La question

Aller en bas

La question Empty La question

Message par Invité le Sam 23 Fév - 10:06

Bonjour pour une question,

Il y a quelques années de cela j'avais exprimé la volonté d’être initié sur un forum.
J'ai été démarché par un FM du GO.
Ce dernier m'a mis en relation avec une loge du GO proche de chez moi.
J'ai rencontré le VM de cette loge.
Il y a un temple de FM dans cette ville.
Je lui demande si la loge se trouve là.
Il me répond non ce sont nos ennemies eux.
Je découvre plus tard que c'est un temple GLNF.

Pourquoi sont-elles ennemies ?
Existe-t-il d'autres obédiences qui considèrent les autres obédiences comme ennemies et pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par danielsan le Sam 23 Fév - 11:34

Ennemies ? Quel horrible mot dans la bouche d’un franc-maçon. Le seul ennemi qu’il puise trouver, c’est lui-même. La destiné du franc-maçon c’est de travailler au progrès de l’humanité et d’aimer son prochain. A la Grande Loge de France une seule phrase résume ce qu’est la Franc-Maçonnerie : « La Franc-maçonnerie est un ordre initiatique traditionnel et universel fondé sur la Fraternité. » un point c’est tout. Malgré qu’il y ait de nombreux  rites dans le monde avec des rituels parfois différents, tous sont basés sur la fraternité. Alors loin de moi l’idée de critiquer ce frère et sa réponse,mais il n’y a pas d’ennemis en franc-maçonnerie sauf peut être les anti-maçons, et encore,  pour moi ils sont également des frères et sœurs qui n’ont pas compris.
-
danielsan
danielsan
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 456
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 68
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Tao le Sam 23 Fév - 19:27

Saluton al vi, Gefratoj !

La GLNF n'accepte les visites d'aucune autre obédience française et ne les visite pas non plus. Pourquoi ? Car elle a une vision très restreinte de la régularité maçonnique (en gros : une vision littéraliste selon les critères anglais) et qu'elle estime qu'elle est la seule à répondre à ses critères. Elle estime également qu'elle a raison de le penser puisqu'elle est la seule obédience reconnue par la Grande Loge Unie d'Angleterre.

Soit.

En l'occurrence, certains Frères de chez eux visitent parfois en catimini, et ils sont bien accueillis. Certainement pas comme des "ennemis". D'ailleurs, le Grand Orient de France et la Grande Loge Nationale Française entretiennent des relations ! S'il n'y a pas d'intervisites officielles car la GLNF s'y oppose, les deux obédiences organisent des événements communs (Les Rencontre de la Fayette, te mémoire). Preuve qu'il n'y a pas d'ennemis en maçonnerie. Tout au plus, il y a des égos qui se manifestent pour le pire. Mais pas d'ennemis.

Spirite,
Tao
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1467
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Invité le Sam 23 Fév - 20:27

Tao a écrit:
La GLNF n'accepte les visites d'aucune autre obédience française et ne les visite pas non plus. Pourquoi ? Car elle a une vision très restreinte de la régularité maçonnique (en gros : une vision littéraliste selon les critères anglais) et qu'elle estime qu'elle est la seule à répondre à ses critères.

Si je te comprend bien apparemment la GNLF considère que la Grande Loge de France , la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, le Grand Prieuré des Gaules, le Grand Prieuré Ecossais Réformé et Rectifié d'Occitanie, ne sont pas des obédiences régulières Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par danielsan le Sam 23 Fév - 22:56

Le REAA  est le plus pratiqué dans le monde. Il appartient à la mouvance des « Ancients ».  il tient sa légitimité des principes et critères de régularité qui doivent être respectés, ils sont au nombre de sept : 


-Invocation et glorification du Grand Architecte de l’Univers. 
- La présence du Volume de la Loi Sacrée, celui-ci étant la Bible 
- La référence aux textes fondateurs qui sont les Constitutions et règlements de 1762 et  Grandes Constitutions de 1786.-
 L’usage des devises : Ordo Ab Chao et Deus Meumque Jus.-
 Le respect de la démarche initiatique progressive.-
 l’obligation de non mixité
- Le caractère ouvert et adogmatique de sa spiritualité.


 Il y a eu de nombreux litiges avec la GLUA qui ne considérait pas les autres obédiences si elles ne pratiquaient pas au nom de Dieu. Je crois que maintenant c’est du passé, sans en être sûr.
danielsan
danielsan
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 456
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 68
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Luciole le Dim 24 Fév - 0:21

Pour des raisons qu'il faut bien appeler "politiques" vu les nombreuses
exceptions qu'elle laisse agir dans le monde ,la GLUA n'a agréée en France
que la seule GLNF et aucune autre.

En effet la GLUA et la GLNF ne considèrent que les grandes loges qu'elles
reconnaissent,les autres étant forcément impures.
Elles se cramponnent à cette reconnaissance qui,de nos jours ne veut pas dire grand chose.

Tout comme le Vatican qui dans son domaine n'admet aucune autre vérité que celle du catholicisme romain.

Le Rite Ecossais Ancien et Accepté n'est le plus pratiqué dans le monde
QUE comme système de Hauts Grades.

Pour les loges symboliques des trois premiers degrés (dites bleues) c'est le Rite d'York et le système Emulation qui sont les plus usités Pas en France mais dans la mouvance Anglo-Saxonne mondiale.

La GLUA admet le remplacement du mot Dieu par Principe Supérieur
(à condition qu'il s'agisse tout de même de Dieu!)
Luciole
Luciole
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2337
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Claude St Malo le Dim 24 Fév - 0:57

Nous avons déjà abordé cette question, sur un autre fil.

Personnellement je conteste cette notion de "régularité"que je souhaiterais voir remplacée par celle de "reconnaissante".

Selon les critères que rappelle Danielsan, la GLDF et la GLTSO, pour ne citer qu'elles,  sont parfaitement régulières puisqu'elles répondent aux sept critère imposés.

Cela étant dit, cela ne m'empêche nullement de dormir que mon obédience ne soit pas reconnue par la GLUA, et je ne suis pas absolument certain que je serais heureux d'être reçu dans une loge anglaise ou américaine. Pas sur que ce soit "my cup of tea".
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4387
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Tao le Dim 24 Fév - 2:54

Saluton al vi, Gefratoj !

Il y a bien deux questions. Régularité (selon la vision anglaise) et reconnaissance qui mène à des traités d'intervisite. La GLNF est reconnue régulière et bénéficie de ces traités d'intervisite avec la GLUA.

Je ne peux affirmer que la GLUA n'admette pas la régularité des travaux d'autres obédiences avec qui elle fait cependant le choix de ne pas entretenir de relations. Il me semble même avoir lu qu'elle reconnaissait la qualité des travaux d'obédiences qu'elle reconnaissait régulières (exemple : la maçonnerie féminine anglaise) mais avec qui elle n'entretenait pas de liens.

Je suis sur un fil en lecture publique. Qu'on corrige mes approximations éventuelles, il est possible que j'en fasse.

Spirite,
Tao
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1467
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Invité le Dim 24 Fév - 11:27

Merci danielsan, tao, Luciole et Claude pour vos réponses.

Si je comprend bien le principe de reconnaissance par GLUA c'est une grande loge par pays.

Le premier principe pour être une GL régulière c'est de suivre les règles que danielsan a rappelé.

Le second principe c'est que la Grande loge reconnu par GLUA décerne les labels de régularité dans son pays.

Le troisième principe c'est que les loges régulières n'ont pas le droit de visiter les loges dite irrégulières.

Ai-je bien compris les principes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Claude St Malo le Dim 24 Fév - 12:12

Yoda, tu as compris en gros oui, en détail non.

D'abord ce que tu appelles "grande loge" est une obédience, qui peut s'intituler Grande Loge, Grand Orient, Ordre, etc ...

Ensuite, toutes les Obédiences se considèrent comme régulières, c'est à dire qu'elles respectent ce qu'elles considèrent comme étant les règles de la franc maçonnerie et, en particulier les règles de transmission initiatique.

A leurs yeux, et aux yeux des autres obédiences, hors GLNF, elles sont régulières mais elles ne sont pas reconnues par la GLUA.

La GLNF ne décerne aucun label de régularité puisqu'elle considère qu'elle seule est régulière.
La conséquence est qu'elle ne reçoit aucun Franc Maçon s'il n'est pas estampillé GLNF et que les membres de la GLNF ont l'interdiction de visiter les loges extérieures à la GLNF.
Il arrive souvent que certains frères de la GLNF s'exonèrent de cette obligation et visitent, quand même, d'autres loges, qui les reçoivent fraternellement ( sympa, non ? )
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4387
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Invité le Dim 24 Fév - 12:37

Claude St Malo a écrit:
La GLNF ne décerne aucun label de régularité puisqu'elle considère qu'elle seule est régulière.

Pourquoi considère-t-elle être la seule à être régulière en France ?
Est-ce parce que les autres obédiences susceptible d'être régulière ne répondent pas à tous les critères définis par la GLUA ?

Pour le reste tu joues sur les mots et le point de vue.
C'est intéressant et je t'en remercie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Claude St Malo le Dim 24 Fév - 12:42

J'ai déjà répondu à cette question.

Certaines Obédiences répondent  à tous les critères de la GLUA.
Mais la GLUA ne reconnait qu'une Obédience par Etat, même si plusieurs répondent à ses critères.
En France c'est la GLNF.
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4387
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par danielsan le Dim 24 Fév - 13:37

Claude St Malo a écrit:
Cela étant dit, cela ne m'empêche nullement de dormir que mon obédience ne soit pas reconnue par la GLUA, et je ne suis pas
absolument certain que je serais heureux d'être reçu dans une loge anglaise ou américaine. Pas sur que ce soit "my cup of tea".
  
Tout à fait d'accord avec toi mon cher Claude moi non plus cela ne m'empêche pas de dormir, d'ailleurs un Frère nous a raconté en Loge la façon de travailler de la GLUA et la GLNF, cela ne m'emballe pas outre mesure. Il a réussi a visiter par l'intermédiaire de piston.
danielsan
danielsan
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 456
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 68
Localisation : HAUTS DE FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Luciole le Dim 24 Fév - 14:37

Dans les faits cela repose uniquement sur les possibilités d'intervisites.
Pour la Glnf seulement ses propres loges (et encore,pour certaines il faut demander une autorisation!) et les FM étrangers membres d'une Obédience reconnue par la GLUA ou la GLNF.

Heureusement en France les autres FM se visitent joyeusement avec le bémol de la masculinité exclusive poue certaines.Très peu avec féminité exclusive.

Des changements d'Obédiences arrivent tous les jours,Individuels ou par loes entières.
Luciole
Luciole
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2337
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Tao le Dim 24 Fév - 17:18

Saluton al vi, Gefratoj !

Claude St Malo a écrit:Mais la GLUA ne reconnait qu'une Obédience par Etat, même si plusieurs répondent à ses critères.
En France c'est la GLNF.
Non. J'ai appris l'année dernière que cette règle n'en est pas une. C'est une tendance, mais elle est contredite par un nombre important de contre-exemples. Ceux qu'on m'a précisément donnés sont les suivants :

Dans des états fédéraux :

- en Allemagne, la GLUA entretient des relations d'amitié avec certes une seule confédération maçonnique, mais elle fédère cinq Grandes Loges régulières
- aux USA et au Canada, il n'y a pas de Grande Loge fédérale régulière, donc la relation d'amitié se fait par État, et ce n'est pas une mais deux Grande Loges par État à chaque fois qu'il possède également une Grande Loge Prince Hall (maçonnerie noire)
- au Mexique, la GLUA entretient des relations d'amitié avec une des deux Grandes Loges régulières fédérales, et seulement deux Grandes Loges Régulières de deux États. Pas avec celles des autres États.
- au Brésil, la GLUA entretient des relations d'amitié avec le Grand Orient du Brésil (qui est régulier là-bas et qui regroupe tout le territoire brésilien) ainsi qu'avec quatre des 27 Grandes Loges régulières dans quatre États

Dans des états non-fédéraux :

- en Colombie, la GLUA entretient des relations d'amitié directement avec chacune des six Grandes Loges Régulières qui coexistent (sans même passer par la reconnaissance de leur confédération, comme en Allemagne)
- aux Caraïbes, la GLUA entretient des relations d'amitié avec la Grande Loge Régulière locale, mais également avec la Grande Loge Prince Hall

La GLUA a commencé son implantation à l'époque coloniale dans toutes ses colonies (Inde, Afrique du Sud, Australie, Canada) et y a implanté ses propres loges. Pourtant, elle entretient des relations d'amitié avec plusieurs Grandes Loges régulières locales, contredisant l'idée selon laquelle "un territoire = une seule juridiction". Il peut y avoir deux juridictions (une GLUA + une Grande Loge amie) sur un même territoire. Depuis 2014, elle s'autorise même à entretenir des liens d'amitiés avec deux Grandes Loges d'un même territoire qui, elles, n'auraient aucun lien d'amitié.

Pour conclure, il y a donc bien trois concepts liés, mais différents :

1) une définition partagée de la régularité
2) la reconnaissance d'une autre obédience comme régulière en fonction de cette définition partagée
3) l'entretien de relations d'amitié

Le Grand Orient d'Italie et la Grande Loge Nationale de Grèce, par exemple, remplissent les conditions 1 et 2, mais pas la 3e. Ce pourrait être le cas en France, j'imagine, de la GLDF (quoi que son Suprême Conseil met peut-être trop son nez dans les affaires du bleu...), de la GLTSO, de la GLAMF, de la GLIF ou de la GLTF... En attendant, la GLNF bénéficie seule de 1, 2 et 3 !

(dans les exemples ci-dessus, "régulier" est utilisé selon la définition anglaise, naturellement)

Spirite,
Tao
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1467
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

La question Empty Re: La question

Message par Luciole le Dim 24 Fév - 20:49

Je disais bien que c'est aussi "politique".
Luciole
Luciole
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2337
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum