nous ne pouvons pas entendre les simples différences quantitatives des fréquences des vibrations du son, mais nous pouvons apprécier leur logarithme qui est la différence proportionnelle entre les fréquences; l'expansion logarithmique étant le fondement de base de la géométrie des spirales.
Notre sens visuel est différent de notre sens du toucher uniquement parce que le nerf de la rétine filtre la fourchette des fréquences qui passent par les nerfs qui recouvrent notre peau. Si nos sensibilités tactiles répondaient aux même fréquences que nos yeux, alors tous les objets matériels seraient perçus aussi impalpables qu'une projection faite de lumière et d'ombre.

Voir les douze stations spatio-temporelles du Zodiaque, les douze mois de l'année. Il est le produit des quatre points cardinaux (l'Orient, l'Occident, le Septentrion et le Midi) multiplié par les trois Plans du Monde (Solide,
Liquide et Gazeux). C'est le nombre symbolique de la Jérusalem Céleste: 12 portes, 12 apôtres, 12 assises, etc. ...
Le signe dans le ciel qui s'ouvrit dans l'Apocalypse pour montrer la femme portant une couronne à douze étoiles. Les douze orifices du corps humain, d'après les Sûfi: deux yeux, deux narines, deux oreilles, deux mamelons, une bouche, un nombril, deux canaux pour la sortie des excréments.
8 facultés de perception telles que la vue, l'ouïe, le toucher et l'odeur sont le
résultat de l'acquisition d'un vaste spectre de réductions proportionnelles de fréquences vibratoires. Nous pouvons appréhender ces relations
proportionnelles comme une sorte de géométrie de la perception.
Avec l'organisation de notre corps en cinq seuils de perception sensoriel ou
même plus, il semblerait qu'il y reste très peu de choses en commun entre
l'espace visuel, l'espace auditif et l'espace sensoriel du toucher. Il semblerait aussi qu'il y ait encore moins de choses en commun entre les espaces physiologiques et l'espace métrique ou géométrique pure et abstrait, pour ne pas parler de la prise de conscience différentiée de l'espace psychologique.
Toutefois, tous ces modes d'être - espace convergent dans le cerveau - corps humain. La conscience humaine est l'unique habilité à percevoir, en deçà la transparence, entre les rapports absolus et permanents, contenus dans les formes sans substances, d'un ordre géométrique et les formes transitoires et hangeantes de notre monde présent. Le fruit de notre expérience est le résultat d'une architecture abstraite et géométrique qui est composée d'ondulations harmoniques de force, de noeuds relationnels, de formes mélodiques jaillissantes du royaume éternel des proportions géométriques.
Coraline
Coraline
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 55
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Hors du temps

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Coraline le Mar 31 Jan - 9:10

Je possède un ouvrage de Stéphane Cardinaux "Géométries sacrées" dont le sujet est : "du corps humain, des phénomènes telluriques et de l'architecture des bâtisseurs.
Coraline
Coraline
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 55
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Hors du temps

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Guizmo le Mar 31 Jan - 10:07

Tres interessant !
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10982
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 40

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Picoloo41 le Mar 31 Jan - 16:25

Bonjour.

Je ne suis que depuis peu de temps parmi vous, et la lecture de vos posts me renvoit aux limites de mes certitudes.

Pour moi qui, suis issu d'une formation scientifique et qui, au quotidien éclaire ses actions d'un rayon d'un pragmatisme "forcené", j'avoue avoir quelques difficultés à prendre en considération des écrits pluri-centenaires décrits ci-dessus.... et poutant...!

Et poutant, ... malgré toutes mes certitudes scientifiques, malgré ma conviction que nos progrés scientifiques de demain, nos progrés dans la capacité de mesurer plus finement le plus petit et le plus grand, et nos progrés à modéliser, d'un point de vue mathématiques, nos découvertes, ... il restera une place pour l'inexplicable (au jour d'aujourd'hui)... pire encore, plus, nous serons en mesure d'expliquer l'inexpliquable, plus nous prendrons consciencre qu'il reste encore des choses à expliquer....

Certes, des auteurs, plus ou moins maçonniques, viendront nous aider à comprendre l'inexplicable (ou à défaut, nous aider à comprendre ce qui ne peut pas encore être expliquer).

Certes, les nombres "magiques" ; 5, 7, 12, ..., les symboles, les réflexions (plus ou moins philosophiques de nos anciens) nous permettrons de faire la part des choses, entre ce qui peut être expliqué aujourd'hui et ce qui sera expliqué demain (ex : le monde vu par les Grecs, le monde vu par Newton, la relativité vue par Einstein, le monde vu demain par ???).

Il n'en reste pas moins que nous ne sommes que des mammifères (plus ou moins évolués). Que notre capacité de transmettre nos savoirs à nos décendants a permit de façonner (avec plus ou moins de bonheur) le monde dans lequel ou nous vivons. Et que la survie de notre espèce dépendra de notre capacité (ou non) à transmettre nos savoirs et connaissances à nos descendants (avec, ou plutot sans, la bénédiction des religions).

Les auteurs d'hier, d'aujourd'hui et de demain sont les sentinelles qui éclairent les limites de nos connaissances et nous proposent des "grilles" pour mieux nous projeter pour demain.
IL EST DE NOTRE DEVOIR AUJOURD'HUI DE LAISSER BRILLER LES SENTINELLES D'HIER ET de PRESERVER UN ESPACE DE LUMIERE POUR CELLES DE DEMAIN... il en va de notre survie, ou plutôt, de la survie des enfants de nos enfants....

PS : l'affreux matétialiste, que je suis, ne partage pas les idées développées dans tous vos posts, mais je l'avoue; ces dernières ouvrent des portes que je n'aurais même pas imaginé...



Picoloo41
Picoloo41
Chien fou
Chien fou

Messages : 153
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 58
Localisation : 41

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par abac le Mar 31 Jan - 16:34

Si tu es matérialiste, tu sais que la matière dépend des rapports entre ses constituants... Et que ces rapports, ces relations, ces liens ne sont pas étrangers aux mathématiques.

Nul n'entrera ici s'il n'est géomètre... Et Pythagore ( Peter Gover) figure dns les constitutions d'Anderson.

Et l'oeil dans le triangle, n'est-il pas la concience, le regard aidé par la géométrie.

Mais il arrive que les symboles dévient de l'art de la construction et se perdent dans quelques fumées illusoires. La réalité sert de garde fous Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Clio le Mar 31 Jan - 16:48

Ca veut dire quoi, être matérialiste?
Clio
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 71
Localisation : Languedoc

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Nelson le Mar 31 Jan - 18:02

Ouais, c'est quoi ça, un matérialiste ?
Eclaire notre lanterne, s'il te sied !
(nous sommes d'affreux analphabètes auxquels le sens de certains mots échappent à notre "obtuseté") Very Happy
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par abac le Mer 1 Fév - 9:58

C'est vrai ça ! c'est quoi être matérialiste ?

Des fois cela s'oppose à idéaliste.

La matière a-t-elle précédé l'idée. Conçue en pensée avant que de se former : matérialisme !

Ou de la matière, formée par le jeu d'automatismes , serait né le sens dans des structures pensantes : idéalisme !

Enfin c'est une idée qui me vient comme ça Very Happy

Des fois métérialiste veut dire réaliste et idéaliste veut dire imaginatif, utopiste Question
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par abac le Mer 1 Fév - 10:03

Rectificatif : ( j'ai été déconnecté en pleine cogitation)

Il faut lire :

La pensée a-t-elle précédé la matière. Conçue en pensée avant que de se former : idéalisme !

Ou de la matière, formée par le jeu d'automatismes , serait né le sens, dans des structures pensantes : matérialisme !

L'idée prime la matière, chronologiquement, ou c'est l'inverse ?

Allez savoir ! Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par rbbe41 le Mer 1 Fév - 12:57

J'aime bien l'approche scientifique des choses. Ca permet de creuser toujours plus profondément et d'étoffer le savoir humain. C'est peut être ça que Picoloo appelle le matérialisme. S'interresser au concret, à ce qui est matériel.
Autant la science a apporté beaucoup de lumière (et elle en apportera encore beaucoup) sur le COMMENT des choses, elle n'est pas indiquée pour répondre à des questions traitant du POURQUOI de celles-ci. Ce n'est pas son rôle, me semble-t-il.


Dernière édition par rbbe41 le Mer 1 Fév - 14:08, édité 1 fois
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 43
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Nelson le Mer 1 Fév - 13:49

C'est exactement ce que je voulais dire, rbbe.
(On voit tout de suite que t'es belge, toi) cheers
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par LA JEANNE le Jeu 2 Fév - 13:04

Un Livre INDISPENSABLE mais qui n'a jamais pu être mis en vente, compte-tenu de ce qu'il pouvait apporter aux "Hommes de Mauvaise Volonté" - Il existe sur Gallica.

"CLEF UNIVERSELLE DES SCIENCES SECRETES" de PV. PIOBB, Société des Sciences Anciennes 'Editeurs' O.S.T.

Voyez-y les chapitres, après vous pourrez décliner les Sciences < Savoirs> qui concourent à la fameuse "CONNAISSANCE"...

- Un autre ancien , sans nul doute : de Arturo Reghini "LES NOMBRES SACRES dans la Tradition Pythagoricienne Maçonnique. Edition MILANO (1981 réédition, pas si vieux en fait)...
La maçonnerie évoluant sur le RITE et principe de SALOMON, mieux vaut aborder la Kabbale que de la fuir, tant de réponses s'y côtoient.

La liste peut être démultipliée à l'infini, l'essentiel ne sont pas les compilations, mais les INITIATIONS que l'on tire de ces études.

- Tant d'ouvrages intéressants concernent LE SYMBOLISME ! Je pourrai vous en offrir quelques titres,
- Tant d'ouvrages intéressant l'ASTROLOGIE antique (bien antérieure à l'astronomie qui ne pouvait s'exprimer, puisque les loupes et télescopes n'existaient pas dans les civilisations remontant à 3000 et 5000 ans avant JC - Mayas & Cie -).
- Tant de livres sur la MYTHOLOGIE peuvent être trouvés et vendus. (Cette science, c'est notre Inconscient Collectif, construit par des figurations animales ( règne qui nous précède) et humaines (ce que nous pensons être l'aboutissement du 'parfait' à ce jour : Hélas. (Ne ne sommes qu'un maillon, toujours en devenir, et l'arrogance de certains montre qu'ils n'ont pas saisi l'évolution de la "materia prima".

J'ai aussi quelques titres à vous proposer.
- Idem pour l'ALCHIMIE qui a précédé depuis la nuit des temps LA CHIMIE... - La MAGIE qui hélas intéresse trop souvent de bien peu pieuses personnes. Mais qui fait appel à la 'Nature et aux liens "répétitifs/rituels" qui lient l'Homme à Dame nature. "PAROLE PERDUE".

Les nombres dans tous ces domaines et à travers le Monde sont au centre des INTITIATIONS et des RITES (cf PYTHAGORE).

- Un livre simple, important, mais ouvert à toutes les Traditions concernant LES NOMBRES : ANTHOLOGIE DES NOMBRES OCCULTES chez Trédaniel de La savante et charmante : CHRISTIAMA NIMOSUS.

OFFRIR ce que l'on a, c'est merveilleux mais cela appartient au matériel, offrir ce que l'on sait, c'est plus difficile car nous n'évoluons pas tous au même rythme [nos actions et libre-arbitre, allongeant ou minorant nos trajectoires "spirituelles" de réintégration]. Les LIVRES ne sont que de futiles outils, si nous ne les gravons pas en nous par le vécu.

Si vous le souhaitez quand je passerai je pourrai ajouter à la liste. Cela demeurera cependant peu de chose quant à l'INITIATION des textes.

Pour cela reprendre un livre important de René GUéNON à la NFR, (collection Tradition) : SYMBOLES DE LA SCiENCE SACREE. Lisez-le dans le menu vous verrez alors ce que SYMBOLISME signifie sur tous les plans.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

LA JEANNE
LA JEANNE
Chien fou
Chien fou

Messages : 143
Date d'inscription : 13/01/2012
Localisation : Au centre du LIVRE

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par maat-ieu le Ven 3 Fév - 22:36

Je vais rester sur des choses plus simples, en classant plutôt par genre, et par public (franc-maçon ou pas!)

1/ Pour les non-maçons (et les maçons aussi d'ailleurs)

Dans le domaine de la découverte, le classique c'est
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
mais il n'y a pas que ça, j'aime bien notamment cet ouvrage de Jack Chaboud
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/i]. Le titre est simple, mais ce livre est beau, très joliment illustré (vraiment très très joli !), et donne une bonne vision globale de la maçonnerie sans chercher à être trop angélique. Ainsi l'affaire des fiches et la la Loge P2 font parti de l'ouvrage. Un livre intelligemment fait et agencé pour se laisser lire sans soucis.
A noter que le même auteur à sorti un petit opuscule dans la collection Librio, pour 2€ ca permet de s'informer sans y laisser trop d'argent.
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de Patrick Lelong. Une approche humoristique, qui ne cherche pas à ce prendre au sérieux sans toutefois en manquer. Mention spéciale pour l'introduction qui joue sur la théorie du complot, je rigole à chaque fois que je m'y replonge.

Romans
Ravenne et Giacometti sont très bon, surtout leur premier (enfin à mon avis).
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de Christophe Bourseiller est un témoignage intéressant d'un ancien frère. Sans tomber dans l'anti maçonnisme (et le pauvre aurait pu, s'il avait été moins intelligent) il nous livre sa propre histoire, qui de mon point de vue illustre aussi la possibilité de tomber sur LA mauvaise loge. Christophe Bourseiller n'a pas eu de chance, mais il a eu du cran. Et c'est avec talent qu'il nous compte ses més-aventures.

Quelques ouvrages non maçonniques mais qui m'ont permis de cheminer un peu
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de Richard BACH. Une quête initiatique que traverse ce goéland pas comme les autres.
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Un homme en vacance à Bali rends visite, sans raison apparente, à un vieux sage guérisseur. Le diagnostic, vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux. Roman psychologique, c'est tout sauf difficile, une lecture facile et riche, un voyage tant en esprit vers Bali qu'a l'intérieur de nous même, tant ce petit livre fait résonner de chose en nous même.

Enfin une BD, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. En 4 Tome, illustré par Tardi, d'après le roman de Vautrin. L'histoire de la Commune de Paris au printemps 1871. Les personnages inventés par Vautrin y côtoient les célébrités telles Gustave Courbet, Louise Michel, dans leur lutte contre Adolphe "Foutriquet" Thiers et les versaillais. A lire pour qui ne connais pas bien cette période (comme moi il y a peu)

Pour les sœurs et les frères
- Un grand classique, quasi incontournable aujourd'hui : Irène Mainguy [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Attention aux App:. je déconseille de lire les chapitres consacrés aux degrès de C:. et M:. . Cheminons à notre rythme sans vouloir être déjà plus avant.
- Dans la collection Que sais je plusieurs ouvrage sur les grandes obédiences, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par exemple ou encore [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
maat-ieu
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par laportebasse le Sam 4 Fév - 9:07

Bonjours à toutes et tous.

J'ajouterais le beau et pratique "La Franc-Maçonnerie, une fraternité révélée" de Luc Nefontaine (un spécialiste belge de la FM) dans la collection Découvertes Gallimard, notamment pour celui qui s’intéresse à l'Histoire de la maçonnerie.

Ce livre a le mérite de contenir de nombreuses illustrations assez intéressantes.


Pour information, et pour les maçons, Irène Mainguy vient de sortir un nouvel ouvrage dans le même esprit que celui cité par Maat-ieu (reactualisation d'un "classique" de la littérature maçonnique) : "La Franc-maçonnerie clarifiée pour ses initiés" aux Ed. Dervy.

Frat.


laportebasse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 7
Date d'inscription : 01/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Nelson le Sam 4 Fév - 9:19

Je viens de lire ce dernier cité d'Irène Mainguy.
Je le trouve très intéressant et complet pour le profane que je suis.
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par LA JEANNE le Sam 4 Fév - 11:42

Bonjour,
Elle est une des principales 'auteures' en la matière.
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
LA JEANNE
LA JEANNE
Chien fou
Chien fou

Messages : 143
Date d'inscription : 13/01/2012
Localisation : Au centre du LIVRE

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Nelson le Sam 4 Fév - 12:10

Oui, La Jeanne; il semble qu'elle soit très appréciée des FM.
(Dans la ligne d'Oswald Wirth ?)
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par laportebasse le Sam 4 Fév - 13:00

Nelson a écrit:Oui, La Jeanne; il semble qu'elle soit très appréciée des FM.
(Dans la ligne d'Oswald Wirth ?)

Oui, Irène Manguy a fait notamment ce travail essentiel d'actualisation de manuels maçonniques (Boucher et Wirth) dont beaucoup d'éléments étaient quelques peu... surannés.

De là à dire qu'elle est dans la ligne d'Oswald Wirth est un peu exagéré, dans le domaine du symbolisme maçonnique, beaucoup d'eau -et de travaux- ayant couler sous les ponts...

Frat.


laportebasse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 7
Date d'inscription : 01/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par maat-ieu le Sam 4 Fév - 17:27

Attention, la collection "La franc-Maçonnerie clarifiée pour ses initiés" et, comme son nom l'indique, plutôt destinée aux Franc-Maçons et pas aux profanes. A titre personnel j'en déconseille la lecture avant d'être initié.

A noter que ce sera un triptique. Actuellement seul existe le volume 'L'apprenti' mais le volume 'Compagnon' sort en fin de ce mois, et enfin le 'Maitre' dans un an.
Elle a sorti aussi, plutôt dans la veine de la Symbolique Maçonnique des ouvrages destinées aux "hauts" grades du REAA. App au RF je ne les ai évidemment pas lu Very Happy
maat-ieu
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Nelson le Sam 4 Fév - 17:40

Je viens pourtant de le lire. Suis-je en danger ? Very Happy
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par abac le Sam 4 Fév - 18:18

Nelson, danger est un bien grand mot Very Happy

Cependant, il y a un moment pour charger soi-même un symbole et un autre moment pour y ajouter la charge " officielle" ou proposée par d'autres individus.

Déflorer trop vite le sens commun pourrait nuire à la découverte spontanée.

Il est parfois enrichissant d' explorer en soi, seul, des symboles proposés, d'y associer son propre vécu avant que des éléments, venus d'ailleurs, s'y superposent.
Parfois, l'explication du symbole arrive en même temps qu'on le présente, mais elle vient par la voix d'un initiateur, dans un lieu consacré et face à d'autres personnes, ce qui confère une charge émotionnelle.

Vivre d'abord par l'émotion avant d'y merttre la recherche dans les livre...

C'est fait, c'est fait Sad
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par maat-ieu le Sam 4 Fév - 19:00

Non aucun danger, nul commando-maçon vengeur ne va venir t'arracher du lit pour expier ta faute pirat
C'est juste qu'il y dans ce type d'ouvrage certaines références à l'initiation, et il est mieux de la vivre "vierge" que de s'attendre à certains éléments. Voire d'en attendre certain qui ne viendrait pas, simplement parce qu'il existe des petites différence de rituels entre certains rites, certaines loges même pratiquant un même rite.
maat-ieu
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Revenir en haut Aller en bas

Littérature maconnique Empty Re: Littérature maconnique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum