Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
eric
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 486
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : pays de Grevisse, de Servais, ou encore de la Mère Famenne

Espéranto

le Lun 23 Jan - 9:57
On parle de mondialisation économique, financière .
Que pensez-vous de l'idée d'imposer dans l'enseignement, partout dans le monde, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] comme seconde langue ?
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10805
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: Espéranto

le Lun 23 Jan - 10:33
J'attends abac et son utopie sur ce topic !

Pour ma part, une seule question. Qu'est-ce que cela changerait a la situation actuelle ? N'avons nous pas deja tous les moyens necessaires a une bonne communication entre les pays ?
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Espéranto

le Lun 23 Jan - 10:54
Et (dans le sens de la blague), est - ce que le nombre de profs nécessaires, compenserait, celui des milliers de traducteurs HS ? Smile
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: Espéranto

le Lun 23 Jan - 11:21
Spirale:

Utopiste, j'ai essayé d'apprendre l'espéranto, il y a plus de 55 ans...

Pas si simple. Zamennof a utilisé des radicaux de trois langues européennes. Mais hors de l'europe, on a d'autres bases...Et puis cette langue permet à chacun de construire logiquements ses mots. Dans un groupe qui a un vécu commun, on finit par garder des mots communs, sinon il faut sans arrêt l'effort mental de décomposer chaque mot pour en trouver le sens : cela fatigue.

Les linguistes n'ont pas agréé la méthode.

De fait l'anglais, élaboré par l'usage, au cours de l'histoire d'une nation, répandu par les USA dominants, est devenue la langue internationale. Les terriens vont s'en contenter encore longtemps, se l'approprier, le déformer collectivement...

Dans " Rêve en ergastule" sont évoqués des extra terrestres qui auraient décodé les langues terrestres véhiculées par les ondes ou par le Net. La réalité atteint cette fiction dès lors que des machines traduisent des écrits, de mieux en mieux. Des appareils feront de la synthèse vocale et traduiront instantanément.

Ma correspondante chinoise et moi doublions nos messages d'une version anglaise et Google nous aidait en un clin d'oeil.

Au fait, je ne sais pas si google traduit en esperanto... Faudra que je regarde Very Happy
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Espéranto

le Lun 23 Jan - 11:35
Malgré les logiciels de traduction, on aura toujours besoin de traducteurs
(confiez une traduction littéraire à un logiciel, vous verrez le résultat...)
L'espéranto a raté le coche. L'anglais basique suffit au commerce, et au tourisme de masse. Au moyen-orient dont je reviens, sans l'anglais, personne ne vous comprendra (rencontré un francophile 1.)
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10805
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: Espéranto

le Mar 24 Jan - 22:34
Ce matin, j'écoutais Luc Ferry expliquer le concept de pensée élargie.
Il expliquait qu'à l'aune de la vieillesse, l'Homme devait se demander à quoi cela servait de vieillir. Sa conclusion, ou plutot théorie, consistait à dire que ça lui permettait d'expérimenter le concept de pensée élargie.
J'explique.

Nous naissons, grandissons et existons dans notre singularité, dans notre unicité. Et il faut la cultiver pour nous construire. Il faut trouver sa place dans cet univers, et trouver le moyen de donner du sens à notre vie.
Mais vient un moment ou l'on doit élargir sa pensée, pour aller à la rencontre de l'autre, afin de partager, prendre et donner, et nous sentir un peu plus ouvert au reste du monde. Penser de façon élargie, c'est chercher à s'inscrire dans quelque chose de plus vaste.
Nous parlons tous le Français. Certains d'entre nous parlons d'autres langues, l'apprentissage de cette autre langue qui n'est pas "necessaire" a l'origine nous aura permi plus de communication, d'échange, de voyages, nous aura ouvert à une culture plus vaste, à travers des textes écrits dans l'autre langue, etc...

Tout cela pour dire que finalement, ce ne serait peut etre pas idiot de facilité la compréhension de tout individu avec les autres, à l'échelle mondiale, afin de permettre à une maximum de personne de s'inscrire dans cette démarche de recherche de pensée élargie.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Espéranto

le Mar 24 Jan - 22:58
Certes, mais je soutiens que l'espéranto n'a pas d'avenir.
Anglais, espagnol, chinois.

Et puis, n'oubliez pas la tour de babel...

La pensée élargie est un concept intéressant; je crois qu'elle est inévitable à partir d'un certain niveau de réflexion, indépendament de notre étage culturel.
Elle confine à l'universalité inconsciente.
avatar
s3raf1
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 268
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 42
Localisation : quelquepart.be

Re: Espéranto

le Mer 25 Jan - 8:49
Pour moi les perspectives de developpement de l'espéranto sont proches de zéro , l'anglais lui restera langue référence quoi qu'on en dise.

Nelson j'ai fait lire à mon épouse qui est traductrice ton message , depuis ce matin elle veut t'épouser Very Happy

Nelson a écrit:Malgré les logiciels de traduction, on aura toujours besoin de traducteurs
(confiez une traduction littéraire à un logiciel, vous verrez le résultat...)

avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Espéranto

le Mer 25 Jan - 10:28
Dis-lui que je suis pour la polygamie éclairée... Very Happy
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Espéranto

le Mer 25 Jan - 12:12
Avant les USA, c'est quand même les anglais et leurs colonies qui ont implanté l'anglais partout. Les USA véhicule leurs cultures et leur langue via les médias seulement depuis une grosse cinquantaine d'année, non ?
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: Espéranto

le Mer 25 Jan - 16:03
Oui, mais le Français fut aussi enseigné dans beaucoup de colonies

Et si l'anglais s'est imposé lorsque la mondialisation naquit ( aviation, marine, nécessité de messages sur toute la terre) c'est peut-être qu'à ce moment les USA étaient au centre du commerce, des échanges, et avaient la puissance militaire ?
Peut-être ? Pas sûr ! Question
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 997
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: Espéranto

le Jeu 4 Juil - 23:45
Saluton al vi, Gefratoj !
Salut à vous, Soeurs et Frères !

Vous aurez remarqué que j'introduis et conclue systématiquement mes contributions par de l'Esperanto. J'ai appris cette langue en cours du soir lorsque j'étais à la fac. La grammaire, la conjugaison, la prononciation... Toutes ces règles s'apprennent en deux ou trois heures seulement et se retiennent avec une facilité déconcertante. Cependant, le vocabulaire, comme dans toute langue, doit être appris, or je ne la pratique évidemment pas assez pour me dire bilingue dans cette langue.

Je tiens à rectifier ce que l'on entend souvent sur l'Esperanto. Ce serait une langue qui viserait à ce que nous parlions tous la même sur la planète. Faux ! C'est une utopie créée par un adolescent de 15 ans à la fin du XIXe siècle pour les communautés de son pays (la Pologne) se comprennent dans une langue neutre. Aujourd'hui l'Esperanto se revendique comme une langue véhiculaire (donc non vernaculaire, qui n'est pas maternelle) que l'on apprendrait en seconde langue sur le territoire européen pour échanger de manière neutre. Pourquoi seulement l'Europe ? Car toutes ses racines sont indo-européennes et que l'Esperanto ne fonctionne absolument pas comme une langue africaine ou asiatique. J'ajoute qu'historiquement, cette langue a bien pris au démarrage mais a été tuée, non dans l’œuf mais à la crèche, par les patriotismes de la guerre de 14 pour renaître, nettement affaiblie, après la Seconde Guerre.

Voilà qui rétablit un peu la vérité. Pour plus de détails, voilà un petit texte que j'avais rédigé il y a quelques années.

Spoiler:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qu’est-ce que l’Esperanto ?

L’Esperanto est une langue construite entre la fin des années 1870 et le début des années 1880 par Ludwik Lejzer Zamenhof, un ophtalmologue polonais issu d'une famille juive de Białystok (alors en Russie, maintenant en Pologne), ville alors peuplée de quatre communautés. Les Juifs parlaient le yiddish, le peuple, majoritairement catholique, parlait le polonais, la langue du commerce était l’allemand, et celle des lettrés était le russe. Dans le but d’éradiquer les tensions et de faciliter la communication entre ces peuples qui ne se comprenaient pas, Zamenhof publia son projet en 1887 sous le nom de Lingvo Internacia (Langue internationale), et sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto (Docteur qui espère), d’où le nom sous lequel la langue s’est popularisée par la suite. Zamenhof parlait lui-même le yiddish, le polonais et le russe quotidiennement depuis sa plus tendre enfance.

L’Esperanto aujourd’hui

De tous les nombreux projets de langue auxiliaire internationale ayant vu le jour, l’Esperanto est celui qui a remporté le plus de succès, et le seul qui soit quelque peu connu du grand public. Il est le moyen de communication d’une communauté estimée à entre cent mille et deux millions de locuteurs, présents dans la majorité des pays du monde (115 selon L’Ethnologue). Sont également recensés environ un millier d’enfants naissant de parents esperantophones qui ont ainsi l’Esperanto comme langue maternelle.
L'Esperanto n'est la langue officielle d'aucun pays, mais il est la langue de travail de plusieurs associations à but non lucratif, principalement des associations d'Esperanto. La plus grande organisation d'Esperanto est l'association mondiale d'Esperanto (UEA), qui est en relation officielle avec les Nations Unies et l'UNESCO dans un rôle consultatif. L'UNESCO a adopté plusieurs recommandations en faveur de l'Esperanto.
C'est l'une des langues officielles de l'Académie Internationale des Sciences de Saint-Marin et la langue officielle de l'Académie Comenius en Suède dont le but principal est de favoriser l'utilisation de l'Esperanto dans toutes les sciences.
Dans la plupart des démocraties contemporaines, l'Esperanto ne bénéficie que de peu ou pas de soutien officiel. En France, sa reconnaissance comme option facultative de langue au niveau du baccalauréat n'a pas été obtenue à ce jour. En Hongrie, où cette reconnaissance a eu lieu, l'Esperanto fait partie des cinq premières langues étrangères.

Pourquoi apprendre l’Esperanto ?

Une langue facile

La grammaire de l’Esperanto est sans exception. Elle se structure par l’ajout d’un nombre préétabli de préfixes et de suffixes, ce qui la rend très commode à apprendre. En effet, une fois apprise la liste des préfixes et suffixes, l’Esperanto nous permet tout de suite de nous exprimer. Les mots sont principalement d’origine indo-européenne (langues greco-latines, germaniques, slaves), ce qui rend l’Esperanto d’autant plus facile à apprendre pour les Européens.
Exemple :
œil, yeux, lunettes, opticien, cil
okulo, okuloj, okulvitroj (vitres à œil), okulisto (professionnel des yeux), okulharo (poil d’œil)

Un intérêt pédagogique

Selon une étude comparative de l'Institut de Pédagogie Cybernétique de Paderborn (RFA), 150 heures d'Esperanto suffisent à un francophone pour atteindre un niveau qui en exige au moins 1500 en anglais et 2000 en allemand. Lorsque l'on a déjà appris une langue étrangère, l'apprentissage d'une nouvelle langue étrangère est plus facile, d'où l'intérêt de commencer par une langue étrangère facile. Des études menées sur des échantillons comparatifs d'élèves ont montré que les élèves qui avaient d'abord étudié l'Esperanto avant de passer à l'étude d'une langue étrangère, atteignaient un meilleur niveau, dans cette langue, que le groupe témoin qui pendant la même durée n'avait étudié que cette langue étrangère.
De plus, la langue est totalement transparente (comme l’espagnol, l’italien, le russe…). Cela signifie qu’on prononce ce qu’on lit, et qu’on écrit ce qu’on prononce. Un dyslexique utilisant une langue opaque (comme le français, l’anglais...) devient souvent dysorthographique. Il est préférable de choisir l'apprentissage d’une langue transparente pour faciliter l'apprentissage des langues chez les enfants dyslexiques.

Une langue politiquement et économiquement neutre

L'Esperanto est parfois qualifié de langue neutre. Pourtant, ce qualificatif n'implique pas l'absence de culture ou la neutralité politique de cette langue. Ludwik Lejzer Zamenhof, qui a établi les bases de l'Esperanto, l'a fait pour donner aux peuples une langue rationnelle leur permettant de se libérer du chauvinisme et des rapports de force. C'est bien là un objectif politique, au sens non péjoratif de ce terme. L'expression « langue neutre » se réfère à la neutralité perçue par ceux qui choisissent de s'exprimer dans cette langue. Comme l'Esperanto n'est la langue d'aucune puissance, aucun des deux interlocuteurs n'a l'avantage décisif de s'exprimer dans sa langue maternelle. L'Esperanto garantit, au moins d'un point de vue linguistique, un rapport d'égal à égal.
Sur le plan économique, on observe que les espérantistes sont généralement de fervents défenseurs de la gratuité. Les logiciels en esperanto sont libres, les cours ou les festivals sont peu onéreux, etc…

Une ouverture internationale

Pasporta Servo

Le Pasporta Servo (service-passeport en français) est un service d’hébergement gratuit à disposition des Esperantophones. Créé en 1974, le système propose à ses membres de loger ou de recevoir d'autres membres (généralement pour un ou deux jours). Le seul véritable pré-requis est que l'invité parle l'Esperanto. Chaque espérantiste peut donc s'inscrire auprès de l'organisation TEJO, contre la somme de 15 € (2005) par an, une liste d'adresses lui indique des hôtes et leurs conditions d'accueil. Par exemple qu'ils sont prêts à accueillir trois personnes pendant une semaine. L'hébergement lui-même est gracieux et certains hôtes proposent même le petit-déjeuner et le souper. Un accueil réciproque de l'hôte n'est pas exigé. Leur motivation est d'avoir l'occasion de pratiquer oralement cette langue internationale tout en rencontrant des gens de tous horizons.
De 39 adresses à sa création, la liste contient en 2005 1350 adresses réparties dans 727 villes situées dans 85 pays différents. Les conditions d'hébergement sont fixées par l'hôte et sont indiquées dans la liste d'adresses (par exemple : Non-fumeur ou Prévenir raisonnablement longtemps à l'avance). Le pays le plus représenté est la France avec 119 hôtes répartis dans 74 villes.
Rachel Prual et David Cholet sont un exemple d'utilisation du service. Ils ont entamé le 15 juillet 2000 un tour du monde, traversant 5 continents et 36 pays. Dans leur bagage, le Pasporta Servo leur permet de passer 185 nuits chez des espérantistes locaux. Ils rentrent le 15 juin 2002 (après 700 jours), heureux de cette aventure, constatant que l'emploi de l'Esperanto leur a permis de communiquer facilement avec leurs hôtes. Ils ont pu dépasser les conversations « utilitaires » pour tenter de mieux comprendre les cultures qu'ils découvraient au gré de leur voyage.

Rencontres

Esperanto-Jeunes organise des rencontres internationales pour faire la fête : FESTO. C’est aussi la possibilité pour nos membres qui n’osent pas aller à l’étranger ou qui ont peu de moyens financiers d’aller à la rencontre de jeunes esperantophones de divers horizons. C’est aussi l’occasion de parler en Esperanto avec un Slovaque, un Brésilien ou un Russe… Cette rencontre dure une semaine et est placée sous le signe de la fête !
Dernières rencontres : Villeurbanne (1996), St Raphaël (1997), Baugé (2002), Orléans (2003), Carcassonne (2005), Grésillon (2006), Montoire-sur-le-Loir (2007). En 2009, FESTO se déroulera à Zwingenberg, dans le land de Hesse, en Allemagne.
Il existe également la Universala Kongreso de Esperanto (94e en 2009) qui se déroule chaque année dans un pays différent.

J'ajoute qu'il est possible d'installer linux en Esperanto, Firefox est également disponible dans cette langue et Google Traduction l'a également dans son catalogue. De très nombreux logiciels libres ont une traduction esperantophone.

Spirite,
Spirituellement,
avatar
Thot
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 24
Localisation : Bdx

Re: Espéranto

le Ven 5 Juil - 0:09
Tu n'as pas traduit Estu Ni Kunaj ! (dans ta bannière) qu'internet traduit par "Laissez-nous ensembles !"
Comme ce message est écrit en esperanto, une minorité peut le lire, donc j'aurais tendance à le comprendre comme un message d'exclusion de la majorité !
"laissez nous entre nous, et restez en dehors" ! lol!


Dernière édition par Thot le Ven 5 Juil - 0:46, édité 1 fois
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 997
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: Espéranto

le Ven 5 Juil - 0:18
Saluton al vi, Gefratoj !

Si "Soyons unis !" est excluant, alors... Mince !

Spirite,
avatar
febus64
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 730
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 55
Localisation : Béarn

Re: Espéranto

le Ven 5 Juil - 4:31
Saluton Tao,
Comment et où peut on apprendre l'Espéranto?
Est-il possible de l'apprendre en autodidacte?
avatar
Pierre Detaille
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 273
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Nord-West Temple street Ancorage

Re: Espéranto

le Ven 5 Juil - 9:01
Moi, j'apprends l'espère en toi ... .
avatar
Thot
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 24
Localisation : Bdx

Re: Espéranto

le Ven 5 Juil - 11:25
En autodidacte Pierre Detaille ? Est-ce facile ? Smile
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 997
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: Espéranto

le Dim 7 Juil - 18:48
Saluton al vi, Gefratoj !

Il est extrêmement facile d'apprendre l'Esperanto en autodidacte avec le petit logiciel de 10Mo "iKurso". Sinon, il existe des clubs dans plusieurs villes. J'ai adhéré à celui de Rennes pendant un an.

Spirite,
avatar
Pierre Detaille
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 273
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Nord-West Temple street Ancorage

Re: Espéranto

le Dim 7 Juil - 20:08
Thot a écrit:En autodidacte Pierre Detaille ? Est-ce facile ? Smile

Non, je te l'accorde disait un pendu ... .Very Happy 
avatar
febus64
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 730
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 55
Localisation : Béarn

Re: Espéranto

le Mar 9 Juil - 13:02
Merci Tao
Contenu sponsorisé

Re: Espéranto

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum