Gargouilles

Aller en bas

Gargouilles

Message par Olive1968 le Mer 16 Nov 2011 - 23:00

Mes amis, je me permet de republier ce poème qui n'est pas à sa place dans une autre rubrique...

L'ange se pose sur une gargouille, si ville
Et vois combien les hommes sont serviles
Dans la vaste citée.
Il voit les amoureux qui s'amusent
Les âmes meurtries qui s'usent
Les joies, les atrocités.

D'en bas l'artiste perçoit le fantastique
Le saint irradiant de l'ombre chimérique
Sous les arcs-boutants.
La pluie érode la face démoniaque
L'artiste dessine tel un maniaque
Les actes déroutants.

L'aube leur donne des mines blafardes
Le crépuscule des allures hagardes
L'ange se met à sourire.
Le Soleil inonde son âme de lueurs
Et les artistes sont en sueurs
Pour façonner le pire.

Elles crachent le déliquescent remord
Pareilles à des sources de la mort
Sous la nef la vie.
Qui voit l'esprit à l'oeuvre s'exprimer
Ne pourra alors jamais réprimer
Sa béate envie.

Tous nos rêves se pétrifient et se figent
Le diable comme le chérubin callipyge
Participent au jour.
Et le dragon de sa gueule agressive amuse
Le cerbère de sa bouille expressive abuse
Ils rient toujours.

Les doigts de l'artiste sont encore puissants
Ils narrent encore des récits angoissants
Et l'ange les regarde.
Moi je lève la tête vers la corniche
Mais le chien de l'enfer s'en fiche
Car il se lézarde !

(Et le mal n'est que poussières...)

Olive.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gargouilles

Message par le caméléon le Mer 16 Nov 2011 - 23:09

C'est sur tu as été touché.

le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 41
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum