Le syndrome d'Ariel

Aller en bas

Le syndrome d'Ariel Empty Le syndrome d'Ariel

Message par Olive1968 le Ven 16 Déc - 16:28

Et voilà que ses ailes luisent à présent,
Que ce Lucifer déchu s'est évaporé !
Et que n'ai-je alors appris en me taisant,
Plaisir apporté par l'attention de Borée...

Ma sublime et torride muse des monts,
Que Lucifer déchu m'aura permis d'orner;
De mes poricide baisers d'un Endymion,
Epris des pâleurs rosâtres de Sélénée !

Que Lucifer déchu disparu sous l'astre,
M'aura révélé sous ces ailes légères;
Avec ma candeur naturelle de pastre*
Sur sa Provence où chacun exagère !

J'ai caressé ta chevelure d'or, fauve;
Tu me vis, j'avais alors emprunté l'aile,
D'Ariel qui dépose l'ardeur dans l'alcôve,
Elaborant pour toi cette stance fidèle.

Oui je suis ton ange et tu es mon ciel !
J'avais tellement expié avant ton regard,
Qu'un inextinguible paradis, essentiel !
Confirmera qu'il n'arrive jamais trop tard.

Et que n'ai-je alors appris en me plaisant,
A te voir, au gré de tes inflorescences.
Ma muse des adrets tu es le seul présent
Pour lequel mon âme a lu sa confiance.

C'est le syndrome d'Ariel, l'incorruptible;
Cet amour céleste que tu reconnaîtras.
Et désormais plus rien n'est imperfectible,
Lorsque tu m'enveloppe avec ton aura...

Olive.

Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9425
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum