Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
BLAKE
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 88
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : FRANCE

Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Dim 27 Nov - 22:47
Avez vous été pressenti pour accéder à cette initiation particulière que sont les hauts grades ?
Cheminez vous actuellement sur cette voie ?
Les Anglais les nomment les side degrees, ce qui représenterait une différence sémantique intéressante ?

Là, point de candidature comme j'ai pu le lire, c'est de la cooptation pure.

Toutes les Obédiences reconnaissent elles alors le 33ème degré ?

Quel entendement particulier celui-ci peut-il conférer ?
Tous les GM ont-ils tous atteint ce degré ?

Y-a-t-il plus de fantasme (surtout de la part des profanes) que de réalité vivante ?


avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10805
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38
http://demidiaminuit.net

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 0:36
BLAKE a écrit:Là, point de candidature comme j'ai pu le lire, c'est de la cooptation pure.

Tu m'as l'air bien sur de toi pour quelqu'un qui n'a pas encore été initié.
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 8:53
Les Hauts Grades avec un nombre de degrés différents,mais qui se recoupent, sont des "systèmes" différents selon les Rites, au delà du 3e degré.
Ils permettent de poursuivre de chemin initiatique au-delà des trois degrés des Loges dites Loges Bleues, sur appel, lorsqu'on est M depuis un certain temps.
Peu d'intérêt, à mon avis , à développer plus avant dans un forum comme celui-ci.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 9:43
par Clio Aujourd'hui à 8:53
Peu d'intérêt, à mon avis , à développer plus avant dans un forum comme celui-ci.

Je pense la même chose !
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 10:06
Clio a écrit:
Peu d'intérêt, à mon avis , à développer plus avant dans un forum comme celui-ci.

Tout comme ma S.·. Clio et mon F.·. VITRIOL, je pense qu'il y a peu d’intérêt a développer ceci ici.
Surtout qu'un frangin des haut grades ne dira pas à ses FF.·. qu'il en est ou à quel grade il peut être amené à travaillé. Et entre nous, je m'y intéresse pas.

avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 10:21
Blake interroge :

Tous les GM ont-ils tous atteint ce degré ?

Si tu veux parler des vénérables ( présidents) des ateliers, voire des obédiences, je crois que la fonction est élective et n'a rien à voir avec les hauts grades.

Me trompe-je ?
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 10:51
Non, tu ne trompes pas

Les Hg sont indépendants du fonctionnement de la Maçonnerie dite "Bleue" (les 3premiers degrés)

Le Vénérable est élu par la Loge , parmi les MM .
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 12:50
Pour tenter cependant de répondre à Blake.

Les "Hauts Grades"...................N'existent PAS !

Il ne s'agit que de "Grades de Perfection".

La Plénitude des droits Maçonniques est atteinte au 3ème degré, soit : celui de la Maîtrise.

Ainsi donc, celui qui a été reconnu à la Maîtrise, peut postuler à différents postes, chaque poste est électif, soit dans l'Atelier, soit pour d'autres fonctions : au niveau régional, national....

Enfin, tout au moins dans mon Obédience le G.O.

Il est évident, comme pour toute élection (comme dans le monde profane), que le "candidat" s'investisse et "fasse ses preuves".
le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : rennes

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 18:55
Et ce fameux 33 éme degré qui serait le gratin du gratin existe il?
avatar
osj
Chien fou
Chien fou
Messages : 195
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 66
Localisation : nice
http://osj-france.net

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 19:47

Oui,c'est le dernier du r.e.a.a.
Chaque rite a ses structures ....et elles sont nombreuses...

le caméléon a écrit:Et ce fameux 33 éme degré qui serait le gratin du gratin existe il?
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 19:47
Il n'y a pas de "gratin" Caméléon, mais seulement un "perfectionnement".

Je crois même qu'à Memphis, il y a 100 grades.

Voyons, je vais tenter d'être plus concis.
Tu vas à l'école primaire.
Tu y apprends à lire, écrire, compter.
Mais, tu ne peux aller au -delà (quelle que soit la raison)
Cependant, par ton propre choix, ton désir de savoir, tu continues à te cultiver.
Celà ne veut pas dire que tu seras obligatoirement promu ou reconnu par la foule, peut - être bien même pas par les tiens.

Tant mieux, si tu as un ami, un maître pour t'aider. Peut - être pourras - tu "passer ton bac"

Il en est de même en FM. Après avoir appris à lire et à écrire, la possibilité existe d'aller dans des Ateliers dits de Perfection. Il y a, comme dans secondaire profane, universitaire, des "degrés" à franchir, qui correspondent à des connaissances acquises, "sanctionnées" par un Grade.

avatar
osj
Chien fou
Chien fou
Messages : 195
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 66
Localisation : nice
http://osj-france.net

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 19:53
BIEN DIT.... Arrow
99 POUR MEMPHIS.....

V.I.T.R.I.O.L a écrit:Il n'y a pas de "gratin" Caméléon, mais seulement un "perfectionnement".

Je crois même qu'à Memphis, il y a 100 grades.

Voyons, je vais tenter d'être plus concis.
Tu vas à l'école primaire.
Tu y apprends à lire, écrire, compter.
Mais, tu ne peux aller au -delà (quelle que soit la raison)
Cependant, par ton propre choix, ton désir de savoir, tu continues à te cultiver.
Celà ne veut pas dire que tu seras obligatoirement promu ou reconnu par la foule, peut - être bien même pas par les tiens.

Tant mieux, si tu as un ami, un maître pour t'aider. Peut - être pourras - tu "passer ton bac"

Il en est de même en FM. Après avoir appris à lire et à écrire, la possibilité existe d'aller dans des Ateliers dits de Perfection. Il y a, comme dans secondaire profane, universitaire, des "degrés" à franchir, qui correspondent à des connaissances acquises, "sanctionnées" par un Grade.

Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 22:56
Je ne vois vraiment pas pourquoi ce genre de sujet serait inintéressant pour les profanes et, dans la mesure où la question est posée, c'est qu'une réponse est utile. Il n'y a rien de plus secret dans les hauts grades que dans les autres, voire moins, beaucoup moins.

Pour ma part, j'y suis entré il y a déjà de nombreuses années, et j'en suis reparti sans l'ombre d'un regret. C'était avant le rétablissement des hauts grades du Rite Français (dits Ordres de sagesse) et je suis donc allé au REAA qui était alors très majoritaire au GODF.

D'un point de vue symbolique, je n'y ai pas trouvé mon compte et je comprends les anglais qui considèrent que ces "side degree" ne sont pas des degrés maçonniques. Je pourrais développer en quoi il n'y a rien de maçonnique dans ces degrés.

D'un point de vue philosophique, ces loges ont un avantage et un seul : elles permettent d'éviter la répétition de tenues trop administratives ou répétitives que nous avons en loges bleues. Il est vrai qu'après 20 ans de maçonnerie, la centième planche sur la Pierre Brute commence à lasser un peu. Ces loges de perfection permettent d'entre directement dans le vif d'un sujet, une planche, une discussion. Le niveau est inégal parce que ce ne sont pas forcément les meilleurs qui s'y retrouvent, mais les plus disponibles.

J'ai assez vite considéré que ces degrés n'étaient au mieux qu'un prétexte pour échapper à la routine de la loge bleue, au pire un piège à gogos qui se font une trop haute idée d'eux-mêmes. Ayant ainsi croisé beaucoup de Monsieur Jourdain et de Docteur Diafoirus dans ces assemblées, je me suis retiré gentiment avant de leur ressembler. Un mois après ma réception au 14ème, je suis parti, sans remord et sans la moindre amertume. Les frères que j'aimais bien, je les retrouvais en loge bleue.

Depuis, j'ai refusé poliment les invitations à entrer dans les hauts grades du Rite Français malgré des amitiés fortes et très insistantes ! Je ne dirais pas forcément non toujours, parce que je vieillis et qu'on devient, avec l'âge, sensible à quelques flatteries !
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Lun 28 Nov - 22:58
Je rajoute que si je retourne un jour dans une structure de hauts grades, ce sera toujours avec l'idée en tête qu'il ne s'agit pas de franc-maçonnerie mais d'autre chose, un autre parcours qui ne peut se substituer au parcours maçonnique. Le parcours maçonnique prend une dimension vitale indépassable avec le grade de maître, il ne peut y avoir de grade supérieur à celui de maître en maçonnerie, c'est ontologiquement impensable.
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mar 29 Nov - 8:27
Il n ' y a rien de plus secret dans les HG que dans le reste, il y a juste qu'AMHA, expliquer à ma petite fille de 6 ans , qui apprend à lire et écrire, ce qu'elle fera peut être si elle arrive un jour en doctorat . ne me parait pas indispensable.
Et que pour rester dans une comparaison très scolaire, alors que nous sommes dans le symbolique, si je lui explique en quoi on se régale ou pas à préparer sa thèse, je crains qu'elle ne pige pas exactement de quoi je lui cause......
avatar
osj
Chien fou
Chien fou
Messages : 195
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 66
Localisation : nice
http://osj-france.net

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mar 29 Nov - 8:59
Les hauts grades ou grades de perfection ou de sagesse ne sont que des compléments aux loges bleues....compléments de connaissances maçonniques....historiques..; pour certains ,c'est la suite de l'histoire,le chemin qui continu....Ils servent à alimenter les loges bleues ,de façon discrète,les zones obscures des rituels.... pirat
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mar 29 Nov - 23:32
Clio, pas d'accord. Pourquoi serait-il possible de dialoguer avec des profanes qui ne connaissent pas le grade d'apprenti en allant jusqu'à la maîtrise ? Et pourquoi serait-il automatiquement difficile d'expliquer la spécificité des hauts grades à des profanes ? Dans l'un et l'autre cas, les mystères initiatiques demeurent et, pour un profane, le grade d'apprenti est tout aussi impénétrable que celui de maitre secret.
D'autre part, c'est faire beaucoup de cas de ces hauts grades que d'imaginer que, malgré tout la bonne volonté, on ne pourrait en parler à des profanes. Certes l'enfant qui apprend à lire et à écrire n'est pas bien en condition de comprendre bien d'autres choses. Mais comparaison n'est pas raison et nos profanes et/ou apprentis sont des adultes et s'ils nous annoncent, pour nous complaire, qu'ils ne savent ni lire ni écrire, il ne faut pas y croire pour autant ! Je n'aime pas qu'on infantilise les apprentis ou les profanes, combien de fois ais-je entendu cette formule vaniteuse : "Ce n'est pas de ton grade, ce n'est pas de ton âge". Allons donc ! Je suis toujours parti d'un principe simple, avec mes enfants en bas âge comme avec des apprentis : quand une question est posée, c'est que la réponse est possible. Le secret ne réside que dans l'impossibilité de poser une question que l'on ne soupçonne pas. Quand un apprenti me pose une question sur Hiram, je réponds, car la question porte en elle la possibilité de la réponse.

Osj, pas d'accord non plus ! Les hauts grades ne sont pas des compléments aux loges, c'est autre chose qui n'a rien de maçonnique. La maçonnerie s'arrête à la maitrise. Après c'est un parasitage qui peut avoir son intérêt mais qui ressasse la problématique du grade de maitre en tournant autour du pot. Pour parler simplement : sur un chantier, je vois bien l'utilité d'un apprenti, d'un compagnon et d'un maitre, je conçois leur job. En revanche, le rôle du chevalier Kadosh m'échappe : est-il préposé à la bétonneuse ? Est-ce le grutier ? Je ne vois pas. Restons simples en tant que maçons, ne faisons pas dire à nos symboles ce qu'ils ne disent pas : nous sommes des francs-maçons, pas des francs-trucs ou machins, nous nous rattachons au symbolisme d'un métier. Ce qui n'appartient pas à ce métier n'est pas maçonnique, tout bêtement.
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 1:57
Tu as tout à fait le droit d'avoir ton avis et de le défendre, JD, mais pas de l'imposer.
Je pense qu'ici nous rencontrons des profanes Ce sont des adultes, avec chacun leur sac de vie sur le dos. Ils cherchent , en particulier l'entrée du Temple.
Et s'ils la trouvent, ce sera l'entrée de la Maçonnerie bleue d'abord, pour quelques années. Je ne suis pas sûre que la suite soit déterminante pour former leur décision.
C'est en tout cas l'expérience que j'en ai autour de moi.
Donc effectivement , rien de secret, rien d'inaccessible , mais rien d'important à savoir à ce stade .
Encore une fois c'est mon avis, et je conçois tout à fait qu'on ne le partage pas.
Et ton expérience peu concluante semble-t-il ,peut être considéré comme un témoignage, pas comme un verdict renvoyant les grades de perfections au magasin des accessoires.
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 2:21
Mais Clio, je n'impose rien ! En tous cas, je n'impose pas le silence sur un sujet dont j'estime qu'il est aussi légitime, hors de toute candidature éventuelle, à être traité. Je trouve dommage que l'on réponde à une question par une fin de non-recevoir. C'est d'autant moins anecdotique que pour ceux qui entreront dans une loge du REAA, il n'est pas inutile de savoir que la continuité initiatique se poursuit par essence au delà du troisième degré et que la vie d'une loge bleue est souvent sous l'influence de ce qui se passe plus haut.

Rien d'important à savoir à ce stade, dis-tu. Alors pourquoi la question est posée ? Nous ne décidons pas les uns et les autres de ce qui est important ou non pour celui qui pose une question, je n'ai pas abordé ce sujet mais lorsque la question est posée, je crois qu'il faut y répondre sans renvoyer le questionneur dans ses cordes.

Dans la vie profane, la maçonnerie est un tout et les hauts grades font partie de la panoplie maçonnique d'ensemble. Pire, il y a, à ce sujet, bien des fantasmes sur le fait que les petits maçons de base seraient les jouets de puissants hauts-gradés manipulateurs. Lorsqu'un profane envisage d'entrer en loge, il peut légitimement se poser la question de savoir ce qu'il en est, sans pour autant être pressé d'atteindre lesdits hauts grades. L'apprenti a le droit absolu de savoir où il entre et qui a les manettes réelles ou supposées. Et dans la mesure où l'expression "hauts grades" laisse entendre une hiérarchie, le profane a le droit de demander ce qu'il y aurait au dessus du vénérable de la loge dans laquelle il postule et qu'on lui affirme souveraine.

J'ai donc exprimé mon point de vue, fruit d'une expérience et d'une réflexion documentée sur le sujet. Est-il besoin de préciser que ce point de vue est le mien seul ? Chacun l'aura évidemment compris, là encore, je ne m'adresse pas à des enfants de maternelle. Qu'il y ait une autre argumentation qui s'exprime là-dessus serait effectivement utile pour livrer tous les éclairages mais je semble être le seul à oser dire ce qu'il pense de ce sujet. Je n'impose pas, je suis seul à en parler ouvertement, c'est pas pareil !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 8:20
Merci Jean-Dominique et Clio.
Il existe donc des avis contradictoires sur le sujet.
C'est réconfortant, dans un sens. Pas de pensée unique. Yep.
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 8:58
Mais bien sûr, Nelson!!!!
Et ces avis peuvent de confronter sans que leurs auteurs s'étripent, réconfortant aussi, non ?
Pas le temps de répondre à JD, plus tard...
avatar
odyseus
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1735
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 45
Localisation : Là où je prends place

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 9:23
Pour ma part je n'ai aucune expérience des hauts grades, d'apres ce que j'ai pu constater les Freres et les soeurs avec qui j'en ai discuté ont pratiquement tous des avis différents, en bien ou en mal...selon moi le REAA, que je pratique, forme un systeme complet en 33 degrés, il n'ya aucun mystere la dessous, je pense qu'il est important que le profane ou l'apprenti qui vient d'etre initié, ait connaissance du developpement de son rite en plusieurs degrés..;d'ailleurs il me semble que le non dit sur les hauts grades est surtout un fait du REAA, dans les autres rites que j'ai pu visiter, la couleur est annoncée dés le début....
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 9:59
En effet, dans ma loge (on travaille au REAA), je n'ai aucune idée de l' éventuel grade de perfection que pourrait avoir un Frère et en fait je m'en fiche un peu, c'est un parcours perso surtout et les haut grades ne le mettent pas en avant.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 11:36
Bien, d’une manière prétentieuse, je me cite moi – même :

V.I.T.R.I.O.L a écrit:Pour tenter cependant de répondre à Blake.

Les "Hauts Grades"...................N'existent PAS !

Il ne s'agit que de "Grades de Perfection".

La Plénitude des droits Maçonniques est atteinte au 3ème degré, soit : celui de la Maîtrise.

Ainsi donc, celui qui a été reconnu à la Maîtrise, peut postuler à différents postes, chaque poste est électif, soit dans l'Atelier, soit pour d'autres fonctions : au niveau régional, national....

Enfin, tout au moins dans mon Obédience le G.O.

Il est évident, comme pour toute élection (comme dans le monde profane), que le "candidat" s'investisse et "fasse ses preuves".


L’emploi du terme « Hauts Grades », n’a pas de reconnaissance officielle, Il s’agit de « Grades de PERFECTION".

En clair : L’apprenti n’est pas « simple soldat » et le 33ème DEGRÉ, maréchal.

Le 3ème DEGRÉ donne la PLÉNITUDE des DROITS

Bien !

Pour en revenir à l’exemple pris dans l’équipe d’un chantier, on peut considérer que le chef de chantier est au grade de maître.

Ce chef de chantier Reconnu, est certainement capable de diriger la construction d’une maison

Mais est –il capable, sans formation complémentaire de diriger la construction "d’un Gratte – ciel" ?

Voilà qui est bien profane, n’est – ce pas ?

Cependant, dans le cabinet de réflexion, quel est le « drôle de mot » que l’on voit écrit ?

Si le Grade de Maître donne la plénitude des Droits, cela veut – il dire que l’on a atteint la PERFECTION…... ?

....Prétentieux non ?

Ceci est une réflexion personnelle à la question posée :

"L’Atelier de Perfection, est l’école du réveil de l’Être, où la volonté n’est plus une force d’opposition, mais un ordre conscient de la réalité globale, une liberté de lâcher prise face aux tumultes. Il appartient à une réalité qui appelle au progrès, à l’avance vers la lumière sur un chemin de sagesse.

Ainsi, chaque degré de perfection apprend à découvrir et prendre possession des pièces qui composent notre temple. Sachant qu’on ne pourra passer de l’une à l’autre que lorsque de chacune on en aura compris la conscience et la globalité, du lien mystérieux qui unit l’une à l’autre, de la précédente à la suivante.
Développer, entretenir cet Être intérieur, devenu à la fois conscient de la Terre et de l’Univers, qui est à la recherche permanente de la Vérité, c’est ce que l’on peut découvrir et être apporté par la fréquentation des Ateliers de Perfection".




avatar
BLAKE
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 88
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : FRANCE

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

le Mer 30 Nov - 12:09
Bonjour,

La question était volontairement naïve, ou trompeusement naïve peut-être aussi (sans qu'il y ait de volonté délibérée de fausser le débat, bien au contraire).

Merci grandement dans tous les cas à Jean-Dominique et à CLIO qui nous éclairent davantage sur ces ateliers de Perfection qui doivent prendre du temps, beaucoup de temps...
Les manuels en disent peu de choses, ou ravalent cela au rang d'une invention du XVIII ème siècle, qui s'éloignerait de la Tradition maçonnique.

Je dirai à CLIO qu'en cherchant il est vrai la porte du Temple, on peut aussi se poser des questions sur les fenêtres du haut (ou du bas) qui sont également éclairées (exemple très imagé puisque le Temple n'a pas de fenêtres, et le Ciel est peint).
Et comme le fait remarquer justement Nelson, c'est bien qu'il y ait débat,
pas de pensée maçonnique lénifiante qui nivelle le monde au rang d'apprentis esclaves ou de profanes hébétés, et qui distribuerait les bons points aux premiers de la classe, volontairement soumis, et qui ne font pas de vagues.

Je suis surpris aussi de la réfléxion qui dit, cela se passe bien chez moi, mais pour le moment, je ne suis pas informé, je ne m'en préoccupe pas,
ce n'est pas le moment et ça ne m'intéresse pas.
La curiosité est-elle à ce point si mauvaise conseillère?

A OSJ, qu'entends tu par "les zones obscures des rituels" ?
Info ou intox?

Enfin à V.T.R.I.O.L, dont je viens de lire seulement le message, ce serait donc un apprentissage un peu plus mystique, sans que cela fasse intervenir des notions de hiérarchie dans la Maîtrise.

Dans l'attente de vous lire de façon instructive,

Cordialement,

William.
Contenu sponsorisé

Re: Pouvez vous relater votre expérience (éventuelle) des hauts grades ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum