Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
BLAKE
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 88
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : FRANCE

La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Sam 10 Déc - 18:37
Je voudrais connaître vos avis sur notre liberté à tous, le sentiment de liberté que l'on peut éprouver,
la jouissance de notre temps libre en dehors de nos occupations quotidiennes, professionnelles, familiales,
associatives et politiques.
Selon les témoignages que j'ai pu découvrir, l'engagement maçonnique semble assez prenant,
certains même ont évoqué "des nuits blanches", des tenues, réunions ou banquet.
Certes, cela doit être réconfortant et un réel plaisir de se retrouver, mais "tempus fugit" comme dit l'adage.

Egalement, en devenant maçon, on prête serment.
On s'interdit ensuite de critiquer d'autres frêres, en théorie seulement, car l'homme étant ce qu'il est, les diatribes ont la vie dure, et on le voit dans l'actualité, maçonnique et autre.

Peut-on encore garder un oeil critique et ouvert lorsque l'on est FM ?
Pouvons nous continuer à laisser libre cours à nos envies, passions, et rejets si ceux-là proviennent d'un profond sentiment d'injustice ?
Ou la Tempérance doit-elle être avant tout notre seul guide ?

Je vous remercie d'avance pour vos réflexions que j'aimerais partager avec vous sur ce sujet.

BLAKE.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Dim 11 Déc - 2:33
C'est exactement la question que je me pose aussi, Blake.
Il est évident que la multiplication d'activités, fussent-elles en FM, risquent de restreindre une certaine forme de liberté, hormis la liberté de penser.
J'imagine que les FM ne sont pas TOUJOURS sur la même longueur d'onde.
Il suffit de constater les multiples obédiences, même si les divergences sont minimes. J'attends les avis de Jean-Dominique sur la question, ou de tout autre FM sincère.
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Dim 11 Déc - 11:11
L'appartenance maçonnique est assez prenante.

L'assiduité aux tenues fait partie de la règle, d'ailleurs l'absence à trois tenues consécutives, dans certains cas, retire le droit de vote - s'il y a - à la quatrième ?

En loge il y a des présents sur le colonnes et des officiers ( chargés pour un an de fonctions particulières et rituelles). Ces officiers ( remplaçables) font l'effort de remplir leur office.
Il y a des travaux à l'ordre du jour, passages de grades, auditions de profanes,initiations...Des planches sur certains sujets. Parfois il y a des tenues réservées aux maîtres, ou maîtres et compagnons... En général deux tenues par mois.

Mais il est de bon ton d'assister à des tenues inter obédiencielles, visiter des loges voisines...

Deux sorties par semaines ne sont pas rares, minimum une par mois.

Dans les loges nombreuses, les absences ne troublent guère le fonctionnement. Dans une loge d'une vingtaine de membres ... ça occupe !

Mais toujours la liberté d'expression est réelle dans la mesure où elle n'incite pas au racisme, à la violence, et qu'elle ne casse pas l'esprit de groupe ( l'égrégore) , si bien qu'une auto censure est naturelle Very Happy ,
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Dim 11 Déc - 14:09
La FM est un engagement, ce n'est pas L'Engagement et il n'y a aucune raison que cela occupe tout l'espace du temps libre. Le nouvel apprenti est souvent enthousiaste et on abuse souvent de cet enthousiasme pour le promener partout : un vieux maître qui ne trouve personne pour l'accompagner dans ses visites est tout content d'avoir des apprentis qui ne peuvent refuser avec qui tailler la bavette !

C'est une question de mesure et d'équilibre. Un frère qui a une vie de famille, une vie professionnelle ne peut pas consacrer en plus un temps énorme à la FM. En revanche, un frère retraité que mémère emmerde à la maison sera dehors chaque soir !

Il y a donc un minimum, que sont les deux tenues mensuelles, ce qui est très raisonnable. S'ajoutent à cela pour les apprentis, des réunions dites de "formation" qui ont lieu chez l'un ou l'autre pour discuter de la symbolique maçonnique, pour poser des questions, pour exprimer des avis. Et le franc-maçon doit toujours avoir en tête que ses premiers devoirs sont envers sa famille : il doit toujours la privilégier, ainsi que les moyens de la faire vivre. La famille et le boulot doivent donc passer avant la FM, c'est un devoir maçonnique. Il n'est pas question qu'un maçon se replie sur la maçonnerie, c'est une hérésie. Consacrer tout son temps libre à la maçonnerie revient à entrer dans une démarche sectaire incompatible avec l'exigence d'ouverture aux autres. Il faut que le maçon continue évidemment ses activités normales, le sport, les activités associatives, politiques ou syndicales, faire les courses, etc. On est maçon 24 heures sur 24, mais pas en milieu maçonnique.

S'agissant de la liberté, franchement, elle est bien totale. Voyez l'échange vif entre Osj et moi sur la GLNF. C'est mon frère, je partage beaucoup de choses avec lui, mais nous divergeons totalement sur un sujet. Ça n'est pas incompatible.

Le serment n'interdit pas de critiquer un frère, c'est plus subtil que ça. Le rituel maçonnique veut qu'en loge on ne s'adresse pas à un frère, mais uniquement au Vénérable. On ne dialogue pas non plus. Ainsi, quand je me lève pour exprimer une opinion, je m'adresse au vénérable, et je présente mes plus vives critiques au vénérable, je lui dis tout le mal que je pense de ce que je viens d'entendre sans m'adresser à celui qui vient de parler. Je ne cite pas son nom et je ne le mets pas en cause personnellement, je critique uniquement des propos entendus, pas l'auteur des propos.

Ainsi c'est la forme qui est lissée, pas le fond. On peut être très sévère mais comme on ne s'adresse pas directement les uns aux autres, on est amené à y mettre les formes. Imaginons que je pense qu'un frère qui vient de parler est un sale con. Si je devais m'adresser à lui, je lui dirais peut-être : "tu es un sale con". Mais comme je m'adresse au vénérable, je suis obligé de me limiter aux idées en oubliant qui les a exprimées et je ne vais pas traiter le véné de sale con !

D'autre part, on ne prend pas la parole n'importe comment, on attend son tour, on a le temps de laisser retomber un peu l'énervement. Et un bon surveillant qui s'aperçoit que tu es très énervé te fera attendre et te donnera la parole en dernier, après les autres, pour que tu te calmes. On ne renonce à rien sur le fond, mais on baisse le ton dans la forme.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec l'expression d'auto-censure d'Abac. Toutes les opinions sont libres de s'exprimer, y compris les plus choquantes. J'ai entendu en loge des frères exprimer des propos en limite de racisme, mais ils s'exprimaient dans le cadre d'une souffrance personnelle : un pharmacien qui se fait braquer 3 fois par an par de jeunes arabes des cités à évidemment un problème avec les arabes. Il faut que cela soit entendu en loge pour réfléchir à la nature du problème mais aussi à la perception qu'en a le frère en généralisant de cas particuliers vers tout une ethnie.

Si l'on exige le respect d'un secret absolu sur ce qui se dit en loge, c'est bien pour que la liberté y soit totale. Et nous ne vivons pas dans un monde de bisounours.
avatar
BLAKE
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 88
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : FRANCE

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Dim 11 Déc - 23:04
Merci pour la limpidité de vos réponses, votre sincérité, un véritable sens de la pédagogie, et le sens de l'humour souvent présent dans les réponses de Jean-Dominique.

De plus, vous vous exprimez sur ce sujet sans complexe, je pense que plus d'un FM hésiterait à prendre la parole sur ce sujet entouré de profanes, même s'ils peuvent être des maçons dans l'âme.

avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Lun 12 Déc - 9:43
Ben voila, JD a tout dit. J'allais rajouter que la critique est bien présente entre les frères et que deux frères qui ont des points de vue différents vont l'exprimer avec leur sentiments et leurs arguments sans chercher à casser l'argumentaire de l'autre. C'est le point essentiel qui conditionne le respect de l’échange.
avatar
odyseus
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1735
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 45
Localisation : Là où je prends place

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Lun 12 Déc - 11:04
rbbe41 a écrit:Ben voila, JD a tout dit. J'allais rajouter que la critique est bien présente entre les frères et que deux frères qui ont des points de vue différents vont l'exprimer avec leur sentiments et leurs arguments sans chercher à casser l'argumentaire de l'autre. C'est le point essentiel qui conditionne le respect de l’échange.
Oui il ne s'agit pas d'un débat contradictoire, mais de l'expression sincére d'un ressenti personnel .
avatar
DjiAcacia
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1018
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 39
Localisation : Villepinte

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Lun 12 Déc - 11:31
J'aime.

Bien à vous,
DjiAcacia.
avatar
BLAKE
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 88
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : FRANCE

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 0:45
Toujours à la porte du Temple, mais de plus en plus proche cependant, j'aimerais connaître vos sentiments sur la prestation de serment qui se fait sur un livre "sacré" lors de l'initiation.

Pouvez vous nous dire quelle est la nature de ce serment ?

N'est-il pas paradoxal qu'une association d'êtres et d'idéaux qui prônent tant la laïcité, puisse demander de prêter serment sur la Bible ?

N'est-ce pas déjà parjurer que de prêter serment sur un livre sur lequel
les personnes qui l'entourent n'ont pas d'autorité révélée, contrairement aux rabbins, pasteurs ou prêtres ?

Cela ne peut-il pas être considéré comme un détournement du message de la foi ?

Qu'en pensent les chrétiens catholiques ou protestants, et les juifs ?
Et vous qui avaient prêté serment ?

Et cela amène à une réfléxion sur la foi religieuse.

L'engagement maçonnique est-il compatible avec la foi religieuse ?
Ou est-il comme au XIXème siècle au GO, et encore maintenant pour certains caciques très Jules Ferry 3ème république, antinomique ?

Pour ma part, je fais la distinction entre l'engagement maçonnique et la foi religieuse, même si je pense que des liens puissent nous ramener de l'un vers l'autre, et réciproquement.
Evidemment, je laisse de côté les extrêmismes.

Existe-t-il encore des messages maçonniques qui tournent la religion essentiellement chrétienne en dérision,sans que cela soit l'oeuvre d'une propagande anti-maçonnique (style Léo Taxil) ?

Je n'ai en revanche pas connaissance du contraire (toujours bien sûr de la part des non extrêmistes).

J'aimerais connaître vos avis éclairés sur la question.

avatar
DjiAcacia
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1018
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 39
Localisation : Villepinte

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 6:43
Je crois en effet qu'il faudra éclairer tout cela.
Je laisse le soin de le faire aux F et S.

(Profane toujours, donc deux raisons de garder le silence :-) ).

Bien à vous,
DjiAcacia.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 8:00
Au G.O. le Serment se fait sur le Livre de La Constitution et non sur la Bible.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 8:39
Ouf ! Si cela m'échoit un jour, sur une bible, je n'aurais pas pû.
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 10:39
Au DH , les serments se prêtent aussi sur la Constitution Internationale.

Si j'avais du prêter serment sur la Bible, ça ne m'aurait pas génée: pour moi,c'est juste un symbole, celui d'un texte sacré, donc peu importe de quel texte il s'agit, Bible, Coran ou autre.
Les témoins de mon engagement, Set F présents, et ceux qui m'ont précédés et me succèderont, ça c'est important.
avatar
osj
Chien fou
Chien fou
Messages : 195
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 66
Localisation : nice
http://osj-france.net

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 10:54
Cher NELSON,
il y a des obédiences pour tous les hommes,athés,croyants,agnostiques,NOIRS( oui,oui )
J'ai même assisté à une initiation où le profane a prèté serment sur un annuaire des pages jaunes....ne riez pas...svp...puis à une fin de tenue...liberté,égalité,fraternité,à bas la calotte ! Comme quoi...tous les bonheurs sont en f.m. Rolling Eyes

Nelson a écrit:Ouf ! Si cela m'échoit un jour, sur une bible, je n'aurais pas pû.


Dernière édition par osj le Jeu 5 Jan - 15:19, édité 1 fois
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 11:01
Blake a interrogé :

Pouvez vous nous dire quelle est la nature de ce serment ?

Sans doute la discrétion concernant les travaux, les frères et soeurs ; l'entr'aide entre maçons... et parfois l'assurance de faire la paix avec un frère dont on découvre, bandeau retiré, qu'il est une personne avec laquelle on est en froid dans le monde profane...

Et peut-être d'autres choses. ?
avatar
osj
Chien fou
Chien fou
Messages : 195
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 66
Localisation : nice
http://osj-france.net

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 11:07
Pour ma part,le grade (ou degré) de spr+ et ceux de chevaliers,de la sphère maçonnique,m'ont fait prendre conscience du fait Chrétien de la f.m.Ce qui m'a amené à la chevalerie historique et à la religion....non pas que je sois une grenouille de bénitier...mais je suis retourné à mes racines catholiques ,en homme libre et f.m. Les rituels se sont ouverts à moi sous d'autres formes ésotériques profondes et merveilleuses....le pied !

BLAKE a écrit:Toujours à la porte du Temple, mais de plus en plus proche cependant, j'aimerais connaître vos sentiments sur la prestation de serment qui se fait sur un livre "sacré" lors de l'initiation.

Pouvez vous nous dire quelle est la nature de ce serment ?

N'est-il pas paradoxal qu'une association d'êtres et d'idéaux qui prônent tant la laïcité, puisse demander de prêter serment sur la Bible ?

N'est-ce pas déjà parjurer que de prêter serment sur un livre sur lequel
les personnes qui l'entourent n'ont pas d'autorité révélée, contrairement aux rabbins, pasteurs ou prêtres ?

Cela ne peut-il pas être considéré comme un détournement du message de la foi ?

Qu'en pensent les chrétiens catholiques ou protestants, et les juifs ?
Et vous qui avaient prêté serment ?

Et cela amène à une réfléxion sur la foi religieuse.

L'engagement maçonnique est-il compatible avec la foi religieuse ?
Ou est-il comme au XIXème siècle au GO, et encore maintenant pour certains caciques très Jules Ferry 3ème république, antinomique ?

Pour ma part, je fais la distinction entre l'engagement maçonnique et la foi religieuse, même si je pense que des liens puissent nous ramener de l'un vers l'autre, et réciproquement.
Evidemment, je laisse de côté les extrêmismes.

Existe-t-il encore des messages maçonniques qui tournent la religion essentiellement chrétienne en dérision,sans que cela soit l'oeuvre d'une propagande anti-maçonnique (style Léo Taxil) ?

Je n'ai en revanche pas connaissance du contraire (toujours bien sûr de la part des non extrêmistes).

J'aimerais connaître vos avis éclairés sur la question.



Dernière édition par osj le Jeu 5 Jan - 15:20, édité 1 fois
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 11:59
Blake , pose la question lorsque tu les rencontres, ceux qui sont de l'autre coté de la Porte dont tu sembles t'être rapproché ...oufff!!!

Nature du Serment , voilà une question qu'elle est bonne, je réfléchis et je reviens si j'ai trouvé!!!

A part cela, pour moi, c'est comme l'a dit Abac,sur les S et F (appartenance), sur tout ce qui se passe dans le Temple, silence sur les travaux, par rapport aux profanes, par rapport aux Set F n'ayant pas encore le degré (juste pour ne pas leur gâcher le bonheur de découvrir)
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Jeu 5 Jan - 23:54
Certaines loges (pas la mienne) utilisent un livre blanc pour la prestation de serment et je trouve que c'est très bien : un livre à écrire et non un livre déjà écrit. Un serment, c'est l'avenir inconnu de soi-même, pas le passé décrypté par d'autres.
avatar
osj
Chien fou
Chien fou
Messages : 195
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 66
Localisation : nice
http://osj-france.net

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Sam 7 Jan - 7:42
La loge où j'ai été reçu apprenti avait trois livres sur la chaire :
les véda,
la bible,
le livre blanc.
Arrow
Jean-Dominique a écrit:Certaines loges (pas la mienne) utilisent un livre blanc pour la prestation de serment et je trouve que c'est très bien : un livre à écrire et non un livre déjà écrit. Un serment, c'est l'avenir inconnu de soi-même, pas le passé décrypté par d'autres.
avatar
BLAKE
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 88
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : FRANCE

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Dim 8 Jan - 22:07
Le véné d'une loge de la GLDF que j'ai rencontré la semaine dernière m'a indiqué que le serment était effectué sur la Bible !

A l'instar de Nelson, je crois être un peu réfractaire à l'idée de prêter serment sur la Bible, comme les Présidents U.S le font, mais cela n'est pas la même chose.

Comme Jean-Dominique l'a signalé, je pense que le mieux c'est le livre blanc, prêter serment par rapport à ses engagements sur l'avenir.
Cela me semble plus constructif, et aide à rassembler son énergie.

Je trouve que le serment sur la Bible est non seulement anachronique au sens propre et figuré du terme, mais peut être quelque chose de très culpabilisant, et faire le jeu futur d'une certaine manipulation, car ainsi que le disait Alfred de Musset, "il ne faut jurer de rien".

Je ne trouve pas dérangeant cependant que la Bible puisse être ouverte durant les travaux.

Qu'en pensez vous ?
Il me semble que les Obédiences les plus progressistes n'aient pas repris la Bible comme support.

Jean-Dominique, le Livre Blanc dont tu parlais, cela se passe, je crois au sein de loges du GO ?
Est-ce exclusivement le cas de loges qui appartiennent au GO, ou des loges d'autres obédiences utilisent-elles également le Libre Blanc pour la prestation de serment ?
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Dim 8 Jan - 22:48
Blake, le livre blanc est utilisé dans beaucoup de loges du DH et de la GLFF notamment, j'imagine dans les autres obédiences adogmatiques.
D'un point de vue pratique il est important de faire prêter un serment sur quelque chose qui engage celui qui le fait. Moi vous pouvez me faire jurer ce que vous voulez sur la Bible, ça n'a aucune valeur pour moi.

Précision, la constitution américaine est laïque, quoiqu'on en dise et ne prévoit absolument pas que le président prête serment sur la Bible. C'est une pratique personnelle. Plusieurs présidents on prêté serment sur un livre de lois américaines ou sur le livre de la Constitution. De même la formule finale du serment "Que Dieu me vienne en aide" n'est pas dans le texte constitutionnel du serment.
avatar
osj
Chien fou
Chien fou
Messages : 195
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 66
Localisation : nice
http://osj-france.net

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Lun 9 Jan - 16:49
Ce n'est pas sur ce que l'on jure qui est important mais de jurer. I love you

[quote="Jean-Dominique"].
vous pouvez me faire jurer ce que vous voulez sur la Bible, ça n'a aucune valeur pour moi.

]
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Lun 9 Jan - 21:51
Osj, c'est exactement ce que je me suis dit en écrivant cette bêtise !
RBBE
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 25
Date d'inscription : 06/01/2012

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Mer 11 Jan - 15:38
BLAKE a écrit:Toujours à la porte du Temple, mais de plus en plus proche cependant, j'aimerais connaître vos sentiments sur la prestation de serment qui se fait sur un livre "sacré" lors de l'initiation.

Pouvez vous nous dire quelle est la nature de ce serment ?

N'est-il pas paradoxal qu'une association d'êtres et d'idéaux qui prônent tant la laïcité, puisse demander de prêter serment sur la Bible ?

N'est-ce pas déjà parjurer que de prêter serment sur un livre sur lequel
les personnes qui l'entourent n'ont pas d'autorité révélée, contrairement aux rabbins, pasteurs ou prêtres ?

Cela ne peut-il pas être considéré comme un détournement du message de la foi ?

Qu'en pensent les chrétiens catholiques ou protestants, et les juifs ?
Et vous qui avaient prêté serment ?

Et cela amène à une réfléxion sur la foi religieuse.

L'engagement maçonnique est-il compatible avec la foi religieuse ?
Ou est-il comme au XIXème siècle au GO, et encore maintenant pour certains caciques très Jules Ferry 3ème république, antinomique ?

Pour ma part, je fais la distinction entre l'engagement maçonnique et la foi religieuse, même si je pense que des liens puissent nous ramener de l'un vers l'autre, et réciproquement.
Evidemment, je laisse de côté les extrêmismes.

Existe-t-il encore des messages maçonniques qui tournent la religion essentiellement chrétienne en dérision,sans que cela soit l'oeuvre d'une propagande anti-maçonnique (style Léo Taxil) ?

Je n'ai en revanche pas connaissance du contraire (toujours bien sûr de la part des non extrêmistes).

J'aimerais connaître vos avis éclairés sur la question.

J'aime beaucoup ce questionnement et je te livre ici mes pensées:

Pouvez vous nous dire quelle est la nature de ce serment ?: Non, je peux pas, j'ai preté serment de ne rien divulgé (Réponse facile! ) mais Abac est dans le vrai;

Bible vs Laicité: La laicité fait que à la GLDF ça sera une bible, ou un coran ou une torah. La FM étant souchée sur des racines chrétiennes, c'est souvent la bible mais on peut très bien changer. Il n'y a pas de livre plus grand qu'un autre.

Autorité révélée et parjure: Je ne pense pas qu'un prêtre ait une autorité révélée, il a une autorité religieuse toute terrestre, et encore autorité sur l'enseignement religieux, il fait autorité. la bible, ou livre de la loi sacrée est à prendre symboliquement. Le parjure sera vis a vis du serment fait à ses FF, pas la Bible.

Remise en cause de la foi: Cf plus haut: On ne remet pas en cause la foi lors du serment. C'est strictement perso. Il faut néanmoins être intègre: Si ça te gène de preter serment sur une bible/coran/torah, il vaut mieux aller voir le DH, le GO ou autre sans doute. Cela ne fait pas de toi un moins bon F. vis a vis des FF de la GLDF. C'est plus une question de cohérence personelle.

Je suis catholique pratiquant et j'ai preté serment sur la bible. J'y vois un recueil de sagesse et d'enseignement du bien, patrimoine de l'humanité

FM et foi religieuse: Oui c'est compatible pour la FM, non ce n'est pas compatible pour l'église catholique sur un point majeur: L'eucharistie et son rituel. Je te donne des infos si ça t’intéresse.

Message ridiculisant la religion chrétienne: Même "A bas la calotte" ne ridiculise pas la religion mais le clergé. Il est important que faire le distinguo. La laïcité ce n'est pas la destruction des religions, c'est la cohabitation harmonieuse entre croyant de tout poils et non croyant.

Le contraire ? des messages ridiculisants les FM, Si il y en a eu aussi, mais aussitot classé comme extremistes. Guy de maupassant en fait une belle description dans son livre "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]"
Un passage que j'adore:
Ils se rencontraient d’abord et se touchaient les mains avec un air mystérieux tout à fait drôle, on voyait qu’ils se livraient à une série de pressions secrètes. Quand je voulais mettre mon oncle en fureur je n’avais qu'à lui rappeler que les chiens aussi ont une manière toute franc—maçonnique de se reconnaître

J'espère que mon point de vue t'aidera.
RBBE

avatar
LA JEANNE
Chien fou
Chien fou
Messages : 143
Date d'inscription : 13/01/2012
Localisation : Au centre du LIVRE

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

le Ven 13 Jan - 13:58
Bonjour chères dames et messieurs,

Je viens de lire partiellement toutes vos réponses, quant à ce sujet .
Alors pour ne pas reprendre point par point, message par message [ne sachant le faire techniquement], systématiquement , je suggérerais de comprendre qu'autrefois les "maçons SPECULATIFS en devenir" étaient COOPTES, par des personnes ayant cru voir, ayant senti certaines dispositions à une EVOLUTION PERSONNELLE de ce dauphin en puissance !

A présent la cooptation demeure, mais est devenue minoritaire ! Chaque personne encline à vouloir se parfaire (non pas au sein d'une société de lucre, mais au simple sein d'elle-même) peut faire la demande d'APPARTENIR à cette famille, dont les ordres et obédiences sont tellement plurielles que cette atomisation ou toile d'araignée, évince la plupart de ceux qui se reposent en attendant des réponses . Cela relève d'un principe UNIVERSITAIRE on l'on doit soi-même, fouiller, creuser et trouver...Laquelle choisir ?

Il y a celles qui sont strictement dirigées vers la POLITIQUE (l'organisation la direction de la Société), tel le GO, d'autres sur le social tel du DROIT HUMAIN (DH) , d'autres encore sur le déisme, (MEMPHIS MISRAIM (MM), mais la liste est longue d'autres sur les corporatismes où la se scindent les Loges de Médecins, de pharmaciens etc. (ce que certains aiment à appeler les FRATERNELLES) -

Si vous souhaitez, grâce à ces forums ouverts à tous, trouver ce qui semble vous correspondre le mieux : Tapez "MACONNERIES ET DIFFERENTS ORDRES". (mais là déjà vous n'évoquez que vos aspirations).

Après une lettre de motivation envoyée sur votre département à la branche que vous aurez choisie, il vous faudra de la patience... Avec ou en dépit de cela - les fameuses 3 enquêtes obligatoires, par des FF (frères) ou SS (ou soeurs), pas trop éloignés de vous (c'est le seul principe opératif valable qui enseigne, qu'aussitôt reçu un enseignement doit être retransmis, du CC (le compagnon enseignant en descente vers l'AA apprenti) ce qu'il vient tout juste de saisir. Alors seulement après que les enquêtes seront lues en Loge, avec commentaires, ON VOUS FIXERA un RV. (ou sans cela vous recevrez un courrier laconique, disant que votre candidature n'a pas été retenue) - Très difficile lorsqu'on sait le sacrifice que certains ont consenti pour faire cette démarche ! Aucune explication fournie , vous n'existez pas !

Nième attente, arrive enfin le fameux passage "titre de ce présent forum" !

On vous fera danser physiquement et symboliquement pour entendre vos réponses , sous ce masque ou mascarade, vous n'avez pas, vous le droit de voir vos Juges, alors que le Tribunal est là, il regarde nons seulement votre corps, votre facilité à livrer votre intimité, ou à taire ce qu'ils aimeraient vous faire dévoiler. Après ATTENTE, autre sujet, vous serez accepté ou NON - C'est de là que vient l'expression blackboulé, car les juges auront voté pour votre appartenance ou votre projet.

Moins vous saurez de choses, selon ce "tribunal" plus vous aurez de chances d'être accepté. Car ce groupe d'humains fera tout pour que vous changiez, que vous vous modifiez, selon leur philosophie basée sur l'évangile de Saint-Jean. (Haro, fuyez athées en tous genres) -- la maçonnerie se dit républicaine, mais ne fait que du copié-collé sur le NT. en appliquant souvent ls dogmes de l'AT, comme couper la tête de ceux qui ne les suivent pas.

L'Apprenti (AA) soumis à une année de silence (si cela était bien respecté) est mis à l'épreuve , car il se sent supérieur, pour avoir été accepté, parmi cet aréopage de sachants après avoir frappé à la PORTE DU TEMPLE" il se sent intégré (le chemin est bine plus long) ; prêt à répondre à tout ou quitter l'assemblée s'il n'est pas entendu : Il ronge son frein. Il peut , cependant sur un petit papier poser des questions qu'il fera suivre au Maître de sa colonne, qui suivant (la sensibilité de ce dernier - amène ou acide vis à vis de lui) lira sa question, après avoir lui même sollicité LA PAROLE !

Quelle frustration de croire s'être bien conduit apparemment et de constater que sa pensée, son approche, son raisonnemenbt aient été balayés, si facilement.

Alors, alors et ensuite, ce qui n'est pas mince : Il faut CAPITER, ce que dans le monde profane, associatif, sportif, politique associatif ou autre se dite dit COTISER !

Capiter, c'est plus radical, - souvenez-vous cela évoque la "tête" que certains BONS révolutionnaires, s anguinaires se plurent à trancher (c'est d'aileurs un signe de réconnaisance ches les AA) -- et après on aimera s'offusquer des peuples d'ailleurs, montrant avec leur main qu'ils trancheront la gorge de tous ceux qui ne FERAIENT pas partie de LA FAMILLE.
Vive le sang, vive le sang, vive le vent d'hiver et divers ... pour parodier un comptine sur le vent !

LES CAPITATIONS sont à verser à l'année et peuvent être prélevées en plusieurs fois. Il est cependant totalement vrai que les personnes à faibles revenus, malgré leurs vertus et certaines âmes élevées ne pourront prétendre à faire partie de ces cercles AFFICHES comme vertueux.

Pas d'EGALITE ni de FRATERNITE, encore moins EGAUX, puisqu'on vous assignera à gravir certaines montagnes dont beaucoup d'aînés n'auront rien mis en oeuvre pour GRIMPER la paroi.

La maçonnerie est une société dans la société générale, mais très influente, faisant ou défaisant, en raison de réseaux ce qu'un groupe d'individus a su faire sans elle.

Rien n'est incompatible, le Père au béret fut FM (écoutez, entendez le chant des CC qu'il a toujours associé à ses opérations et au moment de son enterrement (ancien député)...
Soeur Emmanuelle (itoo) Belge, prof -- et au moment de sa retraite ayant choisi la voie OPERATIVE , alla (écrivez-le comme elle les souhaitait) soigner et s'occuper des déshrités. ! ! !etc

Ensuite, certains semblent se demander si l'on peut mettre en balance ses vies familiale, professionnelle, tant il faut de temps à plancher ?
Aujourd'hui la plupart d'entre-tous : copient et collent des réponses toutes faites sans même comprendre ce qui aurait pu les modifier intérrieurement. RENDRE RENDRE pour PARAITRE....

Combien de personnes oublient leur propre environnement pour être là (le derrière vissé face à Internet) pour se dire et se penser nets avec eux-mêmes , alors que leur vide est IMMENSE !

La Maçonnerie n'est qu'une ECOLE dont le fondement, comme les religions ou autres dogmes tente de structurer une pensée, voire la modifier à son étalonnage... Mais ces sociétés ne sont faites que d'humains, dont l'âme n'est jamais à niveau des unes et des autres. Alors ! ! ! cyclops
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Combien, ici, ailleurs, participent-ils à maints sites, (bloqués, addictes, en nombre d'heures) et affirment vouloir devenir : bons, meilleurs ! Pourquoi ? Leur ennui, leur vie au quotidien n'exprimerait-ils pas leurs IMMENSES vides en tout ?

L'engagement se vit comme loisirs ? - curieux zozos -, c'est sur ses propres nuits (non pas en collant des savoirs qui ne nous appartiennent), dites de minuit à midi (qu'on se plait à inverser la sentence , car on n'entre jamais en Loge à minuit et on en sort avant midi. (heureusement) ; IL est autrechose, il est personnel et ne doit pas peser sur noes nôtres ou les siens.

Combien de beaux princes, avait juqu'à 3 voire 4 ménages prétendant être en FM, alors qu'ils étaient et demeurent chez leur (s) maîtresse (s) ?

Alors n'ayons pas ici ou ailleurs un bandeau sur les yeux !

Combien d'OPERATIFS, ni vivant éconimquement que de peu ont transmis les VRAIS VALEURS ? Eux propablement n'auraient coupé les tête de personnes.

Vous voyez, vous discutez, et lorsque je vois certains internautes plus âgés dirons-nous, on sent l'empreinte de quelques chiens fous collecteurs !

Hé ----

Contenu sponsorisé

Re: La Liberté et l'Engagement maçonnique

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum